Politiquemania

La base de données de la vie politique française

Les cantonales dans les Bouches-du-Rhône

Chambre de discussion sur les élections cantonales qui seront organisées en mars 2011 et visant au renouvellement de la moitié des conseillers généraux.

Re: Les cantonales dans les Bouches-du-Rhône

Messagede vudeloin » Jeu 10 Fév 2011 19:40

Une petite étude pour les élections cantonales sur Marseille, en fonction des 11 cantons renouvelables cette année.
A noter qu’en 2004, suite au redécoupage de la cité phocéenne, et à la création de quatre nouveaux cantons sur son territoire, le canton des Trois Lucs avait été pourvu avec l’élection de Christophe Masse, issu d’une lignée d’élus SFIO puis PS de Marseille.
Et que ce canton a été remis en jeu en 2008, pour rééquilibrer le nombre de sièges renouvelables sur chaque série cantonale.
Sinon, nous aurions eu 30 sièges à pourvoir sur 57 dans les Bouches du Rhône.

Cependant, comme le canton couvre une partie des 11e et 12e arrondissements municipaux ( quartiers ou partie des quartiers de Saint Menet, des Caillols, de la Valentine entre autres ) qui font l’objet de beaucoup d’efforts de la majorité municipale actuelle pour précisément assurer ses positions sur l’ensemble de la ville, c’est Robert Assante, adjoint de Jean Claude Gaudin, qui a été élu.

Ce qui a permis à la droite de détenir 9 des 25 cantons Marseillais.

11 de ces cantons sont renouvelables cette année, dont 8 de gauche et 3 de droite.

A gauche, nous avons Notre Dame du Mont, Cinq Avenues, Le Camas, Saint Just, La Capelette, Les Olives, La Pomme et Saint Barthélémy.

A droite, nous avons Montolivet, Mazargues et Sainte Marguerite.

Ces deux derniers cantons, soulignons le, sont partie intégrante de la circonscription de Guy Teissier, siège un temps occupé par un certain Bernard Tapie.
Le troisième canton de cette circonscription est celui de la Pomme, resté fidèle à gauche en 2004.

Nous allons voir un peu plus en détail les données propres à chaque canton.

A gauche, d’abord.

Notre Dame du Mont, et marc joseph l’a souligné, est un des cantons du centre de Marseille.
Il regroupe des quartiers du 5e arrondissement municipal ( Baille, La Conception ) et des quartiers du 6e arrondissement ( Notre Dame du Mont, mais aussi le secteur du Palais de Justice, de Castellane ), et l’ensemble dispose de certains édifices bien marseillais : Palais de Justice, hôpital de la Conception et CHU de la Timone ( même si le quartier du même nom est dans le 10e arrondissement voisin ) entre autres.

C’est aussi un quartier à forte communauté juive et qui présente, notamment du côté du Cours Julien, un caractère « bourgeois bohème « assez prononcé.

Une sorte de mix entre la Place des Abbesses et Saint Germain des Prés qui se serait déplacé vers le Sud, avec un peu des Puces de Saint Ouen.

Enfin, c’est l’un des cantons les moins étendus de la ville ( à peine plus d’un km carré et demi )…

En 2004, le candidat DVG soutenu par le PS Jocelyn Zeitoun y a été élu au second tour avec 5 032 voix (49,7 % ) contre 3 561 (35,1 % ) au candidat UMP et 1 538 au candidat du FN ( 15,2 %).

Un succès largement imputable aux bureaux de vote du 6e arrondissement : 399 voix sur 609 sur le bureau 601 ( Cours Julien ) ou encore 838 voix sur 1 509 dans les trois bureaux de vote du quartier Notre Dame du Mont.

En 2010, lors des régionales, la liste Vauzelle est arrivée en tête avec 4 602 voix sur l’ensemble du canton, contre 2 369 à la liste UMP et 1 389 à la liste FN au second tour.

La gauche disposait donc de la majorité absolue tant dans les bureaux situés dans le 5e arrondissement ( 1 380 voix contre 1 312 aux deux listes de droite ) que dans la partie du 6e concerné ( 3 222 suffrages contre 2 448 ).

La tendance lourde de ces scrutins porte donc au maintien de la situation actuelle.

Les attentions de l’UMP sur le secteur sont évidemment liées à la suite ( élections législatives entre autres ) puisque nous sommes là dans ce qui pourrait constituer l’une des clés de la future 5e circonscription.

On notera aussi, avant d’aller au Camas voisin, que le canton compte Renaud Muselier comme député.

Le Camas, deuxième canton, encore plus petit que ND du Mont, visé par la droite, comprend des quartiers du 5e arrondissement municipal ( Saint Pierre, La Conception, Le Camas ) et a élu en 2004 Antoine Rouzaud, élu PRG, avec 5 138 voix ( 51,1 % ) contre 3 234 voix ( 32,2 % ) au candidat UMP et 1 673 ( 16,7 % ) au candidat FN.

Un score porté notamment par les quartiers de la Plaine et de la Conception.
Aux régionales de 2010, la situation du second tour a donné 4 626 votes à la gauche, 2 204 à la liste UMP – pourtant menée par Renaud Muselier – et 1 621 à la liste FN.

Une avance supérieure à celle de 2004 avec notamment 440 voix sur 639 dans le premier bureau de l’arrondissement ou 410 voix sur 619 dans le 6e bureau.

Le siège de gauche ne semble donc pas très menacé.

Restons un peu au centre ville avec le canton dit de Cinq Avenues, qui regroupe des quartiers du 1er arrondissement municipal ( Saint Charles, sa fac, sa gare TGV, Chapitre – Réformés ) et du 4e arrondissement ( Chutes Lavie, l’un des quartiers comptant le plus de retraités à Marseille, Les Chartreux, Cinq Avenues proprement dit )

En 2004, la candidate socialiste Marie Arlette Carlotti y a été nettement réélue avec 5 695 voix ( 52 % ) contre 3 510 ( 32 % ) au candidat de l’UMP et 1 754 ( 16 % ) au candidat FN.

Un succès évidemment largement imputable aux quartiers du 1er arrondissement, ceux-ci lui ayant accordé 2 674 voix contre 1 364 au candidat UMP et 693 au candidat FN.

Ce qui donnait 3 021 voix pour Carlotti, 2 146 au candidat UMP et 1 061 au candidat FN sur la partie du 4e arrondissement soumise au scrutin.

Aux élections régionales 2010, le canton a nettement choisi la gauche avec 5 359 voix au second tour, contre 2 400 à la liste UMP et 1 698 à la liste du FN.

Notons le score de la partie du 1er arrondissement concernée : 2 657 voix pour la liste Vauzelle, 840 voix pour la liste Deflesselles ( UMP ) et 629 pour la liste Ravier ( FN ).

Pour les quartiers issus du 4e arrondissement, dont Chutes Lavie, le fief du sénateur UMP Bruno Gilles, maire de secteur réélu de peu en 2008, les rapports de forces étaient donc les suivants : 2 702 voix à gauche, 1 560 pour l’UMP et 1 069 pour le FN.

Ce qui veut dire que le débours de 2004 de la gauche vis-à-vis du total droite et extrême droite ( 186 voix ) s’est transformé en courte majorité de 83 suffrages.
Tandis que le bonus du 1er arrondissement, le plus à gauche aux régionales de toute la ville de Marseille, se situe à 1 188 voix au lieu de 613.

Réélection à gauche probable.

Restant dans le centre, passons au canton de la Capelette, qui couvre un petit bout du 5e arrondissement municipal ( Baille et Saint Pierre ) et surtout des quartiers du 10e arrondissement municipal ( Menpenti, Saint Tronc, avec une communauté juive importante, Pont de Vivaux, la Timone ).

L’ensemble du canton se situe, sur bien des indicateurs, dans la moyenne marseillaise, qu’il s’agisse de l’âge de la population, du niveau de formation et j’en passe.

En 2004, ce canton a réélu Jeannine Ecochard, conseillère générale PS, en lui accordant 48,8 % des voix et 5 108 suffrages, contre 2 985 voix (28,5 % ) au candidat UMP et 2 368 voix ( 22,6 % ) au candidat FN.

La partie 5e arrondissement ( 2 bureaux de vote ) avait accordé 508 voix à la candidate PS, contre 259 au candidat UMP et 162 au candidat FN.

La partie 10e arrondissement avait donc apporté 4 600 voix à la candidate PS, 2 726 au candidat UMP et 2 206 à la candidature lepéniste.

Notons entre autres le résultat des trois écoles du quartier Pont de Vivaux : 501 voix pour l’UMP, 471 pour le FN et 960 pour la candidate PS.

Aux régionales de 2010, les deux bureaux du 5e arrondissement ont donné 414 voix à gauche, 212 au FN et 219 à l’UMP.

Le 10e arrondissement a voté à gauche, avec près de 46 % au second tour,

Mais les trois bureaux des écoles de Pont de Vivaux ont donné 497 voix à la liste FN, 391 à la liste UMP et 690 à la liste Vauzelle.

Le risque de voir le FN passer le premier tour et se retrouver face au PS au second tour est donc réel.

Je ne parlerais pas trop longtemps de Saint Barthélémy, canton des quartiers Nord qui regroupe des quartiers comme le Merlan, Sainte Marthe, les Arnavaux ( là où l’on trouve le MIN de Marseille ), ou encore les cités du Font Vert et de la Busserine.

Le canton qui eut longtemps un élu PCF, est aujourd’hui PS, et a connu en 2004 un terrible second tour entre le candidat socialiste, Denis Rossi, élu finalement avec 6 349 voix contre le candidat du FN Ravier, 3 018 suffrages.

Pour donner une idée des rapports de forces de l’époque, si le candidat PS était évidemment arrivé en tête dans tous les bureaux de vote du canton, il avait par exemple obtenu 288 voix contre 25 au bureau de vote du Font Vert, ou encore 796 voix sur 939 dans les deux bureaux de la Busserine.

Tendance globalement confirmée lors des régionales : 240 voix sur 293 au Font Vert ( 10 voix seulement pour le FN ), 628 voix sur 805 sur la Busserine.

L’arrondissement a nettement placé en tête la liste du FN sur celle de l’UMP, et il est donc fort probable que le processus se reproduise cette année.

Pour ne prendre qu’un exemple, les deux bureaux situés 70 avenue du Merlan ont donné 539 voix à gauche, 233 à l’UMP et 362 au FN.

L’UMP n’a devancé ou fait jeu égal avec le FN que dans les bureaux du Font Vert et de la Busserine ( 87 voix contre 90 au FN, mais dans un secteur apportant 628 voix à la gauche ! )

Devons nous nous étendre sur le canton de Saint Just, découpé dans les 13e arrondissement de Marseille ( Malpassé, Saint Just ) et 14e arrondissement ( Saint Barthélémy et Bon Secours pour partie ) ?

Saint Just accueille le siège du Conseil général des Bouches du Rhône, mais ce quartier comme celui de Malpassé sont des quartiers populaires, pour ne pas dire très populaires.
Tout comme leurs compagnons du 14e arrondissement…

En 2004, c’est l’infortuné perdant de 1989, Michel Pezet, qui y fut élu conseiller général avec 68,1 % des voix et 6 320 voix contre 2 955 au candidat du Front National.

Record pour Michel Pezet dans le 33e bureau, quartier de Malpassé avec 560 voix contre 52 au candidat FN, soit plus de 91 %...

En 2010, aux régionales, le 13e arrondissement a donné 52 % des voix à la liste Vauzelle, et le 14e s’est fixé à 57,8 %.

Le bureau 33 a fourni 409 voix à la liste Vauzelle, 52 à la liste FN ( tiens ! ) et 42 à celle de l’UMP.

Et tous les bureaux du canton ont placé la liste FN devant celle de l’UMP ;

Bis repetita en 2011 ?

Allons dans le canton de la Pomme, tenu depuis un certain temps par le PS René Olmeta.

Ce canton regroupe des quartiers du 10e arrondissement ( en fait l’autre moitié de l’arrondissement au regard du canton de la Capelette que nous avons vu un peu plus haut ) et du 11e arrondissement ( quartiers de la Pomme, le plus peuplé des villages de l’arrondissement et de la Valbarelle ).

Ces deux secteurs du 11e arrondissement sont les plus populaires ( population modeste, de plus faible niveau de qualification qu’ailleurs, avec une plus forte proportion de chômeurs, de bénéficiaires de la CMU ou encore de familles monoparentales ).

Pas de métro, pas de monuments remarquables dans ce secteur jadis peuplé d’ouvriers en activité ( c’est là que tournait par exemple la fameuse usine de pâtes alimentaires Rivoire et Carret ).

En 2004, René Olmeta a été réélu, sans trop de difficultés, en obtenant 50,7 % des voix et 6 980 voix, contre 3 764 à son opposant UMP et 3 028 au challenger FN.

8 des 11 bureaux de vote de la Pomme et de la Valbarelle l’ont en effet placé en tête avec la majorité absolue, contre 4 des 13 bureaux de la partie 10e arrondissement.

Aux régionales 2010, la gauche a frôlé les 50 % dans l’ensemble du 11e arrondissement.

Sur les quartiers concernés par la cantonale 2011, on a compté 1 373 voix FN, 1 013 voix pour l’UMP¨et 2 509 voix de gauche.

Les quartiers du 10e votant sur ce canton accordent 2 899 voix à la gauche, 1 723 au FN et 1 705 à l’UMP.

Le risque d’un second tour entre le candidat sortant et le FN existe donc clairement.

Canton des Olives, maintenant.
Là, nous sommes dans un canton inscrit dans le 13e arrondissement municipal, avec les quartiers des Olives, de Palama, de Saint Mitre, de la Croix Rouge, d’une partie de Château Gombert ou encore des villages des Médecins et des Mourets.

Le canton est étendu ( plus de 20 km carrés ) mais on est aussi dans le massif de l’Etoile, dans ce secteur.

En 2004, Marius Masse a été reconduit dans le mandat qu’il exerce depuis 1973, à la suite de son père…

Il avait obtenu 5 685 voix ( 52,75 % ) contre 2 574 à la candidate UMP Valérie Boyer ( aujourd’hui députée ) et 2 519 au candidat FN.

En 2010, lors des régionales, l’arrondissement a confirmé son ancrage à gauche ( tout de même ), mais il a placé la liste du FN devant celle de l’UMP.

El, sur le canton, la situation était la suivante : 2 419 voix pour la liste FN, 2 267 pour la liste UMP et 4 241 voix pour la liste de gauche…

Le risque, là encore, d’une présence du FN en duel au second tour est réel.

Les trois cantons de droite présentent des profils un peu différents.

Montolivet ( quartier et partie du 12e arrondissement ) est un canton de couches moyennes, souvent propriétaires de leur maison ou de leur appartement, parfois âgées ( le quartier de Montolivet proprement dit compte plus de 30 % de personnes de plus de 60 ans ), bref un canton a priori idéal pour la droite.

En 2004, le canton a voté pour Roland Blum, maire de secteur, avec 44,3 % et 5 713 suffrages, contre 4 839 voix pour le candidat Verts PS ( 37,5 % ) et 2 341 voix au candidat FN ( 18,2 % )

6 des 20 bureaux du canton avaient tout de même voté pour le candidat de la gauche.

Les régionales de 2010 ont confirmé le caractère un peu atypique du 12e arrondissement en plaçant la gauche en tête de l’arrondissement avec 41,9 % des voix.

Le FN a recueilli 2 003 suffrages, l’UMP 4 059 voix et 4 500 voix à la gauche.

Une surprise à l’étude ?
Les deux cantons de Sainte Marguerite et de Mazargues se partagent le 9e arrondissement municipal.

Mais le premier, organisé autour du Cabot et de la Rouvière, est de taille relativement réduite ( environ 6 km carrés ) quand l’autre est étendu ( plus de 57 km carrés ).

Il faut dire que Sainte Marguerite regroupe nombre d’habitants sur une surface d’autant plus réduite que ce sont de grandes unités d’habitat qui sont peuplées, comme la Grande Rouvière, immense copropriété dominant la ville quand Mazargues comprend sur son territoire le massif des Calanques, et les secteurs montagneux de la Gineste ou de la Cayolle.

On y trouve aussi les Baumettes, lieu connu pour résidents obligés…

Sainte Marguerite avait élu pour la enième fois Guy Teissier en 2004, avec 1 209 voix d’avance sur le candidat PS tandis que Mazargues avait voté pour Didier Réault, victorieux avec 482 voix d’avance sur une candidate Verte soutenue par le PS.

Les régionales ont placé la gauche en tête sur l’arrondissement, ce qui en soi, constituait déjà une surprise.

Sur les bureaux du canton de Mazargues, tels que définis en 2004, la gauche arrive en tête avec 5 024 voix, contre 3 721 à la droite et 2 475 au FN.

Une situation largement imputable aux bureaux de vote des Calanques ( 383 voix sur 543 par exemple au 56e bureau, chemin de Sormiou )

Et deux nouveaux bureaux de vote auraient, semble t il, apporté 331 voix à gauche, 211 au FN et 194 à l’UMP.

Ce qui donne au total 5 355 voix à gauche ( 5 243 en 2004 ), 3 915 à l’UMP ( au lieu de 5 725 ) et 2 686 au FN ( au lieu de 2 332 ).

Pour Sainte Marguerite, l’UMP aurait 4 083 voix ( 6 086 en 2004 ), la gauche 4 572 ( au lieu de 4 877 ) et le FN 2 503 au lieu de 2 091.

La gauche en tête sur Mazargues, c’est assez rare et le jeu est donc plus incertain que prévu sur ce qui est tout de même un des fiefs historiques de la droite marseillaise.

Je reviendrai une autre fois sur les cantons hors Marseille du département.
vudeloin
 
Messages: 8288
Inscription: Mer 5 Jan 2011 11:39
Avertissements: 3

Re: Les cantonales dans les Bouches-du-Rhône

Messagede Zimmer » Mer 23 Fév 2011 14:42

Contrairement à ce que j'écrivais dans le post d'ouverture de ce sujet (il n'est apparemment plus possible de l'éditer), 29 (et non 31) cantons sont renouvelables dans le département.

Voici la liste des candidats :

Canton 2 : Aix-en-Provence Sud-Ouest
Liste Candidat Suppléant
PS et apparentés GUINDE André EINAUDI Michelle
Front national CERCARIOLO Ianis CECCALDI Michèle
Europe écologie-Les Verts BACHI Abbassia HENAULT Eric
Front de gauche MESLIAND Anne PICARD Maxime
UMP-Nouveau centre DAGORNE Robert DRAOUZIA Fatima

Canton 4 : Arles Ouest
Liste Candidat Suppléant
PS et apparentés GRZYB David AURRAN Josette
UMP-Nouveau centre BERTHOMIEU Serge MAURIN-COMTE Anne
NPA PASQUINI Sylvie SCHWAB Christian
Front de gauche SCHIAVETTI Hervé DUCROS Danielle
Front national LIMONTA Jean-Louis JACQUIER Marie-Thérèse

Canton 6 : Berre l’Etang
MoDem-GE BARBRY Hélène BOEUF-SALOR Frédéric
Front de gauche AUTECHAUD Gérald ZETTWOOG-BELLONO Suzanne
Front National GERIN Gérald VINCI Jacqueline
UMP-Nouveau centre LUCCHINI Corinne DAUMESNIL Jean-Louis
Europe écologie-Les Verts GOUPILLON Marcel GARRIGUE Isabelle
PS et apparentés MARTINET Mario ANDREONI Marie-Noëlle

Canton 8 : La Ciotat
Liste Candidat Suppléant
PS et apparentés REPIQUET Jean-Pierre ABATTU Christine
UMP-Nouveau centre BORE Patrick CENTINO Suzanne
Front de gauche GHENDOUF Karim REYNAUD Aline
Europe écologie-Les Verts CABRILLON Patrick ROUX Elisabeth
- BUSCETTI Michel SERAFIN Laurence
Front national FARINA Yann RIQUELME Michelle

Canton 9 : Eyguière
Liste Candidat Suppléant
UMP-Nouveau centre ESTRIPEAU Christian EIDENWEIL Paula
Front national DELCROIX José RUIZ Sandrine
PS et apparentés CONTE Daniel DARROUZES Ella
Front de gauche BREMOND Mireille BALCELLS Patrick
Europe écologie-Les Verts BOUSQUET Anne RABINEAU Alain

Canton 12 : Lambesc
Liste Candidat Suppléant
UMP-Nouveau centre CANNONE Michèle MINGUET Yves
Front de gauche MARTIN-JAUBERT Loïc CARLUEC Danielle
PS et apparentés GERARD Jacky WIGT Christine
Europe écologie-Les Verts MEUNIER Jeanne REGNAULT Philippe
Front national DOREAU Alex GARCIA Aline

Canton 14 : Marseille – Notre Dame du Mont
Liste Candidat Suppléant
Renouveau écologique DENIA-SALONE Conception DEL CUERPO Nicolas
Europe écologie-Les Verts BARLES Sébastien MUNIGA Aïcha
Parti des travailleurs CALDERON Jeanne VINCENT Patrick
PS et apparenté ZEITOUN Joseph TALHA Eva
UDR LAGNEAU Nathalie MINIMO Jean-Marcel
MNR SAVON Hubert GUEZ Marie
Front de gauche BATOUX Marie BORRIELLO Jean-Michel
UMP-Nouveau centre BIAGGI Solange JOUVE Guillaume
Trèfle SURRY Dominique ROGUES Madeleine
FN BARDE Mireille LE MONGNE René

Canton 18 : Marseille – Les Cinq Avenues
Liste Candidat Suppléant
- NOEL Thierry LABOUREUR Aliette
Front de gauche ASPINAS Gilles ELDIN Carole
- SEBAG Chantal DON CARLI Nicolas
Europe écologie-Les Verts BOULAY Flora SAID Djamel
Trèfle SILVANI Robert KRIKORIAN Christine
Parti ouvrier indépendant RAYNAUD Corinne MARCHETTI Peter
Debout la République COULIBALY Aly CHAMBAREL Renée
UMP-Nouveau centre PADOVANI Patrick DAUBET Monique
FN PHILIPPE Elisabeth LANFRANCHI Marc
PS et apparentés CARLOTTI Marie-Arlette BONFIL Jean-Jacques

Canton 19 : Marseille – Le Camas
Liste Candidat Suppléant
PS et apparentés ROUZAUD Antoine LEVEQUE Corinne
FN BONACASE Richard BOURRE Audrey
UMP-Nouveau centre PUSTORINO Marine JEANJEAN Frédéric
Europe écologie-Les Verts RUBIROLA-BLANC Michèle LECLERE Claude
Trèfle CARBONNEL Monique BOUNAM Michel-Ange
UDR PERSIA Alain PINERO Chantal
Front de gauche BLACHE Philippe BOUILHOL Martine

Canton 21 : Marseille – Saint Just
Liste Candidat Suppléant
PS et apparentés PEZET Michel PASQUINI Marguerite
Parti ouvrier indépendant BONNIFAY Béatrice ANCLA Jean-Louis
Front de gauche HADJ-CHIKH Haouaria HIPPIAS Jean-Pierre
UDR BOUDARA Eliane PAQUERON Yann
UMP-Nouveau centre ZANINI Didier BONNEFOY Denise
Europe écologie-Les Verts SAHBANI Kader SAID Djamila
FN PIETRUCCI Christophe LANFRANCHI Marie
Trèfle MAKOWKA Stanislas MAOUDJ Nadia

Canton 22 : Marseille – Montolivet
Liste Candidat Suppléant
PS et apparentés VIGNY Charles SALLOUM Christine
MoDem-GE BONIFAY Philippe FOUQUET Agnès
Front de gauche DIDON Christine BARBE Christian
MNR BELOTTI Francis SISSAMIS Christiane
Europe écologie-Les Verts SEMERIVA Pierre SCHULLER-GUILLO Aela
- CROT Gaultier MAINIER Isabelle
UDL AUDIBERT Gérard SARKISSIAN Marie-Claude
FN AUCOUTURIER Marie-Claude LANNEAU René
UMP-Nouveau centre REY Maurice ZAKARIAN Anne

Canton 23 : Marseille – La Capelette
Liste Candidat Suppléant
PS et apparentés ECOCHARD Janine BENICHOU Armand
Front de gauche DURRIEU Josiane LE PAPE Florian
Trèfle RETALI Maryse TALLES Bernard
MNR CARAYON Michèle PERNET Jean-Paul
Front national COMAS Laurent D'AMICO Sandrine
Europe écologie-Les Verts FOUQUET Jean-Pierre DUFRENE Sandrine
UMP-Nouveau centre CHANTELOT Catherine ROSATO Blaise

Canton 27 : Peyrolles-en-Provence
Liste Candidat Suppléant
Europe écologie-Les Verts HAMY François MAUREL Jacqueline
PS et apparentés MEDVEDOWSKY Alexandre AVAZERI-BRINGUIER Annie
Front de gauche GRIGNOU Vincent MARTIN Mélodie
Front national DINOLA Paul ESPOSITO Véronique
UMP-Nouveau centre DE LA BURGADE Frantz BORRICAND Patricia

Canton 28 : Port-Saint-Louis
Liste Candidat Suppléant
Front de gauche CHARRIER Jean-Marc SCOTTO Claudine
Front national LAUPIES Frédéric GANDOLFO Stéphanie
PS et apparentés AZOUZ Oula PAPACHRISTOU-MICHEL Sophie
UMP-Nouveau centre MURCIA Pierre-Yves GREFF Elisabeth
Construire l'avenir CAIZERGUES Philippe GRACH Sonia

Canton 31 : Saint-Rémy-de-Provence
Liste Candidat Suppléant
UMP-Nouveau centre CHANEAC Jean-Luc RICHARD Sophie
- SEYMARD Marc-Antoine LAURIN Florence
Front de gauche WESCHLER Sylvain MARTINO Annie
Centre MAURIN Didier MATTEOLI Christiane
PS et apparentés CHERUBINI Hervé MOLINA Christiane
Front national GAUTIER Clément HOUZE Dora

Canton 33 : Tarascon
Liste Candidat Suppléant
Divers droite LIMOUSIN Lucien VILLERMY Pascale
PS et apparentés SOLER Jean-René NESENSHON Brigitte
Front de gauche DUFOUR Enna DUPRE Alain
Front national LAUPIES Valérie CHENEL Pierre
UMP-Nouveau centre FABRE Charles JEAN Arlette

Canton 34 : Trets
Liste Candidat Suppléant
Europe écologie-Les Verts PAYET Marie-Nicole DELISLE Thierry
Front national BUGNET Max FARINA Christelle
Trèfle KAVAZIAN Alain COURTEVILLE Brigitte
UMP-Nouveau centre BONFILLON Jean BONNET Marie Josée
Front de gauche CAPELL Pierre DI LENA Sylvia
PS et apparentés TASSY Roger GAUDIN Christine

Canton 35 : Allauch
Liste Candidat Suppléant
Front national GONZALEZ José TAPIAS Catherine
PS et apparentés EOUZAN Richard POVINELLI Mylène
UMP-Nouveau centre SIMON Laurent LIGAMMARI-FORCINA Mireille
Front de gauche ERNAULT-CLAUWS Laurence BLACHE Olivier
Trèfle DAUDE Patrice RICCI Pauline

Canton 36 : Marignane
Liste Candidat Suppléant
Droites SIMONPIERI Daniel PEREZ Marie-José
Sans étiquette PETIT Maurice MEFFRE Sandrine
Front de gauche GARGANI Marie-Claude GIABICONI Joseph
Droite indépendante ZARB Michel BOUDEY Jacqueline
Europe écologie-Les Verts CAMARD Sophie TOOMAI BOUCHERAT Guy
PS et apparentés GOMEZ Vincent CHAUMONT Josselyne
L'efficacité à votre service PICCIRILLO Claude DI CESARE Marie-Paule
Sans étiquette LE DISSES Eric MOY INTERNICOLA Geneviève
Front national VINCI Alde CAMBOULIVES Anne-Marie

Canton 41 : Marseille – Les Olives
Liste Candidat Suppléant
FN BARTOLINI Alexandre PERMEZEL Marie
Europe écologie-Les Verts COCAIGN Bruno BARELIER Emilie
Front de gauche BACCHI Jérémy BLANDEL-DUTTO Christine
PS et apparentés MASSE Christophe MASSE Florence
UMP-Nouveau centre LEON-ARZANO Sonia YALIC Garabet
Trèfle TALLES Eric LAPEYRE Liliane

Canton 43 : Marseille – La Pomme
Liste Candidat Suppléant
FN BONNEGENT Christiane BONNEGENT Eric
UDL CHARBIT Andrée CARVALHO Martin
PS et apparentés OLMETA René CHASTAN Sophie
MoDem-GE FAHEM Chérif CANNIZZO Marie
Europe écologie-Les Verts CHARTON Jacques DANIELE Anne-Marie
Parti ouvrier indépendant BAREAU Nicole BAURAND Nicolas
Front de gauche POGGIALE Brigitte KREIFEUR Amine
UMP-Nouveau centre SANTELLI Thierry BABOUCHIAN Colette
MNR FLEURY Gérard GLEIZES Ida
- FONTAINE Béatrice SAID HASSANI Ali

Canton 45 : Marseille – Saint-Barthélémy
Liste Candidat Suppléant
Front national RAVIER Stéphane DEBORD Yvette
UMP-Nouveau centre SOUVESTRE Sylvain N'GONGA Marie-Yves
Front de gauche HONDE Marion M'ZE Ibrahim
Europe écologie-Les Verts FERDINAND RICHARD Hervé BACAR Koko
PS et apparentés ROSSI Denis TIR Chamia
Rouge vif HOAREAU Charles BERRICHE Zora
MNR SIVKOVICH Joséphine PELLEQUER Bernard

Canton 46 : Marseille – Mazargues
Europe écologie-Les Verts RAYNAUD Christian TAJAN Annick
Front national MARANDAT Bernard GRENET Odile
UMP-Nouveau centre REAULT Didier GAUDIN Isabelle
PS et apparentés PAYAN Benoît PERRET-BORGNI Michèle
Trèfle GROLIERE Catherine GROS Christian
- COLLET-FENETRIER Michel RIOU Marion-Coline
Front de gauche HAYOT Alain ROSSO-ROIG Anna

Canton 48 : Châteauneuf – Côte Bleue
Liste Candidat Suppléant
UMP-Nouveau centre INGENITO Carole BARRIS David
- FRANCESCHI Antoine BARLA Anne-Marie
PS et apparentés BURRONI Vincent RAYNAUD Maria
Front national CUPOLATI Paul LEGNANI-CASELLAS Gilberte
Europe écologie-Les Verts DUCLOT André MICHEL-THOMAS Corinne
Front de gauche CROCE Alain CROS Barbara

Canton 51 : Pélissanne
Liste Candidat Suppléant
Front de gauche LE CACHEUX Hélène LOMBARDO Yves
Europe écologie-Les Verts BONNAUD Erik TOURRENC Pascale
- MURE-RAVAUD Jean-Marie MARCO Marie-Thérèse
PS et apparentés MAGGI Jean-Pierre BOUNOUS-DUPREY Alexandra
MoDem-GE VIAL Denis REYRE Martine
UMP-Nouveau centre FILIPPI Claude GOUIN Sabine
Front national HOUZE Philippe RAGOT Véronique

Canton 52 : Les Pennes-Mirabeau
Liste Candidat Suppléant
Europe écologie-Les Verts INAUDI Rosy BOULABEIZ Noureddine
UMP-Nouveau centre FABRE-AUBRESPY Hervé BATTINI Geneviève
Rassemblement de la droite et du centre SFRECOLA Bastien LONG Catherine
PS et apparentés AMIEL Michel BOURCET-GINER Véronique
Front de gauche CELTON Sophie BARONI Serge
Front national HENRY Laurent RIGAL Christiane

Canton 53 : Vitrolles
Liste Candidat Suppléant
UMP-Nouveau centre ALEMAN Christiane BIZOUARD Philippe
Europe écologie-Les Verts GARDIOL Philippe SIRBEN Nathalie
- CESARI Alain MOULINAS Nicole
Front de gauche AGARRAT Henri GUES Solange
PS et apparentés GACHON Loïc MICHEL Marie-Claude
Front national RONDINI Adrien DELOGU Jeanne
Parti ouvrier indépendant LUCCANTONI Christian HUILLE Aminda
- DJEDOU-BENABID Faouzi BESERMENJI Catherine

Canton 54 : Aubagne Est
Liste Candidat Suppléant
MoDem-GE ORIHUEL Jean-Marie BIGGS Nicole
Front national MELIN Joëlle OLLIVIER Robert
Trèfle LESBROT Michèle LAUMONIER Dominique
UMP-Nouveau centre GIBERTI Roland MANSION Delphine
Europe écologie-Les Verts GRANDJEAN Denis DAPON-PIGATTO Mireille
PS et apparentés GIOVANNANGELI Magali ARNOUX Patrick

Canton 58 : Marseille – Sainte-Marguerite
Liste Candidat Suppléant
Front de gauche CAVAGNARA Jean-Marc ROUX Florence
Debout la République BRUN-POTHIN Stéphanie LLEDO Frédéric
Front national VELOSON Jean-François CIMINELLI Anna
Trèfle VIDAL Vincent MERCIER Julienne
UMP-Nouveau centre GARNIER Didier SALOUM Sandra
PS et apparentés MATTHEWS Cédric ROLLET Hélène
Europe écologie-Les Verts SICOIT Sophie CHASSINE Thierry

http://www.laprovence.com/article/saint-remy-de-provence/les-candidats-aux-cantonales-2011-dans-les-bouches-du-rhone
Zimmer
 
Messages: 3936
Inscription: Mar 11 Mai 2010 21:10

Re: Les cantonales dans les Bouches-du-Rhône

Messagede vudeloin » Mer 23 Fév 2011 14:54

Beaucoup d'appelés et peu d'élus, semble t il...
On constatera notamment la présence de candidats MNR en nombre assez conséquent ( en concurrence directe avec les candidats FN ) et on suivra quelques élections avec intérêt, notamment celles sur Marseille, où la participation peut conduire à des seconds tours pour le moins atypiques, mais aussi celle de Marignane, véritable troisième tour des municipales...
Enfin, pour l'anecdote, notons que la suppléante du candidat socialiste d'Allauch doit être la fille ( ou la belle fille ? ou l'épouse ? ) du sénateur maire PS de la ville...
Et que la droite, qui n'a déjà que peu de chances de l'emporter, arrive à se diviser sur la ville canton de Port Saint Louis du Rhône où le jeune maire PCF risque fort de doubler la mise sans trop de périls...
vudeloin
 
Messages: 8288
Inscription: Mer 5 Jan 2011 11:39
Avertissements: 3

Re: Les cantonales dans les Bouches-du-Rhône

Messagede Sergent Bauchat » Mer 23 Fév 2011 15:05

C'est quoi, le trèfle ? un parti écolo ?
Sergent Bauchat
 
Messages: 848
Inscription: Ven 15 Oct 2010 21:44
Localisation: Paris

Re: Les cantonales dans les Bouches-du-Rhône

Messagede Nico » Mer 23 Fév 2011 15:12

Sergent Bauchat a écrit:C'est quoi, le trèfle ? un parti écolo ?

Oui, c'est un parti écologiste. Je sais qu'ils sont présents aussi à Tourcoing. C'est un parti écolo de droite qui soutient l'UMP. Ils sont pour la protection animale et veulent une coexistence paisible entre la nature, les hommes, les animaux. Je trouve que ce parti est proche du MHAN. Ils ont des candidats à Argenteuil-ouest aussi. C'est un petit parti qui a peu d'influence désormais. Il faudrait que je répertorie leurs candidats, mais là je me penche plus vers le POI et DLR.
Nico
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 3957
Inscription: Dim 3 Oct 2010 16:34
Localisation: Corrèze

Re: Les cantonales dans les Bouches-du-Rhône

Messagede vudeloin » Mer 23 Fév 2011 15:16

le Trèfle est effectivement un parti écologiste mais de droite...
issu du Mouvement nature et animaux de Bernard Manovelli, il incarne d'une certaine manière l'écologie de droite, voire d'extrême droite aux élections et, à dire vrai, fonctionne surtout comme une sorte de " pompe à phynances " comme dirait le Père Ubu, soucieuse de réaliser le score suffisant pour tirer parti de la seconde part du financement public des partis.

On rappellera ceci dit que le Trèfle s'est un temps appelé " Nouveaux Ecologistes - Rassemblement Nature et Animaux " et que les Bouches du Rhône constituent, de fait, la première base de son existence.

Ceci dit, pour parler d'un temps que les moins de vingt ans ne peuvent pas connaitre, aux municipales de 1983, Bernard Manovelli avait constitué aux municipales de Marseille des listes intitulées " Marseille Sécurité " qui ont réussi, dans certains quartiers de la ville, à capter 5 % des électeurs, sur une thématique guère éloignée de celle du Front National..

Comme quoi, si l'on peut dire en pareil cas, " les chats ne font pas des chiens "...
vudeloin
 
Messages: 8288
Inscription: Mer 5 Jan 2011 11:39
Avertissements: 3

Re: Les cantonales dans les Bouches-du-Rhône

Messagede marc joseph » Mer 23 Fév 2011 16:10

sauf erreur de ma part les Bouches du Rhône comptent 57 conseillers généraux !!!
marc joseph
 
Messages: 193
Inscription: Lun 21 Déc 2009 20:45

Re: Les cantonales dans les Bouches-du-Rhône

Messagede vudeloin » Mer 23 Fév 2011 16:29

Eh Marc Joseph 57 je confirme ! Dont 25 pour Marseille et 32 pour le reste
vudeloin
 
Messages: 8288
Inscription: Mer 5 Jan 2011 11:39
Avertissements: 3

Re: Les cantonales dans les Bouches-du-Rhône

Messagede marc joseph » Mer 23 Fév 2011 16:41

donc le canton de Marseille Ste Marguerite ne peut pas être le 58* canton !
marc joseph
 
Messages: 193
Inscription: Lun 21 Déc 2009 20:45

Re: Les cantonales dans les Bouches-du-Rhône

Messagede vincent » Mer 23 Fév 2011 17:09

marc joseph a écrit:donc le canton de Marseille Ste Marguerite ne peut pas être le 58* canton !

Aussi surprenant que cela puisse paraître, Marseille Sainte-Marguerite est bien le 58e canton des Bouches-du-Rhône.
Ceci trouve une explication dans le fait que chaque canton a un numéro unique et que chaque canton nouvellement créé prend automatiquement le premier numéro libre. Pour éviter toute confusion, à l'inverse, les numéros attribués à d'anciens cantons ne sont plus utilisés.

Ainsi, on a :
- Marseille-Sainte-Marguerite : canton n°58
- Marseille-Vauban : canton n°59

De l'autre côté, les cantons n°15 et 20 n'existent plus.

Pour voir tous les numéros de canton, voir :
les conseillers généraux des Bouches-du-Rhône élus en 2004
les conseillers généraux des Bouches-du-Rhône élus en 2008
vincent
Administrateur du site
Administrateur du site
 
Messages: 2687
Inscription: Ven 12 Déc 2008 21:37

PrécédenteSuivante

Retourner vers Élections cantonales de 2011

Vidéos

Découvrez notre sélection de vidéos en lien avec l'actualité.

Voir toutes les vidéos

Conseil communautaire : mode d'emploi

Joël Clérembaux

Elaboré par un ancien directeur général des services, ce classeur est le fruit d'une double expérience : expérience de dirigeant à l'origine de la création d'une communauté de communes, expériences de DGS acquises au sein de communes intégrées...

Découvrir l'ouvrage

Guide de l'élu délégué à l'animation, à la vie associative et à la vie des quartiers

Jérôme Dupuis

Ce guide dresse une synthèse du cadre des politiques locales d'animation, de vie associative et de vie des quartiers : les acteurs et le contexte d'intervention, les enjeux, les champs d'intervention...

Découvrir l'ouvrage

Découvrez tous les ouvrages de

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités