Politiquemania

La base de données de la vie politique française

En Marche ! / La République en marche.

Partagez vos opinions sur l'actualité ou les évènements internes aux différents partis politiques français.

Re: Création de "En marche!" (Macron)

Messagede Eco92 » Mer 31 Aoû 2016 08:08

La démission d'Emmanuel Macron lance son timing présidentiel, il doit présenter le bilan "d'En Marche" fin septembre, à voir ce qu'il en sera. Sa candidature semble inéluctable, on verra à ce moment combien de présents au meeting se transformeront en soutiens.

Beaucoup se demandent comment il pourrait transformer une côte de popularité en résultat électoral et, surtout, s'il pourra s'en tirer sans réel appareil. Outre qu'il connaît bien l'appareil d'état et aura sans nul doute des financeurs avec les reins solides, je constate depuis hier un fait intéressant.

En effet quasi tout le personnel politique critique la démission de Macron, pour son agenda ultra libéral (à gauche), pour sa "trahison" et son manque de loyauté (au PS gouvernemental) ou pour le fait d'abandonner ses fonctions en pleine crise (à droite). Il y a bien sur des nuances mais c'est ce cryptique que l'on retrouve.

Chez moi la candidate UDI aux législatives à salué un très beau discours donnant envie, bon ce n'est qu'une candidate (cependant adjointe et conseillère départementale). Puis une de ses collègues du conseil départemental à fait de même. Puis Jean Arthuis, président de l'Alliance Centriste et de la commission budget au PE, a marqué son enthousiasme sur twitter "Je salue la résolution de Macron. L'enjeu de la présidentielle est l'option entre Europe et illusions nationales. Défi ou repli?".

Et ce matin Lagarde déclare sur RTL " Macron incarne le centre gauche, l’UDI incarne le centre droit, nous avons vocation à nous parler.".

L'UDI, qui peine en ce moment après avoir refusé d'aller à la primaire de droite, pourrait tenter un coup de billard en soutenant Macron ? Les deux ont à y gagner : Macron reçoit ses signatures et un appareil, tout en élargissant à la droite identifiée son socle, l'UDI réussi à revenir dans le jeu entre Bayrou et LR.
Eco92
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 6380
Inscription: Dim 12 Juin 2011 18:43
Localisation: Mayenne

Re: Création de "En marche!" (Macron)

Messagede Kerxizor » Mer 31 Aoû 2016 09:06

Eco92 a écrit:
L'UDI, qui peine en ce moment après avoir refusé d'aller à la primaire de droite, pourrait tenter un coup de billard en soutenant Macron ? Les deux ont à y gagner : Macron reçoit ses signatures et un appareil, tout en élargissant à la droite identifiée son socle, l'UDI réussi à revenir dans le jeu entre Bayrou et LR.


Ce serait en effet un bon moyen pour l'UDI de revenir dans le jeu centriste alors qu'elle avait complètement disparue ces derniers mois au profit de Bayrou. A noter que si des individualités ont déjà choisi leurs candidats (Le Maire pour Jégo, Sarkozy pour Maurice Leroy ou encore Juppé pour Charles de Courson), les présidents des 4 principales composantes n'ont pas encore dévoilé leurs intentions : Jean Arthuis pour l'AC, Laurent Hénart pour le Parti Radical et Jean Christophe Lagarde pour l'UDI et Hervé Morin pour le Nouveau Centre.
Kerxizor
 
Messages: 368
Inscription: Mar 23 Aoû 2011 00:43

Re: Création de "En marche!" (Macron)

Messagede PhB » Mer 31 Aoû 2016 21:31

Macron, ce banquier d'affaires ni de gauche, ni de gauche, file la métaphore marine en affirmant qu'il embarque sur un frèle esquif avec un cap.
Tout le monde aura remarqué qu'il quitte le navire gouvernemental, alors même que la politique menée correspond à ses idées (loi Macron...)
Le seul hommage que j'ai entendu concernant E. Macron vient... du président du MEDEF qui regrette de perdre un "bon ministre". Le président du MEDEF est vraisemblablement un bon chef d'entreprise, mais ce n'est pas un gage de compétence dans le domaine politique (Donald Trump est un exemple éclairant à ce titre...).
De surcroît, un programme politique serait particulièrement restreint et, pour tout dire, pauvre, s'il consistait uniquement à tout céder au lobby des grands patrons. Il serait aussi particulièrement dangereux mais ce n'est pas le sujet.
J'ai l'impression que EM, malgré le soutien intéressé de l'institut Montaigne, ne vivra que le temps d'un feu de paille et finira sa carrière politique, au mieux, comme ministre d'"ouverture" d'un futur président de droite. Un destin à la Eric Besson...
Mais je peux me tromper. Peut-être franchira-t-il rapidement le Rubicon pour devenir un acteur incontournable de l'UDF
PhB
 
Messages: 1369
Inscription: Ven 26 Aoû 2011 22:32
Localisation: Planète Terre

Re: Création de "En marche!" (Macron)

Messagede alamo » Mer 31 Aoû 2016 21:56

je ne parierais pas sur son grand avenir non plus, la comparaison avec Besson est sans doute pertinente.

côté programme, c'est celui du MEDEF
un programme à la cron, probablement...
alamo
 
Messages: 3168
Inscription: Lun 16 Avr 2012 14:22

Re: Création de "En marche!" (Macron)

Messagede Fabien » Jeu 1 Sep 2016 10:45

Macron candidat soutenu par l'UDI, cela serait cohérent. C'est cet électorat qui l'apprécie le plus, devant celui de LR, bien plus que celui du PS, assez réticent (cf. dernier sondage IFOP). Sociologiquement, macroniens et UDistes se ressemblent: des gens âgés et aisés. Sur le plan économique, les idées du banquier d'affaire rejoignent celles du parti.

L'accord serait, sur le papier, gagnant-gagnant: l'UDI gagnerait une personnalité un peu plus vendeuse qu'un quelconque Hervé Morin, Macron récupérait les moyens d'une structure partisane solide, et on sait que très peu de candidats ont réussi à percer sans cela ( même un incontestable homme d'Etat comme Jean-Pierre Chevènement s'y est cassé les dents).

Resterait à l'ancien ministe à clarifier ses idées sur les questions de société, encore très floues. Je vois mal un parti assez conservateur comme l'UDI soutenir un "libéral-libertaire" ou un libertarien...

Mais surtout, rien ne dit que cet attelage rencontrerait le succès. Il existe bien un électorat de centre-droit, très libéral en économie, conservateur modéré sur les sujets de société, peu tenté par Marine Le Pen. Mais ce n'est pas non plus 70% des français. Et il est certain que soit Bayrou soit Juppé occuperont déjà solidement ce créneau.

Sans le soutien du centre-droit, ce serait encore plus compliqué pour Macron.

Il devrait partager avec le PS et Juppé/ Bayrou un électorat social-libéral estimé par les enquêtes IPSOS à environ 6% des suffrages. Et Macron candidat du PS... déjà qu'avant une partie importante de l'électorat socialiste ne voulait pas en entendre parler, mais maintenant...

Tout cela pour dire que si j'étais à la place de Macron, je préférais en effet la sécurité d'une trajectoire de "Super Besson" (Macron peut négocier mieux qu'un quelconque sous-ministère) au risque d'une campagne présidentielle qui a 4 chances sur 5 de se terminer par un sévère échec. Mais il peut tout aussi bien décider de retourner "faire du fric" comme avec l'élégance qui le caractérise Nicolas Sarkozy...
Fabien
 
Messages: 1769
Inscription: Lun 12 Oct 2009 07:49

Re: Création de "En marche!" (Macron)

Messagede Eco92 » Ven 2 Sep 2016 14:53

Jean Arthuis franchit clairement le rubicond, à voir comment suivra l'Alliance Centriste, qu'il préside et possède nombre de parlementaires (mais l'un deux, le président du groupe au Sénat F. Zocchetto, soutient déjà Fillon).

Extraits :

"Emmanuel Macron inscrit sa démarche en dehors des clivages politiciens rituels, c’est une attitude dans laquelle les centristes se retrouvent. Par ailleurs, Emmanuel Macron porte un message de libéralisme mais aussi de générosité sociale. Il a en commun avec les centristes de porter l’idée d’une Europe forte, politique et démocratique alors que les autres responsables politiques se défaussent sur l’Europe ou, pire, l’entravent en prolongeant l’illusion d’une souveraineté nationale largement dépassée dans la mondialisation. Incontestablement Emmanuel Macron incarne une véritable forme de renouvellement."

"Il vient d’initier une démarche, voyons à présent quels sont les élus qui peuvent prendre l’initiative de la rejoindre. J’ai autrefois soutenu François Bayrou mais lui-même a fait le choix d’un autre candidat en la personne d’Alain Juppé."

"Cependant, les centristes ont fait le choix de ne pas participer à la primaire qui sera finalement celle «de la droite et de la droite». Les Français attendent aujourd’hui un véritable renouvellement de la vie politique. [...] Je pense qu’avec Emmanuel Macron nous avons des convergences à examiner sur le fond. Emmanuel Macron se dit libre et responsable, c’est le titre du manifeste de l’Alliance centriste adopté en février 2016."

http://www.liberation.fr/france/2016/09/01/arthuis-macron-une-veritable-forme-de-renouvellement_1476350
Eco92
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 6380
Inscription: Dim 12 Juin 2011 18:43
Localisation: Mayenne

Re: Création de "En marche!" (Macron)

Messagede Eco92 » Sam 3 Sep 2016 11:49

Et pour compléter, Lagarde ce matin sur Europe1 : "Au mois de mars, Hervé Morin appelait à une recomposition, notamment avec Macron. Et il avait raison."
Eco92
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 6380
Inscription: Dim 12 Juin 2011 18:43
Localisation: Mayenne

Re: Création de "En marche!" (Macron)

Messagede lostinthemiddle » Dim 4 Sep 2016 15:29

Vous croyez vraiment à une alliance En Marche-UDI?

Je ne vois qu'une tentative pour ces derniers de faire monter les enchères avant les négociations avec les Républicains.
Les élus (surtout les députés) UDI ne doivent leurs sièges que grâce aux accords avec LR. Ces sièges seraient en danger aux prochaines élections s'il y a rupture des accords.
lostinthemiddle
 
Messages: 285
Inscription: Mer 2 Mar 2016 17:43

Re: Création de "En marche!" (Macron)

Messagede Eco92 » Dim 4 Sep 2016 16:08

Bien sur qu'il s'agit de monter les enchères pour l'UDI.

Après Arthuis soutiens officiellement Macron, mais lui n'a rien à perdre (il a été élu sans alliance avec LR aux européennes et fait son dernier mandat).
Eco92
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 6380
Inscription: Dim 12 Juin 2011 18:43
Localisation: Mayenne

Re: Création de "En marche!" (Macron)

Messagede cevenol30 » Dim 4 Sep 2016 19:22

Beaucoup de choses intéressantes de dites ici...

Côté UDI: pour le moment, dans certaines circonscriptions (la plupart de celles sans sortant de droite, les moins faciles donc), deux candidats "de la droite et du centre", comme on dit, sont désignés. Pour recycler la question: vous y croyez, à une alliance (totale) UDI/ex-UMP? Qui impliquerait une candidature unique à la présidentielle et dans chaque circonscription? Sur la première partie, il semble clair que c'est vraiment mal parti.
L'UDI n'exclut pas forcément une alliance correcte à droite mais en attendant, selon l'antique précepte: "si tu veux la paix, prépare la guerre". Sachant qu'en l'état, elle ne concerne pas les députés UDI sortants. A force de monter les enchères face à un acheteur pas intéressé (un gros partenaire qui au contraire a commencé par faire semblant de ne pas les voir), il se peut que la concurrence partielle se maintienne.
Un candidat présidentiel soutenu par l'UDI distinct de l'autre de droite pourrait être un atout dans ce cadre, surtout s'il a un potentiel important. Il pourrait s'agir de Macron si tout le monde se met d'accord. Au centre(droit), le souvenir de la non-candidature de Delors pour 1995 reste comme une leçon: il faut savoir donner des signes d'intérêt à une candidature importante de centre-gauche, sinon elle ne se fait pas et c'est plutôt mauvais pour tout le centre. Et on peut dire que l'UDI s'est appliquée à donner ces signes d'intérêt.
Quant aux législatives, on peut imaginer des co-investitures UDI/ En Marche!, les candidats UDI bénéficiant d'un logo porteur en plus et vice-versa (surtout si les investitures En Marche! sont judicieusement disposées là où il y a des voix PS à récupérer pour eux) ainsi que d'une concurrence plus limitée.
Pour les macroniens, l'honneur serait sauf, ils n'auront soutenu de candidature de droite (ex-UMP, s'entend) au premier tour ni à la présidentielle, ni aux législatives. A l'exception peut-être des circonscriptions avec sortant de droite mais il suffit alors de ne pas accorder de logo - et de se présenter, pour récupérer des voix de centre-droit et par là du financement public (autre enjeu des législatives à ne pas perdre de vue surtout pour un parti tout frais)

Un accord avec le Modem, tripartite ou autrement (il y a déjà eu UDI+Modem), peut s'envisager aussi. En tous cas, 3 partis au centre, ça fait une ou deux candidatures de trop.

Sur le fond, il y a entre autres la question du positionnement sociétal. Macron semble plutôt disons moins dur sur cet axe que Valls, Le Pen et certains ex-UMP. Il serait plutôt du même côté que Juppé, l'UDI... et Cohn-Bendit dont il a les faveurs précisément pour des raisons sociétales. Rappelons que l'UDI a de fait poussé dehors J-C. Fromantin après un vote de principe sur l'avortement. Même s'il y a des nuances, ni lui l'UDI ne sont dans le camp des fans de matraques, d'uniformes et de frontières, c'est plutôt le contraire. Sur le sociétal, entre l'UDI et l'aile droite de l'ex-UMP, il y a de vraies différences (on peut même dire que c'est l'ancien clivage libéral/conservateur ou orléaniste/légitimiste) même si au milieu, à force d'être dans le même camp contre d'autres, il y a une zone de flou - entre "centristes"/aile gauche de l'ex-UMP et aile droite de l'UDI, à un moment, c'est juste une différence d'étiquette.

De l'autre côté, Macron candidat du PS effectivement après cette "trahison" ça ne passerait pas. Plus largement, pas possible de quitter le gouvernement maintenant pour aller contre Hollande (d'où a contrario les candidatures d'ex-ministres, Hamon et Montebourg)
cevenol30
 
Messages: 2780
Inscription: Lun 16 Mar 2015 00:52

PrécédenteSuivante

Retourner vers Vie des partis

Vidéos

Découvrez notre sélection de vidéos en lien avec l'actualité.

Voir toutes les vidéos

Guide de l'élu délégué aux sports

Patrick Bayeux

Aucune obligation n'incombe aux communes en matière de politique sportive. En effet, le sport a cette particularité de n'avoir fait l'objet d'une répartition de compétences ni dans les lois de décentralisation, ni même dans la loi sur le sport...

Découvrir l'ouvrage

Guide du conseil municipal - Règles, pièges et astuces

Eric Landot

Comment un conseil municipal fonctionne-t-il ? Quel est le statut de l'élu ? Quels sont les droits des élus minoritaires ? Quels pièges juridiques éviter lors des séances du conseil ? Quelles astuces faut-il maîtriser ? Quelles sont les premières mesures à prendre...

Découvrir l'ouvrage

Découvrez tous les ouvrages de

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités