Politiquemania

La base de données de la vie politique française

HAUTE-VIENNE

Villes de plus de 10 000 habitants :

Ville Nombre d'habitants (2009) Maire Etiquette Elu depuis Lien
Limoges 139 216 Alain Rodet 1990 Voir
Saint-Junien 11 531 Pierre Allard 2001
Panazol 10 303 Jean-Paul Duret 2008
Forum de discussion consacré aux élections municipales qui seront organisées en France en mars 2014.

Elections municipales 2014 - Haute-Vienne

Messagede vincent » Lun 18 Mar 2013 13:43

Sur les prochaines élections municipales, nous mettons à disposition un index des discussions.

Vous pourriez aussi être intéressés par :
- la carte des maires avant les élections de mars 2014
- le mode de scrutin des élections municipales
- le nombre de conseillers municipaux par commune
vincent
Administrateur du site
Administrateur du site
 
Messages: 2687
Inscription: Ven 12 Déc 2008 21:37

Re: Elections municipales 2014 - Haute-Vienne

Messagede SALVAT » Ven 7 Juin 2013 17:46

Sur les 15 communes de plus de 3500 habitants, les élections de 2008 n'avaient pas été marquées par de grands bouleversements :
BELLAC avait basculé de droite à Gauche, PANAZOL et ISLE du PS vers une liste DVG.
Ailleurs, quelques combats, sans renversements de majorité, à l'intérieur de la gauche auxquels il faut ajouter ceux du PALAIS, de RILHAC (PS contestés par les verts à 39,5%) et St Léonard de Noblat où la première magistrate (DVG) a renouvelé un affrontement victorieux contre le PS.
COUZEIX était demeurée accrochée à droite à 61,4% et demeurait la seule ville de cette strate démographique à déroger dans ce département : son maire également conseiller général a été reconduit dès le 1er tour aux cantonales de 2011.

Une seizième commune qui votera à la proportionnelle en 2014 avait défrayé la chronique : la très socialiste CHALUS avait quitté le PS au profit d'une liste apolitique qui n'étant pas de gauche.....et des tribunes libres de militants PS contre la direction départementale du PS avaient donné un écho dramatique à ce qui serait passé, ailleurs, pour anecdotique.

2014 ?
BELLAC revient en première ligne : la droite y a connu un creux (à mon sens, son représentant ne devait pas être "bon") : obtenir 43% aux cantonales de 2011, 45,2% aux législatives de 2012 ouvre la voie, à une revanche. Mais y a-t-il de la méthode ? J'en doute : Michel PODAVINI est en train d'achever la constitution de sa liste ; il l'a dit "apolitique", alors qu'il reconnaît être militant UMP et les instances de ce parti l'ont investi à (trop) grand bruit...ce qui n'est pas de première adresse ou habileté.
Cependant, un élément plaide pour le changement : l'état des finances locales et le bilan d'une municipalité qui sort d'un mandat peu constructif.
Ceci compensera-t-il cela ? Fort possible, surtout s'il y a une vaguelette bleue.D'autant que la ville sous-préfecture du Nord de la Haute Vienne est assez partagée si l'on suit la liste des maires qui se sont succédés.

AIXE sur VIENNE a connu une élection serrée en 2008 : 50,22% pour l'actuelle municipalité, 49,7% à la liste de droite.....: 5 mandatures successives à gauche peuvent conduire à un essoufflement....Un retour à droite n'est pas exclu.

FEYTIAT connaîtra-t-elle une bataille interne à la gauche ? La municipalité à laquelle appartient le président du Conseil Régional sera-t-elle contestée par une liste locale DVG : il y a une certaine fronde le visant que je ne m'explique pas (trop distant dans ses rapports avec la population ?)

St YRIEIX restera-t-elle monocolore avec liste unique ? La figure de son premier magistrat sa connu une récente mise en cause où il a échappé à l'inéligibilité...comment réagira l'électorat ? Une liste "divers" ne manquerait pas de chances de l'emporter

ROCHECHOUART avait échappé au PCF et avait glissé dans la poche du PS dirigeant en 2008 une liste unique "Union de la Gauche" : le FdG a peut-être, là, une occasion de faire mouche et de ne point laisser St JUNIEN isolée.

ISLE, DVG, résistera-t-elle à un assaut du PS...qui aurait besoin du PCF en la circonstance ?

et CHALUS tiendra-t-elle...à droite ?

La droite, sauf surprises, ne peut nourrir beaucoup d'espoir(s), nous le voyons : à Limoges, elle sera concurrencée par le FN et ne pourra s'insinuer, avec succès, dans un débat intra-gauche ; dans les autres villes, que nous n'avons pas reprises, ses scores ont quelque peine à atteindre le quart des exprimés.

Bertrand SALVAT
SALVAT
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 5316
Inscription: Dim 8 Nov 2009 22:13
Messages : 1 (détails)

Re: Elections municipales 2014 - Haute-Vienne

Messagede LeysinNight » Ven 7 Juin 2013 18:33

Dans ce bastion de la gauche en Limousin, je ne vois pas de changements majeurs.

Mais une surprise n'est pas à exclure.
LeysinNight
 
Messages: 424
Inscription: Ven 17 Mai 2013 18:16

Re: Elections municipales 2014 - Haute-Vienne

Messagede SALVAT » Mer 3 Juil 2013 11:29

BELLAC
Jean-Michel DOUMEIX (PS) confirme sa volonté de ne pas se représenter en mars prochain.(cf. la montagne.fr Haute vienne)
Son Parti est invité à promouvoir un successeur.
Claude PEYRONNET (Gauche Populaire) indique qu'il se présentera avec ou sans le PS.......
Comme indiqué ci-dessus, la voie de l'alterrnance est davantage probable.
Bertrand SALVAT
SALVAT
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 5316
Inscription: Dim 8 Nov 2009 22:13
Messages : 1 (détails)

Re: Elections municipales 2014 - Haute-Vienne

Messagede SALVAT » Mer 18 Sep 2013 21:20

Laurent LAFAYE , premier secrétaire du PS commente la préparation des élections municipales avec un journaliste de La Montagne


« Qu’en est-il des communes où les clivages dépassent parfois le champ des partis politiques ? Où le PS pourrait être en danger ? Bellac, Panazol, Isle, Aixe etc... ?
R. A Bellac, il y a évidemment des négociations pour faire émerger un candidat socialiste. Tout le monde doit faire preuve de responsabilité. La question d’une liste d’union avec Claude Peyronnet ne se pose pas aujourd’hui. La force dominante à Bellac doit rester le PS.
Panazol ?
R. Nous travaillons au rassemblement de la famille socialiste autour de Jean-Paul Duret.
Isle ?
R. Les choses sont moins avancées qu’à Panazol. La stratégie reste à définir. La question d’un rassemblement autour du maire sortant (Gilles Bégout) n’est pas exclue. A Aixe, il a fallu beaucoup travailler pour obtenir la perspective d’une liste d’union autour d’un candidat socialiste. Partout où ce sera possible, nous rassemblerons. C’est une élection qu’on ne peut pas louper.
A Limoges, une liste du Front national se profile. C’est une surprise ?
R. Bien sûr que non. On s’y attendait. Ce n’est pas une première à Limoges (*). Je crois qu’il faut être très lucide sur le discours du FN, son discours social notamment. La présence de l’extrême- droite, et peut-être pas seulement à Limoges, fera que nous serons d’autant plus attachés à nos valeurs républicaines »

On relèvera que sur Bellac, il n'est pas question de suivre la liste PEYRONNET FG : ceci conforte mon pronostic de reconquête de cette ville par la droite .
Sur ISLE, il paraît vague et moins catégorique : il est vrai que les écolos misent sur la réélection du sortant BEGOUT qui, alors DVG avant que de se rapprocher de EELV, avait battu le PS en 2008. Il faut penser aussi au 3° tour et à une vice présidence exigée par EELV à la CC de Limoges.
Plus optimiste sur un accord mais pas "dominateur" sur ISLE : un accord est envisagé avec le DVG sortant DURET qui avait également battu le PS en 2008 et avec qui il est plus prudent de négocier et de se "rassembler".
Dans ces deux communes faisant partie de la CC de Limoges, le PS préfère ne pas ré-allumer les hostilités pour aboutir à deux échecs.
Enfin, sur AIXE, le PS apparaît bien à la recherche du candidat idoine et se garde de tout triomphalisme : il risque bien de perdre, comme j'en avançais l'hypothèse, ce chef-lieu de canton qui a eu pour maire un gaulliste (UNR puis RPR) de 1965 à 1977.

A noter, en dernier lieu, qu'il élude Chalus et n'esquisse pas la moindre perspective de conquête de l'une des quelques 30 autres communes n'appartenant pas à la gauche qui sont, il est vrai, aux exceptions notables de Couzeix et de St Laurent, de taille modeste.
Il ressort de cette interview une tonalité de "défensive".
Limoges est évoquée ici mais nos administrateurs souhaitent de l'ordre et je vous invite sur la page qui la concerne spécialement !
Bertrand SALVAT
SALVAT
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 5316
Inscription: Dim 8 Nov 2009 22:13
Messages : 1 (détails)

Re: Elections municipales 2014 - Haute-Vienne

Messagede SALVAT » Jeu 19 Sep 2013 13:28

Selon Guillaume Guérin, responsable UMP 87,dans La Montagne/le Populaire de ce jour

"La réforme du mode de scrutin va permettre à l’UMP de redevenir la 2e force politique du département. nous sommes certains de passer entre un quart et un tiers d’élus partout".
Donc dépasser le FdG et ses alliés

Mais il n'envisage que peu de listes : " pour l’instant, une vingtaine, nous en espérons une trentaine" et de partager avec les centristes du département (au contraire de ceux de Limoges)
"... Forcément, sinon parfois ce serait impossible..."
Tout cela suffrait-il à obtenir 25 à 33% des élus ? bizarre.

La santé de l'UMP 87 .
"C’est vrai, ... Nous avons connu des crises internes violentes, nous étions devenus quasi-inaudibles. Aujourd’hui, on a 1.500 adhérents et un peu plus de 1.000 à Haute-Vienne Alternance. Nous sommes en ordre de marche".
Voici bien de gros chiffres ronds !

Prudent
" Il faut être honnête, il y a des communes de gauche plutôt bien gérées. Saint-Junien est un exemple, il y en a d’autres. Mais ailleurs, des maires utilisent leur mandat comme un tremplin politique et laissent crever leur commune.... "

Un tableau imprécis des objectifs de conquête : il faudrait presque se substituer à lui pour en énoncer !
Un coup de chapeau à St Junien (ADS-PCF), d'autres à des mairies PS non identifiées...ce qui justifiera l'absence de liste, 30 listes au maximum ("envisagées" sic) sur l'ensemble du département.... et 25 à 33 % des élus départementaux à la sortie ?.
Un discours incantatoire, vide et sonore.
Bertrand SALVAT
SALVAT
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 5316
Inscription: Dim 8 Nov 2009 22:13
Messages : 1 (détails)

Re: Elections municipales 2014 - Haute-Vienne

Messagede PhB » Jeu 19 Sep 2013 20:44

SALVAT a écrit:Laurent LAFAYE , premier secrétaire du PS commente la préparation des élections municipales avec un journaliste de La Montagne

« Qu’en est-il des communes où les clivages dépassent parfois le champ des partis politiques ? Où le PS pourrait être en danger ? Bellac, Panazol, Isle, Aixe etc... ?
R. A Bellac, il y a évidemment des négociations pour faire émerger un candidat socialiste. Tout le monde doit faire preuve de responsabilité. La question d’une liste d’union avec Claude Peyronnet ne se pose pas aujourd’hui. La force dominante à Bellac doit rester le PS.
Panazol ?
R. Nous travaillons au rassemblement de la famille socialiste autour de Jean-Paul Duret.
Isle ?
R. Les choses sont moins avancées qu’à Panazol. La stratégie reste à définir. La question d’un rassemblement autour du maire sortant (Gilles Bégout) n’est pas exclue. A Aixe, il a fallu beaucoup travailler pour obtenir la perspective d’une liste d’union autour d’un candidat socialiste. Partout où ce sera possible, nous rassemblerons. C’est une élection qu’on ne peut pas louper.
(...) »

On relèvera que sur Bellac, il n'est pas question de suivre la liste PEYRONNET FG : ceci conforte mon pronostic de reconquête de cette ville par la droite .
Sur ISLE, il paraît vague et moins catégorique : il est vrai que les écolos misent sur la réélection du sortant BEGOUT qui, alors DVG avant que de se rapprocher de EELV, avait battu le PS en 2008. Il faut penser aussi au 3° tour et à une vice présidence exigée par EELV à la CC de Limoges.
Plus optimiste sur un accord mais pas "dominateur" sur ISLE : un accord est envisagé avec le DVG sortant DURET qui avait également battu le PS en 2008 et avec qui il est plus prudent de négocier et de se "rassembler".
Dans ces deux communes faisant partie de la CC de Limoges, le PS préfère ne pas ré-allumer les hostilités pour aboutir à deux échecs.
Enfin, sur AIXE, le PS apparaît bien à la recherche du candidat idoine et se garde de tout triomphalisme : il risque bien de perdre, comme j'en avançais l'hypothèse, ce chef-lieu de canton qui a eu pour maire un gaulliste (UNR puis RPR) de 1965 à 1977.
(...)
Bertrand SALVAT

Bon, si j'ai bien compris, voici une traduction en clair : le PS, à Bellac comme partout ailleurs, tient absolument à rester "la force dominante", du moins à gauche (au risque de perdre des communes comme Bellac). Il a du mal à concevoir qu'un rassemblement puisse s'opérer autour de quelqu'un qui ne serait pas PS. Les seules exceptions sont :
* d'une part les communes dans lesquelles le rapport de force lui est tellement défavorable qu'il serait suicidaire de lancer une liste autonome
* d'autre part la CC de Limoges où il lui serait difficile de se retrouver trop seul...
Dans ses velléités hégémoniques, le PS a un peu trop souvent tendance à oublier
- d'une part qu'il ne peut pas gagner tout, tout seul,
- et d'autre part que ses supplétifs finiront par se lasser s'il ne leur accorde pas un minimum de considération...
PhB
 
Messages: 1698
Inscription: Ven 26 Aoû 2011 22:32
Localisation: Planète Terre

Re: Elections municipales 2014 - Haute-Vienne

Messagede SALVAT » Mar 24 Sep 2013 08:35

Oui, c'est à cette conclusion que j'étais parvenu à la lecture de l'interview du premier secrétaire du PS du 87.

Pierre ALLARD, maire de St Junien et patron de l'ADS en Haute Vienne (il n'y a pas une telle structure ailleurs) livre sa pensée à son tour : en bref,"on soutient et on participe là où le bilan est bon.....A Limoges, le bilan est bon". Tout est dit.
Au passage, il évoque, suite à une question, le positionnement actuel du PCF qu'il ne croit pas figé mais susceptible d'évolution.
Il n'évoque pas d'autre point fort de l'ADS en Haute Vienne ou des cités à conquérir : il a des militants élus qui font partie d'équipes en place qui peuvent être à géométrie variable.
Il revendique la seconde place départementale mais ne le démontre pas. Un réseau, diffus au contraire d'appareils figés : ce peut être une force mais le risque d'une dissolution imperceptible, vu le manque de structure sur le terrain, existe.

Monique BOULESTIN, ex-députée PS, devenue animatrice locale et nationale du PRG, est, à son tour, interviewée : la Montagne/Le Populaire ne permet pas l'accès libre de ses propos à tous les internautes à l'instar de tous les autres représentants des courants politiques de la Haute Vienne (PS, UMP, ADS, Centristes, PCF, FN).
C'est un choix qui s'apparente à de la censure : sur pression de qui ? L'équité de traitement des forces politiques est mise à mal, soit !
D'après les quelques mots d'introduction, il n'y aura pas de liste étiquetée PRG mais participation de ses membres à des listes en banlieue de Limoges (certaines sont, sans doute, revenues dans mes post ci-dessus) mais pas à Limoges : effectivement, on voit mal le PS l'y accueillir, ni, d'après ce que nous savons d'elle, la voir s'abaisser pour solliciter une place auprès de ceux qui l'ont écartée puis exclue du parti.

Dernière information : une liste FN serait en cours de constitution à Panazol...ce serait la seconde et dernière au niveau du département.
Bertrand SALVAT
SALVAT
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 5316
Inscription: Dim 8 Nov 2009 22:13
Messages : 1 (détails)

Re: Elections municipales 2014 - Haute-Vienne

Messagede SALVAT » Dim 6 Oct 2013 20:09

La Montagne/Le Populaire a corrigé l'impasse qu'il avait pratiquée à l'encontre de Monique BOULESTIN ; égalité rétablie. Très Bien ! Chacun peut lire l'ensemble de son inrterview.
Par rapport au contenu du post précédent, ajoutons qu'elle ne sera pas candidate sur une liste ni à Limoges ni aucune commune du département : elle négocie pour obtenir des sièges pour ses adhérents : elle note qu'à Limoges, le PRG compte deux élus et laisse entendre qu'elle a d'autres candidats de valeur (à y ajouter ? oui si on la lit bien ). Dans cette perspective, elle ménage Alain RODET dans ses commentaires. Elle-même, comme indiqué précédemment n'ira pas chercher des bâtons pour se faire battre.
Elle annonce sa candidature à la candidature aux Européennes : peut-il y avoir 2 limougeauds (elle et le sortant DENANOT, par ailleurs président du Conseil Régional) ? Cela suppose que le second s'efface...ce n'est pas impossible...nous verrons.

J'ajoute que sur Bellac, le candidat du PS, D. COURIVAULT, cheminot, je crois, en tout cas fils de chef de gare, est rejeté par ses camarades : les candidats FdG PEYRONNET et UMP DVD PODAVINI mènent, pendant ce temps, leur campagne.

Bertrand SALVAT
SALVAT
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 5316
Inscription: Dim 8 Nov 2009 22:13
Messages : 1 (détails)

Re: Elections municipales 2014 - Haute-Vienne

Messagede pierrot » Jeu 10 Oct 2013 20:54

Bilan après les votes internes au sein des sections PS dans les 16 communes de plus de 3 500 habitants dans le département:
- Aixe-sur-Vienne Patrick Servaud seul en lice désigné
- Ambazac seule surprise puisque Isabelle Lardy, simple conseillère municipale déléguée, écarte contre toute attente Bernard Vergonzanne
- Bellac Daniel Courivault seul en lice finalement désigné pour briguer la succession de Jean-Michel Doumeix
- Condat Annick Morizio seule en lice désignée
- Couzeix Sébastien Larcher seul en lice désigné
- Feytiat Gaston Chassain seul en lice désigné
- Isle pas de leader désigné, un accord aurait été trouvé avec le maire sortant Gilles Bégout
- Limoges Alain Rodet seul en lice désigné
- Palais-sur-Vienne Isabelle Briquet seule en lice désignée
- Panazol pas de leader désigné, un accord aurait été trouvé avec le sortant DVG Jean-Paul Duret
- Rilhac-Ranconde Florent Alvarez seul en lice désigné
- Rochechouart Jean-Marie Rougier seul en lice désigné
- Saint-Junien, Claude Brandy seul en lice désigné
- Saint-Léonard Alain Darbon seul en lice désigné
- Saint-Yrieix Daniel Boisserie
- Verneuil-sur-Vienne Pascal Robert seul en lice désigné
Source
pierrot
 
Messages: 1713
Inscription: Ven 7 Mai 2010 19:44
Messages : 3 (détails)

Suivante

Retourner vers Elections municipales de 2014

Vidéos

Découvrez notre sélection de vidéos en lien avec l'actualité.

Voir toutes les vidéos

Guide de l'élu délégué à l'urbanisme

Eric Becet

Ce Dossier d'experts présente la réforme initiée par les dispositions de la loi n° 2010-788 portant engagement national pour l'environnement, votée le 12 juillet 2010, dite loi « Grenelle II ». Il ne s'agit pas d'une réforme complète du Code de l'urbanisme...

Découvrir l'ouvrage

Guide de l'élu délégué à l'action sociale et à la solidarité

Jérôme Dupuis

Dédié à l'élu novice tout autant qu'à l'élu confirmé, ce guide permet d'appréhender les enjeux contemporains de la délégation d'action sociale locale. Replacées dans leur environnement historique et sociétal, les politiques publiques relatives à l'insertion...

Découvrir l'ouvrage

Découvrez tous les ouvrages de

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 3 invités