Politiquemania

La base de données de la vie politique française

La vie politique au Royaume-Uni

Forum dédié à la vie politique sur le "vieux continent". Réagissez sur les institutions européennes, les élections ou les décisions politiques de nos voisins européens.

Re: La vie politique au Royaume-Uni

Messagede MiniM » Mer 1 Oct 2014 08:44

Eco92 a écrit:Oui, je n'avais pas relevé mais par comparaison c'est bien plus fréquent au Québec.

Du point de vue des députés je n'en vois qu'un dans cette mandature : Yannick Favennec, passé de l'UMP à l'UDI. Je ne parle pas de ceux qui sont exclus des partis bien sûr. Il y a eu le cas Besson en 2006 bien sûr.

Un sujet sur les transfuges en France ne serait pas inintéressant. Après il y a plus régulièrement ce genre de modif au niveau régional/municipal mais il y a aussi en France tellement plus d'élus qu'ailleurs...


Une députée EELV du Calvados a fait défection à Nouvelle Donne, il me semble.
MiniM
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 1244
Inscription: Ven 21 Jan 2011 23:16

Re: La vie politique au Royaume-Uni

Messagede Eco92 » Mer 1 Oct 2014 10:43

C'est vrai, je l'avais oublié, faut le faire quand même, il y en avait pourtant pas tant que ça des députés EELV ! Mais ce serai intéressant de voir un sujet là dessus, avec plusieurs mandatures, un truc plus historique qu'actualités.

Et dans le même ordre d'idée, il y a ceux qui quittent les partis pour devenir indépendants. Comme Noël Mamère ou Marie-Christine Blandin pour EELV. C'est un peu différent certes mais ça reste un départ du parti originel.
Eco92
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 6285
Inscription: Dim 12 Juin 2011 18:43
Localisation: Mayenne

Re: La vie politique au Royaume-Uni

Messagede benjam » Ven 10 Oct 2014 04:17

ploumploum a écrit:Un député Tory a décidé de rejoindre UKIP. Il s'agit de Douglas Carswell (43 ans), député de la circonscription de Clacton (Essex) depuis 2005.
[...]
Pour légitimer son choix et respecter la discipline partisane, Douglas Carswell a démissionné et une élection partielle aura lieu d'ici quelques semaines. Il sera candidat pour UKIP.

Nouveau succès électoral pour UKIP cette nuit en Angleterre : non seulement le parti eurosceptique a gagné sa première élection législative (ce qui était attendu), une élection record, mais il a failli emporter l'autre siège en jeu, où personne n'imaginait le parti travailliste menacé.

Clacton :
Douglas Carswell, UKIP - 21.113 (59,75%)
Giles Watling, Conservative - 8.709 (24,64%)
Tim Young, Labour - 3.957 (11,20%) (-13,8 / - 6.842 voix)
Chris Southall, Green - 688 (1,95%) (+0,7 / + 153 voix)
Andy Graham, Liberal Democrats - 483 (1,37%) (-11,6 / - 5.094 voix)
Bruce Francis Sizer, Independent - 205 (0,58%)
Howling Laud Hope, The Official Monster Raving Loony Party - 127 (0,36%)
Charlotte Rose, Independent - 56 (0,16%)
Participation : 51,2% (-13,0)

Carswell réussit son pari haut la main. En 2010, il avait obtenu 22.867 voix (53,0%), en tant que conservateur et sans opposition de UKIP. Il perd donc très peu de voix malgré une participation en nette baisse (bien que cette dernière soit élevée pour un partielle) et voit donc son pourcentage progresser de 7 points. Et sa majorité* passe de 12.068 à 12.404.
* Les Britanniques calculent la "solidité" d'un siège pour le parti qui le détient par le nombre de voix d'avance sur le candidat arrivé 2ème.

Mais la comparaison du score du candidat conservateur de 2010 (Carswell) se fait en réalité avec celui du candidat conservateur de 2014 (Watling). Celui-ci perd donc 14.158 voix (-28,4).
UKIP, absent en 2010, progresse donc de 59,7 pts, un record dans la longue histoire des législatives partielles au Royaume-Uni.
Le swing (comment traduire ?) est lui aussi phénoménal : (59,75+28,38)/2 = 44,1. On est là très proche du record de 44,2 observé à Bremondsey en février 1983 (gain des LibDems d'un siège travailliste).
Dernière édition par benjam le Ven 10 Oct 2014 05:21, édité 1 fois.
benjam
 
Messages: 391
Inscription: Mar 27 Nov 2012 16:28

Re: La vie politique au Royaume-Uni

Messagede benjam » Ven 10 Oct 2014 05:18

L'autre élection partielle, dont on a beaucoup moins parlé (même en Angleterre), avait lieu dans une circonscription très différente : un fief travailliste du nord de l'Angleterre, Heywood and Middleton, dans le Grand Manchester. Elle est la conséquence du décès le 6 septembre du député Jim Dobbin, réélu en 2010 avec près de 6.000 voix d'avance. Résultat :

Liz McInnes, Labour - 11.633 ; 40,86% (+0.8 / - 6.866 voix)
John Bickley, UKIP - 11.016 ; 38,69% (+36.1 / + 9.801 voix)
Iain Gartside, Conservative - 3.496 ; 12,28% (-14.9 / - 9.032 voix)
Anthony Smith, LibDem - 1.457 ; 5,12% (-17.6 / - 9.017 voix)
Abi Jackson, Green - 870 ; 3,06%
Participation : 36% (-21,6)

Autant la victoire très nette de UKIP à Clacton était attendue (son candidat était le populaire député sortant et la circonscription est considérée comme la plus favorable à ce parti de tout le R-U en raison de la proportion très élevée des + de 60 ans), autant ce résultat très serré est une surprise ; on est passé près (617 voix) d'un séisme encore plus grand.
Avant ce soir, UKIP avait déjà terminé 2ème dans 6 des 7 dernières législatives partielles (hors Irlande du Nord) mais n'avait jamais obtenu plus de 28% des voix.

Pour mesurer le chemin parcouru en quelques mois, il faut noter que John Bickley était déjà le candidat UKIP en février dernier dans une autre partielle, à Wythenshawe and Sale East, autre bastion travailliste du Grand Manchester. Il n'avait obtenu "que" 18% des voix. Et en 2010 UKIP avait obtenu 3,4% des voix dans cette circonscription contre seulement 2,6% à Heywood & M.

Cela confirme que UKIP ne représente pas un danger uniquement pour les Tories mais aussi pour le Labour. De nombreuses enquêtes d'opinion avaient déjà pointé que tous les électeurs UKIP n'étaient pas des conservateurs déçus mais qu'il y avait de nombreuses personnes n'ayant jamais voté conservateur, comme des électeurs travaillistes ou d'autres ne votant pas ou plus.
Depuis que la menace UKIP se précise, les Conservateurs ont répété qu'un vote UKIP en mai 2015 sera un vote pour Ed Milliband 1er ministre (le leader travailliste est encore moins populaire que David Cameron). D. Carswell a fait remarquer avec malice que ce soir, c'était les votes conservateurs qui avaient fait élire la candidate du Labour à Heywood & M.
benjam
 
Messages: 391
Inscription: Mar 27 Nov 2012 16:28

Re: La vie politique au Royaume-Uni

Messagede benjam » Ven 10 Oct 2014 05:46

ploumploum a écrit:Après Douglas Carswell fin août, un autre député tory rejoint UKIP : Mark Reckless (43 ans), élu dans la circonscription de Rochester and Strood dans le Kent. Il a aussi démissionné de son mandat de député. Une élection partielle aura lieu d'ici quelques semaines.

Cette élection devrait avoir lieu le 6 novembre (à confirmer). Les Conservateurs espèrent (espéraient ?) conserver ce siège car Rochester and Strood n'est pas considéré comme une circonscription particulièrement propice à UKIP (en 271ème position), contrairement à Clacton ; et ainsi faire regretter à M. Reckless son changement de parti et refroidir d'autres députés conservateurs "frondeurs" tentés de faire de même.
Les résultats de ce 9 octobre ne devraient pas les rassurer, tout comme un sondage effectué en tout début de mois dans cette circonscription qui donne 40% des intentions de vote à UKIP contre 31% aux Conservateurs. source (en anglais)
benjam
 
Messages: 391
Inscription: Mar 27 Nov 2012 16:28

Re: La vie politique au Royaume-Uni

Messagede ligerien » Ven 10 Oct 2014 08:54

Il va donc falloir envisager une situation inextricable à l'issue des prochaines législatives britanniques.
Les libdems seront vraisemblablement au fond du trou, pas évident qu'ils puissent constituer une force d'appoint. L'UKIP pourrait faire élire un paquet de députés. A partir de là, les conservateurs et les travaillistes ne seront pas forcément en mesure de constituer une majorité traditionnelle. Les conservateurs se retrouveraient plus ou moins dans l'obligation de choisir entre une grande coalition à l'allemande ou alliance eurosceptique. Je vois plutôt la 2ème option dans la mesure où la porosité est déjà manifeste entre une partie des élus tories et l'UKIP.
ligerien
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 1469
Inscription: Mer 12 Jan 2011 16:54
Localisation: Loire
Messages : 2 (détails)

Re: La vie politique au Royaume-Uni

Messagede MiniM » Ven 10 Oct 2014 09:34

ligerien a écrit:Il va donc falloir envisager une situation inextricable à l'issue des prochaines législatives britanniques.
Les libdems seront vraisemblablement au fond du trou, pas évident qu'ils puissent constituer une force d'appoint. L'UKIP pourrait faire élire un paquet de députés. A partir de là, les conservateurs et les travaillistes ne seront pas forcément en mesure de constituer une majorité traditionnelle. Les conservateurs se retrouveraient plus ou moins dans l'obligation de choisir entre une grande coalition à l'allemande ou alliance eurosceptique. Je vois plutôt la 2ème option dans la mesure où la porosité est déjà manifeste entre une partie des élus tories et l'UKIP.


Je ne crois pas. Je crois que les Conservateurs choisiraient d'être minoritaire. L'UKIP n'est probablement pas intéressée. Ils ont bien vu ce que ça a fait aux Libdems.
MiniM
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 1244
Inscription: Ven 21 Jan 2011 23:16

Re: La vie politique au Royaume-Uni

Messagede manudu83 » Ven 10 Oct 2014 12:31

je parie toujours sur un gouvernement minoritaire des travaillistes au printemps, avec une majorité de circonstances appuyée par les quelques lib-dems épargnés et les autonomistes (SNP - Plaid cymru).

Les conservateurs peuvent sans doute commencer à s'inquiéter, il risque de subir un revers historique.
manudu83
 
Messages: 4580
Inscription: Mer 8 Fév 2012 20:53
Localisation: le long de la grande bleu

Re: La vie politique au Royaume-Uni

Messagede Kerxizor » Ven 10 Oct 2014 14:46

manudu83 a écrit:je parie toujours sur un gouvernement minoritaire des travaillistes au printemps, avec une majorité de circonstances appuyée par les quelques lib-dems épargnés et les autonomistes (SNP - Plaid cymru).

Les conservateurs peuvent sans doute commencer à s'inquiéter, il risque de subir un revers historique.


Je fais le pari inverse. Les sondages montrent que les Tories dépassent le Labour ou ne sont qu'à deux points derrière. Le parti d'opposition devrait normalement être loin devant en cette période.

Les conservateurs généralement impopulaires ont un atout : David Cameron
Les travaillistes généralement populaires ont un défaut : Ed Miliband

J'ai l'impression que ces deux défections ne sont pas anodines et préparent un soutien tacite du UKIP à un éventuel gouvernement conservateur au moins jusqu'au réferendum de 2017. Les lib-dems ne seront qu'une portion congrue derrière Nick Clegg qui ne reviendront pas vers le Labour...qui n'en veut pas d'ailleurs.

Dans tous les cas les conservateurs devraient surfer sur leur impressionnant bilan économique pour gagner à l'arraché. Ce sera très serré.
Kerxizor
 
Messages: 362
Inscription: Mar 23 Aoû 2011 00:43

Re: La vie politique au Royaume-Uni

Messagede Corondar » Ven 10 Oct 2014 16:26

Je suis plutôt d'accord avec Kerxizor, le bilan économique et la popularité de Cameron (depuis le référendum écossais, certains Anglais le considèrent presque comme le sauveur de la Couronne) peuvent faire espérer aux Tories une victoire à l'arraché.
En tout cas, ils peuvent arriver en tête (en voix et en sièges), et espérer une bienveillante neutralité de la part de UKIP grâce à la promesse du referendum sur l'Europe.
A l'inverse, ça me parait très compliqué pour les Travaillistes d'espérer obtenir une majorité absolue seule, et même avec des alliés. Les Lib-dems sont à la ramasse dans les sondages et les derniers scrutins (même si il devrait conserver un groupe, sera-ce suffisant pour suppléer à une majorité relative des travaillistes en cas de poussée UKIP), et UKIP sait que de ce côté là il n'obtiendra rien de significatif au sujet de l'Europe. Je parie donc moi aussi sur un gouvernement conservateur minoritaire, avec la neutralité de UKIP (au moins jusqu'au referendum).
Corondar
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 3295
Inscription: Mar 26 Jan 2010 01:57
Messages : 1 (détails)

PrécédenteSuivante

Retourner vers Politique en Europe

Vidéos

Découvrez notre sélection de vidéos en lien avec l'actualité.

Voir toutes les vidéos

Guide de l'élu délégué au tourisme

Jean-Luc Boulin

Le tourisme représente un atout de plus en plus fort pour les collectivités locales : générateur d'emplois, facteur d'attractivité territoriale, créateur de lien social, il s'inscrit de façon transversale dans les politiques publiques. Comment, lorsqu'on est élu délégué...

Découvrir l'ouvrage

Guide de l'élu délégué à la culture

Jérôme Dupuis

Ce guide dresse une synthèse du cadre des politiques culturelles communales et intercommunales : les acteurs et le contexte d'intervention, les enjeux, les champs d'intervention. Il développe aussi une démarche d'élaboration et de mise en oeuvre de ces...

Découvrir l'ouvrage

Découvrez tous les ouvrages de

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités