Politiquemania

La base de données de la vie politique française

En Marche ! / La République en marche.

Partagez vos opinions sur l'actualité ou les évènements internes aux différents partis politiques français.

Re: En Marche ! / La République en marche.

Messagede cevenol30 » Sam 7 Juil 2018 18:40

Sur le chiffrage, il ne faut effectivement pas confondre simples adhérents et militants. Ni compter sur la plupart des cliqueurs de soutien de la campagne présidentielle pour faire quoi que ce soit. C'était déjà un classique dans les partis traditionnels avec des adhérents ne venant guère aux réunions et parfois pas même aux votes, la légèreté de l'engagement, bien dans l'air du temps, ne faisant que renforcer cet aspect.
D'ailleurs, même ceux qui disent claquer la porte maintenant savent-ils comment se désinscrire (sachant que pour une "adhésion" perpétuelle et sans cotisation, si on ne fait rien, elle reste)?
cevenol30
 
Messages: 2761
Inscription: Lun 16 Mar 2015 00:52

Re: En Marche ! / La République en marche.

Messagede SALVAT » Lun 9 Juil 2018 14:29

BAGNOLS/CERE (GARD)
"Christian Roux, exclu du PS pour s’être présenté contre Jean-Christian Rey à la mairie de Bagnols en 2014, a été un marcheur de la première heure à battre la campagne pour Emmanuel Macron.
Il est aussi un des premiers élus locaux à se dire publiquement déçu de l’action du président de la République, réclamant un rééquilibrage à gauche".
https://www.midilibre.fr/gard/bagnols-sur-ceze/

Information banale puisque redondante avec, cette fois, un motif d'orientation allégué.
Christian ROUX, élu municipal pouvait représenter une carte pour LREM , pauvre en élus locaux.
Si l'on observe le parcours politique de l'ex-macronien, on relèvera qu'il était une incarnation de ce mouvement politique.
PS mais voulant être maire de Bagnols, en 2014, il constitue une liste dissidente contre le maire sortant et il est donc exclu du PS
Il obtient 6,4% contre 19,3% à son ex-camarade au soir du 1er tour : c'est un échec mais il veut être élu...
Donc, il va s'associer à Serge ROUQUAIROL, le leader de l'Union de la Droite : ils parviendront à 18% et devront se contenter de 5 sièges mais l'essentiel est que Christian ROUX sera conseiller municipal....en attendant mieux.
Marcheur, il pouvait l'être puisqu'il avait été en même temps... de gauche et de droite.
Aujourd'hui le voilà reparti à ses origines de gauche...et "déçu" d'un MACRON, sans doute trop proche d'une droite à laquelle Christian ROUX doit son élection comme Conseiller Municipal....puisqu'il la fréquenta pour y parvenir !

LREM un repaire d'ambitieux prêts à négocier tous les virages politiques mais aussi à se dédire si leurs souhaits ne sont pas assouvis ? Ici, une bonne illustration.
Bertrand SALVAT
SALVAT
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 4591
Inscription: Dim 8 Nov 2009 22:13
Messages : 1 (détails)

Re: En Marche ! / La République en marche.

Messagede SALVAT » Mar 10 Juil 2018 08:58

NIEVRE (suite)

Après Hugo PERRIER, (cf.ci-dessus), d''autres militants nivernais de LaREM confirment le malaise ou la crise interne au Mouvement
"Aujourd’hui, trois autres marcheurs lui emboîtent le pas.
Catherine Robin-Chauvot, animatrice des comités locaux au sein de la coordination départementale, et Jacques Toustou, animateur du comité de Saint-Honoré-les-Bains, viennent de renoncer à leurs fonctions. Ils dénoncent une absence d’échanges et de démocratie participative"

Un interjection et des références qui en disent long sur la démocratie au sein de LaREM.
« Je suis en marche, mais pas au pas » lance Catherine Robin-Chauvot. Jacques Toustou commence, lui, à mettre en cause un «centralisme démocratique » [b[/b]et déplore « silence et indifférence, le plus grand des mépris ». « Nous voulons être acteurs ! », lance-t-il en forme d’avertissement.

"Quant à Glen Markussen, militant depuis 2016, investi il y a encore peu dans la « grande marche pour l’Europe », il quitte carrément le mouvement : « Je ne m’y retrouve pas. Nos députés sont bien, mais il y a un virage à droite trop important. » ( la loi asile et immigration, la non-interdiction du glyphosate ou encore la baisse des allocations l

"Visée, la référente départementale Amandine Boujlilat se défend : « La coordination départementale est là pour apporter un soutien, mais pas pour faire à la place des comités locaux. On n’est pas dans une organisation pyramidale."...et conclut qu'elle
" a été désignée référente pour trois ans, jusqu’en 2020."
source : le jdc de ce jour

...et dans le GARD....le comité de coordination entre adhérents venus d'horizons différents,...à peine installé, est déjà contesté....

Crise ici, démissions là : le mal est congénital et le "vivre ensemble" difficile à établir entre partenaires qui ont peu en commun : "se placer" pour les uns et 'être "authentiques" pour les autres.
Bertrand SALVAT
SALVAT
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 4591
Inscription: Dim 8 Nov 2009 22:13
Messages : 1 (détails)

Re: En Marche ! / La République en marche.

Messagede cevenol30 » Mer 18 Juil 2018 16:18

Au-delà de cas particuliers locaux qui peuvent être exacerbés, le fond de la question est le passage d'une vision de participation citoyenne à quelque chose de très centralisé et vertical.
Dérive qui vient en partie de tout en haut: le président Macron lui-même est dans une pratique de plus en plus monarchique/technocratique et néglige d'écouter même ceux qui sont plutôt de son bord (la CFDT, les militants LREM,...) en rupture avec les idées de participation venues de la "deuxième gauche" rocardienne https://www.lexpress.fr/culture/macron- ... 23478.html
cevenol30
 
Messages: 2761
Inscription: Lun 16 Mar 2015 00:52

Re: En Marche ! / La République en marche.

Messagede SALVAT » Sam 21 Juil 2018 22:27

Abus ou pas ? Décidément....

"Un repas républicain en préfecture, lors d’une visite ministérielle, est un moment codifié. Mais celui qui s’est déroulé jeudi 19 juillet autour de la ministre de l’Europe, Nathalie Loiseau, à Montpellier, a provoqué la polémique. Des militants LREM non élus s’y trouvaient en effet en force.
La députée européenne (Radicaux de gauche) Virginie Rozière a tweetté des photos et écrit : "Déjeuner républicain ou réunion militante organisée avec les moyens de l’État ?".
Jean-Luc Bergeon (PS) représentait la Région : "On ne savait pas pourquoi ils avaient été invité

Déjeuner républicain ou réunion militante organisée avec les moyens de l’Etat ? Melange des Genres......

Pour le socialiste Hussein Bourgi "les élus (de LaREM) se croient tout permis !"

Suite à la tenue de ce repas en préfecture, Kléber Mesquida a fait savoir aux plus hautes instances, son mécontentement. Il a envoyé des courriers au président de le République ainsi qu'à son Premier Ministre. En voici le texte : "Lors de la venue de Madame Nathalie LO¡SEAU, Ministre des Affaires Européennes, comme c'est la tradition républicaine, un déjeuner a été organisé le l9 juillet 2018 en Préfecture auquel j'étais invité en qualité de Président du Département de l'Hérault et représenté par Monsieur Renaud CALVAT, Vice-président. J'ai été Député pendant 3 mandats (2002 à 2017) sous la présidence de Messieurs Jacques CHIRAC, Nicolas SARKOZY et François HOLLANDE et j'ai eu l'occasion d'assister à plusieurs déjeuners avec les Ministres, les Parlementaires, les Présidents de Régions et Départements étant invités. Or, à ce déjeuner du 19 juillet, la présence en nombre au côté de la Ministre de militants du parti < La République en Marche D a pour le moins choqué certains participants dont mon Vice-président Monsieur Renaud CALVAT qui s'en est ouvert à la Ministre. En effet, si la Ministre avait voulu inviter la responsable des < jeunes avec MACRON >, le référent départemental Europe LREM, le responsable national Europe LREM, le responsable national agriculture LREM et d'autres pressentis pour la liste LREM des élections européennes, elle aurait pu le faire dans un lieu privé, c'était son droit. Par contre, qu'elle le fasse en Préfecture, dans un lieu où la neutralité républicaine est consacrée, c'est inadmissible ! Cette confusion s'apparente à du népotisme et abîme la République et ses usages auxquels je suis très attaché. C'est pourquoi, j'ai tenu à dénoncer ce mélange des genres et vous adresser cette protestation officielle."

La référrente héraultaise Yolaine Vignaud s’est désolidarisée dès jeudi : "Le mouvement n’est responsable d’aucune invitation à ce déjeuner... Respect du protocole républicain, pas de mélange des genres !"

La députée LREM Patricia Mirallès, elle est sortie furieuse du repas. "Coralie Dubost (autre députée LREM) s’affranchit du mouvement et ne respecte pas ses collègues. Il y a un protocole. Si on devait déjeuner avec les amis de Coralie Dubost, il fallait me le dire ! (...) La ministre et le préfet ont été piégés. Je ne cautionne pas ! C’est tout ce que je déteste en politique".

Le ministère lui, indique que "toutes les sensibilités politiques" étaient représentées à travers les élus. Mais n’évoque pas les autres convives. Enfin, vendredi, des Jam qui avaient tweetté des photos les ont effacées.

source : Le Midi Libre

Si même des élus LREM estiment qu'il y a eu abus....que doivent en penser les citoyens attachés aux principes républicains ?
Bertrand SALVAT
SALVAT
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 4591
Inscription: Dim 8 Nov 2009 22:13
Messages : 1 (détails)

Re: En Marche ! / La République en marche.

Messagede ploumploum » Lun 30 Juil 2018 09:01

Et deux conseillers de Paris de plus pour LREM :

Dans un article daté du 20 juillet, Le Parisien annonce que les ex-LR Thierry Hodent et Patrick Trémège ont adhéré au parti macroniste.
Par contre, le "papier" ne précise pas s'ils quittent le groupe "Parisiens Progressistes, Constructifs et Indépendants" (les macron-compatibles de droite) pour rejoindre le groupe "Démocrates et Progressistes" (le groupe macroniste officiel)

Le Parisien indique également qu'il y a déjà 11 encartés REM au Conseil de Paris. A priori, ce sont :
- les 5 membres du groupe "Démocrates et Progressistes" dont la députée Anne-Christine Lang et le sénateur Julien Bargeton
- le député Buon Huong Tan qui siège au groupe Radical de gauche/centre
- 4 membres (ex-LR) du groupe PPCI : T.Hodent, P.Trémège, J.Dubus et M-L Harel.
- Mao Peninou (ex-PS), adjoint à la Maire de Paris. Il siège toujours au sein du groupe PS et apparentés.

http://www.leparisien.fr/paris-75/deux- ... 827771.php
ploumploum
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 15220
Inscription: Ven 11 Mar 2011 18:24
Localisation: Séquano-Dionysien

Re: En Marche ! / La République en marche.

Messagede stephed » Dim 16 Sep 2018 20:08

La député de la 13ème circonscription des Hauts de Seine (Antony), Frédérique Dumas annonce qu'elle démissionne d'en marche:

"J’attendais des gestes forts à la rentrée, cela n’a pas été le cas. Ce que dit Alexandre Benalla des sénateurs (NDLR : « des petites personnes ») montre qu’il a encore une forme d’impunité. Et Richard Ferrand, à la présidence de l’Assemblée… Sa procédure judiciaire, même s’il n’est jamais mis en examen, est une épée de Damoclès sur une fonction très importante. Il ne s’agit pas de mettre en cause leurs compétences, mais pourquoi nomme-t-on consul Philippe Besson qui a fait un livre sur le président ? Pourquoi, quand on a décapité pratiquement tout le ministère de la Culture, la seule nomination que l’on fait est celle d’Agnès Saal (condamnée pour « frais de taxis indus ») ? L’exemplarité, c’est aussi une question de bon sens"

http://www.leparisien.fr/politique/fred ... 890855.php
stephed
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 2612
Inscription: Mar 21 Sep 2010 09:47

Re: En Marche ! / La République en marche.

Messagede pba » Lun 17 Sep 2018 06:40

stephed a écrit:L’exemplarité, c’est aussi une question de bon sens"


et j'ajouterai l'honnêteté politique voudrait que, puisqu'on a été élu au titre de LREM (contre le LR) on remette son mandat en jeu dans ce cas .
Ce zizag de Mme Dumas la discrédite .
pba
 
Messages: 837
Inscription: Lun 8 Aoû 2011 14:26

Re: En Marche ! / La République en marche.

Messagede alamo » Lun 17 Sep 2018 07:57

Absolument.

comme tous les Elus territoriaux et même quelques sénateurs qui ont tourné leur veste pour passer en Macronie.

Sérieusement, j'ai toujours été favorable même au principe que si un parlementaire, maire, conseiller régional ou autre, élu sous une étiquette et grâce à un parti politique, le quitte pour un autre, il y ait une nouvelle élection partielle à simple demande du parti d'origine.

Mais c'est étonnant de lire une telle phrase sous le plume (le clavier) du contributeur le plus farouchement macroniste de ce forum, LREM s'étant quand même beaucoup constitué en allant débaucher au PS, à EELV et à droite, et fait même des appels au retournement de veste d'Elus sortants sa stratégie pour les prochaines Municipales...
alamo
 
Messages: 2371
Inscription: Lun 16 Avr 2012 14:22

Re: En Marche ! / La République en marche.

Messagede pba » Lun 17 Sep 2018 08:21

Cher Alamo,
Puisque vous m'apostrohez, semble -t-il, je voudrais expliquer mon propos .
Tout homme politique ayant été élu sur une étiquette devrait retourner devant les électeurs s'il en change : celà peut s'appliquer aussi à JL Mélenchon en son temps PS convaincu, aux Patriotes ex-FN , et à d'autres .
Ce serait trop facile d'écrire que mon propos ne s'applique qu'à ce que vous appelez la macronie ...
Mais, ces retournements de vestes ne peuvent être sanctionné que par les électeurs le "coup d'après ", très loin d'une catastrophique révocation, au goût très douteux (je connais suffisamment la grande révolution de 1789). Il s'agit d'avoir de la morale en politique .
De même avoir milité longtemps (et avoir été ministre au nom de ce parti) dans un parti en soutenant des thèses comme le nucléaire ou le crédo européen, devrait interroger sur le revirement .... (je "vise" JLM vous l'aurez compris )

Tout autre est le changement assumé et clair de parcours (là ausi JLM en est un exemple ); devrait on être étiqueté toute sa vie de la même façon ?: ancien trotkiste ou LCR devenu PS, ex-PS devenu FI, ex-EE devenu FG, ex-LR devenu RN ou LREM, ancien PS devenu LREM, etc...Il ne s'agit pas de "retourement de vestes "comme vous l'écrivez , mais d'évolutions respectables, si assumées (tous n'ont pas à y gagnez ).
Une petite confidence : j'ai pour ma part évolué entre centre droit et centre gauche , c'est connu, on ne se fait pas que des amis, mais n'est ce pas mieux que de rester dans un groupe uniquement par amitiés passées ....Les convictions celà comptent, elles peuvent aussi évoluer la vie s'en charge .
Et puis,on n' adhère pas forcément totalement à un parti politique,on peut aussi ne pas , localement, s'y trouver bien ou trouver que l'herbe est un peu plus verte dans le parti voisin ...
pba
 
Messages: 837
Inscription: Lun 8 Aoû 2011 14:26

PrécédenteSuivante

Retourner vers Vie des partis

Vidéos

Découvrez notre sélection de vidéos en lien avec l'actualité.

Voir toutes les vidéos

Guide de l'élu délégué à l'économie et à l'emploi

Jérôme Dupuis

Ce guide dresse une synthèse des leviers d'action au service de l'économie et de l'emploi communaux, sans oublier les articulations avec l'intercommunalité, acteur désormais essentiel du domaine. Il s'attache aussi à répondre aux questions suivantes...

Découvrir l'ouvrage

Guide de l'élu délégué à l'urbanisme

Eric Becet

Ce Dossier d'experts présente la réforme initiée par les dispositions de la loi n° 2010-788 portant engagement national pour l'environnement, votée le 12 juillet 2010, dite loi « Grenelle II ». Il ne s'agit pas d'une réforme complète du Code de...

Découvrir l'ouvrage

Découvrez tous les ouvrages de

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité