Politiquemania

La base de données de la vie politique française

La vie politique en Albanie

Forum dédié à la vie politique sur le "vieux continent". Réagissez sur les institutions européennes, les élections ou les décisions politiques de nos voisins européens.

La vie politique en Albanie

Messagede Jean-Philippe » Dim 23 Juin 2013 17:10

Ce dimanche 23 juin 2013, le pays (qui a fêté en octobre dernier le centenaire de son indépendance) est appelé à renouveler l'Assemblée nationale, unique chambre parlementaire de ce pays pauvre de moins de 3 millions d'habitants.

Le premier ministre sortant de droite Sali Berisha (68 ans), en poste depuis 2005 (après avoir été président de la République de 1992 à sa démission en 1997) dirige le parti démocrate d'Albanie (PDA) depuis la chute du bloc communiste en 1991 et est candidat pour un nouveau mandat face à Edi Rama, 49 ans, maire de Tirana de 2000 à 2011 (battu de peu) et leader du PSA (parti socialiste albanais, héritier de l'ancien parti unique comme dans de nombreux pays d'Europe de l'Est) depuis 2005.
Le PDA a été dans l'opposition de 1997 à 2005 après la victoire du PSA.
Lors des législatives de 2005, ce parti a obtenu 74 députés sur 140 (dont 40 nommés par les partis selon une représentation proportionnelle). En 2009, lors des premières élections sans fraudes constatées par les observateurs (même si le PSA a contesté les résultats), le PDA et ses alliés sont arrivés à égalité parfaite en siège avec le PSA et les siens. Les deux camps sont partisans d'une adhésion à l'UE, mais le statut de candidat est encore refusé au pays. Le sortant se félicite de l'adhésion à l'OTAN et de la levée des visas vers l'espace Schengen en 2010.

Un nouveau parti radical, l'Alliance rouge et noire, a percé un temps dans les sondages, en réclamant la réunification avec le Kosovo. Sali Berisha a surenchéri, en promettant de distribuer des passeports aux Albanais des Balkans. Mais les débats ont vite basculé vers des préoccupations plus concrètes, notamment la question fiscale. M. Berisha veut préserver un impôt unique sur le revenu à 10 %, tandis que M. Rama veut le rendre progressif, jusqu'à 22 %.


Pour le scrutin, la gauche est unie, avec le ralliement du Mouvement socialiste pour l'intégration (LSI) d'Ilir Meta (4 députés sortants), formé d'anciens dissidents du PSA, qui a quitté la coalition gouvernementale de droite en espérant avoir misé sur le futur vainqueur.

Suite à des différends entre le pouvoir de droite et l'opposition de gauche, trois des sept membres de la Commission électorale centrale (CEC) ont démissionné en avril, laissant la Commission sans la majorité nécessaire de cinq voix pour proclamer les résultats du scrutin. Les analystes redoutent que les résultats du scrutin soient contestés, comme ce fut systématiquement le cas dans ce pays depuis la chute du communisme en 1990.


La campagne a été houleuse, avec un mort (un militant du PSA) aujourd'hui et 3 blessés (dont au moins un de droite).
Le pays est notamment victime du clientélisme avec des services publics politisés à tous les niveaux, ce qui freine le processus d'adhésion à l'UE.

http://www.lemonde.fr/europe/article/2013/06/23/elections-legislatives-en-albanie-un-mort-et-trois-blesses_3435041_3214.html
http://www.lemonde.fr/europe/article/2013/06/21/les-freres-ennemis-de-la-politique-albanaise-s-affrontent-dans-les-urnes_3434306_3214.html
Dernière édition par Jean-Philippe le Ven 7 Mai 2021 20:19, édité 1 fois.
Raison: changement de titre
Jean-Philippe
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 9203
Inscription: Sam 26 Sep 2009 21:11
Localisation: Mayenne

Re: Les élections législatives de juin 2013 en Albanie

Messagede ploumploum » Lun 24 Juin 2013 11:04

Les premiers résultats donnent la coalition de centre-gauche en tête avec environ 57 % des suffrages exprimés.

Pour l'heure, la coalition formée autour du PSA arrive en tête dans 11 des 12 régions du pays (qui sont accessoirement les 12 circonscriptions électorales où l'on applique une proportionnelle aux plus fortes moyennes) et est crédité de 27 sièges (24 PS et 3 LSI).
La coalition de centre-droit formée autour du PDA est crédité de 17 sièges (16 PDA et 1 Parti de la Justice et Intégration (PDI))

La participation pointe à 53,2 % soit une hausse de 2,5 pts par rapport au scrutin de 2009.
ploumploum
 
Messages: 15634
Inscription: Ven 11 Mar 2011 18:24
Localisation: Séquano-Dionysien

Re: Les élections législatives de juin 2013 en Albanie

Messagede ploumploum » Mar 25 Juin 2013 13:24

Les dernières données connues indiquent que la coalition de centre-gauche pointerait à 83-84 sièges. La coalition du Premier Ministre sortant est créditée de 56-57 sièges.

Gauche : PS :66 sièges / LSI : 15 sièges/ Autres 2
Droite : PD : 49/ PDI : 4/ Parti Républicain : 3

La coalition de centre-gauche disposerait d'environ 250 000 voix d'avance sur celle de droite : 795 000 / 544 000
ploumploum
 
Messages: 15634
Inscription: Ven 11 Mar 2011 18:24
Localisation: Séquano-Dionysien

Re: Les élections législatives de juin 2013 en Albanie

Messagede ploumploum » Mer 26 Juin 2013 14:21

L'Albanie change de couleur. Au bleu démocrate, qui flottait depuis huit ans sur son gouvernement et ses administrations, hautement politisées, succède le violet socialiste. Le dépouillement n'était toujours pas achevé, dans la matinée du mercredi 26 juin, trois jours après le scrutin législatif. Mais l'issue est certaine. La coalition de gauche, conduite par l'ancien maire de Tirana Edi Rama, a emporté une victoire nette, beaucoup plus large que prévue. Sur 96% des bulletins dépouillés, la gauche obtient environ 57%, contre 39% pour la droite.


http://www.lemonde.fr/international/article/2013/06/26/en-albanie-la-gauche-remporte-une-large-victoire-aux-legislatives_3436766_3210.html

Sur 98,9 % des bulletins dépouillés, la coalition de centre-gauche est créditée de 975 000 suffrages et de 85 sièges, dont 67 pour le PS et 16 pour le LSI de l'ancien Premier Ministre Ilir Meta.(1999-2002)

La coalition de droite est créditée de 660 000 suffrages et de 55 sièges, dont 48 pour le PDA


Sali Berisha n'a toujours pas reconnu sa défaite et le doute plane sur la validation des résultats par la Commission électorale :

Mais avant cela, il reste une parade juridique à trouver. Pour valider les résultats, il faut cinq voix sur sept à la commission électorale centrale. Or, en avril, trois membres sur sept, qui avaient été proposés par la gauche, l'ont quittée avec fracas.


Source : Article (payant) du Monde


Edit 21h46 :
ploumploum a écrit:Sali Berisha n'a toujours pas reconnu sa défaite


Le Premier Ministre sortant, Sali Berisha, reconnait sa défaite et quitte la présidence du PDA. (qu'il détenait depuis 1997)
Cette annonce devrait permettre d'éviter une crise politique semblable à celle de 2009 (le PSA n'avait pas reconnu les résultats et avait boycotté l'Assemblée pendant 1 an)
http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2013/06/26/97001-20130626FILWWW00639-albanie-la-droite-reconnait-la-defaite.php
ploumploum
 
Messages: 15634
Inscription: Ven 11 Mar 2011 18:24
Localisation: Séquano-Dionysien

Re: Les élections en Albanie

Messagede lindet » Ven 7 Mai 2021 19:02

Je souhaiterais faire changer le titre de ce sujet qui ne renvoie qu'aux élections de 2013. Il ne semble pas que nous ayons parlé des élections de 2017. Celles du 25 avril 2021 viennent d'avoir lieu.
Je ne suis pas spécialiste du sujet, mais puisque je tombe sur les résultats, autant les donner ici :
Le Parti Socialiste d'Edi Rama conserve sa majorité avec 768 177 voix et 46, 68 % (+ 0,3). 74 députés (=)
Le Parti Démocrate (conservateur, membre du PPE) de l'ancien président Sali Berisha, dirigé par Lulzim Basha obtient 622 234 voix, 39, 43 % (+10,6) et 59 sièges (+16).
Le Mouvement socialiste pour l'Intégration est en net recul avec 107 522 voix et 6,81 % - 7,5 et 4 sièges (-15).Les sociaux-démocrates en revanche font 2, 25 % et obtient 3 élus (+2). Le reste des voix va à de petites formations.
La campagne a été semble-t-il très tendue.
lindet
 
Messages: 573
Inscription: Lun 29 Aoû 2011 21:16


Retourner vers Politique en Europe

Vidéos

Découvrez notre sélection de vidéos en lien avec l'actualité.

Voir toutes les vidéos

Découvrir l'ouvrage

Guide de l'élu délégué à l'urbanisme

Eric Becet

Ce Dossier d'experts présente la réforme initiée par les dispositions de la loi n° 2010-788 portant engagement national pour l'environnement, votée le 12 juillet 2010, dite loi « Grenelle II ». Il ne s'agit pas d'une réforme complète du Code de l'urbanisme...

Découvrir l'ouvrage

Découvrez tous les ouvrages de

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités