Politiquemania

La base de données de la vie politique française

Elections générales 2019 au Royaume-Uni

Forum dédié à la vie politique sur le "vieux continent". Réagissez sur les institutions européennes, les élections ou les décisions politiques de nos voisins européens.

Re: Elections générales 2019 au Royaume-Uni

Messagede pop03 » Ven 13 Déc 2019 01:18

Azertyuiop a écrit:
blyth est tenue par le labour depuis 1950, et a voté 60% leave...

Depuis 1931 apparemment même...

ça ne change pas grand chose mais je trouve 1945 (Wansbeck entre 1918 et 1950).
https://en.wikipedia.org/wiki/List_of_P ... humberland

Cela dit, jusqu'ici, les Travaillistes s'en sortent mieux que je ne l'imaginais. Je pensais que Sunderland South allait basculer après les exit polls.

Pour l'instant, ils conservent des bastions avec des députés sortants élus depuis 10 ans, voire plus comme Brown depuis 1983 à Newcastle upon Tyne East.
https://en.wikipedia.org/wiki/List_of_P ... e_and_Wear
pop03
 
Messages: 1928
Inscription: Jeu 26 Fév 2015 01:04

Re: Elections générales 2019 au Royaume-Uni

Messagede jojomarg » Ven 13 Déc 2019 04:39

En conséquence des résultats historiquement faibles de son parti, Jeremy Corbyn annonce qu'il ne mènera pas le Labour lors des prochaines élections générales.

https://www.bbc.com/news/election-2019-50765773


A 3h30 (heure GMT), les résultats sont connus pour la moitié des circonscriptions (327 sur 650) :

CON : 167 (+26)
LAB : 115 (-34)
SNP : 24 (+8)
LD : 6 (=)
DUP : 5(-1)
Autres : 10 (+1)


A noter pour les principaux résultats:
- Boris Johnson vient d'être réélu avec plus de 7 000 voix d'avance dans sa circonscription d'Uxbridge et South Ruislip. Il améliore son score d'environ 2 000 voix par rapport à l'élection de 2017 tandis que sa concurrente du Labour perd un demi-millier de suffrages.

- Jeremy Corbyn est également largement réélu à dans sa circonscription d'Islington Nord avec ... 26 000 voix d'avance! Il perd toutefois 5 000 électeurs par rapport à 2017, essentiellement au profit du candidat Libdem qui est second.

-A l'inverse, le calvaire continue pour les Libéraux démocrates puisque leur leader Jo Swinson est battue par le SNP dans sa circonscription d'East Dunbartonshire d'environ 150 voix. Choisie par les militants il y a à peine quatre mois, elle devrait annoncer sa démission incessamment.

- De même, le leader du DUP (parti unioniste d'Irlande du Nord) à la Chambre des communes NIgel Dodds a perdu son siège face à John Finucane, maire Sinn Féin de Belfast. C'est une défaite historique puisque c'est la première fois que la circonscription de Belfast Nord vote pour un député nationaliste depuis sa création en 1885.
Dernière édition par jojomarg le Ven 13 Déc 2019 05:14, édité 2 fois.
jojomarg
 
Messages: 114
Inscription: Jeu 9 Fév 2017 19:25

Re: Elections générales 2019 au Royaume-Uni

Messagede jojomarg » Ven 13 Déc 2019 05:10

A 4h10 (heure GMT), les résultats sont connus pour les deux-tiers des circonscriptions (441 sur 650) :

CON : 228 (+32)
LAB : 154 (-44)
SNP : 36 (+12)
LD : 7 (=)
DUP : 5(-2)
Autres : 11 (+2)
jojomarg
 
Messages: 114
Inscription: Jeu 9 Fév 2017 19:25

Re: Elections générales 2019 au Royaume-Uni

Messagede jojomarg » Ven 13 Déc 2019 05:44

A 4h45 GMT, plus de 80% des bulletins ont été dépouillés :

Les résultats en sièges (529 sur 650) sont:

CON : 278 (+39)
LAB : 183 (-51)
SNP : 42 (+12)
LD : 7 (=)
DUP : 6 (-2)
Autres : 13 (+2)

Les résultats en pourcentage des suffrages exprimés sont:

CON : 42,6% (+1,2)
LAB : 33,7% (-8,1)
LD : 10,8% (+4,0)
SNP : 3,9% (+0,9)
GREEN : 2,8% (+1,1)
BREXIT PARTY : 2,3% (+2,3)


A ce stade, nous pouvons remarquer que le fort recul du parti travailliste a profité à plusieurs de ses concurrents :
- tous les autres partis augmentent leur nombre de voix (en particulier les Libdems) ;
- en Angleterre et au Pays de Galles, le Parti conservateur prendrait une quarantaine de sièges au Labour, en particulier dans ce qu'on appelait le "Mur rouge", les bastions ouvriers travaillistes du Nord-Ouest de l'Angleterre qui avaient voté Leave en 2016 ;
- en Ecosse, le SNP réalise un raz-de-marée électoral et s'empare de six des sept sièges travaillistes.


A noter également que la participation est en légère baisse à 66,8% (-1,6%).
jojomarg
 
Messages: 114
Inscription: Jeu 9 Fév 2017 19:25

Re: Elections générales 2019 au Royaume-Uni

Messagede jojomarg » Ven 13 Déc 2019 05:54

Situation ubuesque à Kensington, circonscription au coeur du Grand Londres qui avait voté à 69% Remain en 2016. La division des Remainers permet aux Conservateurs de conquérir ce siège aux dépens du Labour :

CON : 38,3
LAB : 38,0
Libdem : 21,3
Dernière édition par jojomarg le Ven 13 Déc 2019 07:14, édité 1 fois.
jojomarg
 
Messages: 114
Inscription: Jeu 9 Fév 2017 19:25

Re: Elections générales 2019 au Royaume-Uni

Messagede jojomarg » Ven 13 Déc 2019 06:36

A 6h00 GMT, 99% des bulletins ont été dépouillés :

Les résultats en sièges (645 sur 650) sont:

CON : 361 (+47)
LAB : 203 (-59)
SNP : 48 (+13)
LD : 11 (-1)
DUP : 8 (-2)
Autres : 14 (+2)

Les résultats en pourcentage des suffrages exprimés sont:

CON : 43,6% (+1,2)
LAB : 32,3% (-7,9)
LD : 11,5% (+4,2)
SNP : 3,9% (+0,9)
GREEN : 2,7% (+1,1)
BREXIT PARTY : 2,0% (+2,0)
jojomarg
 
Messages: 114
Inscription: Jeu 9 Fév 2017 19:25

Re: Elections générales 2019 au Royaume-Uni

Messagede manudu83 » Ven 13 Déc 2019 09:31

Dans les zones remain, le labour est siphonné par les lib-dems (ou le SNP en écosse).
Dans les zones leave, le labour est siphonnée par les tory (et le brexit).

Parfois le cardinal de Retz a tord....
manudu83
 
Messages: 4612
Inscription: Mer 8 Fév 2012 20:53
Localisation: le long de la grande bleu

Re: Elections générales 2019 au Royaume-Uni

Messagede Relique » Ven 13 Déc 2019 14:21

En Irlande du Nord, la défaite claire des unionistes (pour la première fois, il y a moins de députés unionistes que nationalistes) va peut-être faire accélérer les négociations pour qu'un gouvernement régional soit rétabli. Cela fait plus de deux ans et demi qu'il n'y a pas d'exécutif régional.

Si on essaie d'extrapoler les résultats d'hier sur des potentielles élections régionales (s'il n'y a pas d'accord obtenu), on aurait:

DUP: 27-29 (-1/+1) - cela dépend de la capacité du TUV et de l'unioniste indépendante à North Antrim et East Londonderry de conserver leur siège face aux candidats DUP (ils n'avaient pas leur propre candidat hier); dans les deux circonscription, l'Alliance prendrait un siège aux unionistes. Le DUP gagnerait par contre un siège sur l'UUP à Belfast East.

SF: 25-27 (-2/=) - cela dépend de Belfast North, où le SDLP n'a pas présenté de candidats. Les résultats de ce soir donnent 2 à 3 sièges au SF et 0 à 1 à l'Alliance (seul siège que l'Alliance prendrait sur les nationalistes), il n'y en aurait peut-être qu'un seul, le SDLP en conservant un, ce qui ferait perdre au SF un siège malgré la victoire d'hier ! A Foyle, le SF perdrait un siège au profit du SDLP.A Belfast South, je considère que le SF conserverait un siège malgré leur non présence cette fois-ci (soutien au SDLP)

Alliance: 13-15 (+5/+7) - cela dépend de North Down, où le Green Party ne présentait pas de candidats; le résultat actuel donnerait 2 Alliance, mais il est probable que le Green Party conserverait un siège. De Belfast North aussi où avec 9,8%, l'Alliance pourrait profiter de transferts unionistes pour prendre un siège aux nationalistes. L'Alliance gagnerait des sièges à North et East Antrim, Strangford, Lagan Valley et East Londonderry (clairement là où l'unionisme faiblit)

SDLP: 12-13 (=/+1) - en plus de dépendre de Belfast Nord, le SDLP aurait, selon les projections, trois sièges à Belfast Sud, là où il y avait 1SF, 1SDLP et 1Green en 2017 (les trois partis soutenant la même candidate). Il pourrait donc y avoir statu quo (en tout cas, je pense que SDLP ne pourrait gagner que deux sièges). A Foyle, le SDLP prendrait un siège sur le SF, mais perdrait un siège à Lagan Valley au profit de l'Alliance.

UUP: 7 (-3) l'UUP continuerait sa chute (mais il a peut-être été siphonné par un vote utile qui n'existerait pas dans une élection régionale) à East Antrim, Belfast East et Strangford.

Green Party: 0-2 (-2/=): leur absence dans les circonscriptions où ils ont des élus ne permet pas de dire si le Green Party conserverait ses élus.

PBPA: 1 (=): leur siège de Belfast West semble renforcé par l'élection (16%).

TUV: 0-1 (-1/=): pas de candidat à North Antrim

Independent Unionist: 0-1 (-1/=): pas de candidat à East Londonderry


Là aussi, les unionistes auraient un total inférieur à celui des nationalistes, perdant plus au profit de l'Alliance:
Unionistes: 36 (-4)
Nationalistes: 37-38 (-2/-1)
Neutres (Alliance, Green, PBPA): 16-17 (+5/+6)

Edition: à noter qu'un résultat comme celui-ci voudrait dire que le Sinn Féin, pour la première fois, prendrait la fonction de "Première Ministre", le DUP prenant celui de Première Ministre "adjoint" (deputy en anglais). On aurait donc l'Ecosse et l'Irlande du Nord avec un leader nationaliste face à Boris Johnson !
Relique
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 2654
Inscription: Jeu 20 Jan 2011 13:03

Re: Elections générales 2019 au Royaume-Uni

Messagede pop03 » Ven 13 Déc 2019 16:21

De nombreux bastions du Labour sont tombés hier au profit des Tories:

Angleterre du Nord-Est:
Blyth Valley (Labour depuis 1950, date de création)
North West Durham (Labour depuis 1950, date de création)
Bishop Auckland (Labour depuis 1935)
Sedgefield (Labour depuis 1935, ancienne circo de Tony Blair entre 1983 et 2007)

Angleterre du Nord-Ouest:
Workington (Labour depuis 1979)
Leigh (Labour depuis 1922)
Heywood and Middleton (Labour depuis 1983, date de création)

Yorkshire-et-Humber:
Wakefield (Labour depuis 1932)
Rother Valley (Labour depuis 1918 soit 101 ans, le député sortant Barron était élu depuis 1983)
Don Valley (Labour depuis 1922, la députée sortante Flint était élue depuis 1997 et ancienne ministre)
Great Grimsby (Labour depuis 1945)

Midlands de l'Ouest:
Newcastle-under-Lyme (Labour depuis 1919)
Stoke-on-Trent North (Labour depuis 1950, date de création)
Stoke-on-Trent Central (Labour depuis 1950, date de création)
West Bromwich East (Labour depuis 1974, date de création)
West Bromwich West (Labour depuis 1974, date de création)

Midlands de l'Est:
Ashfield (Labour depuis 1979)
Bassetlaw (Labour depuis 1935)
Bolsover (Labour depuis 1950, le député sortant Skinner était élu depuis 1970, circo qui n'avait jamais connu un score < 50% pour le Labour depuis 1950, hier 35.9%)

Pays de Galles:
Wrexham (Labour depuis 1935)
pop03
 
Messages: 1928
Inscription: Jeu 26 Fév 2015 01:04

Re: Elections générales 2019 au Royaume-Uni

Messagede Azertyuiop » Sam 14 Déc 2019 20:56

Résultats de ces élections :

Parti conservateur : 13 996 451 voix, 43,6% (+1,2), 365 sièges (+48)
Parti travailliste : 10 295 907 voix, 32,2% (-7,9), 203 sièges (-60)
Libéraux-démocrates : 3 696 423 voix, 11,5% (4,2), 11 sièges (-1)
Parti national écossais : 1 242 380 voix, 3,9 (+0,9), 48 sièges (+13)
Parti vert : 865 697 voix, 2,7% (+1,1), 1 siège (=)
Parti du Brexit : 642 323 voix, 2% (+2), 0 siège (=)
Parti unioniste démocrate : 244 127 voix, 0,8% (-0,1), 8 (-2)
Sinn Féin : 181 853 voix, 0,6% (-0,2), 7 sièges (=)
Plaid Cymru : 153 265 voix, 0,5% (=), 4 sièges (=)
Alliance : 134 115 voix, 0,4% (+0,2), 1 siège (+1)
Parti social-démocrate et travailliste : 118 737 voix, 0,4% (+0,1), 2 sièges (+2)
UKIP : 22 817 voix, 0,1% (-1,8), 0 siège (=)



Dans le détail, les Conservateurs gagnent 58 sièges et en perdent 10, les Travaillistes en perdent 61 et en gagnent 1, les LibDem en gagnent 3 et en perdent 4, le SNP en gagne 14 et en perd 1.


Chez les Tories, les pertes se trouvent exclusivement en Écosse et dans le Grand Londres, là où elles étaient attendues et où le positionnement pro-Brexit fait le plus mal. 7 sièges sont perdus en Écosse au profit du SNP. 2 sont perdus dans le Grand Londres au profit des LibDem, à savoir St Albans et Richmond Park. Pour cette dernière circonscription, le sortant Tory était Zac Goldsmith, candidat à la mairie de Londres en 2016. Il avait déjà perdu ce siège face aux LibDem dans une partielle en 2016 avant de le reconquérir en 2017 lors du renouvellement général. L'autre perte des Tories va au Labour (seul gain des Travaillistes dans tout le pays) : il s'agit de la circonscription du Putney avec un swing important en faveur des Travaillistes ici, même pour une circonscription Remain. On notera que ce n'est pas non plus une catastrophe pour les Tories dans le Grand Londres puisque deux circonscriptions y sont gagnées. Kensington qui est historiquement certes un puissant bastion conservateur mais qui a basculé d'un cheveu (0,05 point d'écart) au Labour en 2017, les effets du Brexit ayant commencé dès cette année. Mais cette circonscription est l'une des plus Remain du pays. Malgré la division des voix Remain qui a permis la rebascule, la partie n'était pas gagnée pour les Tories. On notera aussi parmi les déceptions des Tories le résultat à Canterbury qui jusqu'en 2017 était conservatrice depuis toujours et avait basculé de moins de 200 voix en 2017 vers le Labour. Ce siège est conservé par les Travaillistes malgré la lourdre défaite avec une marge beaucoup plus importante.

Outre les deux conquêtes LibDem du Grand Londres sur les Tories, ils arrivent à reconquérir, à rebours de la tendance locale, la circonscription de Fife North East jusqu'ici aux mains du SNP. Le SNP gagne quant à lui 7 circonscriptions sur les Tories, 6 sur les Travaillistes. Les LibDem résistent mieux ici puisque, en plus de leur gain, ils ne perdent qu'une seule de leurs 4 circonscriptions. Problème : cette défaite est hautement symbolique puisque cette perte n'est autre que le siège de leur chef de file, Jo Swinson.

On notera aussi l'échec cuisant des dissidents ex-Tories qui avaient fait quitté leur parti et rejoint les LibDem, voire Change UK pour s'opposer au Brexit. Les candidats officiels des Tories gagnent toutes leurs circonscriptions. La circonscription de Brecon où une partielle avait vu en juillet dernier les LibDem l'emporter face au conservateur sortant est aussi remportée très largement par les conservateurs (53,1 contre 35,9) contre le récent sortant LibDem. Ils l'emportent aussi à Peterborough où les Travaillistes n'avait conservé son siège que d'assez peu face au Brexit party lors d'une partielle cette année : les Travaillistes remontent en flèche en pourcentage toutefois.

Le refus de Johnson de rendre la pareille à Farage sur la question des désistements dans les circonscriptions les plus pertinentes a coûté quelques sièges au camp du Brexit, notamment à Barnsley East où le Brexit party fait même beaucoup mieux que UKIP en 2015 (29,2 contre 23,5) et est arrivé devant le Parti conservateur.
Azertyuiop
 
Messages: 1959
Inscription: Jeu 1 Jan 2015 13:46

PrécédenteSuivante

Retourner vers Politique en Europe

Vidéos

Découvrez notre sélection de vidéos en lien avec l'actualité.

Voir toutes les vidéos

Découvrir l'ouvrage

Découvrir l'ouvrage

Découvrez tous les ouvrages de

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités