Politiquemania

La base de données de la vie politique française

Longévité des parlementaires

Espace dédié aux membres qui souhaitent échanger sur les élections plus anciennes. Résultats, analyses, cartographie,...

Longévité des parlementaires

Messagede lindet » Lun 16 Jan 2012 08:39

EDIT Vincent le 16/01/2012 à 19:23 -> Message créé à partir d'échanges autour des législatives 2012 en Ille-et-Vilaine.

Tibéri (né en 1935) suppléant de Capitant nommé Garde des Sceaux depuis juin 1968 et Didier Julia (né en 1934) depuis 1967, un record avec 45 ans de mandat continu ? Je ne sais pas si la recherche a été faite... Je trouve le monarchiste Armand de Mackau (1828-1918), député de l'Orne (1866-1870 et 1876-1918), donc à peu près 46 ans, et le libéral Emile de Marcère (1828-1918), député du Nord (1871-1884), puis sénateur inamovible (ça aide !) de 1884 à 1918, le dernier survivant de cette catégorie, avec 47 ans sur les deux assemblées... Mais il existe sans doute mieux ?
lindet
 
Messages: 443
Inscription: Lun 29 Aoû 2011 21:16

Re: Les législatives en Ille-et-Vilaine

Messagede vudeloin » Lun 16 Jan 2012 11:15

Je ne sais pas mais le truc de Méhaignerie, surtout, c'est qu'il a retrouvé un bien de famille, si j'ose dire, vu qu'un Méhaignerie élu sur le pays de Vitré, y en a depuis...
Enfin, bref ;)

Jean Paul de Rocca Serra, en Corse Sud, cela doit pas être mal non plus, dans le genre...
vudeloin
 
Messages: 8288
Inscription: Mer 5 Jan 2011 11:39
Avertissements: 3

Re: Les législatives en Ille-et-Vilaine

Messagede vudeloin » Lun 16 Jan 2012 11:24

lindet a écrit:Tibéri (né en 1935) suppléant de Capitant nommé Garde des Sceaux depuis juin 1968 et Didier Julia (né en 1934) depuis 1967, un record avec 45 ans de mandat continu ? Je ne sais pas si la recherche a été faite... Je trouve le monarchiste Armand de Mackau (1828-1918), député de l'Orne (1866-1870 et 1876-1918), donc à peu près 46 ans, et le libéral Emile de Marcère (1828-1918), député du Nord (1871-1884), puis sénateur inamovible (ça aide !) de 1884 à 1918, le dernier survivant de cette catégorie, avec 47 ans sur les deux assemblées... Mais il existe sans doute mieux ?


Dans le genre mandat longue durée, je ne peux manquer de souligner encore le cas de Christian Poncelet, ancien Président du Sénat et ancien Ministre (ce qui explique quelques périodes "blanches" dans sa carrière parlementaire).

Il fut élu député, pour la première fois, le 25 novembre 1962 et conserva ce mandat jusqu'au 7 août 1972, avant de reprendre ses activités en étant réélu député en mars 1973, pour deux mois.
Depuis septembre 1977, il est Sénateur, ayant exercé un certain temps les fonctions de Président de la Commission des Finances et de Président du Sénat (de 1995 à 2008).
Au terme du mandat en cours, il aura donc passé environ dix ans sur les bancs de l'Assemblée et trente sept ans dans les fauteuils de l'hémicycle du Sénat...
vudeloin
 
Messages: 8288
Inscription: Mer 5 Jan 2011 11:39
Avertissements: 3

Re: Les législatives en Ille-et-Vilaine

Messagede lindet » Lun 16 Jan 2012 13:06

Pas mal en effet. Nous pourrions ouvrir une rubrique "plus de quarante ans de mandat"... Pour les parlementaires, cela laisserait en-dessous du seuil Cachin et Billoux... Pour les mandats locaux, il y aurait nombre, avec le socialiste Tony Larue (1904-1995) au Grand-Quevilly par exemple.... un autre candidat sérieux pour un record (maire 1936-41, 1944-45 et 1947-1995, député 1956-1977 et sénateur 1977-1995, soit 49 ans de mandat parlementaire) ou j'allais oublier Max Lejeune (1909-1995), député 1936-1940 et 1945-1977, sénateur 1977-1995, ce qui fait 54 ans, difficile de faire mieux (et encore j'arrête le mandat de la Chambre de 1936 à 1940, des juristes pourraient prolonger !), maire et conseiller général d'Abbeville pendant plus de quarante ans.
Pour en revenir à l'Ille-et-Vilaine, du coup je me suis enquis du début du mandat parlementaire d'Alexis Méhaignerie (père) : 1945, mais le grand-père était, nous dit-on, maire et conseiller général depuis plus de quatre décennies...
Il est vrai que pour les dynasties familiales nous ouvririons un jeu-concours sans fin, avec les Abbatucci-de Rocca-Serra en Corse ou les Giscard-Bardoux en Auvergne, précédés si je ne me trompe d'un ancêtre Montalivet déjà ministre sous Napoléon Ier... Il y en a sans doute d'autres...
lindet
 
Messages: 443
Inscription: Lun 29 Aoû 2011 21:16

Re: Les législatives en Ille-et-Vilaine

Messagede vudeloin » Lun 16 Jan 2012 18:26

Comme les Barrot en Haute Loire...

Noël Barrot, né à Saint Etienne la veille de Noël 1903, fut en effet député de la Haute Loire de 1945 à 1966, date de son décès en fonctions (le 8 juin de cette année là), après avoir siégé, tout au long de son mandat, sur les bancs du MRP puis du Centre démocrate.
Son fils, Jacques, reprendra le siège paternel, celui de la circonscription d'Yssingeaux, qu'il va occuper, sans autre interruption que ses périodes ministérielles, entre mars 1967 et juillet 1974 (première nomination au Gouvernement) puis, après une réélection en 1978 suivie d'une participation aux gouvernements Barre jusqu'en 1981, d'un mandat courant de juin 1981 (nouvelle réélection au premier tour) à juin 1995 (nouvelle participation au Gouvernement), et, enfin, de juin 1997 à mai 2004, où il démissionne pour devenir Commissaire européen.
Ce qui signifie que, directement ou non, les Barrot ont été députés de la Haute Loire de 1945 à 2005...
vudeloin
 
Messages: 8288
Inscription: Mer 5 Jan 2011 11:39
Avertissements: 3

Re: Longévité des parlemenatires

Messagede ploumploum » Lun 16 Jan 2012 20:23

On peut évoquer Jacques Chaban Delmas, député de 1946 à 1997, Président de l'Assemblée Nationale de 1958 à 1969, de 1978 à 1981 et de 1986 à 1988.
ploumploum
 
Messages: 15519
Inscription: Ven 11 Mar 2011 18:24
Localisation: Séquano-Dionysien

Re: Longévité des parlemenatires

Messagede Jean-Philippe » Lun 16 Jan 2012 20:36

N'oublions pas Geoffroy de Montalembert, fils et petit-neveu de députés, sénateur de Seine-Maritime de 1946 à sa mort en 1993 après avoir été député en 1936. En 1986, il a été réélu à 88 ans.
Jean-Philippe
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 9127
Inscription: Sam 26 Sep 2009 21:11
Localisation: Mayenne

Re: Les législatives en Ille-et-Vilaine

Messagede Zimmer » Mar 17 Jan 2012 00:32

vudeloin a écrit:Dans le genre mandat longue durée, je ne peux manquer de souligner encore le cas de Christian Poncelet, ancien Président du Sénat et ancien Ministre (ce qui explique quelques périodes "blanches" dans sa carrière parlementaire).

Il fut élu député, pour la première fois, le 25 novembre 1962


Si Christian Poncelet est le parlementaire actuel qui compte le plus grand nombre d'années de mandats, ce n'est pas celui qui a été élu pour la première fois il y a le plus longtemps. Ce record est actuellement détenu par Paul Vergès, élu député de la Réunion le 2 janvier 1956 et qui siège actuellement lui aussi au Palais du Luxembourg, et si l'on parle de parlementaires au "sens large", par Jean-Marie Le Pen, élu député de la Seine à la même date et qui est toujours député européen.

Sinon, sans remonter comme notre ami Lindet au baron de Mackau et alors que Geoffroy de Montalembert, Max Lejeune et Jacques Chaban-Delmas ont déjà été évoqués, on peut citer aussi, parmi les parlementaires pour lesquels on compte 50 ans d'écart et plus, entre l'année de leur première élection et celle de leur dernière année de mandat (ce qui ne veut pas dire que ces mandats ont tous été obtenus de façon continue), Edouard Frédéric-Dupont (élu député de la Seine en 1936 et qui a siégé à l'Assemblée nationale, comme député de Paris, jusqu'en 1993), Jacques Baumel (élu député de la Moselle en 1945 et qui fut député des Hauts-de-Seine jusqu'en 2002), Maurice Schumann (élu député du Nord en 1945 et sénateur de ce même département jusqu'à son décès en 1998) ou encore Georges Gorse (élu député de la Vendée en 1945 et qui resta député des Hauts-de-Seine jusqu'en 1997) et Raymond Marcellin (élu député du Morbihan en 1946 et qui le demeura jusqu'en 1997, après avoir siégé un certain nombre d'années au gouvernement puis au Sénat).

Si on remonte aux débuts de la Vème République, il y a aussi le socialiste et ancien ministre du Front Populaire, Marius Moutet (élu député du Rhône en 1914 et qui est resté sénateur de la Drôme jusqu'à son décès en 1968) ou le radical Hippolyte Ducos (élu député de la Haute-Garonne en 1919 et qui l'était encore lorsqu'il est décédé en 1970).
Zimmer
 
Messages: 3936
Inscription: Mar 11 Mai 2010 21:10

Re: Longévité des parlementaires

Messagede Zimmer » Mar 17 Jan 2012 12:11

Dans cette catégorie des "50 ans et plus" et pour la IVème République, on a bien-sûr le radical-socialiste Maurice Viollette, élu député de l'Eure-et-Loir en 1902 et qui le resta jusqu'en 1955, après avoir effectué un passage au Sénat dans les années 30. Membre du gouvernement du Front Populaire lui aussi (il y siégea comme ministre d'Etat), il fut également (hormis durant la parenthèse du Régime de Vichy) maire de Dreux de 1908 à 1959 et président du conseil général de l’Eure-et-Loir de 1920 jusqu'à sa mort en 1960.
Zimmer
 
Messages: 3936
Inscription: Mar 11 Mai 2010 21:10

Re: Longévité des parlementaires

Messagede Jean-Philippe » Mar 17 Jan 2012 12:58

Dans la catégorie des moins de 50 ans de mandats, on peut citer Gaston Defferre, député de 1945 à sa mort en 1986, excepté en 1958 où battu, il se fait élire au Sénat l'année suivante.
Mitterrand a à peu près le même parcours : élu de 1946 à 1981 (sauf en 1958, d'où également un passage de 3 ans au Sénat), ses 14 ans à l'Elysée font un total de 48 ans.
Virgile Barel, doyen de l'AN quand il la quitte en 1978 à 88 ans, a été député PCF de 1936 à 1951, 56-58 et 67-78, soit 42 ans "d'amplitude".
Autre vétéran communiste, François Billoux, député de Marseille de 1936 à sa mort en janvier 1978.

Le père de Giacobbi a été député de Corse en 1956-58 avant d'être sénateur de 1962 à sa mort en 1997.
Lucien Dutard, en Dordogne, a été député PC entre 1945-51 et 1973-86 (41 ans "d'amplitude").
Georges Bonnet, dans le même département (dont on pourrait parler dans les dynasties, du même que Giacobbi) a été député entre 1924 et 1968, avec des interruptions. Son fils Alain l'a été 20 ans entre 1973 et 1993.

Edgar Faure a été parlementaire entre 1949 et sa mort en 1988, avec de fréquents changements entre Sénat, AN et ministères.
Maurice-René Simonnet, centriste, a été député entre 1946 et 1962, puis eurodéputé en 1979 jusqu'à sa nomination au Conseil constitutionnel de 1984 à sa mort en 1988.
Maurice Pic, maire PS de Montélimar, a été parlementaire de 1948 à 1989.
Jean-Philippe
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 9127
Inscription: Sam 26 Sep 2009 21:11
Localisation: Mayenne

Suivante

Retourner vers Histoire des élections en France

Vidéos

Découvrez notre sélection de vidéos en lien avec l'actualité.

Voir toutes les vidéos

Conseil municipal : mode d'emploi

Joël Clérembaux

Parce qu'on le pratique en permanence, on croit bien le connaître, le conseil municipal. Et pourtant... les habitudes ne sont pas un gage de la légalité ni d'un bon fonctionnement ! Ce guide rappelle l'ensemble des règles relatives à la préparation et à la tenue...

Découvrir l'ouvrage

Guide des usages, du protocole et des relations publiques

Collectif

Les questions protocolaires sont généralement source d'un grand stress dans les collectivités locales. Comment composer une table d'honneur ? Comment aligner les drapeaux devant un bâtiment public ? Quel est l'ordre des discours lors d'une inauguration ?...

Découvrir l'ouvrage

Découvrez tous les ouvrages de

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité