Politiquemania

La base de données de la vie politique française

Borloo candidat ?

Espace de discussion entièrement dédié à l'actualité de l'élection présidentielle de 2012. Communiquez sur la campagne, les sondages, les candidats,...

Borloo candidat ?

Messagede Jean-Philippe » Jeu 15 Avr 2010 22:24

Les ténors du Nouveau Centre (NC) et de l'Union centriste ont appelé samedi dernier au "rassemblement de la diaspora centriste" derrière un "champion" et un "projet" de centre-droit pour le premier tour de la présidentielle, lors d'un conseil national du Nouveau Centre.
Pour porter ce projet, le nom de Borloo revient de plus en plus. Il est vrai que Morin n'est pas aussi populaire que son collègue du gouvernement.
Le nouveau ministre de la Jeunesse, Marc-Philippe Daubresse, représentant la sensibilité centriste de l'UMP, estime que Borloo, incarne "une vraie valeur ajoutée pour la majorité" et "doit jouer un rôle important pour 2012".
Cependant, contrairement à d'autres au centre, Daubresse précise : "Avant de faire un raisonnement stratégique ou tactique, commençons par écrire un programme. Le Nouveau Centre veut mettre la charrue avant les boeufs en parlant d’écurie présidentielle". C'est le même problème qu'ailleurs, notamment au PS : dès lors que le leadership n'est pas arrêté, on ne cesse de revenir dessus, au détriment du travail sur le programme.
C'est pourquoi il souhaite organiser avant l'été des états généraux du centre droit avec Pierre Méhaignerie, autre leader centriste au sein de l'UMP.
Le problème de Borloo est que son ambition est fluctuante, qu'il préfère profiter de la vie et choisir ses combats. Il n'a donc à ce titre pas le profil d'un présidentiable. Seul un ordre (ou demande pressante) de Sarkozy pourrait le faire changer d'avis : il aurait dit “Je ne peux faire ça sans l'aval du président. Si on pense que ma candidature est utile, je le ferai.”.

Sur ce sujet, on voit que Sarkozy est hésitant : il est rétif à toute autre candidature issue de la majorité, mais il est conscient que cette stratégie lui a coûté cher aux régionales. Une candidature Borloo pourrait ratisser large, jusqu'à la droite du PS, au détriment de Bayrou et des écologistes notamment.
Autre dimension, plus personnelle : Borloo et lui ont de bonnes relations ; or une campagne électorale pourrait laisser des traces.

http://www.lefigaro.fr/politique/2010/0 ... -2012-.php
http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2010/ ... borloo.php
Jean-Philippe
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 8948
Inscription: Sam 26 Sep 2009 21:11
Localisation: Mayenne

Re: Borloo candidat ?

Messagede Jean-Philippe » Mar 8 Juin 2010 23:08

Alors que les sondeurs viennent juste d'abandonner cette hypothèse pour interroger les Français, la secrétaire d'Etat à l'Ecologie Valérie Létard (membre du Nouveau centre) défend dans une interview au Parisien de mercredi l'idée d'une candidature centriste pour la présidentielle de 2012 qu'elle verrait bien porter par son ministre de tutelle, Jean-Louis Borloo.
Elle le justifie ainsi : "Le résultat des régionales a démontré que les Français veulent pouvoir choisir. L'UMP repart aujourd'hui sur ses fondamentaux de droite traditionnelle. A l'inverse, au PS, Martine Aubry se 'mélenchonise' : plus que jamais, tout cela ouvre un espace au centre".

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2010/ ... borloo.php

Ce candidature a tout du pétard mouillé, en voyant sondages et réactions dans la famille centriste.
Jean-Philippe
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 8948
Inscription: Sam 26 Sep 2009 21:11
Localisation: Mayenne

Re: Borloo candidat ?

Messagede Robespierre » Mer 9 Juin 2010 21:14

J'ai du mal à comprendre cette stratégie de la part de l'UMP :

1) placer un candidat du "centre" classé à droite ... c'est rogner sur son électorat du 1er tour.

2) placer Borloo plutot que Morin et croire que l'ex maire de Valenciennes pourrait faire du tort aux verts :
c'est faire en sorte que l'écologie et l'environnement soient des axes principaux de sa campagne, donc en parler beaucoup.
Or, étant l'actuel ministre, il sera la cible des reproches et ne pourra ni crédibiliser ses propositions ni évoquer son bilan, quite à se défausser sur sarko, donc à lui faire perdre des électeurs du 2e tour

3) placer Borloo pour faire concurrence à Bayrou ... c'est négliger que ce dernier pourrait encore une fois sérieusement concurrencer tout éventuel candidat PS

Je pense que nous aurons prochainement droit à une phrase du type : " toutes ces questions de centrisme, ca commence à bien faire " ;) lol
Robespierre
 
Messages: 482
Inscription: Lun 25 Jan 2010 09:26
Localisation: Lille

Re: Borloo candidat ?

Messagede Corondar » Ven 11 Juin 2010 11:43

Moi non plus je ne vois pas bien l'intérêt d'une candidature Borloo ou même NC pour la majorité. Ca ne fera que réduire le score de Sarkozy au premier tour, et augmenter le risque de placer le candidat socialiste en première position. Et je suis sceptique sur la capacité de ces candidatures à ratisser à gauche. Quant à réduire le score de Bayrou, la candidature de Villepin me semble plus indiquée pour cela.
Corondar
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 2204
Inscription: Mar 26 Jan 2010 01:57
Messages : 1 (détails)

Re: Borloo candidat ?

Messagede Jean-Philippe » Mer 30 Juin 2010 19:38

Le ministre de l'Ecologie, Jean-Louis Borloo, président du parti radical et membre de l'UMP, est venu dire aujourd'hui aux centristes "visez haut, tapez haut" dans leur réflexion politique et à ne pas se contenter de chercher à reconstruire "une boutique du vingtième siècle". Le président du parti radical s'est exprimé en marge des premières rencontres des états-généraux des centristes de l'UMP organisé notamment par le ministre de la Jeunesse, Marc-Philippe Daubresse.

"On a voulu inviter tous nos amis qui sont des différentes chapelles pour essayer de faire une grande cathédrale. Tous ceux qui ont exprimé de la pensée humaniste doivent se rassembler, confronter leurs propositions et ensemble peser pour que ces idées-là soient au centre du projet du futur", a expliqué le secrétaire général adjoint de l'UMP. Dans ce but, les parlementaires centristes de l'UMP ont engagé aujourd'hui un processus de rencontre thématiques qui doit aboutir à une plateforme de propositions lors d'états généraux centristes.

"Je suis venu leur dire : Visez haut, tapez haut", a expliqué à l'AFP Jean-Louis Borloo a l'issue de débats auxquels participaient différentes personnalité centristes dont Pierre Méhaignerie (député UMP), Jean Arthuis (Alliance centriste), et Charles de Courson (député Nouveau centre).

"Si vous avez besoin d'un coup de main, je suis prêt, mais pas pour reconstruire des boutiques du vingtième siècle, cela ne me passionne pas. Ou on a du souffle et cela a un sens ou on est dans l'agrégat de structures, de petits systèmes, sans vision particulière et ce n'est pas pour moi", a expliqué le ministre de l'Ecologie.


http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2010/ ... z-haut.php

S'il n'est pas encore candidat, ce genre de propos montre qu'il est loin de s'exclure de la course. Après, il n'est pas à exclure qu'il étouffe politiquement et médiatiquement les autres centristes avant de se désister au dernier moment en faveur de Sarkozy. Ce serait tordu, mais en politique tout est possible.
Jean-Philippe
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 8948
Inscription: Sam 26 Sep 2009 21:11
Localisation: Mayenne

Re: Borloo candidat ?

Messagede maxxx » Sam 11 Déc 2010 20:49

Tapie prêt à aider Borloo pour 2012

Dans un entretien au Parisien partiellement publié samedi sur le site internet du quotidien, Bernard Tapie s'est dit prêt à aider Jean-Louis Borloo dans une éventuelle candidature centriste à la présidentielle, "s’il veut réunir les deux familles radicales". L'homme d'affaires a affirmé notamment que l'ex-ministre de l'Ecologie avait été "profondément meurtri" par "l’attitude de certains membres du gouvernement et de l’UMP pour le discréditer". "Jean-Louis connaît ses adversaires et il ne se couchera pas", a ajouté Bernard Tapie.


http://www.lejdd.fr/Politique/Depeches/Tapie-pret-a-aider-Borloo-pour-2012-241883/

La question qui peut être posée, au-delà d'un soutien individuel et isolé de Bernard Tapie à JL Borloo, soutien naturel étant donné la proximité ancienne qui existe entre les 2 hommes, c'est celle de savoir si Borloo a vraiment une chance de réunifier la famille radicale...

Ce serait quand même historique depuis le temps où la famille radicale marche sur deux pieds...Le contexte pourrait être favorable étant donné la colère actuelle, qui n'est plus cachée au contraire, du PRG vis-à-vis du PS, les radicaux de gauche s'estimant maltraités par leur allié naturel...
maxxx
 
Messages: 853
Inscription: Mar 17 Aoû 2010 20:20

Re: Borloo candidat ?

Messagede Jean-Philippe » Lun 13 Déc 2010 20:45

Un mois après son départ du gouvernement, le président du Parti radical Jean-Louis Borloo, qui retrouve demain son siège de député, sera "apparenté" au groupe UMP, mais "pas en dissidence" contre le parti majoritaire, a-t-il déclaré ce soir.

"Je reprends mon siège de député de la nation, élu de la 21e circonscription du Nord, apparenté au groupe UMP", a-t-il dit. "Je ne suis ni en dissidence, ni en guerre contre l'UMP", a souligné l'ex numéro deux du gouvernement. "Cet apparentement, plutôt qu'une adhésion directe au groupe, est une façon élégante de prendre la distance nécessaire pour discuter" avec les centristes de la majorité, a-t-il expliqué.

"Je vais me mettre à la disposition des radicaux (dont les députés siègent au sein du groupe UMP), des centristes de l'UMP, et des centristes hors UMP (du Nouveau centre et de La Gauche moderne) pour apporter ma modeste contribution", a ajouté Jean-Louis Borloo. L'ex-maire de Valenciennes a engagé des discussions avec ses amis centristes de la majorité, notamment les présidents du Nouveau Centre et de La Gauche Moderne, Hervé Morin et Jean-Marie Bockel, dans la perspective de la présidentielle de 2012. Pour l'heure, il se refuse à évoquer son éventuelle candidature.

Au lendemain du remaniement, il avait fait connaître sa décision de ne plus participer aux instances dirigeantes de l'UMP qu'il avait rejointes en janvier 2009, en tant que président d'un parti associé à l'UMP et membre co-fondateur. Il a été officiellement remplacé, samedi, à la vice-présidence du Conseil national de l'UMP, par un centriste du parti présidentiel Pierre Méhaignerie.

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2010/12/13/97001-20101213FILWWW00586-borloo-apparente-au-groupe-ump.php


Borloo continue à prendre ses distances avec l'UMP. Après avoir quitté la direction du parti, il s'apparente au groupe parlementaire. Cela conforte l'impression d'une précandidature à la présidentielle : Borloo remplit progressivement les conditions pour être candidat sans apparaître comme quelqu'un qui retourne sa veste au dernier moment. Quelle sera la prochaine étape ?
Jean-Philippe
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 8948
Inscription: Sam 26 Sep 2009 21:11
Localisation: Mayenne

Re: Borloo candidat ?

Messagede maxxx » Jeu 16 Déc 2010 17:23

Fadela Amara se rêve en "porte-parole de la confédération des centres" de Borloo et Morin

Contrairement à Rama Yade, Fadela Amara n'entend pas adhérer au Parti radical de Jean-Louis Borloo. "Ce n'est pas à l'ordre du jour. Et puis Fadela n'est pas à l'UMP", souligne l'un de ses proches au Point.fr. Mais l'ex-secrétaire d'État à la Ville entend toujours poursuivre son action politique aux côtés de son "pote" Jean-Louis Borloo, qu'elle a soutenu dans la course à Matignon.

"Elle soutiendra Borloo sans hésitation et sans concession", insiste-t-on dans son entourage. L'ancienne présidente de Ni putes ni soumises souhaite ainsi continuer à travailler sur des thèmes qui lui sont chers tels que "la République, la laïcité ou l'égalité hommes-femmes". En secret, elle rêve même - pourquoi pas - de devenir l'une des porte-parole de la confédération des centres à laquelle travaillent Jean-Louis Borloo et le patron du Nouveau Centre Hervé Morin. "Si cette confédération voit le jour, elle aimerait assurer cette fonction", murmure l'un de ses proches.

En attendant que les discussions avec le Nouveau Centre aboutissent, Fadela Amara ne chôme pas. Depuis qu'elle a quitté le gouvernement, elle multiplie les interventions dans des cercles de réflexion ou dans des grandes écoles comme à Sciences-Po. Dans les prochaines semaines, l'ex-symbole de l'ouverture et de la diversité du gouvernement doit entamer une série de visites sur le terrain, sur invitation de plusieurs députés. Sans compter la préparation de son livre sur son expérience au gouvernement, attendu pour le début de l'année prochaine.


http://www.lepoint.fr/politique/fadela-amara-se-reve-en-porte-parole-de-la-confederation-des-centres-de-borloo-et-morin-16-12-2010-1275983_20.php
maxxx
 
Messages: 853
Inscription: Mar 17 Aoû 2010 20:20

Re: Borloo candidat ?

Messagede maxxx » Sam 22 Jan 2011 12:56

La lente ascension de Borloo

Il incarne les valeurs du centre pour 32 % des Français. Mais derrière Bayrou (41 %).

Pour 41 % des Français, c’est François Bayrou (Modem) qui, aujourd’hui, incarne le mieux les valeurs du centre. Mais, selon l’Ifop, son avance est peu à peu grignotée par un autre candidat potentiel à la présidentielle : le président du Parti radical, Jean-Louis Borloo (32 %, soit une hausse de un point par rapport à décembre 2010, de 8 points par rapport à novembre). L’ex-ministre de l’Ecologie est même largement en tête chez les sympathisants UMP (50 % le citent, et seulement 25 % Bayrou).

Une mauvaise nouvelle pour Hervé Morin : lui n’est mentionné que par 7 % des sondés (– 3 points par rapport à décembre), loin derrière… Dominique de Villepin (19 %). Le président du Nouveau Centre, qui réunit samedi ses amis en conseil national extraordinaire à Vincennes, veut néanmoins toujours croire en ses chances. Mais, il le sait, ses troupes ne le suivront pas s’il ne décolle pas dans les sondages d’ici cet automne.


« On ne va pas faire du sous-Bayrou ! »

« On n’a pas fait tout ce qu’on a fait depuis trois ans pour tout bazarder ! On ne va pas faire du sous-Bayrou », prévient ainsi un ministre centriste, plutôt séduit par l’option Borloo. Reste à savoir si ce dernier se lancera dans la bataille présidentielle. « Avec lui, il faut vraiment un décodeur, peste Morin. Vous ne dites pas à l’un “j’y vais” et à l’autre “j’y vais pas”, et le tout en vingt-quatre heures ! »

Pour l’heure, les centristes de la majorité continuent à jouer le jeu du « rassemblement ». Après Borloo, qui a plaidé mercredi pour une « confédération centriste » (autonome), c’est au tour aujourd’hui du Nouveau Centre. Il doit adopter une motion affirmant sa volonté de participer au rassemblement des centristes dans une confédération de partis indépendants. En attendant de répondre à la question qui fâche : quel candidat pour le centre en 2012 ?


http://www.francesoir.fr/actualite/politique/lente-ascension-borloo-66253.html
maxxx
 
Messages: 853
Inscription: Mar 17 Aoû 2010 20:20

Re: Borloo candidat ?

Messagede maxxx » Sam 22 Jan 2011 12:57

Ira, ira pas ? Voilà la question qui agite l’univers politico-médiatique depuis le dernier remaniement et plus encore depuis que Jean-Louis Borloo a annoncé, lors de ses vœux à la presse, la création d’un « comité de liaison permanent » des centristes de la majorité. Chacun y va de son pronostic, mais tout le monde s’accorde, au sein de la majorité présidentielle, pour reconnaître à l’ex-ministre de l’Ecologie un fort potentiel de rabatteur électoral. Et peu importe qu’un récent sondage BVA pour l’Express crédite le président du Parti radical (PR) d’à peine 2 à 5 % d’intentions de vote, ses troupes restent convaincues que leur leader a une partition à jouer en 2012.

Pourtant, rien dans l’attitude de Borloo ne laisse supposer une réelle envie de se lancer dans la course à la présidentielle. D'abord, la percée de Marine Le Pen peut convaincre Sarkozy d'éviter toute concurrence à droite. Ensuite, candidat, Borloo endosserait le costume ingrat de centriste-écolo utile à la victoire de Sarkozy, sans même avoir la garantie d’entrer à Matignon tant la liste d’attente est longue. De Bruno Le Maire, chargé d’élaborer le projet de l’UMP pour 2012, à François Baroin, ministre du Budget, la jeune garde chiraquienne attend de pied ferme l’ouverture des portes de la rue de Varenne. Et si, comme eux, Jean-Louis Borloo caressait encore l’espoir secret d’être promu Premier ministre avant la fin du quinquennat sarkozyste ? « C’est l’ambition de sa vie », confie l’un de ces proches, membre du PR. Effectivement, en y regardant de plus près, tout dans la stratégie du chef du parti valoisien semble indiquer l’attente d’un retournement de situation post-cantonales.

Le scrutin de mars ne passionne pas les foules, l’UMP le sait et le craint. A tel point que la majorité présidentielle s’est d’ailleurs payé le luxe de modifier le code électoral trois mois avant les élections : un candidat devra désormais recueillir 12,5% du nombre des électeurs inscrits, et non plus 10 %, pour accéder au second tour des cantonales.
Le parti majoritaire espère ainsi éviter des triangulaires avec le FN qui lui ont coûté cher aux dernières élections régionales. Mais Borloo de son côté, espère tout autre chose. Même s’il ne prend pas le risque de l’avouer publiquement, « il souhaiterait qu’une défaite aux cantonales conduise Sarkozy à remanier », confesse toujours le même membre du PR. « Borloo croit encore qu’il peut rattraper le coup après les cantonales », renchérit un parlementaire UMP. Et ce n’est pas le calendrier du Parti radical qui prouvera le contraire.

Un congrès, destiné à régler la question de l’émancipation des radicaux par rapport à l’UMP, est prévu pour les 14 et 15 mai prochains, soit un mois et demi après les élections cantonales. Le temps pour Sarkozy de remanier son gouvernement et de nommer Borloo Premier ministre ? De cet éventuel remaniement dépendra la rupture avec la majorité présidentielle. Si l’ancien ministre entre à Matignon, la question de l’émancipation ne se posera plus : difficile d’imaginer un premier ministre chef d’un parti non associé à l’UMP.

Autre élément, le comité exécutif du PR a adopté mercredi un texte qui approuve « sans réserve les démarches entreprises par Jean-Louis Borloo pour nouer des contacts avec l'ensemble des formations centristes, républicaines, sociales et écologistes, en vue de créer une confédération (...) indépendante et loyale ». Borloo tenterait-il d’unifier les différentes mouvances pour être perçu par Sarkozy comme un rassembleur de poids et ainsi décrocher le précieux sésame pour Matignon ?


http://www.marianne2.fr/Borloo-espere-t-il-Matignon-apres-une-lourde-defaite-aux-cantonales_a201925.html
maxxx
 
Messages: 853
Inscription: Mar 17 Aoû 2010 20:20

Suivante

Retourner vers Élection présidentielle de 2012

Vidéos

Découvrez notre sélection de vidéos en lien avec l'actualité.

Voir toutes les vidéos

L'acte III de la décentralisation - Une nouvelle donne pour les territoires

Chrystelle Audoit, Aurélie Aveline, Mounia Idrissi et Laurent Roturier

À vouloir répondre à tous les enjeux territoriaux à la fois, tout en s'exonérant d'une réforme constitutionnelle, la nouvelle réforme territoriale...

Découvrir l'ouvrage

Conseil municipal : mode d'emploi

Joël Clérembaux

Parce qu'on le pratique en permanence, on croit bien le connaître, le conseil municipal. Et pourtant... les habitudes ne sont pas un gage de la légalité ni d'un bon fonctionnement ! Ce guide rappelle l'ensemble des règles relatives à la préparation et à la tenue...

Découvrir l'ouvrage

Découvrez tous les ouvrages de

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités