Politiquemania

La base de données de la vie politique française

Les sénatoriales dans le Puy-de-Dôme

Forum de discussion dédié aux élections sénatoriales de septembre 2011 et au renouvellement pour la première fois d'une moitié du Sénat français.

Les sénatoriales dans le Puy-de-Dôme

Messagede SALVAT » Lun 1 Nov 2010 23:16

Les candidatures aux élections cantonales dans le département s'annoncent à un train de sénateur...par contre, celles concernant les sénatoriales 6 mois plus tard vont bon train....et connaissent de nouveaux développements.
Les résultats du scrutin de 2001 (scrutin à la proportionnelle) :
Liste PS 839 voix 2 élus Michel CHARASSE et Michèle ANDRE
Liste DL-RPR-UDF 528 voix 1 élu Jean-Marc JULHARD
Liste PCF 161 voix
Liste UCF 9 voix
Liste FN 8 voix
Liste MNR 8 voix

Lors de la nomination de Michel CHARASSE au Conseil Constitutionnel, le troisième de liste, Serge GODARD est donc re-devenu sénateur. Re-devenu parce que suppléant de Roger QUILLIOT lors de la précédente mandature, il lui avait succédé non pas de fait mais à la suite d'une élection partielle le 27/09/1998. En effet, Roger QUILLIOT avait pris soin de démissionner de son mandat sénatorial avant de mettre à exécution sa décision de se suicider. Beaucoup y ont vu un signe : en obligeant son suppléant à se présenter devant le corps électoral, il lui déniait, dans cet ultime message, la qualité d'héritier et provoquait une possibilité de compétition si un volontaire se déclarait. On sait combien l'échec de son voeu (la transmission à Jean-Yves GOUTTEBEL du poste de maire de Clermont) l'avait indisposé : il n'allait pas offrir sur un plateau un mandat de sénateur à Serge GODARD.
Cependant lors du renouvellement de 2001, Serge GODARD fut relégué au 3 ème rang de la liste PS ce qui le rendait inéligible : l'un des artisans de l'opération étant Michel CHARASSE !
En 2011, le scrutin sera majoritaire et les 3 sièges vont revenir à la gauche socialiste.
En effet, l'UMP va perdre environ 100 voix : les défaites aux municipales d'Issoire, Lempdes, Aubière, Vic-le-Comte et Ambert, non compensées par les victoires de Courpière et d'Orcines vont coûter beaucoup de voix à ce camp qui a perdu 6 cantons en 2004 et 4 autres en 2008 (non compensé par le gain de Pontgibaud cette année-là). Il lui manquera 4 conseillers régionaux ( il ne lui en reste que 6 alors qu'en 2001 où la région était dirigée par Valéry Giscard d'Estaing, elle en comptait 10)... les 2 élus du FN qui votaient la plupart des délibérations proposées par VGE ayant disparu, aucune compensation arithmétique, même partielle,n'est possible et la différence se chiffre à +6 au profit du PS;
Les mairies ont accentué leur orientation à gauche : plus des 2/3 appartiennent à ce camp.La droite ne peut jouer qu'un rôle de spectateur ou d'arbitre entre les deux groupes du PS qui vont s'affronter.

Ce qui est perdu par la droite est gagné par la gauche socialiste, le PCF ayant, grosso modo, maintenu ses positions même si des militants et élus l'ont récemment quitté : mais comment voteront-ils ? Oublieront-ils leurs longues années de militantisme "au Parti" ? Ils ne mettront pas un bulletin qui contredirait ce qui a constitué leur existence jusqu'à récemment.
Les verts ont des élus municipaux à Clermont, Riom et Issoire....ce qui représente une poignée de voix.
.
Reste le PS qui peut tabler sur 950/980 voix : oui, mais....dans le Puy-de-Dôme, il y en a deux !Les orthodoxes et les exclus + les démissionnaires par solidarité avec les exclus et cela fait du monde.
Pour les PS "orthodoxes", Serge GODARD se représente comme Michèle ANDRE conseillère générale mais il y aussi Bernard VEISSIERE conseiller général d'ARDES, Alain NERI député qui serait tenté depuis qu'Alain MARLEIX a détruit à grands coups de ciseaux sa circonscription (la seule qui était dans les normes démographiques !); il est conseiller général également.
Il est annoncé aussi que Jacques Bernard MAGNER qui sera sans doute élu conseiller général de Manzat en mars serait lui aussi candidat. Cela fait beaucoup
Une candidature semble également avancer mais le "cas" est complexe : Bertrand PASCUITO, maire de la seconde ville du Puy-de-Dôme (Cournon), époux d'une conseillère régionale PS orthodoxe et qui, lui, préside le groupe des ex-PS majoritaires au Conseil Général pourrait se présenter...il aurait demandé sa réintégration au PS, ce qui pourrait lui faciliter les choses mais il s'est opposé violemment à Serge GODARD au sein de Clermont Communauté dont il visait la présidence en lieu et place du sénateur maire de Clermont, en mettant gravement en cause sa gestion...
Du côté des ex-PS, le journal régional LA MONTAGNE publie, le 31 octobre, dans sa rubrique "Indiscrétions" (alias la page 2 du Canard Enchaîné), sous le titre "TRIO CHOC" que Jean-Yves GOUTTEBEL serait bien candidat....et ferait équipe avec Pierrette DAFFIX-RAY, vice présidente et élue des Combrailles ainsi qu'avec André GAY maire de Besse ".
André GAY est très influent dans la région du Sancy et celle d'Issoire, P. DAFFIX-RAY vient d'être élue présidente de l'Association des maires du Puy-de-Dôme, remplaçant Michel CHARASSE, quant à Jean-Yves GOUTTEBEL il préside la conseil général.....
SALVAT
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 3634
Inscription: Dim 8 Nov 2009 22:13
Messages : 1 (détails)

Re: élections sénatoriales de 2011 Puy-de-Dôme

Messagede SALVAT » Lun 1 Nov 2010 23:37

Ce "trio" est soutenu par Michel CHARASSE, lequel ne manque pas une occasion de clamer la bonne gestion départementale et, sous les voûtes" de l'hôtel de ville de Clermont de gratifier Jean-Yves GOUTTEBEL d'un compliment à double coup "il bosse, lui..." qui visait péjorativement le maître des lieux.
On sait l'influence de l'ancien conseiller spécial de François MITTERRAND auprès des élus du Puy-de-Dôme : on le sait encore très actif et pas mal bavard.....J'indiquais qu'il manquait à Jean-Yves GOUTTEBEL à l'intérieur du conseil général...mais de l'extérieur, il effectue un travail certain....
Des élus de droite, je l'indiquais dans la rubrique "les cantonales de 2011 Puy-de-Dôme" ont voté Jean-Yves GOUTTEBEL à la présidence départementale...Des élus de droite ont voté ont voté Pierrette DAFFIX-RAY à la présidence de l'association des maires du Puy-de-Dôme contre un certain Bertrand PASCUITO, soutenu par le PS officiel....Des élus de la montagne connus pour être de droite ont voté et revoté pour André GAY au SIVOM du Sancy et au VALTOM......
Oui, il y a bien un "trio de choc" et si Jean-Yves GOUTTEBEL retrouve bien sa présidence au conseil général en mars prochain (pour son canton de Clermont Ouest, c'est acquis !), il sera comme ses deux colistiers sénateur en septembre 2011.
Et après ces élections, nous assisterons à la réconciliation qui était impossible jusqu'ici en dépit de l'intervention du président régional René SOUCHON car elle était prématurée : les acteurs n'avaient pas en tête les cantonales mais bien les sénatoriales.
Je n'ai pas repris, ici, les éléments que j'avais développés dans "les régionales 2010 Auvergne" et "les cantonales 2011 Puy-de-Dôme".
Bertrand SALVAT
SALVAT
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 3634
Inscription: Dim 8 Nov 2009 22:13
Messages : 1 (détails)

Re: élections sénatoriales de 2011 Puy-de-Dôme

Messagede SALVAT » Ven 5 Nov 2010 12:14

La publication des candidatures, au sein du PS, en vue des sénatoriales, apporte son lot de surprises. J'avais évoqué le "trop plein", qu'on en juge, cela déborde :
Michèle ANDRE sénateur sortant, ancienne secrétaire d'Etat, conseillère générale groupe PS
Paul ARCHIMBAUD ancien maire de Vertaizon, PCF puis ex-PCF refondateur, aujourd'hui PS, ancien syndicaliste CGT à l'AIA (contruction e réparation aéronautique)
André GAY maire de Besse, signalé dans un précédent post : il est au PS contrairement à son fils conseiller général du groupe majoritaire ex-PS : il se présente mais s'il est retoqué....le "trio choc "ex-PS sera au complet. (cf. post cantonales)
Serge GODARD sénateur sortant, maire de Clermont, président de Clermont Communauté, qui serait touché en septembre 2012 par la règle interne au PS de non cumul des mandats : comme ses collègues candidats, il s' est engagé selon le secrétaire fédéral à s'y conformer.
Christian GRANGEON adjoint au maire de Riom,
Dominique JARLIER maire de Rochefort Montagne,
Jacques Bernard MAGNER que nous avons évoqué (cantonales Puy-de-Dôme)
Laurence MIOCHE conseillère générale groupe PS
Martine MUNOZ qui avait été candidate malheureuse du PS contre André CHASSAIGNE député PS et qui n'est plus conseillère régionale
Alain NERI député maire de Beauregard l'Eveque et conseiller général de Vertaizon (sa situation a été évoquée aussi)
Bernard VEISSIERE maire et conseiller général groupe PS.
La candidature d'André GAY annoncé comme partant avec Jean-Yves GOUTTEBEL et se présentant dans le cadre de "primaires" intra PS étonnera. Double jeu ? Ou faire la preuve que le PS le rejette aussi ?
Le vote aura lieu le 2 décembre

Sur la même page sont relatées les démêlées entre ex-giscardiens et pro-Hortefeuistes dans le cadre de la désignation des délégués de circonscription. H. PRONONCE, maire du Cendre ex- giscardien , ex-DL, a été battu n'ayant eu que 102 voix contre 140 à son challenger JP BRENAS autrefois DL, devenu radical dont l'épouse préside une sorte de Conseil Economique et Social municipal à...Chamalières !
Tout est complexe partout en Auvergne mais sans doute ailleurs également.
Bertrand SALVAT
SALVAT
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 3634
Inscription: Dim 8 Nov 2009 22:13
Messages : 1 (détails)

Re: élections sénatoriales de 2011 Puy-de-Dôme

Messagede Jean-Philippe » Jeu 25 Nov 2010 16:21

A 75 ans en mars prochain, je ne suis pas sûr que la candidature de Godard soit pertinente (outre le fait que cela fait deux élus de Clermont même sur 3), même si elle permettrait à Clermont de changer de maire, alors qu'aucun dauphin n'a été encore présenté comme tel au conseil municipal.
Pour éviter les tensions, il faudrait au moins un candidat de chaque camp (dissident et légitimiste).
La sénatrice André devrait logiquement être désignée, mais pour les autres, c'est difficile d'être affirmatif.
Jean-Philippe
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 8948
Inscription: Sam 26 Sep 2009 21:11
Localisation: Mayenne

Re: élections sénatoriales de 2011 Puy-de-Dôme

Messagede SALVAT » Ven 3 Déc 2010 11:57

Les militant socialistes se sont prononcés hier : Michèle ANDRE 715 voix désignée dès le premier tour.
Suivent Alain NERI 446 voix (42,16%), Jacques Bernard MAGNER 377 (35,63%) et ce qui était pressenti Serge GODARD n'obtient que 257 voix (24,29%) suivi de Bernard VEISSIERE ( 23%) Martine MUNOZ (22%) et Christian GRANGEON (21%)...
André GAY aura joué le jeu du parti : il n'obtient dans le parti que 15%, parce que ressenti comme Gouttebélien...le voilà libéré...parce qu'il sait pouvoir compter sur la masse des électeurs sénatoriaux ex-PS DVG (cf. mes post précédents).
J'oubliais Dominique JARLIER 12% et Paul ARCHIMBAUD pour qui le ralliement au PS aprés une longue carrière au PCF n'aura pas suscité une grande sympathie ....dans sa nouvelle famille politique d'accueil.
Indirectement, c'est un succès pour Jean-Yves GOUTTEBEL à travers l'affaiblissement de Serge GODARD qui a juré sa perte et se retrouve au tapis et surtout par un retour probable d'André GAY qui aura fait la preuve que les électeurs strictement PS se sont conduits à son encontre de façon sectaire et contre productive étant donné son poids électoral dans le collège des grands électeurs.Serge GODARD éliminé, des retrouvailles à un second tour ne seront-elles pas facilitées ? Probable
Une question est désormais publiquement posée : celle de la succession au niveau municipal. Les possibles candidats vont se découvrir à l'intérieur de l'équipe actuelle Dominique ADENOT qui souffrira de l'appui que lui manifeste le maire, M. MARTINET beaucoup plus consensuel et Olivier BLANCHI plus jeune. De l'extérieur...Michèle ANDRE a-t-elle renoncé ? et s'il ne va pas au Sénat...Jean-Yves GOUTTEBEL ? Une autre candidature extérieure est également possible, s'il n'y a pas d'entente possible intra-PS clermontois...mais on en reparlera.....
Hier soir, une page de la carrière de Serge GODARD a manifestement été tournée.Il n'est plus le maître du jeu.
Bertrand SALVAT
SALVAT
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 3634
Inscription: Dim 8 Nov 2009 22:13
Messages : 1 (détails)

Re: élections sénatoriales de 2011 Puy-de-Dôme

Messagede Sergent Bauchat » Ven 3 Déc 2010 12:25

Je ne comprends pas, il me semble que l'équilibre hommes-femmes n'est pas respecté...
Sergent Bauchat
 
Messages: 312
Inscription: Ven 15 Oct 2010 21:44
Localisation: Paris

Re: élections sénatoriales de 2011 Puy-de-Dôme

Messagede SALVAT » Ven 3 Déc 2010 13:01

il s'agit d'un premier tour pour désigner les candidats titulaires et pour l'instant il n'y a pas désignation des suppléants (j'imagine que ce sera un racalé pour l'une et d'autres désignations pour les deux autres (mme MIOCHE s'était retirée...elle peut être sollicitée comme suppléante)
Il n'y a pas de loi de parité : il n'y a que trois sièges en jeu, donc scrutin uninominal et non scrutin de liste.
Ai-je répondu ?
Bertrand SALVAT
SALVAT
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 3634
Inscription: Dim 8 Nov 2009 22:13
Messages : 1 (détails)

Re: élections sénatoriales de 2011 Puy-de-Dôme

Messagede marquis63 » Dim 5 Déc 2010 11:27

Aprés les tractations de ce WE, les 10 postulants se retrouvent ce soir , résultats et machine à calculer en main pour définir et confronter leurs stratégies en vue du 2eme tour de jeudi.
Si le score de Néri peut lui permettre optimisme, en fonction des autres postulants restants, ne peut on pas considérer qu'il a fait le plein de ses voix au premier tour ?
La solution de l'équation réside en fait dans les consignes que pourraient donner :
- Michèle André à ceux qui lui ont fait massivement confiance au premier tour
- les ruraux ou rurbains qui pourraint constituer un pool avec désistements stratégiques afin d'éliminer les cumulards !
Allez, je fais un pronostic !!
Bernare Veissiere et Jacques Bernard Magner avec une trés légère avance sur Néri !
marquis63
 
Messages: 105
Inscription: Sam 27 Nov 2010 17:40
Localisation: Cournon d'auvergne

Re: élections sénatoriales de 2011 Puy-de-Dôme

Messagede SALVAT » Dim 5 Déc 2010 12:49

Je parie, pour la désignation intra-PS, Alain NERI et Jacques Bernard MAGNER,qui a été le président départemental de la Fédération des Elus Socialistes et Républicains 63 (cf; l'un des posts précédents) pendant de nombreuses années et jusqu'en 2010, où il n'a pu être candidat et donc réélu au Conseil Régional pour cause d'inéligibilité entre son statut professionnel et la fonction de Conseiller Régional, le cas ayant été tranché en justice administrative.
Le score de Michèle ANDRE s'explique : les militants ont voulu conforter celle qu'ils avaient désignée pour la présidence du conseil général et qui a été évincée lors du scrutin par les conseillers généraux. La scission du PS du Puy de Dôme y trouve son origine : le vote du 2 décembre est une marque symbolique de la volonté d'unité des PS, autour de leur porte-drapeau, face aux ex-PS du président GOUTTEBEL. A défaut de cette démonstration les électeurs PS auraient démontré une inanité du conflit agitant la Fédération du Puy-de-Dôme. Cela ne va pas au-delà.
Car, la désignation intra PS ne préjuge pas de l'élection au Sénat : s'il y a bien deux listes, JY GOUTTEBEL comme Pierrette DAFFIX-RAY (comme peut-être André GAY ?) comptent nombre d'amis personnels qui ont gardé la carte PS mais useront de leur vote de grands électeurs en leur faveur.Et il y a tous les ex-PS, soit numériquement autant sinon plus de grands électeurs que ceux réputés orthodoxes (cf; désignation du candidat PS contre GOUTTEBEL dans le canton Ouest de Clermont par 8 voix et 10 bulletins blancs d'adhérents PS...)
Bertrand SALVAT
SALVAT
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 3634
Inscription: Dim 8 Nov 2009 22:13
Messages : 1 (détails)

Re: élections sénatoriales de 2011 Puy-de-Dôme

Messagede marquis63 » Mar 7 Déc 2010 07:19

La réunion d'hier soir à la Fédération du Puy de Dôme a permis d'éclaircir les positions des uns et des autres en vue du deuxième tour de Jeudi.
Il ne reste donc plus que 4 candidats en lice pour les 2 postes restants à pourvoir (Michèle André ayant été designée au premier tour)
La grosse information vient du retrait de Serge Godard sénateur sortant, mais est ce une surprise ? surement pas, son entourage aurait dû le conseiller plus intelligement dès le début....
Restent donc, C Grangeon, JP Magner, A Neri et Bernard Veissiere
En fonction des consignes officielles et autres, je me lance donc dans les pronostics ! par ordre decroissant, le résultat jeudi soir devrait être: Néri Veissiere Magner Grangeon
marquis63
 
Messages: 105
Inscription: Sam 27 Nov 2010 17:40
Localisation: Cournon d'auvergne

Suivante

Retourner vers Élections sénatoriales de 2011

Vidéos

Découvrez notre sélection de vidéos en lien avec l'actualité.

Voir toutes les vidéos

Ecrire un discours

Alexandra Fresse

Le discours est un exercice récurrent, voire quotidien, des élus. De l'inauguration au discours de campagne, écrire un discours demande à la fois rigueur et imagination. De la rigueur dans la forme, de l'imagination dans l'art de toucher l'auditoire...

Découvrir l'ouvrage

Guide de l'élu délégué à l'enfance et à la jeunesse

Jérôme Dupuis

Ce guide dresse une synthèse du cadre des politiques en faveur de l'enfance et de la jeunesse : les acteurs et le contexte d'intervention, les enjeux, les champs d'intervention. Il développe aussi une démarche d'élaboration et de mise en oeuvre de cette...

Découvrir l'ouvrage

Découvrez tous les ouvrages de

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités