Politiquemania

La base de données de la vie politique française

La vie politique au Royaume-Uni

Forum dédié à la vie politique sur le "vieux continent". Réagissez sur les institutions européennes, les élections ou les décisions politiques de nos voisins européens.

Re: La vie politique au Royaume-Uni

Messagede cevenol30 » Dim 13 Sep 2015 23:07

Eco92 a écrit:"Jeremy Corbyn a recueilli 59,5 % des quelque 550.000 membres et sympathisants du Parti travailliste appelés à choisir leur nouveau chef."

Voilà qui a le mérite d'être net et sans appel. Reste à voir l'évolution du Labour après ça, notamment de ses parlementaires. C'est pour le moins une révolution dans l'approche.


http://www.lesechos.fr/monde/europe/021322607677-jeremy-corbyn-nouveau-leader-du-parti-travailliste-britannique-1154843.php


[En anglais, ses sympathisants disent "yes". Vraiment phénoménal, juste à temps pour le dernier journal de Claire Chazal (c'est vrai en plus).]
Corbyn a su susciter l'adhésion et même la ferveur derrière lui. La victoire d'une figure marquée à gauche n'est pas si surprenante vu la division des blairistes et la réussite précédente de "Red" Ed face à son frère David; la surprise est qu'il soit autant marqué à gauche: proximité avec le Venezuela, positions contre l'arme nucléaire (ce qu'on entend peu chez nous)...
La plupart des députés sont blairistes, cependant certains anti-blairistes se sont fait par le passé élire sous leur propre étiquette et pourraient rejoindre le "New Old" Labour.
Une dissidence de certains de ces députés blairistes est possible, cependant l'attachement au parti et la menace du scrutin à un tour devraient freiner ce genre de velléités.
Resserrer les vis en interne est assez indispensable pour Corbyn, sinon il risque de repartir avant 2020.
cevenol30
 
Messages: 2780
Inscription: Lun 16 Mar 2015 00:52

Re: La vie politique au Royaume-Uni

Messagede Zanas » Mer 16 Sep 2015 14:44

Il n'est de toute façon pas certain que Corbyn souhaite effectivement aller jusqu'aux élections de 2020, il aura à affronter un nouveau congrès avec un vote d'ici là (2017 ou 2018 ?). Il a dévoilé son "shadow cabinet", et les commentateurs disent qu'il a été très consensuel, ne le réservant pas du tout à des "infâmes gauchistes". Andy Burnham, son rival le moins à droite de la course à la chefferie, mais plutôt de centre-droit quand même, obtient un important poste au shadow-ministère de l'intérieur. Seul le shadow-ministre des finances (ou chancelier de l'échiquier), McDonnell, est identifié comme très très à gauche dans le spectre travailliste.
Zanas
 
Messages: 561
Inscription: Ven 31 Jan 2014 15:10
Localisation: Paris

Re: La vie politique au Royaume-Uni

Messagede Jean-Philippe » Mar 1 Déc 2015 23:38

Divisé sur le principe des frappes contre Daesch, le parti travailliste laisse la liberté à ses députés sur le vote qui aura lieu demain mercredi. Un moyen de voir l'équilibre des forces à l'intérieur du parti (source).

Dans le même temps, les tories sont touchés par une série de scandales avec plusieurs hauts responsables du Parti conservateur mis en cause par des révélations sur de sévères pratiques de harcèlement avec comme élément phare le suicide d'un jeune militant le 15 septembre qui a entraîné la démission de Grant Shapps, ministre britannique du développement international, samedi 29 novembre (source).

Dernier élément d'actualité intéressant, le renoncement du gouvernement à son plan de réduction drastique des allocations (tax credits) versées aux ménages les plus modestes, après l'opposition de la chambre des Lords (dont certains conservateurs) et du chef des travaillistes. Il était prévu que plus de 3 millions de foyers perdent en moyenne 1 100 livres (1 560 euros) d’aides annuelles. Cependant l'austérité reste à l'ordre du jour (baisse d'environ un tiers des crédits du ministère des transports par exemple alors que la COP 21 commence). Plus de détails ici.
Jean-Philippe
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 9132
Inscription: Sam 26 Sep 2009 21:11
Localisation: Mayenne

Re: La vie politique au Royaume-Uni

Messagede benjam » Ven 4 Déc 2015 06:06

La première élection partielle de la législature 2015-2020 a eu lieu ce jeudi 3 décembre à Oldham West and Royton, fief travailliste du Grand Manchester.
Cette circonscription était vacante depuis le décès, le 21 octobre dernier, de Michael Meacher, qui détenait ce siège depuis 1970 (!) Il fut ministre de l'environnement de Tony Blair de 1997 à 2003, mais faisait partie de l'aile gauche du Labour. Il avait d'ailleurs soutenu Jeremy Corbyn dans la course à la tête du parti.

Résultat :

Lab. 17.332 voix (-6298) / 62,3 % (+7.5)
UKIP 6.487 voix (-2405) / 23,3 % (+2.7)
Cons. 2.596 voix (-5591) / 9,3 % (-9.6)
LibDem 1.024 voix (-565) / 3.7 % (=)
Green 249 voix (-590) / 0.9 % (-1.0)
Monster R. L. 141 voix / 0.5 %

Participation : 40.3 % (-19.3)

Alors que le Labour étale ses divisions jour après jour et enchaîne les psychodrames, son candidat Jim McMahon est élu très confortablement avec une majorité de 10.835 voix (contre 14.738 à son prédécesseur).
Si Corbyn apparaît conforté par ce premier test électoral, McMahon doit peut-être sa large victoire à son implantation locale : après avoir été élu à l'Oldham Metropolitan Borough Council en 2003 à 23 ans, il en est devenu le leader en 2011.
Et à un des rares députés aussi à gauche que Corbyn succède un nouvel élu considéré comme centriste...
benjam
 
Messages: 391
Inscription: Mar 27 Nov 2012 16:28

Re: La vie politique au Royaume-Uni

Messagede manudu83 » Ven 4 Déc 2015 06:20

Effectuer une analyse sur cette circonscription est difficile, les conservateurs ne font généralement pas campagne et une chèvre avec écrit labour dessus serait élue. La ville d'Oldham n'a pas vu un parlementaire conservateur depuis 1951 me semble t il.

Et pour la petite histoire, c'est dans cette ville que Churchill fut élu la première fois en 1900.
manudu83
 
Messages: 4579
Inscription: Mer 8 Fév 2012 20:53
Localisation: le long de la grande bleu

Re: La vie politique au Royaume-Uni

Messagede Eco92 » Ven 4 Déc 2015 11:02

Je reposte un commentaire, partial bien sûr mais que j'ai trouvé intéressant, vu sur facebook chez un ami de gauche :

"Quand Corbyn a été élu nouveau leader du parti travailliste britannique, la presse a été unanime contre lui. Hier avait lieu la première élection législative partielle depuis son élection, dans une circonscription ouvrière où le Labour avait reçu 55% des suffrages au printemps, contre 21% pour le parti d'extrême-droite UKIP.

Les mêmes journalistes ont passé leur temps à expliquer qu'à cause de Corbyn, « perçu comme un boulet », UKIP risquait de refaire une grande partie de son retard, voire de gagner, car la mobilisation pour les partis extrémistes est généralement plus forte lors des élections partielles. Leurs micro-trottoirs ne mettaient en avant que des opposants à Corbyn ou au Labour. L'article du journaliste du Monde Philippe Bernard était symptomatique de cette tendance, tout comme la couverture faite par le “Guardian” de l'élection.

Le résultat ? Malgré une mobilisation plus faible des électeurs, le candidat travailliste a été élu avec 62% des voix, 7 points de plus qu'il y a six mois. Surprise, en 2015, un parti de gauche dont le dirigeant prône une politique de gauche effraye moins les électeurs que les journalistes.

Évidemment, les mêmes journaux expliquent déjà que c'est grâce à la jeunesse du candidat local, au vote musulman unanime, aux votes postaux truqués, etc. Ils oublient aussi la pluie qui aurait fait fuir les électeurs conservateurs."
Eco92
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 6285
Inscription: Dim 12 Juin 2011 18:43
Localisation: Mayenne

Re: La vie politique au Royaume-Uni

Messagede manudu83 » Ven 4 Déc 2015 12:20

Je suis assez d'accord sur le fait que les journalistes sont totalement partiaux mais ils sont surtout nuls, cette circonscription est totalement inadaptée au genre d'analyse qu'ils font. Je le répète cela correspondrait à mesurer les effets de la victoire à la primaire des républicains (la notre de l'année prochaine) en regardant une partielle à Neuilly.

(quoique Neuilly ce soit plutot le Merseyside pour le labour)
manudu83
 
Messages: 4579
Inscription: Mer 8 Fév 2012 20:53
Localisation: le long de la grande bleu

Re: La vie politique au Royaume-Uni

Messagede Jean-Philippe » Ven 4 Déc 2015 17:39

Avec 397 pour (dont 66 travaillistes) et 223 contre, les membres des communes ont approuvé l'intervention en Syrie après 10h de débat.
Jean-Philippe
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 9132
Inscription: Sam 26 Sep 2009 21:11
Localisation: Mayenne

Re: La vie politique au Royaume-Uni

Messagede ploumploum » Ven 4 Déc 2015 19:59

Eco92 a écrit:Je reposte un commentaire, partial bien sûr mais que j'ai trouvé intéressant, vu sur facebook chez un ami de gauche :

"Quand Corbyn a été élu nouveau leader du parti travailliste britannique, la presse a été unanime contre lui. Hier avait lieu la première élection législative partielle depuis son élection, dans une circonscription ouvrière où le Labour avait reçu 55% des suffrages au printemps, contre 21% pour le parti d'extrême-droite UKIP.

Les mêmes journalistes ont passé leur temps à expliquer qu'à cause de Corbyn, « perçu comme un boulet », UKIP risquait de refaire une grande partie de son retard, voire de gagner, car la mobilisation pour les partis extrémistes est généralement plus forte lors des élections partielles. Leurs micro-trottoirs ne mettaient en avant que des opposants à Corbyn ou au Labour. L'article du journaliste du Monde Philippe Bernard était symptomatique de cette tendance, tout comme la couverture faite par le “Guardian” de l'élection.

Le résultat ? Malgré une mobilisation plus faible des électeurs, le candidat travailliste a été élu avec 62% des voix, 7 points de plus qu'il y a six mois. Surprise, en 2015, un parti de gauche dont le dirigeant prône une politique de gauche effraye moins les électeurs que les journalistes.

Évidemment, les mêmes journaux expliquent déjà que c'est grâce à la jeunesse du candidat local, au vote musulman unanime, aux votes postaux truqués, etc. Ils oublient aussi la pluie qui aurait fait fuir les électeurs conservateurs."



Ah oui, l'article du Monde est assez impressionnant et vu les résultats, cela donne envie de rire :
Les travaillistes sont menacés par le UKIP dans leur fief de la banlieue de Manchester, où se tient jeudi une élection partielle.


Je constate une petite différence dans le traitement journalistique :
A cette, heure, Philippe Bernard n'a toujours pas tweeté ou fait un article sur la by-election de Oldham.

Si les résultats avaient été plus serrés avec un véritable effondrement du Labour et une grosse percée d'UKIP, je suis presque certain que le Monde aurait relayé l'info (je me base sur les partielles de la précédente législature)


En tout cas le commentaire de lecteurs le plus récent (02h48) casse l'analyse du journaliste et ressemble à celle que l'on retrouve sur le post de l'ami d'Eco92

La valeur de son analyse a bien été démontrée par les résultats ce soir : le candidat travailliste a gagné 7 points, et été élu avec 62% des voix. Si son pourcentage avait diminué, ç'aurait été de la faute à Corbyn. Comme il a augmenté, j'imagine déjà les arguments de M. Bernard : - le candidat est jeune travailliste local très populaire - le vote postal - le vote communautaire - la pluie ?
ploumploum
 
Messages: 15549
Inscription: Ven 11 Mar 2011 18:24
Localisation: Séquano-Dionysien

Re: La vie politique au Royaume-Uni

Messagede Oskial » Sam 5 Déc 2015 08:23

J'ai quelques amis expatriés au Royaume-Uni, dont deux sont membres du Labour et n'ont pas voté pour Corbyn. Ils ne partagent toujours pas les prises de position de leur leader (et parfois loin de là...) mais ils insistent sur sa cohérence et e sentiment de sincérité qui se dégage de son action.
Je ne suis pas spécialiste de la sociologies politique britannique. Je ne suis pourtant pas sûr que l'ensemble des électeurs travaillistes soient conquis par le discours de gauche (même s'il l'a polissé depuis son entrée en fonctions) de Jeremy Corbyn. Je me demande en revanche si les électeurs ne mettent pas à son crédit le fait qu'il paraisse croire à ce qu'il dit. Du coup, cela pourrait faire réfléchir de nombreux hommes politiques outre-Manche et ailleurs...
Oskial
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 362
Inscription: Mer 24 Fév 2010 15:40
Messages : 2 (détails)

PrécédenteSuivante

Retourner vers Politique en Europe

Vidéos

Découvrez notre sélection de vidéos en lien avec l'actualité.

Voir toutes les vidéos

Ecrire un discours - Manuel pratique à l'usage de l'élu local ou de sa plume

Alexandra Fresse

Le discours est un exercice récurrent, voire quotidien, des élus. De l'inauguration au discours de campagne, écrire un discours demande à la fois rigueur et imagination. De la rigueur dans la forme, de...

Découvrir l'ouvrage

Guide de l'élu délégué aux sports

Patrick Bayeux

Aucune obligation n'incombe aux communes en matière de politique sportive. En effet, le sport a cette particularité de n'avoir fait l'objet d'une répartition de compétences ni dans les lois de décentralisation, ni même dans la loi sur le sport...

Découvrir l'ouvrage

Découvrez tous les ouvrages de

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités