Politiquemania

La base de données de la vie politique française

La vie politique en Suisse

Forum dédié à la vie politique sur le "vieux continent". Réagissez sur les institutions européennes, les élections ou les décisions politiques de nos voisins européens.

La vie politique en Suisse

Messagede cevenol30 » Lun 23 Oct 2017 13:01

J'ouvre ce fil car n'existent jusqu'à présent que des fils sur des élections précises ou des référendums ou votations, or ce qui suit n'a, pour une fois dans ce pays où l'on vote souvent, pas de rapport assez immédiat avec un scrutin.

D'une part, le conseiller fédéral aux Affaires Etrangères et ancien président de l'OSCE, Didier Burkhalter, a quitté ses fonctions, pour des motifs plutôt personnels liés à la fatigue de la fonction apparemment. Il était fort apprécié de certains et les partis de gauche, Verts et PS, ont regretté son départ encore plus que son propre parti le PLR (il venait du PRD branche radicale fusionnée au sein des libéraux-radicaux)
http://www.revue.ch/fr/editions/2017/05 ... pre-parti/
https://www.rts.ch/info/suisse/8704254- ... ivee-.html

D'autre part, on apprend que des difficultés budgétaires sont apparues par rapport à la marine marchande suisse.
Oui, vous avez bien lu. La marine. Suisse. Un pays enclavé. Qui a pourtant une marine marchande dont la formation a débuté pendant la Seconde Guerre Mondiale, période où l'approvisionnement était délicat.
L'idée au départ était d'avoir une flotte marchande qui, notamment en cas de crise, se verrait dédiée à l'approvisionnement extérieur de la Confédération en débarquant la marchandise dans un pays voisin et l'y faisant transiter (en espérant qu'entre les diverses façades maritimes allemandes, françaises, italiennes -voire yougoslaves en passant par l'Autriche neutre-, il se trouverait toujours un passage sûr, avec en priorité la navigation fluviale sur le Rhin de Rotterdam à Bâle)
Des armateurs suisses ont donc emprunté avec des garanties d'emprunt confédérales. La Confédération a imprudemment suivi l'expansion du trafic maritime mondial et quand la tension (donc les prix) sur le marché du fret est redescendue, des armateurs se sont retrouvés en difficulté et il faut faire jouer les garanties! A la hauteur de 215 millions de francs suisses pour le moment, sur un total de plus de 700. Le Parlement de Berne a débloqué les premières garanties mais a lancé une enquête.
https://www.letemps.ch/economie/2017/05 ... ons-francs
cevenol30
 
Messages: 2537
Inscription: Lun 16 Mar 2015 00:52

Re: La vie politique en Suisse

Messagede cevenol30 » Dim 13 Mai 2018 22:30

Des révélations sont publiées, après un important délai (enquête classifiée de 1990) sur un groupe de l'armée suisse dit "P-26" qui, à l'instar des réseaux Gladio dans les pays de l'Otan s'entraînait à faire de la résistance contre les Soviétiques si jamais ils avaient envahi la Suisse. Entraînement effectué avec l'aide des Britanniques, contre des renseignements sur la Suisse et son armée (à l'époque, la Suisse était fort pourvue en bunkers militaires). Ce qui était une flagrante violation de la neutralité suisse, commise sans que les élus aient connaissance de son ampleur ou même de son existence!!
Hans-Ulrich Jost, historien spécialiste de la Suisse contemporaine a écrit:L’histoire militaire suisse démontre qu’au XXe siècle, le commandement de l’armée a continuellement formé des unités non conformes à la Constitution ou entrepris des démarches contraires à la neutralité.

https://www.letemps.ch/suisse/dossier-e ... ns-anglais
https://www.letemps.ch/suisse/suisse-schizophrene

Aux élections cantonales du canton de Genève (que les autres fils ne couvrent pas non plus alors que les cantons sont l'échelon probablement le plus important en Suisse - d'où la possibilité d'un gouvernement fédéral de seulement 7 membres par exemple...), le premier tour du 15 avril mettait notamment le socialiste Thierry Apothéloz, maire de Vernier (5e ville de Suisse romande et probablement 2e du canton) en mesure de conquérir pour le PS suisse un second siège (sur 7) au Conseil d'Etat du canton aux élections du 16 mai, même si le bloc de droite classique PDC-PLR devrait rester majoritaire.
https://www.letemps.ch/suisse/fils-douv ... escalators
Finalement, le candidat PS est bien entré au Conseil d'Etat (gouvernement élu directement) du canton, parlant de mieux y représenter "les quartiers populaires et les classes moyennes", ainsi que Nathalie Fontanet (PLR) elle aussi nouvellement élue. Luc Barthassat (PDC) n'a inversement pas été réélu, les électeurs du bloc de droite l'ayant délaissé.
https://www.letemps.ch/images/video/sui ... ses-images

Concernant les liens Suisse/UE, la Confédération avait versé de l'argent pour financer des projets dans les pays les plus pauvres de l'UE, essentiellement à l'Est. Alors que la première tranche était finie, une nouvelle est lancée et par ailleurs, les "pressions" (ou ressenties comme telles) de l'UE (notamment sur la possibilité de mettre la Suisse sur liste grise, empêchant potentiellement les traders suisses de passer des ordres sur les Bourses de l'UE) avec un projet d'accord-cadre institutionnel prévoyant la reprise par la Suisse du droit européen laissent à penser que cette aide est une contrepartie à l'accès au marché intérieur (sachant que les Etats de l'UE via le FEDER et ceux de l'EEE: Norvège, Islande et le Liechtenstein voisin paient davantage) et que la Suisse devient quasiment un pays de l'EEE même si ce fut officiellement rejeté il y a 25 ans... c'est un point de vue mais les partis dits "bourgeois" (de droite, y compris et surtout l'UDC dans ce cas) renâclent.
http://www.revue.ch/fr/editions/2018/02 ... -exigible/

On apprend aussi que la jonction autoroutière entre la Suisse et l'Autriche va enfin être construite: ouverture en 2026 alors que les tronçons approchants sont là depuis 1964...
http://www.revue.ch/fr/editions/2018/02 ... uvelles-1/
A long terme, le lien facilité avec le voisin autrichien peut changer des choses: travail frontalier, élargissement concret de l'espace des germanophones... (à titre de comparaison, de Gaulle avait renoncé à annexer le Val d'Aoste italien francophone à cause de la coupure des cols en hiver... quelques décennies plus tard seulement, la capacité de forer de grands tunnels aurait rendu cet argument caduc! En zone montagneuse notamment, faciliter les transports n'est pas sans conséquence...)
cevenol30
 
Messages: 2537
Inscription: Lun 16 Mar 2015 00:52


Retourner vers Politique en Europe

Vidéos

Découvrez notre sélection de vidéos en lien avec l'actualité.

Voir toutes les vidéos

Guide de l'élu délégué à l'urbanisme

Eric Becet

Ce Dossier d'experts présente la réforme initiée par les dispositions de la loi n° 2010-788 portant engagement national pour l'environnement, votée le 12 juillet 2010, dite loi « Grenelle II ». Il ne s'agit pas d'une réforme complète du Code de...

Découvrir l'ouvrage

Guide de l'élu délégué au tourisme

Jean-Luc Boulin

Le tourisme représente un atout de plus en plus fort pour les collectivités locales : générateur d'emplois, facteur d'attractivité territoriale, créateur de lien social, il s'inscrit de façon transversale dans les politiques publiques. Comment, lorsqu'on est élu délégué...

Découvrir l'ouvrage

Découvrez tous les ouvrages de

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 3 invités