Politiquemania

La base de données de la vie politique française

Un Sénat de gauche, comment ça marche ?

Forum de discussion dédié aux élections sénatoriales de septembre 2011 et au renouvellement pour la première fois d'une moitié du Sénat français.

Re: Un Sénat de gauche, comment ça marche ?

Messagede iPolitique » Dim 2 Oct 2011 00:00

Au sujet de la présidence de la commission des finances, le parallèle Assemblée nationale/Sénat est absurde: le but est bien entendu de confier la présidence de la commission des finances à l'opposition gouvernementale, pas à l'opposition interne d'une assemblée!
Je l'explique ici:
http://www.ipolitique.fr/archive/2011/1 ... senat.html
iPolitique
 
Messages: 116
Inscription: Mar 6 Avr 2010 12:53

Re: Un Sénat de gauche, comment ça marche ?

Messagede vudeloin » Dim 2 Oct 2011 08:48

Une explication qu'il conviendrait sans doute de donner à Jean VIncent Placé, qui croit connaître le droit constitutionnel depuis qu'il a été élu Sénateur...

PS une autre raison, politique, qui veut que l'hypothèse Placé n'est pas recevable, c'est que la candidature de Jean Pierre Bel a recueilli 179 voix hier, soit plus que prévu...
L'envie de changer d'air et d'ère au Sénat semble donc assez forte pour que le Luxembourg se dispense de tels arrangements qui n'arrangent rien.
Parce qu'ensuite, soyons clairs, quel intérêt d'être Président de commission pour voir ladite Commission adopter des amendements contraire aux voeux dudit Président ou certains qui lui seraient acceptables que la séance publique éliminerait sans difficultés ?
vudeloin
 
Messages: 8288
Inscription: Mer 5 Jan 2011 11:39
Avertissements: 3

Re: Un Sénat de gauche, comment ça marche ?

Messagede vudeloin » Lun 3 Oct 2011 17:24

Pour les abonnés de ce site, Mediapart publie aujourd'hui un article intitulé " La gauche va t elle laisser la présidence de la commission des Finances du Sénat à l'ultralibéral Marini ? " rappelant les hauts faits d'armes de l'intéressé, notamment du côté de l'hippodrome de Compiègne...
Et l'on annonce que le sénateur d'Eure et Loir Albéric de Montgolfier serait sur les rangs pour le poste...
vudeloin
 
Messages: 8288
Inscription: Mer 5 Jan 2011 11:39
Avertissements: 3

Re: Un Sénat de gauche, comment ça marche ?

Messagede Zimmer » Lun 3 Oct 2011 22:23

On commence à y voir un peu plus clair dans la répartition des différents postes.

Alors que le sénateur-maire de Dijon, François Rebsamen, va présider le groupe socialiste, Didier Guillaume (Drôme) et Bariza Khiari (Paris) devraient occuper les deux vice-présidences du Sénat réservées au PS.

La demande de Jean-Vincent Placé (que je trouve absurde, moi aussi) de laisser la présidence de la commission des Finances à la droite est très loin de faire l'unanimité à gauche. Si elle devait finalement revenir à un socialiste, François Marc (Finistère) pourrait l'occuper. Dans le cas contraire, Jean Arthuis pourrait la conserver. La socialiste Nicole Bricq (Seine-et-Marne) pourrait devenir rapporteur général de cette commission.

La présidence de la nouvelle commission du Développement durable pourrait revenir à un socialiste, un radical de gauche ou un communiste, en signe d’ouverture de la gauche aux questions écologiques, toujours selon le souhait du sénateur EELV de l'Essonne.

Les socialistes Jean-Pierre Sueur (Loiret) et Daniel Raoul (Maine-et-Loire) devraient devenir respectivement présidents des commissions des Lois et de l'Economie. La commission des Affaires sociales pourrait être présidée par la communiste Annie David (Isère). Le socialiste David Assouline (Paris) est intéressé par la présidence de la commission de la Culture, de l'Éducation et de la Communication, mais il pourrait ne pas être le seul. Enfin, l'actuelle commission des Affaires étrangères et de la Défense pourrait être scindée en deux.

http://www.publicsenat.fr/lcp/politique/senat-rebsamen-t-te-groupe-ps-commissions-r-parties-alli-s-157018
Zimmer
 
Messages: 3936
Inscription: Mar 11 Mai 2010 21:10

La répartition des postes principaux

Messagede Jean-Philippe » Lun 3 Oct 2011 22:35

Par postes principaux, j'entends, outre la présidence, les 8 vice-présidents, 3 questeurs qui forment (avec les 14 secrétaires) le bureau du Sénat.
On peut ajouter les présidences de groupe et les présidences de commission, voire les délégations (aux droits des femmes, aux collectivités territoriales, à la prospective ...), d'autres postes comme l’office parlementaire d'évaluation des choix scientifiques et technologiques, la commission de contrôle et d’apurement des comptes du Sénat...).

Sur les 8 vice-présidences, le PS en aurait 2 qui devraient être occupées par le sénateur de la Drôme, Didier Guillaume (pro Hollande) et Bariza Khiari, élue de Paris, qui soutient Martine Aubry.
Le PC en aura une, et je suppose que les centristes et les radicaux de gauche en auront autant, avec 3 UMP pour compléter, la répartition se faisant à la proportionnelle.

Pour les questeurs, je n'ai aucun écho.

Pour les présidences de groupe, le PS devrait voter pour Rebsamen, seul candidat à cette heure pour le poste), Gaudin a été maintenu à son poste pour l'UMP, Zocchetto pour le groupe Centriste, Nicole Borvo Cohen-Seat pour le groupe PC alors que Collin a été battu par Mézard au RDSE. Quid pour le futur possible groupe EELV ?

Pour les présidences de commission, il y a plus d'inconnues.
La commission des lois doit revenir au sénateur du Loiret Jean-Pierre Sueur.
Daniel Raoul (Maine-et-Loire) devrait celle de l’économie.
Celle des affaires sociales doit revenir aux communistes (Annie David est citée).
Pour la commission de la culture, de l’éducation et de la communication, il y a plus d'incertitudes : on parle du sénateur de Paris David Assouline.
La commission des affaires étrangères et de la défense pourrait être scindée en deux.
Les écologistes ont obtenu la création d’une nouvelle commission du développement durable. Mais Jean-Vincent Placé propose qu’elle soit présidée par un socialiste, un radical ou un communiste, en signe d’ouverture de la gauche aux questions écologiques.

Si la droite conserve la présidence de la commission des finances (Placé est pour, Copé la revendique), il y aura je pense veto de bon nombre d'élus de gauche si Marini cherche à s'imposer. Arthuis ou Albéric de Montgolfier, sénateur d'Eure-et-Loir, pourraient rencontrer moins d'opposition.
Si c'est le PS qui obtient cette présidence, ce serait François Marc (élu du Finistère). Nicole Bricq (Seine-et-Marne) devrait remplacer Philippe Marini en tant que rapporteur général de la commission des finances.

On en saura plus demain après les réunions de groupes.

http://www.publicsenat.fr/lcp/politique/senat-rebsamen-t-te-groupe-ps-commissions-r-parties-alli-s-157018
Jean-Philippe
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 9142
Inscription: Sam 26 Sep 2009 21:11
Localisation: Mayenne

Re: La répartition des postes principaux

Messagede vudeloin » Mar 4 Oct 2011 07:36

La règle de la majorité doit jouer...
A une époque, pas très ancienne, où l'opposition sénatoriale comptait, relativement, plus de membres que la minorité de gauche au Palais Bourbon ( c'est à dire depuis 2008 ), il n'a jamais été question que la gauche exerce la moindre présidence de Commission !
Et les centristes, avec moins de 30 membres, avaient un vice Président et deux présidences de commission ( pas n'importe lesquelles d'ailleurs puisqu'il s'agissait des Finances et des Affaires sociales ).
3 des 20 fonctions les plus éminentes du Sénat pour un groupe en représentant moins de 10 %, cela faisait tout de même beaucoup !
Car, Jean Philippe, il ne faut pas oublier, outre le Président, les 8 vice Présidents, les 3 questeurs ( 2 PS, 1 UMP, je peux te le dire d'office ) et les 6 Présidents de commission, ce qui compte aussi, ce sont les deux rapporteurs généraux ( Budget et Sécurité Sociale, fonctions jusqu'ici occupées par les chiens de faience de l'Oise, Marini et Vasselle ).
Viennent ensuite, de manière moins décisive, les présidences de délégation ( Europe, Droits des femmes, par exemple ).
Ceci dit, on a évoqué un temps la création d'une commission Environnement distinguée de la commission Economie.
A suivre...
vudeloin
 
Messages: 8288
Inscription: Mer 5 Jan 2011 11:39
Avertissements: 3

Re: Un Sénat de gauche, comment ça marche ?

Messagede vudeloin » Mar 4 Oct 2011 08:56

Je ne suis cependant pas sûr que la séparation des sujets soit forcément une bonne idée...
mais, d'ici jeudi soir, nous en saurons plus
1 sur les groupes ( aujourd'hui )
2 sur les fonctions et les autorités ( demain )
3 les commissions ( jeudi )
vudeloin
 
Messages: 8288
Inscription: Mer 5 Jan 2011 11:39
Avertissements: 3

Re: La répartition des postes principaux

Messagede Jean-Philippe » Mar 4 Oct 2011 10:14

Ce matin sur Europe 1, Bel s'est dit favorable à une présidence UMP de la commission sénatoriale des finances, ainsi qu'à la création de deux commissions supplémentaires et à celle d'un groupe vert.
Jean-Philippe
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 9142
Inscription: Sam 26 Sep 2009 21:11
Localisation: Mayenne

Re: La répartition des postes principaux

Messagede vudeloin » Mar 4 Oct 2011 10:59

Ce qui me semble constituer une faute politique, soit dit en passant.

1 pour la commission des finances, pour les raisons déjà évoquées dans le fil de discussion
2 pour les deux commissions de plus, parce que cela va en réalité favoriser le bipartisme ( imaginez dix Verts répartis en 8 commissions et 3 ou 4 délégations et cherchez l'erreur !)
3 pour la commission Environnement et Développement durable, parce que séparer les questions environnementales des questions économiques ( pour ne donner qu'un exemple ) est en réalité contre scientifique et nuit à une approche systémique des problèmes.
Il suffit d'ailleurs pour cela de relire le discours de Paul Vergès, doyen d'âge du Sénat, ce samedi, pour s'en rendre compte !
Mais le fait est que Jean Vincent Placé, à ce moment là, préférait pianoter sur son micro ordinateur...
4 quant à la " sensibilisation de la gauche aux questions environnementales ", je crains fort qu'on ait pas attendu l'arrivée de JVP au Sénat pour s'en occuper ! ;)
vudeloin
 
Messages: 8288
Inscription: Mer 5 Jan 2011 11:39
Avertissements: 3

Re: La répartition des postes principaux

Messagede vudeloin » Mar 4 Oct 2011 11:04

Jean-Philippe a écrit:Ce matin sur Europe 1, Bel s'est dit favorable à une présidence UMP de la commission sénatoriale des finances, ainsi qu'à la création de deux commissions supplémentaires et à celle d'un groupe vert.


Et on met qui ?
Marini, noyé jusqu'au cou dans des affaires de favoritisme et de lobbying, ayant toujours tiré parti de sa position de Rapporteur général pour la jouer " perso" ?
De Montgolfier, qui se sent pousser des ailes mais s'avère un spécialiste de l'optimisation fiscale ( il en a fait profession, d'ailleurs ) ?
Guéné, qui organise la solidarité entre les collectivités en opposant artificiellement les petites communes et les grandes, pour le plus grand bonheur du budget de l'Etat, qu'on peut aller ponctionner pour " aider les entreprises " ?

Sans oublier que la proposition n'est pas tout à fait partagée par les élus PS de ladite commission qui en ont " soupé " de la présidence Arthuis Marini, ni, semble t il, d'après les échos qui me sont parvenus, par les personnels...
vudeloin
 
Messages: 8288
Inscription: Mer 5 Jan 2011 11:39
Avertissements: 3

PrécédenteSuivante

Retourner vers Élections sénatoriales de 2011

Vidéos

Découvrez notre sélection de vidéos en lien avec l'actualité.

Voir toutes les vidéos

Guide de l'élu délégué aux sports

Patrick Bayeux

Aucune obligation n'incombe aux communes en matière de politique sportive. En effet, le sport a cette particularité de n'avoir fait l'objet d'une répartition de compétences ni dans les lois de décentralisation, ni même dans la loi sur le sport...

Découvrir l'ouvrage

Droits des élus d'opposition

Joël Clérembaux

Le mode de scrutin des élections municipales assure la représentation des minorités au sein de l'assemblée délibérante communale. Les minorités constituent l'opposition, c'est-à-dire les conseillers qui n'appartiennent pas à la majorité et bénéficient...

Découvrir l'ouvrage

Découvrez tous les ouvrages de

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité