Politiquemania

La base de données de la vie politique française

La vie politique espagnole

Forum dédié à la vie politique sur le "vieux continent". Réagissez sur les institutions européennes, les élections ou les décisions politiques de nos voisins européens.

Re: La vie politique espagnole

Messagede Estagel66 » Mar 4 Mai 2021 22:11

Je ferai une analyse plus poussée, demain.
A 95,60% des voix dépouillées, Mas Madrid devance de 5 vo1065 voix le PSOE.
Le PP est le grand gagnant, Mas Madrid s'impose, le PSOE recule fortement et Ciudadanos disparaît de la vie politique madrilène et probablement de la vie politique espagnole lors des prochaines cortes.

https://resultados.elpais.com/eleccione ... index.html
Estagel66
 
Messages: 869
Inscription: Sam 28 Déc 2013 23:42

Re: La vie politique espagnole

Messagede Eco92 » Mar 4 Mai 2021 22:45

En effet, je disais en début de soirée qu'on était loin du "sorpaso" rêvé par Podemos, en effet Podemos en est loin mais Mas Madrid y arrive, cependant avec u nPSOE fort bas. N'oublions pas toutefois avant d'enterrer la gauche que le PSOE n'étant pas sortants.

Les deux très grands perdants ce soir semble Ciudadanos et Podemos, ainsi que le PSOE bien sûr mais la chute n'est pas encore aussi basse. Paradoxalement Podemos me semble avoir plus perdu que le PSOE, alors que le parti d'Iglesias progresse, mais son engagement dans la bataille pour renverser les choses n'ayant pas fonctionné cela pèse aussi.

C'est un pur point de vu extérieur de relativement néophyte.

El Pais indique d'ailleurs que Pablo Iglesias annonce se retirer de la vie politique après ce résultat.
Eco92
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 7941
Inscription: Dim 12 Juin 2011 18:43
Localisation: Mayenne

Re: La vie politique espagnole

Messagede Anarkour » Mer 5 Mai 2021 10:15

Pablo Iglesias était entré dans la lutte pour ne pas que son parti soit exclu de l'Assemblée locale.
Il obtient 80 000 voix de plus (7,21% cotre 5,60%) qu'en 2019, mais son objectif était de beaucoup plus peser sur le résultat que cela...

Il se retire pour permettre un renouvellement au sein de Podemos. Sa figure fait un peu figure de "bouc-émissaire" dans l'opinion, qui "cristallise les émotions les plus obscures et contraires à la démocratie" (il a reçu des menaces de mort pendant la campagne).
La gauche a échoué, étant très loin de pouvoir formé un gouvernement. Podemos reste le plus petit parti de l'assemblée, très loin derrière Mas Madrid et le PSOE à gauche.
Il a félicité la candidate de Mas Madrid, Mónica García, qui avait pourtant refuser la fusion avec lui pour l'élection.
Sa stratégie de "majorité ouvrière", en allant chercher des abstentionnistes dans les quartiers populaires n'a pas suffit devant la beaucoup plus forte mobilisation de l'électorat de droite derrière Ayuso.
Sa démission de toute fonction politique ouvre des portes : il était le dernier des fondateurs de Podemos encore à la direction du parti.
Yolandia Diaz, actuelle ministre du travail est pressenti pour lui succéder.

https://elpais.com/espana/elecciones-ma ... adrid.html
Anarkour
 
Messages: 481
Inscription: Jeu 29 Déc 2011 00:24
Localisation: Rennes

Re: La vie politique espagnole

Messagede Eco92 » Lun 24 Mai 2021 08:47

Dans El Mundo Manuel Valls annonce sa démission du conseil municipal de Barcelone en septembre et indique "Maintenant, je sais que je suis majoritairement Français : dans mes valeurs, dans ma façon de penser et de faire de la politique." Bien sûr c'est contraire à son engagement de campagne mais bon, ce n'est pas la première promesse rompue.

Il ouvre la porte à un retour pour "se rendre utile à la France"...

https://www.lavanguardia.com/local/barcelona/20210524/7476844/manuel-valls-entrevista-barcelona-futuro-politica.html
Eco92
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 7941
Inscription: Dim 12 Juin 2011 18:43
Localisation: Mayenne

Re: La vie politique espagnole

Messagede Eco92 » Sam 29 Mai 2021 17:15

Pedro Sanchez propose la grâce des neuf dirigeants catalans indépendantistes détenus depuis l’automne 2017. Déclarant « Il y a un temps pour la punition, un autre pour la concorde » et « la vengeance n’est pas une valeur constitutionnelle », le premier ministre socialiste fait un grand pas vers les indépendantistes. Notamment l'ERC, qui détient le pivot de son pouvoir.

Certes, Sachanchez dit « Je le ferais, même si je disposais [d’une majorité absolue de] 300 sièges. » mais de facto le contexte n'est pas celui-là. La droite s'enflamme contre une trahison et un pacte honteux.

On pense ce qu'on veut de l'indépendance comme du processus lancé en Catalogne par les indépendantistes (pas exempt de critiques fondées) mais j'avoue que j'ai toujours été choqué de voir en prison des gens qui ont simplement proposés puis tenu un référendum. Que le résultat ne soit pas reconnu est une chose, mais cette sanction de prison pour des gens majoritairement non-violent demandant un vote... La martyrisation a d'ailleurs été un vecteur de mobilisation très fort par la suite, comme souvent.

Il reste que la constitution est claire, les sanctions y sont liées, sans la changer ces grâces partielles sauveront peut-être le gouvernement (et seront bienvenues pour les emprisonnés) mais ne changeront pas le fond du problème.

En tous cas cela dessine encore deux sociétés très clivées et ne pouvant guère se parler.
https://www.mediapart.fr/journal/international/280521/espagne-le-projet-de-grace-des-independantistes-catalans-declenche-la-fureur-droite

Sinon, sur Manuel Valls, je ne résiste pas à partager cette vidéo extraite d'une émission humoristique catalane où un pseudo-sosie de l'ex Premier ministre chante "Moi... Manuel Valls" sur l'air de la chanson d'alizée et montre une image assez terrible : opportuniste, absent mais empochant l'argent, jouant avant tout pour lui, ignorant tout de Barcelone... ravageur. Avec sous titres FR ici https://youtu.be/V2WIG8bmO9s
Eco92
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 7941
Inscription: Dim 12 Juin 2011 18:43
Localisation: Mayenne

Re: La vie politique espagnole

Messagede Bruno » Mar 21 Juin 2022 08:10

Cela est passé inaperçu en France du fait de l'élection législative, mais il y avait aussi des élections en Andalousie :

Le PP fait plus que doubler son score et obtient la majorité absolue dans ce qui fut l'un des fiefs du Partis socialiste (PSOE), PSOE qui lui même continue sa baisse (mais de manière modérée) et obtient son plus faible score. Par ailleurs la gauche alternative recule fortement et Ciudadanos s'effondre :

Sur 109 sièges :
Vox : 14 (+2) et 13.46%
PP : 58 (+32) et 43.13%
Ciudadanos : 0 (-21) et 3.29%
PSOE : 30 (-3) et 24.09%
Pour l'Andalousie (Podemos et divers) : 5 (-12) et 7.68%
Adelante Andalucia (ex-Podemos) : 2 (+2) et 4.58%
Bruno
 
Messages: 95
Inscription: Ven 29 Jan 2010 11:28
Localisation: Breizh / Brussel

Re: La vie politique espagnole

Messagede VincentLP92 » Mer 22 Juin 2022 21:56

J'ai lu (mais je ne sais plus ou) que le succès du PP était aussi un succès tactique acquis en captant, sur la fin de la campagne, les voix d'électeurs (ex-)PSOE mais qui voulait permettre au PP de gouverner sans l'appui de Vox.
Cette explication reposait sur la nette progression du PP dans la dernière semaine.
VincentLP92
 
Messages: 267
Inscription: Lun 12 Sep 2011 16:00
Localisation: Nanterre (Hauts-de-Seine)
Messages : 2 (détails)

Re: La vie politique espagnole

Messagede Estagel66 » Jeu 23 Juin 2022 00:45

Effectivement; Vox indiquait que, comme en Castille-Léon, il négocierait un accord incluant des membres dans l'exécutif de la Région.
Les sondages donnant Vox en forte progression, par rapport aux dernières régionales, élections où ce parti d'extrême droite avait connu son premier succès d'importance (un peu comme Dreux en 1983).

La désunion de la Gauche radicale rendait impossible un retour de la Gauche aux affaires. Les électeurs ont choisi d'élire un gouvernement stable et surtout hors influence de Vox.

https://resultados.elpais.com/eleccione ... index.html

Le PP double ses voix passant de 20.75% à 43.13%, de 26 sièges à 58. Le PP a la majorité absolue 58 sièges sur 109.
Le parti de Centre-Droit Ciudadanos s'effondre perd 15% et n'est plus représenté alors qu'il avait 21 sortants.
Vox gagne 2.5 points (de 11 à 13.5%) et 2 sièges
Le PSOE recule de 4 points et perd seulement 3 sièges.
La Gauche Radicale qui a connu une scission perd aussi 4 points et 10 sièges (de 17 à 5+2)
Estagel66
 
Messages: 869
Inscription: Sam 28 Déc 2013 23:42

Précédente

Retourner vers Politique en Europe

Vidéos

Découvrez notre sélection de vidéos en lien avec l'actualité.

Voir toutes les vidéos

Guide des usages, du protocole et des relations publiques

Collectif

Les questions protocolaires sont généralement source d'un grand stress dans les collectivités locales. Comment composer une table d'honneur ? Comment aligner les drapeaux devant un bâtiment public ? Quel est l'ordre des discours lors d'une inauguration ?...

Découvrir l'ouvrage

Découvrir l'ouvrage

Découvrez tous les ouvrages de

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités