Politiquemania

La base de données de la vie politique française

Les élections municipales de 2020 pour EÉLV

Forum de discussion consacré aux élections municipales qui seront organisées en France en mars 2020.

Re: Les élections municipales de 2020 pour EÉLV

Messagede PhB » Ven 18 Sep 2020 21:16

newritture a écrit:Voilà une liste mise à jour avec les communes de plus de 1000 habitant-e-s dirigées par EELV, j'en compte 50. Les régionales et départementales nous permettrons sans doute d'y voir plus clair en ce qui concerne les communes de moins de 10 000 habitant-e-s.

Je reprends le message très complet de Newritture en le complétant au fil de l'eau avec les victoires attribuées aux écologistes selon diverses sources : presse régionale, forum politiquemania, Wikipedia notamment ici, opposants battus qui constatent amèrement que "le vert est à la mode" (Bois-Guillaume...) voire qui qualifient les vainqueurs d'"écolo-fachos" (sic - Cugnaux), candidatures aux sénatoriales etc... Je précise également le nombre d'habitants. Attention compte tenu de la variété de mes sources la liste ci-dessous compte probablement des erreurs. Je compte sur la sagacité des contributeurs de Politiquemania pour y remédier ;-)

Hauts de France
Ré-élus : Fresnes sur Escaut (Nord, 7600 habitants, EÉLV), Loos en Gohelle (Pas de Calais, au 1er tour, EÉLV, 6600)
Venizel (02, EÉLV, 1400), Louvil (59, EÉLV, 800), Widehem (62, EÉLV, 245)

Grand Est
Ré-élus : Schiltigheim (Bas-Rhin, au 1er tour, EÉLV, 32000), Fagnières (Marne, EÉLV, 4800), Muttersholtz (67, app EÉLV, 2000), Kolbsheim (67, DVE, 940 hab), Ungersheim (68, app EÉLV, 2200), Herbitzheim (67, EÉLV, 1900)
Élus : Strasbourg (Bas-Rhin, EÉLV, 279000), Ostwald (Bas-Rhin, EÉLV, 12700), Breuschwickersheim (67, EÉLV, 1300), Duppigheim (67, DVE, 1600), Still (67, EÉLV, 1800), Lautenbach (Haut-Rhin, au 1er tour, 1500, EÉLV), Nilvange (57, Alexandra REBSTOCK PINNA DVE, 4800)
Wattwiller (68, EÉLV, 1600), Sainte-Marie-Aux-Mines (68, DVE, 5100), Kunheim (68, app EÉLV, 1800)

Ile de France
Ré-élu : Arcueil (Val de Marne, EÉLV, 21600)
Élus : Andrésy (Yvelines, 13300, EÉLV), Savigny-sur-Orge (Essonne, 36300, EÉLV), Colombes (Hauts de Seine, 85400, EÉLV), Villiers sur orge (Essonne, 4500, DVE), Paris 12e (EÉLV suite à accord avec le PS, 141000), Quincy-Voisins (77, DVE, 5400), L'Île-Saint-Denis (93, app EÉLV, 8000)
Carrières sous Poissy (78, GE, 16000)
Bessancourt (95, DVE mais a rejoint le Front Démocrate puis #NousDemain, 7300)

Bretagne
Ré-élu : Plouezec (Côtes d'Armor, au 1er tour, EÉLV, 3200), Plouguerneau (Finistère, au 1er tour, 6400, app EÉLV)
Élus : Auray (Morbihan 14000, EÉLV), Binic Étables sur Mer (app. EELV, Côtes d'Armor, 7000), Rostrenen (app. EELV, Côtes d'Armor, 3100), Thorigné-Fouillard (35, DVE, 8400)

Pays de la Loire
Élu : Orvault (app. EELV, Loire Atlantique, 25900), Montrevault sur Èvre (49, EÉLV, 15900), Montenay ? (53, EÉLV, 1400).

Occitanie
Ré-élus : Méze (Hérault, EÉLV, 11500), Labège (31, EÉLV, 4000), Lasalle (30, app EÉLV, 1150), Massillargues-Attuech (Gard, EÉLV, 660)
Liste de la majorité sortante : Le Vigan (30, sortant EÉLV, 3900), Lunel-Viel (34, EÉLV -> app EÉLV : 1er adjoint sortant désigné par majo sortante élu contre maire sortant, 3900)
Je me pose la question pour le maire de L'Union (31, 11700 hab), indéniablement proche d'EÉLV puisqu'ils lui proposaient la seconde place sur leur liste aux sénatoriales.
Élus : Prades sur le Lez (Hérault, DVE, 5500), Villelongue de la Salanque (Pyrénées orientales, EÉLV, 3300), Anduze (Gard, au 1er tour, 3400, EÉLV), Bonnevaux (30, EÉLV, ) Castanet-Tolosan (Haute-Garonne, 13000, EÉLV), Villeneuve lès Béziers (34, DVE, 4300)
Cugnaux (31, DVE - source - voir les commentaires -, 17800)
31 : Communauté de communes Cagire Garonne Salat (31, EÉLV, 17700) François Arcangeli (EELV) : Maire d'Arbas, conseiller régional, Président de la Communauté de communes Cagire Garonne Salat

Nouvelle-Aquitaine
Ré-élu : Bègles (Gironde, EÉLV, 27700), Pujols (Lot et Garonne, EÉLV, 3600)
Élus : Poitiers (Vienne, EÉLV, 88000), Bordeaux (Gironde, 252000, EÉLV), Naves (Corrèze, EÉLV, 2300), Artigues près Bordeaux (app. EÉLV, Gironde 9000), Carbon-Blanc (33, EÉLV, 8100)
Melle (79, DVE, 6300), Saint Maixent l'École (79, DVE, 6800)
Badefols sur Dordogne (24, EÉLV, 212 habitants)

PACA
Réélu : Mouans-Sartoux (06, EÉLV, 9700)
Élu : Valbonne (Alpes-Maritimes, 13000, DVE), Marseille (Bouches du Rhône, 863000, EÉLV)
Cabriès (13, GE, 9700)
Puy-Saint-André (04, EÉLV, 462)

Bourgogne Franche-Comté
Ré-élus : Génelard (Saône et Loire, 1400, EÉLV), Danjoutin (Territoire de Belfort, au 1er tour, EÉLV, 3700), Val-Sonnette (39, EÉLV, 912)
Élue : Besançon (Doubs, 116500, EÉLV), Montain (39, EÉLV, 518), Neublans-Abergement (39, EÉLV, 529).

Normandie
Élus : Saint-Pierre du Vauvray (Eure, au 1er tour, 1200, EÉLV), Saint Sauveur Villages (app. EELV, 3600, Manche), Verson (14, DVE, 3600), Guerquesalles (61, EÉLV, 135)
Bois-Guillaume (76, "sans étiquette" DVE - source -, 13800)

Auvergne Rhône-Alpes
Ré-élu : Grenoble (Isère, EÉLV, 160000), Pérouges (Ain, au 1er tour, EÉLV, 1200)
Soutenu par la majorité sortante : Eybens (app. EELV, Isère, 10400)
Élus : Lyon (Métropole de Lyon, EÉLV, 516000), Givors (app. EELV, Métropole de Lyon, 19300), Annecy (Haute-Savoie, 126000, DVE), Saint-Égrève (Isère, EÉLV, 15900), Bilieu (38, EÉLV, 1500), Charnècles (Isère, au 1er tour, 1500, EÉLV), Saint Germain au Mont d'Or (Métropole de Lyon, au 1er tour, EÉLV, 3100), Vizille (app. EELV, 7400, Isère), Pélussin (42, DVE, 3800), Saint-Barthélemy-Lestra (42, EÉLV, 684), la Roche sur Foron (74, DVE, 11300)
Broût-Vernet (Allier, DVE, 1200)
Parves-et-Nattage (01, EÉLV, 937 hab)
Métropole de Lyon (69, EÉLV, 1400000)

Centre Val de Loire
Élu : Tours (Indre et Loire, EÉLV, 137000), Châtillon sur Indre (Indre, DVE ? , au 1er tour, 2600), Marçais (18, EÉLV, 282)

Outre-mer
Élu : Pointe à Pitre (app. EELV, 16000, Guadeloupe)

Pertes :
Leffrinckoucke (59, EÉLV->DVC, 4300), Lagorce (07, EÉLV->div, 1200),

Malgré la grande variété des communes citées, avec plusieurs millions d'habitants concernés, ce bilan traduit une grande fragilité :
* l'essentiel des populations gérées par une majorité EÉLV est regroupé dans une poignée de grandes villes (Lyon et sa métropole, Marseille...)
* beaucoup de communes ont un maire aux convictions écologistes mais non encarté à EÉLV
* l'étiquette EÉLV tient souvent à une forte personnalité et disparaît dès que cette personne prend du recul (surtout dans les petites communes)
* une proportion non négligeable de sortants EÉLV qui se représentent sont battus
*
PhB
 
Messages: 1399
Inscription: Ven 26 Aoû 2011 22:32
Localisation: Planète Terre

Re: Les élections municipales de 2020 pour EÉLV

Messagede pierrep » Sam 19 Sep 2020 14:56

PhB a écrit:
newritture a écrit:Voilà une liste mise à jour avec les communes de plus de 1000 habitant-e-s dirigées par EELV, j'en compte 50. Les régionales et départementales nous permettrons sans doute d'y voir plus clair en ce qui concerne les communes de moins de 10 000 habitant-e-s.

Je reprends le message très complet de Newritture en le complétant au fil de l'eau avec les victoires attribuées aux écologistes selon diverses sources : presse régionale, forum politiquemania, Wikipedia notamment ici, opposants battus qui constatent amèrement que "le vert est à la mode" (Bois-Guillaume...) voire qui qualifient les vainqueurs d'"écolo-fachos" (sic - Cugnaux), candidatures aux sénatoriales etc... Je précise également le nombre d'habitants. Attention compte tenu de la variété de mes sources la liste ci-dessous compte probablement des erreurs. Je compte sur la sagacité des contributeurs de Politiquemania pour y remédier ;-)

Hauts de France
Ré-élus : Fresnes sur Escaut (Nord, 7600 habitants, EÉLV), Loos en Gohelle (Pas de Calais, au 1er tour, EÉLV, 6600)
Venizel (02, EÉLV, 1400), Louvil (59, EÉLV, 800), Widehem (62, EÉLV, 245)

Grand Est
Ré-élus : Schiltigheim (Bas-Rhin, au 1er tour, EÉLV, 32000), Fagnières (Marne, EÉLV, 4800), Muttersholtz (67, app EÉLV, 2000), Kolbsheim (67, DVE, 940 hab), Ungersheim (68, app EÉLV, 2200), Herbitzheim (67, EÉLV, 1900)
Élus : Strasbourg (Bas-Rhin, EÉLV, 279000), Ostwald (Bas-Rhin, EÉLV, 12700), Breuschwickersheim (67, EÉLV, 1300), Duppigheim (67, DVE, 1600), Still (67, EÉLV, 1800), Lautenbach (Haut-Rhin, au 1er tour, 1500, EÉLV), Nilvange (57, Alexandra REBSTOCK PINNA DVE, 4800)
Wattwiller (68, EÉLV, 1600), Sainte-Marie-Aux-Mines (68, DVE, 5100), Kunheim (68, app EÉLV, 1800)

Ile de France
Ré-élu : Arcueil (Val de Marne, EÉLV, 21600)
Élus : Andrésy (Yvelines, 13300, EÉLV), Savigny-sur-Orge (Essonne, 36300, EÉLV), Colombes (Hauts de Seine, 85400, EÉLV), Villiers sur orge (Essonne, 4500, DVE), Paris 12e (EÉLV suite à accord avec le PS, 141000), Quincy-Voisins (77, DVE, 5400), L'Île-Saint-Denis (93, app EÉLV, 8000)
Carrières sous Poissy (78, GE, 16000)
Bessancourt (95, DVE mais a rejoint le Front Démocrate puis #NousDemain, 7300)

Bretagne
Ré-élu : Plouezec (Côtes d'Armor, au 1er tour, EÉLV, 3200), Plouguerneau (Finistère, au 1er tour, 6400, app EÉLV)
Élus : Auray (Morbihan 14000, EÉLV), Binic Étables sur Mer (app. EELV, Côtes d'Armor, 7000), Rostrenen (app. EELV, Côtes d'Armor, 3100), Thorigné-Fouillard (35, DVE, 8400)

Pays de la Loire
Élu : Orvault (app. EELV, Loire Atlantique, 25900), Montrevault sur Èvre (49, EÉLV, 15900), Montenay ? (53, EÉLV, 1400).

Occitanie
Ré-élu : Méze (Hérault, EÉLV, 11500), Labège (31, EÉLV, 4000), Lasalle (30, app EÉLV, 1150)
Liste de la majorité sortante : Le Vigan (30, sortant EÉLV, 3900), Lunel-Viel (34, EÉLV -> app EÉLV : 1er adjoint sortant désigné par majo sortante élu contre maire sortant, 3900)
Je me pose la question pour le maire de L'Union (31, 11700 hab), indéniablement proche d'EÉLV puisqu'ils lui proposaient la seconde place sur leur liste aux sénatoriales.
Élus : Prades sur le Lez (Hérault, DVE, 5500), Villelongue de la Salanque (Pyrénées orientales, EÉLV, 3300), Anduze (Gard, au 1er tour, 3400, EÉLV), Bonnevaux (30, EÉLV, ) Castanet-Tolosan (Haute-Garonne, 13000, EÉLV), Villeneuve lès Béziers (34, DVE, 4300)
Cugnaux (31, DVE - source - voir les commentaires -, 17800)
31 : Communauté de communes Cagire Garonne Salat (31, EÉLV, 17700) François Arcangeli (EELV) : Maire d'Arbas, conseiller régional, Président de la Communauté de communes Cagire Garonne Salat

Nouvelle-Aquitaine
Ré-élu : Bègles (Gironde, EÉLV, 27700), Pujols (Lot et Garonne, EÉLV, 3600)
Élus : Poitiers (Vienne, EÉLV, 88000), Bordeaux (Gironde, 252000, EÉLV), Naves (Corrèze, EÉLV, 2300), Artigues près Bordeaux (app. EÉLV, Gironde 9000), Carbon-Blanc (33, EÉLV, 8100)
Melle (79, DVE, 6300), Saint Maixent l'École (79, DVE, 6800)
Badefols sur Dordogne (24, EÉLV, 212 habitants)

PACA
Réélu : Mouans-Sartoux (06, EÉLV, 9700)
Élu : Valbonne (Alpes-Maritimes, 13000, DVE), Marseille (Bouches du Rhône, 863000, EÉLV)
Cabriès (13, GE, 9700)
Puy-Saint-André (04, EÉLV, 462)

Bourgogne Franche-Comté
Ré-élus : Génelard (Saône et Loire, 1400, EÉLV), Danjoutin (Territoire de Belfort, au 1er tour, EÉLV, 3700), Val-Sonnette (39, EÉLV, 912)
Élue : Besançon (Doubs, 116500, EÉLV), Montain (39, EÉLV, 518), Neublans-Abergement (39, EÉLV, 529).

Normandie
Élus : Saint-Pierre du Vauvray (Eure, au 1er tour, 1200, EÉLV), Saint Sauveur Villages (app. EELV, 3600, Manche), Verson (14, DVE, 3600), Guerquesalles (61, EÉLV, 135)
Bois-Guillaume (76, "sans étiquette" DVE - source -, 13800)

Auvergne Rhône-Alpes
Ré-élu : Grenoble (Isère, EÉLV, 160000), Pérouges (Ain, au 1er tour, EÉLV, 1200)
Soutenu par la majorité sortante : Eybens (app. EELV, Isère, 10400)
Élus : Lyon (Métropole de Lyon, EÉLV, 516000), Givors (app. EELV, Métropole de Lyon, 19300), Annecy (Haute-Savoie, 126000, DVE), Saint-Égrève (Isère, EÉLV, 15900), Bilieu (38, EÉLV, 1500), Charnècles (Isère, au 1er tour, 1500, EÉLV), Saint Germain au Mont d'Or (Métropole de Lyon, au 1er tour, EÉLV, 3100), Vizille (app. EELV, 7400, Isère), Pélussin (42, DVE, 3800), Saint-Barthélemy-Lestra (42, EÉLV, 684), la Roche sur Foron (74, DVE, 11300)
Broût-Vernet (Allier, DVE, 1200)
Parves-et-Nattage (01, EÉLV, 937 hab)
Métropole de Lyon (69, EÉLV, 1400000)

Centre Val de Loire
Élu : Tours (Indre et Loire, EÉLV, 137000), Châtillon sur Indre (Indre, DVE ? , au 1er tour, 2600), Marçais (18, EÉLV, 282)

Outre-mer
Élu : Pointe à Pitre (app. EELV, 16000, Guadeloupe)

Pertes :
Leffrinckoucke (59, EÉLV->DVC, 4300), Lagorce (07, EÉLV->div, 1200),

Malgré la grande variété des communes citées, avec plusieurs millions d'habitants concernés, ce bilan traduit une grande fragilité :
* l'essentiel des populations gérées par une majorité EÉLV est regroupé dans une poignée de grandes villes (Lyon et sa métropole, Marseille...)
* beaucoup de communes ont un maire aux convictions écologistes mais non encarté à EÉLV
* l'étiquette EÉLV tient souvent à une forte personnalité et disparaît dès que cette personne prend du recul (surtout dans les petites communes)
* une proportion non négligeable de sortants EÉLV qui se représentent sont b5attus
*

Quelques commentaires :
1/ Puy Saint André est dans les Hautes-Alpes (05) et non 04
2/ Donner le 12eme arrondissement de Paris comme un gain EELV est abusif. En effet la maire EELV ne l'est devenue que par la biais d'accord d'appareils internes à la majorité. Il faut bien voir que le suffrage universel avait placé sa liste loin derrière celle du PS
3 / Dans les pertes il convient d' ajouter Grande-Synthe ( Nord ).
pierrep
 
Messages: 1491
Inscription: Jeu 15 Avr 2010 20:43

Re: Les élections municipales de 2020 pour EÉLV

Messagede newritture » Lun 28 Sep 2020 14:28

EELV Béarn annonce l'adhésion du maire d’Os-Marsillon (500 habitants, Pyrénées Atlantiques), ainsi que de 4 adjoints au maire de Billière.
https://bearn.eelv.fr/communique-de-presse-du-28-09-2020/
newritture
 
Messages: 423
Inscription: Dim 7 Juin 2020 23:41
Localisation: Métropole de Lyon

Précédente

Retourner vers Elections municipales de 2020

Vidéos

Découvrez notre sélection de vidéos en lien avec l'actualité.

Voir toutes les vidéos

Guide de l'élu délégué aux sports

Patrick Bayeux

Aucune obligation n'incombe aux communes en matière de politique sportive. En effet, le sport a cette particularité de n'avoir fait l'objet d'une répartition de compétences ni dans les lois de décentralisation, ni même dans la loi sur le sport...

Découvrir l'ouvrage

Guide de l'élu délégué au tourisme

Jean-Luc Boulin

Le tourisme représente un atout de plus en plus fort pour les collectivités locales : générateur d'emplois, facteur d'attractivité territoriale, créateur de lien social, il s'inscrit de façon transversale dans les politiques publiques. Comment, lorsqu'on est élu délégué...

Découvrir l'ouvrage

Découvrez tous les ouvrages de

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 5 invités