Politiquemania

La base de données de la vie politique française

Le groupe CRC-SPG affaibli?

Forum de discussion dédié aux élections sénatoriales de septembre 2011 et au renouvellement pour la première fois d'une moitié du Sénat français.

Re: Le groupe CRC-SPG affaibli?

Messagede PhB » Mer 14 Sep 2011 21:38

Chers Pba, Salvat, Vudeloin...

J'observe depuis quelques jours vos vifs échanges, sur ce thème ou celui du groupe EELV au Sénat, et je suis effondré ; je pense que les politiquemaniaques de droite, quant à eux, doivent être aux anges en vous lisant.

Certes les verts et les rouges (pour simplifier) ont des divergences. Et c'est heureux. Mais ils peuvent aussi se retrouver, par exemple sur des valeurs humanistes ou le souci de l'intérêt général et de l'avenir de l'humanité. Mais aussi sur tout un tas de mesures concrètes en faveur de leurs concitoyens.

A Pba, un militant pétri de valeurs écologiques devrait être convaincu des bienfaits de la biodiversité jusqu'au sein de la représentation politique ;)

A Salvat et Vudeloin, je ne crois pas très démocratique l'idée qu'un mouvement qui fait 15% (ou même 5%) au niveau national n'ait aucune représentation politique, ou si peu que c'est tout comme. Et ce, même si je parais ainsi légitimer une forte représentation du FN, alors que je combats depuis des années ce parti et tout ce qu'il éructe. Le fait, pour EELV, de ne pas avoir d'élus, découle plus d'un système scandaleux que d'un manque de légitimité.

Tant que les "petits" mouvements de gauche perdent du temps à se quereller, ils se font bouffer par plus gros et plus malins qu'eux. Et la gauche, au final, perd.

C'est ainsi que le PS, notamment, préserve son hégémonie à gauche en jouant des rivalités de ses "alliés", alors même que lesdits alliés voient leurs scores exploser dès qu'il n'y a plus d'enjeu de "vote utile" (cf par exemple les élections européennes ou les travaux de Michel Balinski). Le PS est surreprésenté à gauche, idem pour l'UMP à droite.

Le Maine et Loire a pourtant éphémèrement montré, il y a quelques années aux régionales (alors départementalisées), qu'il était possible aux petits de s'unir sans les grands et de faire un bon score, à l'époque avec une liste surnommée "gauche plurielle sans le PS".

Et comme je vois d'ici débouler l'indignation des militants PS choqués par mon discours vindicatif, j'ajouterai que je m'allierai avec plaisir au PS chaque fois qu'il respectera ses partenaires et cessera de chercher à les entourlouper à la moindre occasion... Il évitera ainsi des syndromes Jospin...

Quand aux qualités comparées des membres de tel ou tel parti, je mentionnerai simplement que dans l'exceptionnel lieu de pouvoir que constitue l'association de parents d'élèves de l'école primaire de mon quartier j'ai assisté à une scission et la création d'une association dissidente, alors dans un parti politique... :x On y trouvera toujours des militants sincères et convaincus, des arrivistes cyniques et tous les profils intermédiaires. A nous de travailler, chacun au sein de notre parti préféré, pour favoriser le parcours des plus honnêtes.

Excusez mon ton amer, mais je préfèrerais voir votre belle énergie se consacrer à de plus nobles tâches.

Au fait je suis moi aussi convaincu que plus de proportionnelle donnerait un grand bol d'air à nos institution, mais je ne souhaite pas tomber dans les dérives déplorable d'un système ultraproportionnel tel qu'on peut le voir en Israël (par exemple).

Soit dit en passant, de tels débats devraient avoir un cadre spécifique au sein du forum et éviter de s'insérer dans des thèmes qui n'ont pas grand-chose à voir.
PhB
 
Messages: 1398
Inscription: Ven 26 Aoû 2011 22:32
Localisation: Planète Terre

Re: Le groupe CRC-SPG affaibli?

Messagede Jean-Philippe » Mer 14 Sep 2011 23:22

Voici une belle synthèse que nous fait PhB. Je n'aurais pas pu faire mieux. J'apprécie notamment son refus de la proportionnelle intégrale et son appel au PS à respecter ses partenaires (ce qui n'est pas évident nationalement quand il s'agit de dizaines de scrutins départementaux aux configurations très variables), mais pour le débat sur les modes de scrutin, il y a un sujet pour ça. ;)
Jean-Philippe
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 9167
Inscription: Sam 26 Sep 2009 21:11
Localisation: Mayenne

Re: Le groupe CRC-SPG affaibli?

Messagede vudeloin » Jeu 15 Sep 2011 07:41

la proportionnelle est une nécessité.
Point final, ne serait ce que pour permettre, enfin, la féminisation des Assemblées, au delà de la pluralité des idées.

Et le meilleur moyen de se préserver des groupes de pression qui tentent toujours d'influences les majorités issues de l'actuel mode de scrutin.

On ne combattra pas le FN de manière administrative en restant calé sur le scrutin majoritaire et il faut laisser les électeurs libres de leurs choix et de leurs options, ce qui n'est pas le cas avec le scrutin majoritaire.

Enfin, dernier point, que la gauche débatte sur le fond des idées, ma foi, comme des pratiques, est ce que cela est un mal ?
La clarté est toujours préférable à l'harmonie trompeuse du flou maintenu...
vudeloin
 
Messages: 8288
Inscription: Mer 5 Jan 2011 11:39
Avertissements: 3

Re: Le groupe CRC-SPG affaibli?

Messagede pba » Jeu 15 Sep 2011 13:32

Oui, Vudeloin, la représentation proportionnelle d'une manière ou d'une autre est non seulement nécessaire, mais indispensable dans la désignation de l'ensemble des élections françaises.Et celà ne sera pas à "renvoyer aux calendes grecques" , si on veut (ce ne sera pas suffisant) que le politique retrouve grâce auprès des électeurs

Pour toutes, y compris après examen pour les élections municipales et le "fléchage "pour les agglos et autres EPCI:l'actuelle prime majoritaire est excessive et mal appliquée; Des propositions existent pour réformer.

Pour les régionales, si elles persistent, le scrutin me semble on.
Pour le conseil général, l'assemblée nationale, une part significative de RP est indispensable, le minimum étant la RP correctrice qui avait intéressé la commission Balladur. Significatif, c'est au moins 20%.
On peut discuter d'une RP départementale ou régionale ou sur liste nationale, mais le problème est lié au précédent: on ne fait pas une RP départementale avec 20% de sièges totaux.
Je pense aussi qu'un scrutin avec préférence serait intéressant, car élargirait le choix de l'électeur: à voir néanmoins la compatibilité avec la parité.
pba
 
Messages: 940
Inscription: Lun 8 Aoû 2011 14:26

Re: Le groupe CRC-SPG affaibli?

Messagede vudeloin » Jeu 15 Sep 2011 14:29

Sur la proportionnelle, le mieux c'est encore l'exemple allemand.
Scrutin de circonscription avec première voix et mandat direct et scrutin proportionnel global avec seconde voix pour définir, in fine, de la qualité des élus et de leur nombre au sein des organisations politiques.
Comme cela, on a des députés Verts ( s'il n'y avait que le scrutin majoritaire, il y en aurait un seul pour toute l'Allemagne ), des libéraux et des communistes ( ces derniers ayant quelques mandats directs en Allemagne de l'Est ) et toutes les forces politiques dignes de ce nom sont représentées.

En France, sur la base des départements actuels, il faudrait voir à diviser par deux le nombre des élus directs ( cela étendrait les circonscriptions mais soit ) et prévoir donc que le partage final se ferait autrement.
C'est aussi une bonne manière de viser un vote d'adhésion et pas seulement de recourir au " vote utile '".
vudeloin
 
Messages: 8288
Inscription: Mer 5 Jan 2011 11:39
Avertissements: 3

Précédente

Retourner vers Élections sénatoriales de 2011

Vidéos

Découvrez notre sélection de vidéos en lien avec l'actualité.

Voir toutes les vidéos

Guide de l'élu délégué aux affaires scolaires et à l'action éducative

Jérôme Dupuis

Ce guide dresse une synthèse du cadre des politiques éducatives locales et de leurs champs d'intervention (construction, entretien et fonctionnement des écoles maternelles et élémentaires...

Découvrir l'ouvrage

Guide de l'élu délégué aux sports

Patrick Bayeux

Aucune obligation n'incombe aux communes en matière de politique sportive. En effet, le sport a cette particularité de n'avoir fait l'objet d'une répartition de compétences ni dans les lois de décentralisation, ni même dans la loi sur le sport...

Découvrir l'ouvrage

Découvrez tous les ouvrages de

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité