Politiquemania

La base de données de la vie politique française

Le groupe CRC-SPG affaibli?

Forum de discussion dédié aux élections sénatoriales de septembre 2011 et au renouvellement pour la première fois d'une moitié du Sénat français.

Le groupe CRC-SPG affaibli?

Messagede Nico » Lun 12 Sep 2011 22:29

Actuellement, le groupe Communiste, Républicain, Citoyen et des Sénateurs du Parti de Gauche (CRC-SPG) au Sénat compte 24 membres.

Mais, pour le renouvellement de la fin du mois 19 sénateurs du groupe sont sortants:

-Marie-France BEAUFILS (PCF, Indre-et-Loire).
-Annie DAVID (PCF, Isère).
-Josiane MATHON (PCF, Loire).
-François AUTAIN (PG, Loire-Atlantique).
-Evelyne DIDIER (PCF, Meurthe-et-Moselle).
-Ivan RENAR (PCF, Nord).
-Michelle DEMESSINE (PCF, Nord).
-Jean-Claude DANGLOT (PCF, Pas-de-Calais).
-Nicole BORVO COHEN-SEAT (PCF, Paris).
-Michel BILLOUT (PCF, Seine-et-Marne).
-Bernard VERA (PCF, Essonne).
-Marie-Agnès LABARRE (PG, Essonne).
-Brigitte GONTHIER-MAURIN (PCF, Hauts-de-Seine).
-Eliane ASSASSI (PCF, Seine-Saint-Denis).
-Jack RALITE (PCF, Seine-Saint-Denis).
-Odette TERRADE (PCF, Val-de-Marne).
-Jean-François VOGUET (PCF, Val-de-Marne).
-Robert HUE (MUP, Val-d'Oise).
-Gélita HOARAU (PCR, La Réunion).

Le groupe CRC-SPG a donc tout à perdre, il renouvelle 79% de ses élus. De plus, il apparaît difficile d'imaginer sa stagnation, quoiqu'il arrive, j'ai bien peur pour eux qu'ils perdent quelques sénateurs.

Quels devraient être les élus le 25?
Je pronostiquerais:
-Marie-France BEAUFILS (PCF, Indre-et-Loire).
-Annie DAVID (PCF, Isère).
-Cécile CUKIERMAN (PCF, Loire).
-Evelyne DIDIER (PCF, Meurthe-et-Moselle).
-Eric BOCQUET (PCF, Nord).
-Michelle DEMESSINE (PCF, Nord).
-Dominique WATRIN (PCF, Pas-de-Calais).
-Nicole BORVO COHEN-SEAT (PCF, Paris).
-Michel BILLOUT (PCF, Seine-et-Marne).
-Brigitte GONTHIER-MAURIN (PCF, Hauts-de-Seine).
-Eliane ASSASSI (PCF, Seine-Saint-Denis).
-Laurence COHEN (PCF, Val-de-Marne).
-Christian FAVIER (PCF, Val-de-Marne).
-Robert HUE (MUP, Val-d'Oise).
-Paul VERGES (PCR, Réunion).

On passerait alors de 19 sortants à 15 élus. Je mise donc sur la perte de 4 sièges pour le groupe CRC-SPG qui sera alors recentré sur le PCF en perdant les sénateurs PG, mais en conservant les deux sénateurs MUP et PCR.
Nico
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 3832
Inscription: Dim 3 Oct 2010 16:34
Localisation: Corrèze

Re: Le groupe CRC-SPG affaibli?

Messagede SALVAT » Lun 12 Sep 2011 22:47

Nico, par rapport à la liste des sortants réélus que tu nous soumets, j'éliminerais Marie-France BEAUFILS.
J'ajouterais, en revanche, Tony BERNARD (PG) qui peut être élu dans le Puy-de-Dôme au 2nd tour en liaison avec Jean-Yves GOUTTEBEL et Pierrette DAFFIX-RAY DVG.
Il est clair que c'est le groupe CRC qui va payer les dividendes versés par le PS à EELV, suite à ce type d'alliance dont on voit qu'elle se retourne, en définitive, contre l'allié historique et au bénéfice de nouveaux venus qui exigent des places, un groupe etc.... sans que l' implantation d'EELV soit en rapport avec la somme de ses exigences.
Bertrand SALVAT
SALVAT
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 4937
Inscription: Dim 8 Nov 2009 22:13
Messages : 1 (détails)

Re: Le groupe CRC-SPG affaibli?

Messagede Théo Kinrac » Lun 12 Sep 2011 22:56

Concernant la Réunion, on peut raisonnablement tabler sur la réélection de Gelita Hoarau, suivante de liste de Paul Vergès, tant le PCR et ses nouveaux alliés se sont renforcés sur l'île.
Théo Kinrac
 
Messages: 175
Inscription: Dim 10 Juil 2011 00:54

Re: Le groupe CRC-SPG affaibli?

Messagede Jean-Philippe » Lun 12 Sep 2011 22:59

Ne pas oublier aussi la possibilité assez forte d'une élection de Jacques Bangou à la Guadeloupe qui pourrait rejoindre ce groupe comme apparenté.
Jean-Philippe
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 9166
Inscription: Sam 26 Sep 2009 21:11
Localisation: Mayenne

Re: Le groupe CRC-SPG affaibli?

Messagede MiniM » Lun 12 Sep 2011 23:51

Quel est le seuil pour former un groupe au Sénat?
MiniM
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 1247
Inscription: Ven 21 Jan 2011 23:16

Re: Le groupe CRC-SPG affaibli?

Messagede Zimmer » Mar 13 Sep 2011 00:00

MiniM a écrit:Quel est le seuil pour former un groupe au Sénat?


Il faut au moins 15 sénateurs pour constituer un groupe.
Zimmer
 
Messages: 3936
Inscription: Mar 11 Mai 2010 21:10

Re: Le groupe CRC-SPG affaibli?

Messagede vudeloin » Mar 13 Sep 2011 07:29

Toute la question pour le moment est de se rappeler qu'aucun des deux sortants membres du Parti de Gauche n'est en situation d'être reconduit, l'un parce qu'il se retire et l'autre parce qu'elle ne fait pas partie du ticket essonnien.
Ceci dit, 15 élus sur 19 plus 5 élus de la série renouvelable, cela fait 20 et l'on est donc encore bien au dessus du seuil de 15.
Dans l'absolu, si tout est normal, le groupe devrait donc constater les deux pertes précitées sans être toutefois dans l'incapacité de les compenser, puisqu'effectivement, Gélita Hoarau devrait être réélue sans trop de douleur à la Réunion et que d'autres opportunités peuvent exister.
Notons quand même que ce groupe parlementaire de " pétroleuses " (il est majoritairement féminin et présidé par une femme, le seul dans ce cas au Parlement français ) et de " trublions" jouit d'une certaine estime et d'un profond respect de la part des autres.
Ne serait ce que par son activité propre puisque, sur certains débats cardinaux ( retraites par exemple ), il peut réaliser jusqu'à 40 % des interventions consignées au JO.
Le groupe CRC - SPG ? une petite PME dynamique qui n'a jamais déposé le bilan, malgré bien des pronostics souvent pessimistes le concernant...
vudeloin
 
Messages: 8288
Inscription: Mer 5 Jan 2011 11:39
Avertissements: 3

Re: Le groupe CRC-SPG affaibli?

Messagede vudeloin » Mar 13 Sep 2011 07:33

SALVAT a écrit:Nico, par rapport à la liste des sortants réélus que tu nous soumets, j'éliminerais Marie-France BEAUFILS.
J'ajouterais, en revanche, Tony BERNARD (PG) qui peut être élu dans le Puy-de-Dôme au 2nd tour en liaison avec Jean-Yves GOUTTEBEL et Pierrette DAFFIX-RAY DVG.
Il est clair que c'est le groupe CRC qui va payer les dividendes versés par le PS à EELV, suite à ce type d'alliance dont on voit qu'elle se retourne, en définitive, contre l'allié historique et au bénéfice de nouveaux venus qui exigent des places, un groupe etc.... sans que l' implantation d'EELV soit en rapport avec la somme de ses exigences.
Bertrand SALVAT


Là est l'une des questions, d'ailleurs...
Puisque EELV va disposer de 8 ou 9 sénateurs en ayant, au mieux, avec les ralliés revenus de tout, une centaine de maires en France sur 36 000 communes et pratiquement autant d'élus que d'adhérents dans bien des endroits...
On regardera avec attention, SALVAT, les résultats des listes EELV autonomes, pour voir...
vudeloin
 
Messages: 8288
Inscription: Mer 5 Jan 2011 11:39
Avertissements: 3

Re: Le groupe CRC-SPG affaibli?

Messagede pba » Mar 13 Sep 2011 08:29

je ne fais pas la même analyse que vous de la représentativité de EELV.

Il est vrai que le nombre d'élus municipaux (et les délégués qui vont avec) estamillés EELV n'est pas nombreux: mais, ceci est du au fait qu'il s'agit là des résultats des municipales 2008, issus (on le sait bien) des rapports de forces précédents: on a fait les listes 2008 avec les chiffres de 2007 et avant. je ne vous fais pas un dessin, ayantsans doute, les uns et les autres trempé "dans cette cuisine ".

Mais de l'eau est passé sous les ponts des fleuves et rivières de France: surtout les européennes et les régionales, et à un degré moindre, les cantonales, ont insufflé un vent nouveau et de nouveaux rapports de forces.
Que EELV veuille en faire part, demande à ce que ses partenaires en tienne compte, c'est normal, m^me s'il s'agit un peu d'anticipation et un peu d'une première.
Ainsi, les rapports de forces traduits dans la composition de pas mal de listes tiennent compte de l'avènement de EELV-les verts.
Que certains de ceux-ci se comportent "mal ", en diva ou en apprenti de la politique ne change rien à l'affaire.
Environ 10 sièges au sénat pour EELV et 20pour le PCF-FG traduit cette nouvelle réalité.
On peut prédire, dès maintenant que pour les élections municipales de 2014 et donc la série suivante du Sénat, le rapport de forces EE/FG s'inversera et le rapport EE/PS sera plus en faveur de EE; "C'est mathématique "!
Par exemple, dans le 92 que je connais: 146PCF-FG et 49 Verts-EE sont conseillers municipaux. Même avec ses bastions, qui le sont moins, le PCF ne gardera pas tous ses conseillers et le groupe de EE-Verts citoyens progressera nettement !
Se rappeller que dans le 92,EELV, c'est 20.7% au européennes, 16.7% aux régionales et 11% aux cantonales .
Ce n'est pas comprable, mais le FG a fait 5.4% aux européennes, ne dépassant 20% que dans 2 communes (gennevilliers, malakoff) sur 36 et nanterre n'était qu'à 15%.Aux cantonales de 2011, EELV a devancé le FG dans 20 cantons sur 24 !
pba
 
Messages: 938
Inscription: Lun 8 Aoû 2011 14:26

Re: Le groupe CRC-SPG affaibli?

Messagede SALVAT » Mar 13 Sep 2011 09:13

Pba, tu as exprimé le terme qui convient le mieux : "anticipation" .
Ils auraient donc un droit à anticipation sur de futurs résultats électoraux.
Des élections à la proportionnelle sur de vastes surfaces (régions, circonscriptions européennes) ont pu traduire une poussée EELV. Sur quels moteurs ? Celui de leaders passant bien à la télé, sur un rejet d'autres forces politiques voisines, sur un aspect "sympa" parfois par sa naïveté auquel des centristes et des gens de droite ont été sensibles ("ils sont pas méchants" (sic)) et se sont ainsi défoulés, également sur un côté "rétro".
Leurs élus actuels ils les doivent, sauf exceptions, aux sièges offerts par leurs partenaires dans le cadre d'union ou de regroupement de second tour.
En autonomie, le bilan est plus modeste.
Comprends moi bien : toute force politique est respectable : elle obtient plus ou moins et c'est le Suffrage Universel qui en est le juge et attributaire : mais ce qui me hérisse, c'est ce côté "gourmand", "politicien habile", à la recherche de marrons à tirer du feu. L'illustration en est l'arrogance de celui qui a exigé et semble devoir obtenir et être maintenu en première place dans l'Essonne.
Un autre, le mépris sectaire, dès que l'on a une représentativité locale acquise après bien des difficultés, à l'encontre d'une liste concurrente (blog d'Avrillier sur la liste MODEM de l'Isère). N'a-t-il pas débuté modestement ? Chacun a droit au respect;
Une autre encore, le népotisme : on est élu et on impose sa femme, ou son mari sur une liste dans un autre département...dans un style politicien reproché, à juste titre, aux autres !!! Et les exemples sont d'autant plus difficiles à déceler dans leur ampleur par l'usage du nom de jeune fille....Dans un département que je connais un peu tu as un appareil tenu par quelques couples...
On rêve parfois quand on lit sous la plume de certains candidats, en substance, " on a droit à tel siège parce qu'on a été candidat depuis longtemps".,
Ce "droit", cette boulimie d'une certaine nomenklatura, effectivement, m'insupportent. A côté, il faut reconnaître qu'il y a des militants sincères et qui m'intéressent, mais ont-ils la parole et quelle surface leur ménage-t-on dans l'appareil et la communication ?
Bertrand SALVAT
Dernière édition par SALVAT le Mar 13 Sep 2011 09:18, édité 1 fois.
SALVAT
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 4937
Inscription: Dim 8 Nov 2009 22:13
Messages : 1 (détails)

Suivante

Retourner vers Élections sénatoriales de 2011

Vidéos

Découvrez notre sélection de vidéos en lien avec l'actualité.

Voir toutes les vidéos

Guide de l'élu délégué à l'animation, à la vie associative et à la vie des quartiers

Jérôme Dupuis

Ce guide dresse une synthèse du cadre des politiques locales d'animation, de vie associative et de vie des quartiers : les acteurs et le contexte d'intervention, les enjeux, les champs d'intervention...

Découvrir l'ouvrage

Découvrir l'ouvrage

Découvrez tous les ouvrages de

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités