Politiquemania

La base de données de la vie politique française

Pronostics

Forum de discussion dédié aux élections sénatoriales de septembre 2011 et au renouvellement pour la première fois d'une moitié du Sénat français.

Re: Pronostics

Messagede Jean-Philippe » Jeu 22 Sep 2011 21:17

Tout à fait d'accord avec la dernière intervention de chroniqueur central.
Pour le 49, ce serait plutôt Gillet le 4e (ou le 2e de la liste UMP à la rigueur).
Pour Namy, c'est quasi sûr et pour Berson, ce sera serré, mais c'est jouable.
Jean-Philippe
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 9135
Inscription: Sam 26 Sep 2009 21:11
Localisation: Mayenne

Re: Pronostics

Messagede SALVAT » Jeu 22 Sep 2011 21:24

Si ce n'est pas FOREST dans le 42 ce sera la sénatrice sortante UMP...mais je maintiens
sur l'oise, j'ai fouillé les communes
sur le 49, j'ai essayé d'y voir clair ans le bocage ! Mais si ce n'est pas Leroy c'est la seconde de l'UMP qui l'emportera.
Cela ne changera pas les équilibres entre groupes et entre "droite" et "gauche" tel qu'il ressort de ce que j'ai avancé comme "pronostic".

Il est un élément sur lequel j'attirerais l'attention de tous nos amis : le groupe RDSE sera-t-il un groupe PS bis (ou plutôt ex-PS) autour duquel survivront des PRG et quelques radicaux valoisiens ?
NAVARRO + BOURQUIN + BERTRAND + GOUTTEBEL + DAFFIX-RAY + BERSON + SERGENT+ ESCOFFIER + LABORDE + PLANCADE....cela pourrait constituer un bloc non négligeable ...et j'en oublie peut-être.
Qu'en pensez-vous ?
Bertrand SALVAT
SALVAT
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 4923
Inscription: Dim 8 Nov 2009 22:13
Messages : 1 (détails)

Re: Pronostics

Messagede Théo Kinrac » Jeu 22 Sep 2011 21:32

Bien qu'exclu du PS, Robert Navarro est toujours membre du groupe au Sénat. N'oublions pas à la liste des ex-PS Robert Tropeano et d'une certaine mesure Jean-Marie Bockel et Jean-Pierre Chevènement.

Un groupe qui pourrait encore se "grossir" avec Michel Berson et Michel Sergent.
Théo Kinrac
 
Messages: 175
Inscription: Dim 10 Juil 2011 00:54

Re: Pronostics

Messagede Théo Kinrac » Jeu 22 Sep 2011 21:49

On passerait d'un groupe RDSE comptant 10 sénateurs PRG: Nicolas Aflfonsi, Jean-Michel Baylet, Yves Collin, Anne-Marie Escoffier, François Fortassin, Françoise Laborde, jacques Mézard, Raymond Vall, François Vendasi et un nouvel élu dans le Lot auxquels viendraient s'ajouter Christian BOURQUIN, Tony BERTRAND, Jean-Yves GOUTTEBEL, Pierrette DAFFIX-RAY, Michel BERSON, Michel SERGENT, Robert PLANCADE voire Alain BERTRAND (frêchiste historique) et le trio Aymeri de MONTESQUIOU, Jean-Marie BOCKEL et Jean-Pierre CHEVENEMENT (je table sur une défaite de Denis DETCHEVERRY, Daniel MARSIN et Gilbert BARBIER)

Soit un total de 21 membres auxquels peuvent se rajouter quelques nouveaux élus ultramarins.
Théo Kinrac
 
Messages: 175
Inscription: Dim 10 Juil 2011 00:54

Re: Pronostics

Messagede vudeloin » Jeu 22 Sep 2011 23:48

Bon, j'aime bien travailler en fonction de...

de SALVAT » Jeu 22 Sep 2011 21:35
Par rapport à la liste des élus selon les prévisions de nico

Indre et Loire LOUAULT NC au lieu de LECLERC UMP
Soyons clairs, si la droite garde un siège, ce sera le sortant, pas cet ectoplasme de Louault...
L'UMP ne se bat pas en Indre et Loire pour faire élire un centriste, juste pour sauver le soldat Leclerc...

Isère ; VITTE DVD au lieu de SAVIN UMP
Mes contacts locaux me disent d'exclure la possibilité de l'élection de Daniel Vitte, malgré son statut de Président de l'AMI.
La possibilité d'un quatrième siège à gauche n'est pas à exclure, et il ne sera pas Vert mais plutôt PS...

Loire : Nicole FOREST NC au lieu de VINCENT PS
Non, soyons sérieux... C'est Longère ou Vincent mais pas Forest et cela peut être Vincent à cause de Forest.

Lot et Garonne TANDONNET RDSE au lieu de CAMANI PS
Jean Pierre Moga a beau pousser en mêlée, Camani est celui des candidats PS qui a le plus de chances d'arriver au but. A dire vrai, Gouzes, ancien rapporteur de la loi Chevènement, est moins coté.

Morbihan : GOULARD DVD au lieu d'HERVIAUX PS
C'est grand chelem à droite ou Kerguéris aux oubliettes, à mon avis.
C'est pas juste, c'est le plus vieux de tous mais c'est aussi celui qui voulait partir et qu'on a retenu par la manche !

Maine et Loire : Mme LEROY DVD au lieu de Mme BOUCHOUX EELV
Question à cent sous : qui va gagner ? Les Ecolos sur la liste PS, dans le droit fil de la contamination du Maine et Loire par le «  gauchisme «  nantais, la sécularisation et le christianisme social ? Les chrétiens démocrates centristes comme Gillet? Les bons post gaullistes version Béchu et Deroche ? Ou les indépendants façon Leroy des Mauges ?
De l'avis de spécialistes locaux, Gillet tire la langue et Deroche dit à qui veut l'entendre qu'elle ne sera pas élue.
Meuse : NAMY UMP au lieu de BIWER UC
Biwer est proche de la combustion définitive, donc après tout est ouvert.
Certains pensent que Longuet va passer mais d'autres estiment ( ô surprise, même l'Est Républicain ) que Jean Louis Dumont, le candidat PS, attend son heure et est pris à tirer parti, avec son jeune ami Thibaut Villemin, de la division entre l'UMP ( 60 mairies sur 500 avec les apparentés ) et les centristes de toutes obédiences.
Match à trois entre Becq Vinci, Namy et Dumont pour le second siège, une fois que Longuet sera passé ?

Moselle : JL. MASSON DVD au lieu de GROSDIDIER UMP
Bon, Masson sera réélu et la vraie question est de savoir si le PS pourra rééditer le sketch d'il y a dix ans, où le sympathique Jean Marc Todeschini était venu siéger au Sénat à la surprise générale et surtout à celle de Stirnweiss et de Lang qui s'étaient autodétruits...
Remarque à tous les amateurs de paris : en 2001, la gauche a fait trois sièges sur 5 avec 940 voix sur 2 758... Le potentiel de voix de Masson me semble proche de 580 voix, Grosdidier environ 620, et Leroy 500, avec une distribution qui peut varier quelque peu des uns aux autres...
La gauche a gagné Metz, Thionville et Forbach, mais les gains de voix ne sont pas forcément importants et le résultat final est plus proche, à mon avis, de deux élus PS et un pour chacune des listes de droite.
Chapeau en tout cas pour l'athlète Masseret d'avoir osé occuper la troisième place.

Nord : DEMARESCAUX DVD au lieu de LETARD NC
Non, je pense que les divisions de la droite vont la réduire à trois élus ( un pour chacune des listes Lecerf, Legendre et Turk ) et que nous aurons 6 PS EELV et 2 PCF.

Oise : VASSELLE UMP au lieu de ROSSIGNOL PS
J'ai déjà dit ce que je pensais de ce département mais le fait est qu'on en est là.
Soit le hobereau d'Oursel Maison, soit celle qui n'a jamais réussi à gagner une élection...
Mais il n'y a plus qu'une seule liste de gauche, ne l'oublions pas !

Pas-de Calais : c'est ou SERGENTex PS ou LEROY PS et RAPIN UMP à la place de l'un des deux
Combien de voix vont faire perdre à la liste Modem UMP les autres listes de droite et d'extrême droite.
Je crains alors que le quotient soit réuni pour deux élus, mais pas pour plus.

Puy-de-Dôme : Pierrette DAFFIX-RAY (DVG)au lieu d'Alain NERI PS
Plus un seul sénateur PS «  solférinien «  dans le Puy de Dôme.
Détail : il ne sera pas de droite, une droite qui n'avait fait que 528 voix en 2001 et qui va, en plus, partir divisée entre UMP et Modem...

Seine et Marne : ou HOUEL UMP ou RUFFIN NC....
Incroyable mais vrai, mais il semble bien qu'on se dirige vers cette hypothèse inconcevable a priori.

Yvelines : BRILLAULT DVD au lieu de M-A. DUCHENE UMP
Impossible ou presque que les listes différentes de la liste officielle de l'UMP n'aient pas au moins un élu. Certains ont ils oublié que Versailles, première ville du département, n'est plus gérée par l'UMP ?

Val de Marne : ou PROCACCIA UMP ou LAFON NC mais Esther BEN BASSA EELV à la place de l'un des deux
Je pense que Catherine Procaccia sauvera sa peau aux dépens des centristes ou alors, c'est que la gauche atteint le 5e élu !

Essonne : BERSON DVG à la place de VERA PCF
Soyons clairs : il faut quelque chose comme 300 voix, pour le moins, à Berson, pour arriver à être élu.
Il ne les a pas sur la base de ses soutiens, et je sais de source assez sûre qu'une bonne part des voix a priori captives dans les communes de ses colistiers n'iront pas sur sa liste.
S'il arrive à 300 voix, il n'est même pas interdit de penser qu'il arrive à devancer la seconde liste de droite...Je vous dis pas derrière ce qui se passe...

ces indications découlent de ce que j'ai pu écrire au fil des rubriques ;
un affaiblissement très sensible de l'UMP
des DVG ex-PS en grand nombre (vers RDSE ?)
un NC-AC-MODEM refuge là où les situations de l'UMP sont en déroute : un groupe qui se maintient à quelques unités prés
des DVD qui vont grossir les rangs du groupe du sénateur ADNOT.

Centre+DVD+quelques RDSE feront ou déferont la majorité sénatoriale, d'où l'hypothèse ARTHUIS que j'avançais pour le plateau.
Bertrand SALVAT

Bon, SALVAT, je n'ai rien contre Arthuis, même si...
Mais je ne crois pas vraiment au fait que le centre se nourrisse d'un seul coup de la faiblesse de l'UMP...


Détail pour info : si Navarro n'est plus membre du groupe PS au Sénat ( ce n'est pas le cas, SALVAT, malgré sa boulimie de pizzas ), je doute que Tropéano ne soit réintégré par symétrie, si l'on peut dire.
Le groupe RDSE va perdre une bonne part de son flanc droit ( Saint Pierre et Miquelon, Jura, Guadeloupe ) et gagner, peut être, avec Gouttebel et Daffix Ray.
C'est un frère trois points, Jean Yves, au fait ? ;)
Il faudra donc attendre de voir ce que cela donnera du côté de la composition des groupes, notamment si on constate l'élection de Vermeillet dans le Jura, de Merly dans le Lot et Garonne, ou encore de Roche en Haute Loire.

J'ajoute un truc sur la Nouvelle Calédonie.
Les deux camps, indépendantistes d'un côté, légitimistes de l'autre, ou Kanaks et Caldoches, sont traversés de courants divers.
Nous le constatons notamment parce que nous avons des candidats du PALIKA et du FLNKS côté Kanak et que la même distinction apparaît chez les Caldoches.

En même temps, le problème est que, si les deux sénateurs sont élus au sein de la communauté caldoche et/ou viennent de la seule province du Sud, cela sera ressenti par les Kanaks comme une sorte de provocation et, quelque part, une humiliation, avec tout ce que cela peut impliquer ensuite.

La sagesse serait celle de l'équilibre entre les forces, pour au moins éviter la tension que ne manquerait pas de provoquer ce que je viens d'évoquer.

Mais la sagesse n'est pas l'apanage des candidats au Sénat ni des électeurs sénatoriaux.

Voilà...
vudeloin
 
Messages: 8288
Inscription: Mer 5 Jan 2011 11:39
Avertissements: 3

Re: Pronostics

Messagede vudeloin » Jeu 22 Sep 2011 23:54

Théo Kinrac a écrit:On passerait d'un groupe RDSE comptant 10 sénateurs PRG: Nicolas Aflfonsi, Jean-Michel Baylet, Yves Collin, Anne-Marie Escoffier, François Fortassin, Françoise Laborde, jacques Mézard, Raymond Vall, François Vendasi et un nouvel élu dans le Lot auxquels viendraient s'ajouter Christian BOURQUIN, Tony BERTRAND, Jean-Yves GOUTTEBEL, Pierrette DAFFIX-RAY, Michel BERSON, Michel SERGENT, Robert PLANCADE voire Alain BERTRAND (frêchiste historique) et le trio Aymeri de MONTESQUIOU, Jean-Marie BOCKEL et Jean-Pierre CHEVENEMENT (je table sur une défaite de Denis DETCHEVERRY, Daniel MARSIN et Gilbert BARBIER)

Soit un total de 21 membres auxquels peuvent se rajouter quelques nouveaux élus ultramarins.


Bon, soyons clairs, pour les dix sénateurs PRG, pas de souci.
Pour Chevènement, Tropéano et Plancade qui s'ajoutent sur le flanc gauche, on y est aussi.
Pour les deux de droite restants, Bockel et Montesquiou, pas de problème non plus.
Donc on est à quinze.
Mais disons qu'on va voir arriver en plus Gouttebel, Daffix Ray, coté gauche et peut être Merly et Vermeillet ( SGDG ) coté droit, ce qui fait 19.
Pour les autres, et notamment les dissidents PS ( Sergent, Besson ) et les DVG ( Bertrand, Bourquin ) ils seront au moins apparentés au groupe PS, voire membres à part entière.
ev
vudeloin
 
Messages: 8288
Inscription: Mer 5 Jan 2011 11:39
Avertissements: 3

Re: Pronostics

Messagede vudeloin » Ven 23 Sep 2011 00:01

Evidemment, il faut aussi qu'ils soient élus, et chacun aura remarqué que, tant côté droit du RDSE que pour les ex PS, leur position n'est pas encore établie.
Enfin, Théo Kinrac, je te rappelle qu'il existe un groupe CRC SPG, le SPG signifiant Sénateurs du Parti de gauche.
Donc, si Tony Bernard vient arroser à la Châteldon son élection, ce sera là.

Je crois plus, ainsi que je l'ai déjà dit, à l'émergence d'un groupe EELV - PRG - DVG genre RCV de l'Assemblée qu'à cette extension du groupe RDSE.

Pour l'Outre Mer, pas de changement notable, la plupart des nouveaux élus éventuels allant soit au groupe CRC, soit au groupe PS et apparentés.
L'élu du FLNKS, s'il y en a un, n'ira pas avec les RDSE ( un protestant chez les laicards ? ) et celui du MDM risque de surprendre un peu.

Bref un RDSE avec 19 élus dans la configuration actuelle dont 15 de gauche et 4 à droite ou carrément 23 ou 24 élus, tous de gauche, avec rapatriement à droite des derniers RDSE de droite restants.
vudeloin
 
Messages: 8288
Inscription: Mer 5 Jan 2011 11:39
Avertissements: 3

Re: Pronostics

Messagede PhB » Ven 23 Sep 2011 00:28

Zimmer a écrit:Le socialiste dissident Michel Berson peut aussi créer la surprise dans l'Essonne (au détriment, là, du sortant PCF Bernard Vera), le positionnement de Jean-Vincent Placé à la tête de la liste EELV-PS-PCF pouvant s'avérer peu convaincant pour un certain nombre de grands électeurs socialisants du département.

Les grand électeurs votent-ils plus en fonction de la tête de liste ou plutôt en fonction du candidat "charnière", dont l'élection n'est pas acquise ?

En clair ici, pour (ou contre) Placé ou Vera ?

Certes, pour les amis de Berson, on peut imaginer de faire d'une pierre deux coups...
PhB
 
Messages: 1343
Inscription: Ven 26 Aoû 2011 22:32
Localisation: Planète Terre

Re: Pronostics

Messagede PhB » Ven 23 Sep 2011 00:33

Au fait, pour éviter des (mé)comptes fastidieux à vos lecteurs, pourriez-vous avoir l'obligeance et la gentillesse de faire le bilan droite<->gauche de vos prévisions quand vous les détaillez ?

Ce serait vraiment sympa :)
PhB
 
Messages: 1343
Inscription: Ven 26 Aoû 2011 22:32
Localisation: Planète Terre

Re: Pronostics

Messagede vudeloin » Ven 23 Sep 2011 00:58

Bon, soyons précis.
Le PS dispose d'environ 600 électeurs en Essonne.
Même si une poignée d'électeurs MRC et quelques dizaines d'électeurs de droite vont voter pour lui, Berson aurait donc besoin de quelque chose comme la moitié des électeurs PS pour être élu.
Ce qui se " verrait " et signerait tout de même une trahison pure et simple de l'accord passé avec les alliés.
Dans cette hypothèse, d'autant que tous les électeurs des villes de ses colistiers ne vont pas voter Berson, on peut se retrouver avec une liste Berson avec un score éventuel de 150 voix et une possibilité de 300 votes.
La liste d'union ferait de 900 à 1 000 et quelques voix.
Ce qui signifie a priori qu'on peut se demander si la liste Berson ne va pas devancer une des listes de droite.
Tout en sachant qu'une gauche entre 1 000 et 1 100 voix serait peut être en situation d'avoir 4 élus, dans le contexte de division de la droite.
Alors que doivent faire les socialistes ?
Essayer, peut être, de faire élire Berson, de manière très hypothétique ? Ou bien renforcer le vote en faveur de la liste d'Union pour voir si Maud Olivier peut être élue ? Ce qui est plus facile a priori
vudeloin
 
Messages: 8288
Inscription: Mer 5 Jan 2011 11:39
Avertissements: 3

PrécédenteSuivante

Retourner vers Élections sénatoriales de 2011

Vidéos

Découvrez notre sélection de vidéos en lien avec l'actualité.

Voir toutes les vidéos

Découvrir l'ouvrage

Découvrir l'ouvrage

Découvrez tous les ouvrages de

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité