Politiquemania

La base de données de la vie politique française

Un Sénat de gauche, comment ça marche ?

Forum de discussion dédié aux élections sénatoriales de septembre 2011 et au renouvellement pour la première fois d'une moitié du Sénat français.

Re: La répartition des postes principaux

Messagede larmor gwened » Mar 4 Oct 2011 15:25

Je ne comprends pas l'opposition à la désignation à la prèsidence d'une commission d'un membre du principal groupe de la minorité sénatoriale. Tout le monde à vanter cette position à l'A.N., sans que celà bloque en rien l'institution! Et l'UMP n'a pas "sélectionner" le député PS, ce qui aurait généré, à juste raison, une réaction de la gauche! Ce serait un comble de revenir sur cette petite avancée démocratique...
larmor gwened
 
Messages: 259
Inscription: Ven 19 Nov 2010 16:36

Re: La répartition des postes principaux

Messagede Eric » Mar 4 Oct 2011 16:10

Il ne s'agit aucunement de revenir sur une avancée démocratique : le Président précédent de cette commission faisant partie de la majorité sénatoriale sortante et donc de la majorité nationale actuelle !

Pour moi, la logique voudrait que les présidences des commissions des finances de l'AN et du Sénat reviennent à l'opposition nationale, donc actuellement à la gauche et si la gauche gagne en juin prochain, qu'elles reviennent toutes les 2 à la droite !
Eric
 
Messages: 244
Inscription: Lun 5 Juil 2010 16:48

Re: La répartition des postes principaux

Messagede Zimmer » Mar 4 Oct 2011 16:30

Eric a parfaitement répondu là, comme d'autres intervenants l'avaient déjà fait dans cet autre sujet.

Si Jean-Philippe en est d'accord, nous pourrions d'ailleurs peut-être les fusionner car on y parle finalement de la même chose.
Zimmer
 
Messages: 3936
Inscription: Mar 11 Mai 2010 21:10

Re: Un Sénat de gauche, comment ça marche ?

Messagede Jean-Philippe » Mar 4 Oct 2011 16:47

La fusion est faite.
Jean-Philippe
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 9145
Inscription: Sam 26 Sep 2009 21:11
Localisation: Mayenne

Re: Un Sénat de gauche, comment ça marche ?

Messagede ligerien » Mar 4 Oct 2011 16:58

Jean-Philippe a écrit:La fusion est faite.


Ben du coup, le post que j'étais en train d'écrire est parti dans la stratosphère quand j'ai voulu le publier...
:cry:
Dernière édition par ligerien le Mar 4 Oct 2011 20:55, édité 1 fois.
ligerien
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 1479
Inscription: Mer 12 Jan 2011 16:54
Localisation: Loire
Messages : 2 (détails)

Re: Un Sénat de gauche, comment ça marche ?

Messagede Ambroize Croisat » Mar 4 Oct 2011 20:49

Mais depuis quand la démocratie est synonyme d'abandon du pouvoir? Soit tu gagnes les élections et tu installes tes hommes et femmes de confiance pour faire changer les choses, soit tu perds et tu es condamné à rester dans ton coin.

Ces arrangements de commission des finances ne sont qu'un leurre, une broutille pour noyer encore plus la compétition politique derrière une même logique étatique, normal, la plupart des grands élus sortent des mêmes grandes écoles et sont rompus au même schéma de pensée. Gauche/droite quelle différence quand on a fait l'ENA?

Pour revenir aussi à la discussion sur la place des Verts, il se peut que leur création de groupe (comme toutes leurs victoires politiques) ne doit son salut qu'à l'appui du vote de droite, car certains groupe de gauche ont peut-être en travers de la gorge leurs manœuvres politiciennes répétées depuis 10 ans...
Ambroize Croisat
 
Messages: 90
Inscription: Jeu 24 Fév 2011 20:08

Re: Un Sénat de gauche, comment ça marche ?

Messagede Zimmer » Mar 4 Oct 2011 21:05

vudeloin a écrit:PS En fait, j'ai l'impression que JVP sera Secrétaire d'Etat avant d'être Président de groupe :lol:


Pour revenir sur ce point, si EELV parvient à constituer un groupe avec ses 10 sénateurs, il va être difficile pour Placé, qui ne manque pourtant pas d'ambition pour lui-même, d'espérer entrer au gouvernement en cas de victoire de la gauche aux élections de 2012. Sa nomination, même à un secrétariat d'Etat, entraînerait en effet son remplacement au Sénat par Bernard Vera (PCF)... et EELV, qui ne compterait alors plus que 9 élus, se verrait à nouveau privée de groupe. Je n'ose, en effet, imaginer un nouvel abaissement à 9 sénateurs du seuil nécessaire pour qu'elle puisse conserver celui-ci...
Zimmer
 
Messages: 3936
Inscription: Mar 11 Mai 2010 21:10

Re: Un Sénat de gauche, comment ça marche ?

Messagede ligerien » Mar 4 Oct 2011 21:08

Je suis également opposé à ces "dons" à l'opposition.
Ok pour les vice-présidences, une certaine proportionnelle permet de refléter plus ou moins les résultats initialement sortis des urnes.
Mais après, pourquoi cette présidence de commission là ? Pourquoi pas un nombre de présidences à la proportionnelle aussi ?
Et puis après, pourquoi tel opposant plus qu'un autre ? Pourquoi un centriste et pas un Sarkozy pur jus ou un élu Droite Populaire ? Parce que cela pose le problème de faire élire une personne normalement minoritaire. Imaginons que l'opposition veuille quelqu'un que la majorité déteste. Ou encore une situation type 1993-1997 avec un groupe socialiste riquiqui à l'Assemblée Nationale, dans ce cas, le président de commission ça fait un peu ouverture type gouvernement Sarkozy 2007.
ligerien
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 1479
Inscription: Mer 12 Jan 2011 16:54
Localisation: Loire
Messages : 2 (détails)

Re: La répartition des postes principaux

Messagede cirlandais » Mar 4 Oct 2011 21:09

larmor gwened a écrit:Je ne comprends pas l'opposition à la désignation à la prèsidence d'une commission d'un membre du principal groupe de la minorité sénatoriale. Tout le monde à vanter cette position à l'A.N., sans que celà bloque en rien l'institution! Et l'UMP n'a pas "sélectionner" le député PS, ce qui aurait généré, à juste raison, une réaction de la gauche! Ce serait un comble de revenir sur cette petite avancée démocratique...


Je crois que c'est assez simple-de quelle bord est le ministre du budget? Alors hop, on met quelqu'un de l'autre bord pour lui controler...
cirlandais
 
Messages: 46
Inscription: Mar 4 Jan 2011 17:58

Re: Un Sénat de gauche, comment ça marche ?

Messagede Kerxizor » Mar 4 Oct 2011 21:55

La décision de désigner un président UMP à la commission des Finances, outre qu'elle est emprunte d'une symbolique forte à mettre au crédit des socialistes, marque également la volonté du parlement d'instaurer des règles de gouvernance qui lui sont propres.

Maintenant, sur cette base, désigner Philippe Marini est logique, vu qu'il est, de l'avis général, le plus compétent en matière budgétaire...la rigueur de ses rapports "parle" pour lui si je puis l'écrire.

Et puis à mon humble avis, à part fixer l'ordre du jour et faire des blagues à Nicole Bricq, je ne pense pas que son pouvoir sera absolu dans cette commission. En tout cas rien qui ne devrait provoquer l'ire des uns et des autres.
Kerxizor
 
Messages: 368
Inscription: Mar 23 Aoû 2011 00:43

PrécédenteSuivante

Retourner vers Élections sénatoriales de 2011

Vidéos

Découvrez notre sélection de vidéos en lien avec l'actualité.

Voir toutes les vidéos

Découvrir l'ouvrage

Les compétences du conseil municipal, du maire et des adjoints

Joël Clérembaux

Les communes ont des compétences multiples, dont certaines seulement sont clairement identifiées par le Code général des collectivités territoriales ; les lois de décentralisation et la...

Découvrir l'ouvrage

Découvrez tous les ouvrages de

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités