Politiquemania

La base de données de la vie politique française

Les circonscriptions des Français établis hors de France

Dimanche 17 juin
A partir de 20h00
Nouveau découpage électoral et composition de l'Assemblée nationale : exprimez-vous sur les enjeux des prochaines législatives de juin 2012.

Re: Les circonscriptions des Français établis hors de France

Messagede Zimmer » Sam 11 Déc 2010 15:23

Robespierre a écrit:Que nos compatriotes expatriés aient leurs mots à dire sur le choix du Président de la République et sur les éventuels référendums, d'accord ...


Il faut être logique : si l'on considère que les Français établis hors de France ne peuvent pas avoir de représentation parlementaire parce qu'ils relèvent des lois en vigueur dans les Etats où ils vivent et non des lois françaises, ils ne peuvent pas non plus être électeurs lors de référendums qui représentent, pour le Parlement, une façon de déléguer directement le pouvoir législatif aux citoyens.

Pour le reste, tu soulèves en effet de vraies questions. J'ai, pour ma part, tendance à penser que les Français établis hors de France sont des citoyens à part entière. Ils ne sont pas citoyens des Etats dans lesquels ils vivent et il me semble difficile d'envisager qu'ils soient citoyens de "nulle part". Selon moi, la nationalité et la citoyenneté doivent, par ailleurs, être intrinsèquement liées. En revanche et pour les mêmes raisons que celles qui ont déjà été développées, le fait que ces citoyens français aient leurs propres circonscriptions me dérange également. On pourrait imaginer que ces derniers soient rattachés à leur dernière circonscription de résidence sur le territoire français... ou par exemple à celle de leurs plus proches ascendants pour ceux (sans doute peu nombreux) qui n'ont jamais vécu en France.
Zimmer
 
Messages: 3936
Inscription: Mar 11 Mai 2010 21:10

Re: Les circonscriptions des Français établis hors de France

Messagede Jean-Philippe » Jeu 6 Jan 2011 18:18

L'UMP part favorite dans les circonscriptions de l'étranger

Plusieurs ministres ou anciens ministres, dont Christine Lagarde, pourraient tenter en 2012 de décrocher l'un des onze sièges de députés représentant les Français expatriés.


Image

C'est l'une des principales nouveautés des prochaines législatives. En 2012, les Français résidant à l'étranger seront appelés pour la première fois à voter pour leurs onze représentants à l'Assemblée. Un membre du bureau politique de l'UMP le reconnaît sans ambages: «C'est une occasion à ne pas manquer pour nous.» Et pour cause. Sur quelque 1,3 million de Français inscrits sur les registres consulaires, seuls 340.000 ont voté à la dernière présidentielle. Mais ceux-ci se sont fortement prononcés pour Nicolas Sarkozy avec 54% des suffrages. Dans certaines des circonscriptions découpées par le gouvernement Fillon, ce vote tourne au plébiscite avec plus de 60% des suffrages. «Il faut tout de même relativiser, tempère le secrétaire national de l'UMP en charge des élections, Alain Marleix. La projection des résultats de 2007 sur certaines circonscriptions ne donne qu'une avance de quelques centaines de voix.» C'est vrai pour la troisième circonscription qui regroupe le Royaume-Uni, l'Irlande, les Pays baltes et leurs voisins scandinaves où 142 voix seulement séparent Nicolas Sarkozy de Ségolène Royal.

Mais le découpage d'autres circonscriptions joue plutôt en faveur de l'UMP si l'on se réfère toujours aux résultats de 2007. L'adjonction de Monaco dans la circonscription qui comprend l'Espagne, le Portugal et Andorre renforce l'avance de Nicolas Sarkozy de 51 à 54%. Les électeurs vivant en Israël, qui ont plébiscité l'actuel président de la République en 2007 avec près de 90% de leurs suffrages, font basculer à droite la circonscription qu'ils partagent avec l'Italie, la Grèce et la Turquie alors que sans eux, elle se serait prononcée à 53% pour Royal. «Nous avons établi ces circonscriptions en suivant les mêmes règles et avec le même soin que celles des autres Français», se défend Marleix qui a préparé la carte électorale quand il était secrétaire d'État à l'Intérieur. «Sociologiquement, les Français expatriés sont de toute façon plus proches de l'UMP que du PS», concède un expert du dossier qui estime ainsi que «neuf circonscriptions devraient revenir à la droite et deux à la gauche».

Pas étonnant, dès lors, qu'elles suscitent de l'appétit à droite. Gérard Pélisson, président de l'influente Union des Français de l'étranger, groupe majoritaire au sein de l'Assemblée des Français de l'étranger, se dit surpris «par le nombre étonnamment modeste des candidatures». Mais à l'UMP, on en a recensé «plus d'une cinquantaine». Parmi elles, quelques «têtes d'affiche» qui permettront un coup d'éclairage sur ces futures élections encore confidentielles. Christine Lagarde «est intéressée - et nous l'a fait savoir - par la première circonscription», qui regroupe les États-Unis et le Canada. Mais la ministre de l'Économie pourrait trouver sur son chemin Guy Wildenstein, héritier de la dynastie des marchands d'art et soutien de la campagne de Nicolas Sarkozy en 2007, tout juste réélu à l'Assemblée des Français de l'étranger.

Autre membre du gouvernement tenté, Thierry Mariani, qui souhaite troquer les quelque 950 kilomètres carrés de sa circonscription du Vaucluse contre les 50 millions de kilomètres carrés de la 11e circonscription qui comprend l'essentiel du continent asiatique et l'Océanie. «C'est une aventure nouvelle. Il y a tout à faire, tout à inventer. La campagne va démarrer véritablement en 2011. Il faudra définir des règles spécifiques en matière de transports, car certaines circonscriptions sont immenses, et fixer des plafonds de dépenses, qui ne peuvent pas être les mêmes qu'en métropole», explique Mariani, secrétaire national de l'UMP en charge des Français de l'étranger.

Le directeur de cabinet de Luc Chatel au ministère de l'Éducation, Philippe Gustin, est lui pressenti pour la 7e circonscription qui regroupe l'Allemagne et les pays d'Europe centrale. On parle aussi de l'ancien garde des Sceaux, Pascal Clément (dont la circonscription dans la Loire a été redécoupée), de Dominique Paillé pour la circonscription Benelux, de l'ancien ministre chiraquien Jacques Godfrain ou de l'ancien juge d'instruction Alain Marsaud battu aux législatives de 2007 dans la Haute-Vienne. L'UMP, compte tenu de la taille des circonscriptions, souhaite en tout cas boucler des pré-investitures dès ce printemps. «Il faut que nos candidats aient le temps de faire campagne pour certains dans plusieurs dizaines de pays», explique un responsable du parti présidentiel. Mais des pré-investitures seulement pour ne pas tomber sous le coup de la législation des frais de campagne qui peuvent remonter un an avant la date de l'élection.

http://www.lefigaro.fr/politique/2011/01/04/01002-20110104ARTFIG00702-l-ump-part-favorite-dans-les-circonscriptions-de-l-etranger.php
Jean-Philippe
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 9047
Inscription: Sam 26 Sep 2009 21:11
Localisation: Mayenne

Re: Les circonscriptions des Français établis hors de France

Messagede pierrep » Dim 9 Jan 2011 16:43

Lire cet article du " Figaro" ne fait que renforcer le regard très critique que l'on peut avoir sur la création de ces sièges ( créés en amputant d'autant de sièges l'actuelle représentation , il faut le redire) .Il permet aussi de redire tout le coté bassement manoeuvrier du découpeur en chef , Alain Marleix, qui a veillé à arranger au maximum les intérèts de ses amis de l'UMP. Un cas TRES grave selon moi de conflit d'interet où c'est dans l'arrière cuisine d'un ministre par ailleurs en charge des élections dans son parti, que se déroule l'opération de charcutage électoral ....On le voit d'ores et déjà cela va servir à recaser les loosers ((Marsaud , Paillé ..) ou les ministres en quete d'un siège ( Lagarde) ..et de nombreux caciques de l'UMP louchent sur ds territoires découpés pour eux , qui sont souvent des bricolages géographiques ubuesques.
pierrep
 
Messages: 1217
Inscription: Jeu 15 Avr 2010 20:43

Re: Les circonscriptions des Français établis hors de France

Messagede Jean-Philippe » Dim 9 Jan 2011 16:57

D'accord avec Pierrep.
Je me demande si une gauche revenant au pouvoir en 2012 prendrait le temps de faire des modifications sur tous les redécoupages et modifications de mode de scrutin. Elle pourrait déjà supprimer un siège de sénateur à Saint-Barth et modifier le mode de scrutin pour les Français établis hors de France (une seule circonscription et un scrutin de liste à deux tours par exemple réduiraient le scandale du système actuel).
Jean-Philippe
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 9047
Inscription: Sam 26 Sep 2009 21:11
Localisation: Mayenne

Re: Les circonscriptions des Français établis hors de France

Messagede vudeloin » Dim 9 Jan 2011 17:16

Quelques légers problèmes dans cette affaire des représentants des Français de l'Etranger... Il y a tout d'abord le découpage qui crée tout de même une circonscription qui va de Kiev à Sydney et une autre en Europe, où l'on fait glisser Monaco avec l'Espagne et Israel avec l'Italie.

Ceci dit, sur la base des élections présidentielles de 2007, l'UMP aura 8 ou 9 sièges sur les 11 sièges en jeu, ce qui semble bien avoir été la raison d'être de ce ' découpage '
Difficile par exemple de croire que le siège intéressant les Français de Suisse et du Liechtenstein échappe à la droite :)
Mais la vraie question, outre les candidatures de Christine Lagarde, Thierry Mariani ou Alain Marsaud qui cherchent un point de chute disons confortable, c'est celle de la participation.
Parce que si les Français ont voté à 80 % et plus en métropole, il n'en est pas de même pour ceux résidant à l'étranger qui ont voté à nettement moins de 60 %.
Qu'est ce que cela donnera le jour venu, après la séquence présidentielle ? Quel pourcentage de votants : 30, 40 % ?
Sachons par exemple que, lors du renouvellement des membres de l'Assemblée des Français de l'Etranger, on a pu, dans certaines circonscriptions, a priori avec des candidats moins " éloignés ' des électeurs, avoir des taux de 10 à 15 %...
Et méfions nous des apparences puisque, pour ne donner qu'un exemple, les Français d'Israel ont massivement voté Sarkozy en 2007 alors que c'est l'ADFE ( groupement proche du PS ) qui détient 3 des 4 sièges de la circonscription à l'AFE...
vudeloin
 
Messages: 8288
Inscription: Mer 5 Jan 2011 11:39
Avertissements: 3

Re: Les circonscriptions des Français établis hors de France

Messagede jacques33 » Mar 25 Jan 2011 16:50

Bonjour,

Savez-vous qui seront les candidats principaux dans la 2e circonscription (Amérique du Sud) des Français établis hors de France ?

Merci.

jacques
jacques33
 
Messages: 1
Inscription: Mar 25 Jan 2011 16:44

Re: Les circonscriptions des Français établis hors de France

Messagede vudeloin » Mar 25 Jan 2011 17:29

Je pense qu'il est quand même un peu tôt pour savoir...
Mais, à la lecture des membres de l'Assemblée des Français de l'Etranger de cette partie du monde, on doit sans doute pouvoir trouver l'identité des candidats PS ou UMP.
Suffit de regarder qui est élu sous l'étiquette de l'ADFE, de l'UFE ou du RFE pour avoir une idée...
vudeloin
 
Messages: 8288
Inscription: Mer 5 Jan 2011 11:39
Avertissements: 3

Re: Les circonscriptions des Français établis hors de France

Messagede pierrep » Mer 9 Fév 2011 18:54

Lu dans " Le Canard " de ce matin , page 2: les ministres et cadres de l'UMP cherchent à se distribuer les candidatures dans les nouvelles circonscriptions des français de l'étranger : Lagarde, Mariani et Paillé on l'avait déjà évoqué, mais aussi parait-il Chatel qui s'interesserait à un des sièges européens ... Sans doutes a-il épuisé les charmes de Chaumont et de la Haute-Marne .
En tout cas cette "mare aux canards" me conforte dans mon avis sur le scandale constitué par ces nouveaux sièges de député car non seulement leur création et leur mode de découpage frisent le ridicule , mais en plus on aurait des députés qui ne seraient en rien des " français de l"étranger ", mais seulement des hyper parachutés.....!!! ( sauf Lagarde je puis l'admettre qui vécut longtemps aux USA) .
Dans ces conditions un candidat PS ou " divers " ou " ex-UMP" aurait selon moi toutes ses chances contre ces officiels de l'UMP . Ce que Paillé vécut pour les sénatoriales en 2008 pourrait se reproduire . Un amusant feuilleton en vue que ces législatives à l"étranger ...
pierrep
 
Messages: 1217
Inscription: Jeu 15 Avr 2010 20:43

Re: Les circonscriptions des Français établis hors de France

Messagede vudeloin » Sam 12 Fév 2011 00:13

Je me permets de rappeler que l'excellent Luc Marie Châtel est né aux USA, où son père amiral était à l'Ambassade de France à Washington...
Bethesda, même, la vllle de naissance...
vudeloin
 
Messages: 8288
Inscription: Mer 5 Jan 2011 11:39
Avertissements: 3

Re: Les circonscriptions des Français établis hors de France

Messagede Zimmer » Sam 26 Fév 2011 20:44

D'après le numéro de l'hebdomadaire Marianne sorti aujourd'hui, le ministre chargé de l'Industrie, de l'Energie et de l'Economie numérique, par ailleurs toujours maire de Donzère (Drôme), Eric Besson, devrait être investi par l'UMP dans la 8ème circonscription (Italie, Malte, Saint-Marin, Saint-Siège ; Chypre, Grèce, Turquie ; Israël).
Zimmer
 
Messages: 3936
Inscription: Mar 11 Mai 2010 21:10

PrécédenteSuivante

Retourner vers Elections législatives de 2012

Vidéos

Découvrez notre sélection de vidéos en lien avec l'actualité.

Voir toutes les vidéos

Comprendre les finances locales

Joël Clérembaux

Les finances locales sont une matière trop sérieuse pour être confiée aux seuls experts ! Les élus locaux, qui ont la lourde responsabilité de prendre les décisions en matière budgétaire, ne doivent pas s'en tenir...

Découvrir l'ouvrage

Guide de l'élu délégué à la culture

Jérôme Dupuis

Ce guide dresse une synthèse du cadre des politiques culturelles communales et intercommunales : les acteurs et le contexte d'intervention, les enjeux, les champs d'intervention. Il développe aussi une démarche d'élaboration et de mise en oeuvre de ces...

Découvrir l'ouvrage

Découvrez tous les ouvrages de

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 3 invités