Politiquemania

La base de données de la vie politique française

Les sénatoriales dans la Meuse

Forum de discussion dédié aux élections sénatoriales de septembre 2011 et au renouvellement pour la première fois d'une moitié du Sénat français.

Les sénatoriales dans la Meuse

Messagede Zimmer » Ven 25 Fév 2011 09:25

Le département de la Meuse compte 2 sénateurs, élus au scrutin majoritaire.

Ses représentants actuels au Palais du Luxembourg sont :
- Gérard Longuet, président du groupe UMP au Sénat, élu depuis 2001 après avoir été député de 1978 à 1981, en 1986 et de 1988 à 1993 (en 1986 et en 1993, il a abandonné son mandat à l'Assemblée nationale pour siéger au gouvernement), qui fut par ailleurs président du conseil régional de Lorraine de 1992 à 2004,
- Claude Biwer (NC), élu lui aussi depuis 2001 après avoir été député de 1978 à 1981, qui est par ailleurs maire de Marville (environ 500 habitants).

Les résultats de septembre 2001 :
Les deux sortants ne se représentaient pas.

Premier tour :
Inscrits : 888 ; Votants : 880 ; Exprimés : 869

Isolés :
Gérard Longuet (UDF) : 408 voix (46,95 %)
Roger Dumez (div. d.), ancien président du conseil général : 243 voix (27,96 %)
Claude Biwer (div. d.) : 199 voix (22,89 %)
Christian Namy (div. d.) : 188 voix (21,63 %)
Arsène Lux (RPF) : 156 voix (17,95 %)
Claudine Becq-Vinci (RPR) : 113 voix (13,00 %)
Bernard Henrionnet (div. g.) : 19 voix (2,18 %)
Jean Sivigny (FN) : 7 voix (0,80 %)

PS :
Gérard Machline : 127 voix (14,61 %)
Roland Jehannin : 116 voix (13,34 %)

PCF :
Paule Gecils-Fonte : 23 voix (2,64 %)
Daniel Mayer : 22 voix (2,53 %)

MNR :
Louis Rouyer : 5 voix (0,57 %)
Paulette Geoffroy : 2 voix (0,23 %)

UCF :
Jean-Jacques Broutier : 0 voix (0,00 %)
Jocelyne Leroy : 0 voix (0,00 %)

Second tour :
Inscrits : 888 ; Votants : 882 ; Exprimés : 872

Gérard Longuet (UDF) : 490 voix (56,19 %) ; ELU
Claude Biwer (div. d.) : 393 voix (45,06 %) ; ELU
Roger Dumez (div. d.) : 381 voix (43,69 %)
Gérard Machline (PS) : 154 voix (17,66 %)
Bernard Henrionnet (div. g.) : 21 voix (2,40 %)

Hier, la cour d’appel de Nancy a condamné Claude Biwer notamment à cinq ans d’interdiction de droits civiques pour « prise illégale d’intérêt » (voir aussi ici), confirmant la décision du tribunal de grande instance de Verdun en mars 2010. Le sénateur-maire de Marville a annoncé qu’il allait former un pourvoi en cassation.

http://www.estrepublicain.fr/fr/lorraine/info/4675980-Justice-Le-senateur-maire-condamne-pour-prise-illegale-d-interets-par-un-elu-Meuse-le-senateur-maire-Biwer-ineligible
Zimmer
 
Messages: 3936
Inscription: Mar 11 Mai 2010 21:10

Re: Les sénatoriales dans la Meuse

Messagede vudeloin » Ven 25 Fév 2011 16:55

un département intéressant, cher Zimmer, avec 500 communes ( la plupart n'ayant qu'un électeur sénatorial puisque comptant 9 ou 11 élus municipaux ) et 80 communes associées...

et une situation où, a priori, droite et centre ont plus de voix mais moins que par le passé, la gauche ayant acquis les mairies de la majorité des communes importantes du département...

A suivre de très près...
vudeloin
 
Messages: 8288
Inscription: Mer 5 Jan 2011 11:39
Avertissements: 3

Re: Les sénatoriales dans la Meuse

Messagede vudeloin » Ven 17 Juin 2011 00:00

Quelques éléments sur le collège électoral sénatorial, vu que l'arrêté préfectoral de convocation des conseils municipaux a été publié et mis en ligne sur le site de la Préfecture de la Meuse.

Très rural et forestier, le département compte 500 communes en titre et près de 80 communes associées.

En la matière, le record, si l'on peut dire, est détenu par la commune de Vigneulles les Hattonchâtel, connue pour être une localité où l'on produit une bonne partie de la production fromagère française industrielle (sous la marque Riches Monts, on y fait des fromages type Carré de l'Est ou Brie pour la grande distribution), qui désignera au total 9 délégués venus des sept communes associées...

Pour autant, le nombre de délégués de chaque commune meusienne est en général réduit à un, puisque l'écrasante majorité des localités du département compte moins de 500 habitants ( le département compte péniblement environ 200 000 habitants au total, ne l'oublions pas ).

Le collège sénatorial comporte les deux députés, les 6 conseillers régionaux et les 31 conseillers généraux, soit un total de 39 membres.

Puis il comprend les délégués des conseils municipaux, au nombre de 841 au total, soit un effectif global de 880 électeurs, très proche et légèrement inférieur au collège réuni en 2001 pour élire Gérard Longuet et Claude Biwer.

Les communes de Bar le Duc ( la Préfecture ) et Verdun ( sous Préfecture et principale ville du département pour la population ), sont les seules à disposer de délégués de droit pour l'ensemble de leur conseil.

Cela représente 66 électeurs.

Et 33 de chaque côté puisque les rapports de forces sont identiques entre les deux villes, à la nuance près que le général Lux, maire de Verdun, est plutôt villiériste...

Quatre communes ( Etain, Commercy, Ligny en Barrois et Saint Mihiel ) vont désigner 15 grands électeurs chacune, soit un total de 60 électeurs.

Les trois premières villes sont à gauche ( maire PCF à Etain, PS à Commercy, DVG à Ligny en Barrois ), ce qui fait que l'essentiel des votes ira à gauche sur cet ensemble.

On devrait y compter 41 voix de gauche, 2 voix centristes Modem et 17 voix de droite.

Les 715 autres électeurs proviennent donc de communes de moins de 3 500 habitants.

Revigny sur Ornain, dont la population était suffisante pour avoir 27 conseillers municipaux mais qui compte aujourd'hui moins de 3 500 habitants, élira 15 délégués au scrutin majoritaire.

Elle est aujourd'hui gérée par la gauche, et choisira donc sans problème 15 électeurs de gauche.

Viennent ensuite six autres communes un peu plus peuplées que les autres : Bouligny, vieille mairie communiste et village prolongeant le Pays Haut de Lorraine (7 électeurs), Belleville sur Meuse (7 électeurs et dont le maire est un proche de Philippe de Villiers), Ancerville (7 électeurs de droite), Fains Véel (6 électeurs de droite de cette commune de l'agglomération de Bar le Duc), Montmédy (5 électeurs de droite) et Stenay (7 électeurs plutôt de droite).

Le PS gère aussi la commune de Thierville sur Meuse, dans le canton de Charny sur Meuse (7 électeurs) dont quelques villages sont plus connus que d'autres, notamment Douaumont et Vaux sous Douaumont.

Sur cet ensemble, nous avons donc 32 électeurs de droite et 29 de gauche.

Reste, à ce stade, quelques communes dont la population est supérieure à 1 500 habitants et désignant 5 électeurs : Cousances les Forges, Tronville en Barrois, Vaucouleurs et Void Vacon.

Ce qui devrait donner 15 voix à la droite et 5 à gauche.

Sur l'ensemble de ces communes meusiennes, qui ne donnent qu'une impression très partielle de la situation, la gauche dispose donc de 108 voix, contre 2 au centre et 97 à droite...

Une situation locale à suivre donc de très près, d'autant que, pour citer un exemple précis, le conseil municipal de Saint Mihiel part un peu en quenouille, apparemment...
vudeloin
 
Messages: 8288
Inscription: Mer 5 Jan 2011 11:39
Avertissements: 3

Re: Les sénatoriales dans la Meuse

Messagede ligerien » Ven 17 Juin 2011 10:09

La droite devrait quand même conserver une avance assez confortable et faire repasser 2 sénateurs.
ligerien
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 1437
Inscription: Mer 12 Jan 2011 16:54
Localisation: Loire
Messages : 2 (détails)

Re: Les sénatoriales dans la Meuse

Messagede vudeloin » Ven 17 Juin 2011 11:27

Oui, mais les autres votes, même dans les autres communes, ne sont pas garantis à droite et au centre à tout coup.
Accessoirement, UMP et UDF n'ont pas toujours été fort unis dans le département...
vudeloin
 
Messages: 8288
Inscription: Mer 5 Jan 2011 11:39
Avertissements: 3

Re: Les sénatoriales dans la Meuse

Messagede Zimmer » Lun 5 Sep 2011 07:45

Un article mis en ligne aujourd'hui sur le site internet du Républicain Lorrain est consacré au scrutin du 25 septembre dans ce département.

Le ministre de la Défense et des Anciens Combattants, Gérard Longuet, est candidat à un nouveau mandat, avec pour suppléant celui qui le remplace au Sénat depuis le mois de mars dernier, le conseiller général et conseiller municipal de Montmédy, Claude Léonard (UMP).

Le deuxième candidat de la droite gouvernementale est le président du conseil général depuis 2004, Christian Namy (Parti Radical), son suppléant étant le conseiller général du canton de Spincourt et maire de Saint-Pierrevillers, Jean-Marie Missler.

On ne sait pas si l'autre sortant, Claude Biwer (divers droite), est candidat à sa réélection.

Il y a également une incertitude concernant la candidature du maire de Verdun, Arsène Lux (divers droite), présent lors du scrutin de 2001 mais qui a été sévèrement battu dans le canton de Verdun-Ouest lors des élections cantonales de mars 2011.

A droite, toujours, la candidature du premier vice-président de la Communauté de communes du Pays de Stenay et élu municipal de Stenay, Patrick Blin (divers droite), est évoquée.

Le PS, de son côté, présente Thibaut Villemin, vice-président du conseil régional, et Daniel Lhuillier, conseiller général du canton de Gondrecourt-le-Château et maire d'Abainville. Leurs suppléants respectifs sont le député de la 2ème circonscription du département et conseiller municipal de Verdun, Jean-Louis Dumont, et Jean-François Thomas, qui est conseiller régional.
Zimmer
 
Messages: 3936
Inscription: Mar 11 Mai 2010 21:10

Re: Les sénatoriales dans la Meuse

Messagede vudeloin » Lun 5 Sep 2011 11:24

Thibaut Villemin qui est aussi élu municipal, au départ, dans l'une des communes associées dans l'actuelle commune de Vigneulles les Hattonchâtel, dont le maire est de droite...
On peut mesurer l'ambiance que peut créer ce genre de " mariage forcé " dont on a aussi l'illustration dans la Haute Marne avec Eclaron Braucourt Sainte Livière, la première commune ayant des élus de droite, voire d'extrême droite, et la troisième un maire délégué socialiste et d'ailleurs conseiller régional, au moins jusqu'à 2010...
vudeloin
 
Messages: 8288
Inscription: Mer 5 Jan 2011 11:39
Avertissements: 3

Re: Les sénatoriales dans la Meuse

Messagede Zimmer » Dim 18 Sep 2011 10:59

La conseillère régionale et conseillère générale du canton de Verdun-Centre, Claudine Becq-Vinci (UMP), sera également candidate. Elle l'avait déjà été en 2001.

http://www.estrepublicain.fr/actualite/2011/09/17/espoirs-a-gauche-rivalites-a-droite
Zimmer
 
Messages: 3936
Inscription: Mar 11 Mai 2010 21:10

Re: Les sénatoriales dans la Meuse

Messagede Maximus » Lun 26 Sep 2011 15:12

Longuet reste au gouvernement, son ou sa suppléante ne pourra voter pour la présidence du Sénat, c'est une voix de moins pour Larcher.
Maximus
 
Messages: 79
Inscription: Ven 8 Juil 2011 10:25

Re: Les sénatoriales dans la Meuse

Messagede vudeloin » Lun 26 Sep 2011 17:12

Pas très sympa de la part de l'ancien Président du groupe UMP du Sénat de lâcher ainsi Larcher en rase campagne...
vudeloin
 
Messages: 8288
Inscription: Mer 5 Jan 2011 11:39
Avertissements: 3

Suivante

Retourner vers Élections sénatoriales de 2011

Vidéos

Découvrez notre sélection de vidéos en lien avec l'actualité.

Voir toutes les vidéos

Guide de l'élu délégué à la culture

Jérôme Dupuis

Ce guide dresse une synthèse du cadre des politiques culturelles communales et intercommunales : les acteurs et le contexte d'intervention, les enjeux, les champs d'intervention. Il développe aussi une démarche d'élaboration et de mise en oeuvre de ces...

Découvrir l'ouvrage

Guide des usages, du protocole et des relations publiques

Collectif

Les questions protocolaires sont généralement source d'un grand stress dans les collectivités locales. Comment composer une table d'honneur ? Comment aligner les drapeaux devant un bâtiment public ? Quel est l'ordre des discours lors d'une inauguration ?...

Découvrir l'ouvrage

Découvrez tous les ouvrages de

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 4 invités