Politiquemania

La base de données de la vie politique française

Élection départementale partielle canton de Lodève (Hérault)

Réagissez sur ce forum aux différentes élections partielles qui ont lieu ponctuellement un peu partout en France.

Re: Élection départementale partielle canton de Lodève (Hérault)

Messagede manusurmars » Jeu 13 Juin 2019 09:00

Comment se fait-il que les suppléants des candidates RN et EELV soient des hommes?
En application du code électoral, ce devraient être des femmes, car si elles étaient élues et quittaient leur mandat par la suite, elles seraient remplacées par un homme ce qui remettrait en cause la parité au sein de l'Assemblée.

Chapitre IV bis : Déclarations de candidature
Article L210-1 En savoir plus sur cet article...
Modifié par LOI n°2018-51 du 31 janvier 2018 - art. 4
Les candidats présentés en binôme en vue de l'élection au conseil départemental souscrivent, avant chaque tour de scrutin, une déclaration conjointe de candidature dans les conditions prévues par décret en Conseil d'Etat. Cette déclaration, revêtue de la signature des deux candidats, énonce les nom, prénoms, sexe, date et lieu de naissance, domicile et profession de chacun d'entre eux. Elle mentionne également pour chaque candidat la personne appelée à le remplacer comme conseiller départemental dans le cas prévu au II l'article L. 221. Les articles L. 155 et L. 163 sont applicables à la désignation du remplaçant. Pour l'application du premier alinéa de l'article L. 155, la mention manuscrite est la suivante : “ La présente signature marque mon consentement à être remplaçant (e) de (indication des nom et prénoms du candidat de même sexe), candidat à l'élection au conseil départemental. ”

Le candidat et son remplaçant sont de même sexe.

A la déclaration prévue au premier alinéa du présent article sont jointes les pièces propres à prouver que les candidats présentés en binôme et leurs remplaçants répondent aux conditions d'éligibilité prévues à l'article L. 194 et la copie d'un justificatif d'identité de chacun d'entre eux.

Pour le premier tour de scrutin, sont également jointes les pièces de nature à prouver que le binôme a procédé à la déclaration d'un mandataire en application des articles L. 52-3-1, L. 52-5 et L. 52-6 ou, s'il n'a pas procédé à cette déclaration, les pièces prévues au premier alinéa des mêmes articles L. 52-5 et L. 52-6.

Si la déclaration de candidature n'est pas conforme aux deux premiers alinéas du présent article ou n'est pas accompagnée des pièces mentionnées aux troisième et quatrième alinéas ou si un candidat ou un remplaçant figurant sur cette déclaration est inéligible, elle n'est pas enregistrée.

Le refus d'enregistrement d'un binôme de candidats est motivé. Chaque candidat du binôme qui s'est vu opposer un refus d'enregistrement dispose d'un délai de vingt-quatre heures pour saisir le tribunal administratif. Le tribunal administratif statue sous trois jours.


A mon sens cela justifie le refus d'enregistrement des candidatures; Mais si tel est le cas, c'est de l'amateurisme pur de la part de ces 2 partis. Un tel niveau d'incompétence, ce serait sidérant...
manusurmars
 
Messages: 151
Inscription: Dim 6 Mar 2011 22:45

Re: Élection départementale partielle canton de Lodève (Hérault)

Messagede pmf » Jeu 13 Juin 2019 12:59

Vous vous concentrez sur les conditions de candidatures aux élections cantonales générales alors que les dispositions réglementaires sont différentes pour les élections cantonales partielles.
Lisez les contributions précédentes et surtout celle du contributeur valdoisien qui a exposé un exemple parlant pour une élection cantonale partielle dans l'Yonne
pmf
 
Messages: 1900
Inscription: Mer 2 Déc 2015 18:56

Re: Élection départementale partielle canton de Lodève (Hérault)

Messagede Azertyuiop » Jeu 13 Juin 2019 18:31

pmf a écrit:Vous vous concentrez sur les conditions de candidatures aux élections cantonales générales alors que les dispositions réglementaires sont différentes pour les élections cantonales partielles.
Lisez les contributions précédentes et surtout celle du contributeur valdoisien qui a exposé un exemple parlant pour une élection cantonale partielle dans l'Yonne

Vous êtes trop modeste, l'exemple en question vient de vous. Je l'ai seulement complété en précisant que cette candidature avait abouti à son élection, ce qui fait qu'il y a 22 femmes contre 20 hommes au Conseil départemental de l'Yonne. Un fait certes peu connu car les féministes de salon beuglent nettement moins quand le "déséquilibre" se fait dans ce sens.

Et en effet, une lecture des contributions précédentes (à peine dix messages au-dessus...) aurait permis d'obtenir l'information. Ce n'est pas du tout la première fois que je vois sur un même fil une information donnée et la question posée à son sujet juste après ce qui alourdit inutilement certains fils de discussion. Je renouvelle donc mon invitation à lire les contributions d'un fil de discussion avant d'y poser une question quelconque.

Je regrette aussi qu'aucune référence à l'arrêté préfectoral convoquant les électeurs n'ait été donnée lors de l'ouverture de ce fil. Le voici donc : http://www.herault.gouv.fr/content/down ... LODEVE.pdf

Arrêté où figure d'ailleurs bien l'information relative à la non-importance du sexe des candidats, mais d'autres informations essentielles comme les dates de dépôt des candidatures ou les horaires d'ouverture du scrutin.

Les inscriptions sont donc closes depuis hier à 16h30 mais pourtant, la liste définitive des candidats n'a pas encore été publiée. Etonnant !

Quant au scrutin, il se déroulera, les jours J, sur l'ensemble du canton de 8h00 à 18h00.
Azertyuiop
 
Messages: 1843
Inscription: Jeu 1 Jan 2015 13:46

Re: Élection départementale partielle canton de Lodève (Hérault)

Messagede nanouchki » Jeu 13 Juin 2019 19:33

Bonjour,
la REM n'est pas sortante puisqu'il s'agit de binômes, sur lesquels Jacques Rigaud et Marie Christine Bousquet, comme Gaelle Leveque et Eliette Charpentier, étaient encartés PS, alors que les suppléants d'origine, Irène Tolleret et Jean-Louis Rodier, étaient sans étiquette politique.
Irène Tolleret n'a pas démissionné le 26 Mai mais le 29 Avril, cependant les caciques du PS ont préféré ne pas communiquer sur cette démission pour organiser une élection PS mais sous couvert de majorité départementale pour avoir un temps d'avance sur les autres candidats. Sauf erreur de ma part elle ne soutient ni Guibal (lrem) ni Leveque(PS).
Les forces en présence sont :
- PS : Gaelle Leveque/Eliette Charpentier : Gaelle Leveque est la conjointe du directeur du cabinet de la mairie de Lodève et de la communauté de communes du Lodévois Larzac, Mathieu Guillot, ce qui a posé beaucoup de problèmes a tout le Lodévois vu les transferts de compétences de Lodève sur la com com puis l'abandon de projets par la com com (comme le projet oenotouristique de St JEan de la Blaquière, comme la fermeture de l'office de tourisme du cirque de Navacelles, comme le plantage du projet de Celles…). Eliette Charpentier est VP a la com com du Pic Saint Loup et au centre de gestion, et dans plein de trucs.
- LREM : Daniel Guibal et sa suppléante, membre du conseil municipal du Bosc : Daniel Guibal est l'ennemi public numero 1 de la com com du lodevois larzac (cf les CR des conseils communautaires)
- EELV : Clothilde Ollier et Laurent Dupont : 2 élus verts très respectés, ayant une trajectoire politique nationale évidente. Clothile ollier a été instrumentale dans la bagarre contre Oxylane, elle a révolutionné son village, elle comprend les petits maires. Laurent Dupont, maire adjoint de Paulhan, est un élu assidu dans tous ses mandats. tous les avis sont élogieux sur eux pour leur travail concret.
- RN : Stéphanie Galzy/Fabrice Thiry : malheureusement encore ces 2 élus RN sont plutôt des élus actifs à bonne réputation, aucune affaire sur rien, et en plus Jordan BArdella va venir faire campagne avec eux…


- pronostic : deuxième tour EELV/RN, victoire EELV qui siegera dans la majorité départementale.
nanouchki
 
Messages: 1
Inscription: Jeu 13 Juin 2019 18:16

Re: Élection départementale partielle canton de Lodève (Hérault)

Messagede SALVAT » Ven 14 Juin 2019 17:33

Officiellement, les 4 candidats titulaires avec leurs suppléants sont dans l'ordre :

1-- GALZI Stéphanie et THIRY Fabrice* pour le RN
2-- GUIBAL Daniel** et PERIGAULT Véronique pour LREM
3-- OLLIER Clotilde et DUPONT Laurent pour EELV
4-- LEVEQUE Gaelle et CHARPENTIER Eliette pour le PS.

* connu dans le département comme Gilet Jaune
** d'origine PRG
Bertrand SALVAT

http://www.herault.gouv.fr/content/down ... atures.pdf
Dernière édition par stephed le Ven 14 Juin 2019 18:24, édité 1 fois.
Raison: Ajout source
SALVAT
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 4591
Inscription: Dim 8 Nov 2009 22:13
Messages : 1 (détails)

Re: Élection départementale partielle canton de Lodève (Hérault)

Messagede myckilem » Ven 14 Juin 2019 18:08

SALVAT a écrit:Officiellement, les 4 candidats titulaires avec leurs suppléants sont dans l'ordre :

1-- GALZI Stéphanie et THIRY Fabrice* pour le RN
2-- GUIBAL Daniel** et PERIGAULT Véronique pour LREM
3-- OLLIER Clotilde et DUPONT Laurent pour EELV
4-- LEVEQUE Gaelle et CHARPENTIER Eliette pour le PS.

* connu dans le département comme Gilet Jaune
** d'origine PRG
Bertrand SALVAT


LR ne présente aucun candidat? Le parti soutient le candidat LREM ou il est en état de déconfiture totale dans le coin?
myckilem
 
Messages: 110
Inscription: Lun 3 Sep 2018 16:37

Re: Élection départementale partielle canton de Lodève (Hérault)

Messagede Boby13 » Ven 14 Juin 2019 19:23

Oui surprenant que LR ne présente aucun candidat !!
Le PCF aurait pu présenter le Maire de Brissac en ticket avec une élue de Lodève…
Boby13
 
Messages: 119
Inscription: Mar 15 Oct 2013 10:18

Re: Élection départementale partielle canton de Lodève (Hérault)

Messagede myckilem » Ven 14 Juin 2019 20:01

Je suis aussi surpris par le choix du PCF. Maintenant, je suis pas sur qu'il ait envie de se lancer maintenant dans une campagne perdu d'avance.
myckilem
 
Messages: 110
Inscription: Lun 3 Sep 2018 16:37

Re: Élection départementale partielle canton de Lodève (Hérault)

Messagede SALVAT » Ven 14 Juin 2019 21:54

Des absences...

Absence de LFI qui ne m'étonne pas comme évoqué lors d'une municipale partielle dans le Pas-de-Calais combien de divisions ? Quel ancrage local ? Et puis une crise interne qui mine ce mouvement.
Absence du PCF qui conserve quelques élus municipaux : doivent-ils s'abstenir de gêner le couple PS pour qu'ils soient garantis de figurer sur les listes municipales d'union dont ils font partie ? A force de déserter les partielles....ses électeurs peuvent se sentir définitivement abandonnés.
Absence de LR et du centre alors qu'ils détiennent quelques mandats (14 mairies mais il y a eu peût-être des conversions en macronisme).

Des candidats...
Le Président MESQUIDA ne va pas ménager sa peine pour que soit éliminée la candidature LREM : on sait ses protestations auprès du Préfet qui a invité ou laissé investir certaines réunions officielles par des militants de cette formation qui ne pouvaient exciper d'aucun mandat, ni responsabilité, ni qualification.
Il ne peut laisser ce canton, à fort passé SFIO puis PS, tomber dans les mains de la macronie.
Cependant, il lui faut réconcilier les fidèles au PS et les Hamonistes...vaste programme !
Le PS qui a connu une toute puissance locale peut subir un mouvement de dégagisme : il lui demeure cependant des appuis locaux, souvent retraités de la Fonction Publique, qui y détiennent pas mal de mandats et de responsabilités associatives.
2 élues, de la "grande" ville (20% de la population totale du canton) et d'une commune de taille modeste constituent une représentation d'une volonté d'équité....
Le PCF soutiendra ce duo, moyennant engagement de maintien de ses élus et d'un adjoint à Lodève..en particulier.

EELV a réalisé des voix dans les petites communes excentrées lors du dernier scrutin aux dépens du PS : le fait qu'il n'ait pas présenté de candidats issus du canton constitue un handicap sérieux . Tout nouveaux, tout beaux ? Dans les communes qui parsèment les pentes au-dessus du bassin-cuvette de Lodève, on peut préférer des "gens du coin". Je ne crois pas à leurs chances.

LREM a convaincu un élu implanté dans une commune de taille moyenne (au niveau du canton) : issu de la gauche, il peut conserver les voix macronistes issues de la gauche mais...radical...recueillir des voix centristes orphelines de candidat. Il peut tenter d'être un fédérateur des petites communes face à la plus importante (on a pu relever ce type de situation lors des départementales de 2015) : va-t-il égaler ou dépasser le PS pour autant ? Je n'y crois pas.

Le duo RN, dégagé d'une concurrence à droite, va majorer ses scores antérieurs et sera en tête : sa progression est constante depuis 2015 et il a déjà rassemblé, à plusieurs reprises, plus de 50% des voix dans une dizaine de communes : il ne renouvellera pas ses scores antérieurs dans la commune du Bosc, au premier tour mais face au PS pourrait retrouver la majorité absolue au second tour. Il y a eu fidélisation d'un électorat et des élus lui ont marqué un appui public.
Il a donc des atouts pour aller sur les 35% /38% au 1er tour : quant au second tour, je le vois serrer de très près la candidate PS qui ne devrait pas retrouver toutes les voix de LREM.

Bertrand SALVAT
SALVAT
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 4591
Inscription: Dim 8 Nov 2009 22:13
Messages : 1 (détails)

Re: Élection départementale partielle canton de Lodève (Hérault)

Messagede Vaulti » Ven 14 Juin 2019 23:07

Qui ne dit mot consent.

On peut supposer un soutien implicite au PS local bien implanté pour le PCF et FI en échange de quelques postes municipaux en 2020. De toute façon, ils n'avaient aucune chance d'élection.
Avec 3 candidats de gauche, on augmentait drastiquement la chance d'un duel REM/FN aidé par l'absence de candidats LR dans ce canton bien ancré à gauche.
Vaulti
 
Messages: 498
Inscription: Mer 7 Mar 2012 17:05

PrécédenteSuivante

Retourner vers Elections partielles

Vidéos

Découvrez notre sélection de vidéos en lien avec l'actualité.

Voir toutes les vidéos

Droits des élus d'opposition

Joël Clérembaux

Le mode de scrutin des élections municipales assure la représentation des minorités au sein de l'assemblée délibérante communale. Les minorités constituent l'opposition, c'est-à-dire les conseillers qui n'appartiennent pas à la majorité et bénéficient...

Découvrir l'ouvrage

Comprendre le nouveau paysage intercommunal après la loi NOTRe

Anne Gardàre

L'ouvrage constitue une présentation globale du paysage intercommunal français et de son fonctionnement au lendemain de la loi n° 2015-991 du 7 août 2015 portant nouvelle organisation...

Découvrir l'ouvrage

Découvrez tous les ouvrages de

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité