Politiquemania

La base de données de la vie politique française

Municipales de 2020 en Mayenne

Forum de discussion consacré aux élections municipales qui seront organisées en France en mars 2020.

Re: Municipales de 2020 en Mayenne

Messagede Eco92 » Mar 30 Juin 2020 13:59

Saint-Jean-sur-Mayenne
Gros suspens et, pour ma part mais c'est une position personnelle, déception avec la défaite de Denis Morvan (DVG-E), légèrement en tête au premier tour, de deux voix face au maire sortant Olivier Barré (DVD). Ce dernier obtient 41,6 % contre 41,4 % à M. Morvan et 16,9 % à la DVD Virginie Dufrou.
https://www.ouest-france.fr/pays-de-la-loire/saint-jean-sur-mayenne-53240/municipales-a-saint-jean-sur-mayenne-le-maire-sortant-olivier-barre-l-emporte-de-deux-voix-6886193

Mayenne
La victoire de Jean-Pierre le Scornet (ex-PS) laissait peu de doutes, surtout avec le désistement de JC Lavandier, arrivé troisième. Il reste qu'il ne passe que légèrement les 50 %, il est suivi par Adrien Mottais (UDI) qui obtient un assez beau score avec 42,48 % des voix quand Josselin Chouzy (LREM) entre au conseil avec 7,08 % des voix, lui qui avait passé de justesse les 10% au premier tour.
Jean-Pierre le Scornet, qui souhaite être président de l'interco, a annoncé sa démission prochaine de son mandat de conseiller régional, qui ira donc à Marie-Noëlle Tribondeau, élue mairesse de la commune fusionnée de Bierné-les-villages.
https://www.francebleu.fr/infos/politique/elections-municipales-le-socialiste-jean-pierre-le-scornet-est-elu-maire-de-mayenne-1593369269

Laval
L'avance arithmétique de la gauche au premier tour, légère, avait constitué une surprise. La fusion rapide de la liste de Florian Bercault (DVG,PS - 33,81 %) et d'Isabelle Eymon (EELV, DVG, PCF, Génération.s, GRS, PRG - 17,58 %) a pris puisque leur score global a augmentée dans un contexte de participation quasi identique au premier tour. Avec 53,44 % la liste menée par Florian Bercault réussi un pari considéré très improbable il y a encore dix mois, alors que l'opposition avait été dévastée par des démissions successives. La non candidature de François Zocchetto dans un contexte d'agression sexuelle, son remplacement par un candidat qui évitait de trancher entre les partis mais qui imprime peu, le soutien marqué du très populaire député et ex-maire Guillaume Garot et le bon score de la liste écologiste ont donné ce résultat qui a sacrément surpris.
A noter : en passant les 53,2 % la liste a gagnée une 26ème élue au conseil communautaire. Un vrai enjeu puisqu'il n'y a plus d'élue d'opposition à Saint-Berthevin et qu'à Bonchamp la liste écolo a échoué à 7 voix à gagner un siège communautaire... Yannick Borde, maire de Saint-Berthevin (où Flora Gruau, femme de M. Bercault, était leader de l'opposition de 2014 à 2020) est en embuscade. Ce troisième tour aura lieu lundi et sera intéressant à voir.
https://www.20minutes.fr/municipales/2810191-20200629-resultats-municipales-laval-jeune-chef-entreprise-fait-basculer-ville-gauche

https://www.francebleu.fr/infos/politique/apres-les-municipales-la-bataille-pour-l-agglomeration-de-laval-j-ai-la-legitimite-dit-yannick-borde-1593384600
Eco92
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 7008
Inscription: Dim 12 Juin 2011 18:43
Localisation: Mayenne

Re: Municipales de 2020 en Mayenne

Messagede stephed » Jeu 2 Juil 2020 13:32

Eco92 a écrit:
Laval
L'avance arithmétique de la gauche au premier tour, légère, avait constitué une surprise. La fusion rapide de la liste de Florian Bercault (DVG,PS - 33,81 %) et d'Isabelle Eymon (EELV, DVG, PCF, Génération.s, GRS, PRG - 17,58 %) a pris puisque leur score global a augmentée dans un contexte de participation quasi identique au premier tour. Avec 53,44 % la liste menée par Florian Bercault réussi un pari considéré très improbable il y a encore dix mois, alors que l'opposition avait été dévastée par des démissions successives. La non candidature de François Zocchetto dans un contexte d'agression sexuelle, son remplacement par un candidat qui évitait de trancher entre les partis mais qui imprime peu, le soutien marqué du très populaire député et ex-maire Guillaume Garot et le bon score de la liste écologiste ont donné ce résultat qui a sacrément surpris.
A noter : en passant les 53,2 % la liste a gagnée une 26ème élue au conseil communautaire. Un vrai enjeu puisqu'il n'y a plus d'élue d'opposition à Saint-Berthevin et qu'à Bonchamp la liste écolo a échoué à 7 voix à gagner un siège communautaire... Yannick Borde, maire de Saint-Berthevin (où Flora Gruau, femme de M. Bercault, était leader de l'opposition de 2014 à 2020) est en embuscade. Ce troisième tour aura lieu lundi et sera intéressant à voir.
https://www.20minutes.fr/municipales/2810191-20200629-resultats-municipales-laval-jeune-chef-entreprise-fait-basculer-ville-gauche

https://www.francebleu.fr/infos/politique/apres-les-municipales-la-bataille-pour-l-agglomeration-de-laval-j-ai-la-legitimite-dit-yannick-borde-1593384600


Le résultat de Laval est surprenant, pas tant sur le résultat du 2ème tour inscrit dans les votes du 1er tour mais sur le fait qu'un jeune candidat de 29 ans, inconnu, sans aucun mandat et quasi parachuté l'emporte face à une équipe municipale majoritaire qui a seulement fait 1 mandat et alors que l'opposition municipale a été totalement absente durant celui ci.

Je pense que le retrait du maire sortant, juste au début de la campagne, pour des soupçons d'agression sexuelle à du désorienter une partie de son électorat.
stephed
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 4171
Inscription: Mar 21 Sep 2010 09:47
Localisation: Toulouse

Re: Municipales de 2020 en Mayenne

Messagede Eco92 » Ven 3 Juil 2020 22:50

Adjoints élus à Laval :
1 Bruno Berthier (ex-UF-Modem puis PS puis LREM puis DVG), transition urbaine et commerciale, personnel
2 Isabelle Eymon (EELV), transition environnementale et écologie urbaine i
3 Georges poirier (DVG - plutôt centriste), vie quotidienne et citoyenne
4 Marjorie François (DVG), solidarité et famille
5 Patrice Morin (DVG - plutôt PCF/FI), logement et mixité sociale
6 Marie-Laure Clavreul (DVG), éducation et égalité femme hommes
7 Bruno Fléchard (DVG), cultures pour tous
8 Camille Pétron (PCF), animation de la vie des quartiers et luttes contre les discrimination
9 A tntoibe Caplan (PS), finances, fonciers et budgets participatifs
10 Christine Droguet (DVG), intergénérationnel, lien sénior et enfants
11 Geoffrey Begon (DVE), mobilités urbaines
12 Céline Loiseau (DVG), jeunesse et sport


https://www.ouest-france.fr/elections/municipales/les-douze-adjoints-au-maire-de-laval-ont-aussi-ete-elus-vendredi-3-juillet-6893254
Eco92
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 7008
Inscription: Dim 12 Juin 2011 18:43
Localisation: Mayenne

Re: Municipales de 2020 en Mayenne

Messagede SALVAT » Dim 1 Aoû 2021 22:09

dans ce département de 242 communes, au jour du scrutin, les changements d'orientation vont concerner peu d'entre elles et vont constituer, pour quelques-unes, un retour à la situation de la mandature de 2008-2014.
Disposant de 229 identifications des maires en fonction pour ce nouveau mandat, remplissons des tableaux qui ne devraient, après compléments et corrections, ne point être contredits sur les pourcentages des bilans par strate.

Dans la strate des communes comptant plus de 3500 habitants, 3 changements d'orientation :
-1 DVD remplace 1 DVG-PS : l'HUISSERIE
-1 DVG-PS remplace 1 UDI-centre : LAVAL
-1 DVG-PS remplace 1 LREM : MAYENNE

Tout a été dit sur le chef-lieu qui, suite à des rumeurs, a vu son maire sortant se retirer de la compétition...
L'étiquette macroniste était, manifestement, difficile à porter lors du scrutin... à MAYENNE et un retour au statu quo ante 2014 concerne la troisième cité.

Le bilan global départemental, post-municipales, pour cette strate, s'établit ainsi :
2 DVD, 2 centre, 2 DVG-PS

Très équilibré !

Dans la strate des communes comptant de 1000 à 3500 habitants, 6 changements d'orientation :
-2 DVD remplacent 2 centre : BAZOUGERS, MONTIGNE le BRILLANT
-1 DVD remplace 1 EELV : MONTENAY
-3 DVG remplacent 3 DVD : La BAZOGE, GREZ, PORT-BRILLET

La Gauche retrouve 2 communes perdues en 2014 : ici, une inclination plutôt vers ce côté de l'échiquier politique.
La Droite, de son côté, se console en réduisant la proportion des élus centristes et en retrouvant pleinement sa place à MONTENAY où l'élu sortant a migré vers EELV (cf. messages ci-dessous)**

Le bilan global départemental, post-municipales, s'établit ainsi :
50 DVD, 7 centre, 1 LREM, 11 DVG-PS

Le bloc des 50 devra être clarifié (il doit y avoir quelques centristes sans qu'il y ait eu publicité particulière sur cette appartenance).
On constate que Droite et centre comptent pour plus de 80% des édiles de cette catégorie de communes.

Dans la strate des communes comptant moins de 1000 habitants, 2 changements d'orientation repérés :
-1 DVD remplace 1 app EELV :St HILAIRE du MAINE **
-1 DVG-PS remplace 1 app EELV : CARELLES,

Il s'agit de nuances....Le DVD suggéré dans le message ci-dessous pouvant être qualifié aussi de centriste, mais gardons DVD

Le bilan global départemental, post-municipales, pour cette strate, s'établit ainsi :
1 EXD, 125 DVD, 9 centre, 18 DVG-PS, 1 app PCF

Ici encore, une proportion de plus de 80% d'édiles pouvant être classés à Droite pou au centre

Au TOTAL, hormis les coup de tonnerre de LAVAL, facilité par une conjoncture hors-politique et par la notoriété de l'ancien ministre GAROT, la Droite et le centre, en situation défensive, ont assez bien résisté à une légère poussée de la Gauche.

Avec les réserves d'usage
Bertrand SALVAT

PS :depuis...la création de la CN de VIMARTIN a porté le nombre total des communes à 240
Dans la seconde strate, il faut ajouter 1 élu DVD (donc, 51)
Dans la troisième strate il faut supprimer 3 élus DVD (donc, 121)

** corrections suite message ci-dessous
SALVAT
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 5243
Inscription: Dim 8 Nov 2009 22:13
Messages : 1 (détails)

Re: Municipales de 2020 en Mayenne

Messagede Eco92 » Lun 2 Aoû 2021 07:24

Ce portrait est sans doute juste, avec toute la difficulté de trouver des nuances et de leurs lectures. Je suis par ex très surpris de voir Carrelle en app. EELV (mais pas Montenay, dont le maire était candidat aux régionales avec EELV en 2015, puis aux départementales cette années, toujours avec EELV). Pas surpris que Saint-Hilaire-du-Maine soit app. EELV mais pour le coup le nouveau maire me semble bien DVD et pas DVG, de la complexité des attributions préfectorales dans toutes les petites villes. Je rejoins cependant la conclusion d'un passage à 0 maire app. EELV.

Un point de nuance particulier sur Mayenne. Quand je lis :
SALVAT a écrit:L'étiquette macroniste était, manifestement, difficile à porter lors du scrutin... à MAYENNE et un retour au statu quo ante 2014 concerne la troisième cité.

Je ne suis pas forcément d'accord sur le résultat, si ce n'est que de manière générale porter une étiquette fièrement comme l'a fait le candidat LREM n'est pas forcément favorable tout court dans un contexte de municipales dans une petite sous-pref. Car il ne fait pas oublier que le sortant LREM a été élu comme DVG-PS en 2014. Il n'y avait alors qu'une liste, contre quatre cette année, dont deux issues de la majorité sortante - ne comprenant pas la liste LREM.
Jean-Pierre le Scornet, ex-1er fédéral du PS, adjoint et VP du comcom sortant devenu maire, avait publiquement soutenu Macron dès le premier tour en 2017 et participé au premier congrès d'en marche https://www.ouest-france.fr/pays-de-la-loire/mayenne-53100/des-elus-de-mayenne-communaute-soutiennent-macron-4931091
Il a d'ailleurs été longuement question d'une liste commune entre lui et le candidat LREM aux législatives, qui a changé de commune (il était adjoint à Belgeard) en imaginant que vu les scores de LREM dans la ville (encore 25% aux européennes), la voix était toute tracée.
Sauf qu'une municipale reste une affaire locale. Le soutien du maire sortant, ex-candidat LREM aux sénatoriales, à l'autre liste issue de sa majorité (M. Lavandier) n'a pas aidé.
Si M. Le Scornet indique avoir quitté LREM, et même n'en avoir jamais été membre, et a soutenu les candidats DVG aux élections, on ne peut donc pas parler d'un changement radical car on passe d'un DVG-ex-PS-LREM à un DVG-ex-PS-ex-LREM-prochePS.
Eco92
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 7008
Inscription: Dim 12 Juin 2011 18:43
Localisation: Mayenne

Re: Municipales de 2020 en Mayenne

Messagede SALVAT » Sam 7 Aoû 2021 22:34

Fixer des étiquettes est un exercice peu facile.
Le maire de MONTENAY, Jérôme CHARDON, était d'origine DVD et a été élu sous ce label en 2014 : il s'est présenté en 2015 comme suppléant de sensibilité écologiste -mais non EELV- dans un quatuor dont les autres membres étaient EELV, donc il y était comme un "cousin à la mode de Bretagne" apparenté.
Ce qui s'est passé en 2021 n'est pas à prendre en compte dans le sujet traité qui se borne, dans un premier temps, à l'étude statistique des résultats de 2020.

Se reportant à une célèbre encyclopédie, on peut y lire que Jérôme CHARDON était maire EELV en 2014-2020 : c'est une faute d'anachronisme.
Un répertoire, établi à l'époque, lui attribuait l'étiquette DVD, dans la page consacrée à sa commune....et cette mention n'a été ni protestée ni corrigée.

Apparemment, en 2020, il n'y a pas eu de rupture politique publique, ni avec ses colistiers ni avec son fidèle second, Gervais HAMEAU, qui lui a succédé avec la liste unique qu'il conduisait. il y avait, apparemment, continuité au niveau du nouveau maire et de l'équipe qui perdurait....
....ou alors, ce retrait signifiait-il une rupture qui sommeillait et sera consommée un an plus tard ? Se savait-il en désaccord avec l'électorat de MONTENAY pour n'avoir pas osé constituer une liste ?
Il sera, d'ailleurs lourdement sanctionné (et désavoué) par les électeurs de la commune en 2021 : presque 31% des voix au second tour des départementales.

Des modifications sont apportées à mes tableaux et signalées comme suite au message ci-dessus.

Pour ce qui est de MAYENNE, les précisions apportées traduisent les pérégrinations d'un macroniste qui fait largement état de son choix puis devient discret et revient, sur le tard, sagement à la "maison" comme dirait pmf.
Il y avait une liste LREM qui, candidate à un héritage envisagé, (ou objet d'ambition comme il est expliqué) ,,. a été battue : c'est ce constat statistique qui importait dans le sujet traité...sans autre considération, ma phrase devant être comprise comme plutôt compatissante pour l'intéressé (naïveté de ma part ?).

Bertrand SALVAT
SALVAT
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 5243
Inscription: Dim 8 Nov 2009 22:13
Messages : 1 (détails)

Re: Municipales de 2020 en Mayenne

Messagede SALVAT » Dim 8 Aoû 2021 07:13

Suite à mes réflexions de cette nuit...une suggestion :
l'ex-maire de MONTENAY DVD* n'a-t-il pas dérivé vers l'écologie pour briguer, -renversement d'alliance à l'appui-, le siège départemental occupé par un conseiller qui avait l'investiture de la droite et qu'il a combattu d'abord en tant que suppléant du binôme qui lui faisait face (2015) puis de titulaire de ce même binôme (2021) ?
La source de cette attitude ne pourrait-elle pas être d'ordre idéologique mais relever plutôt du conflit personnel ou de tactique stratégique ?
Lui seul, pourrait nous donner la réponse.
Je retiens une dissociation de son positionnement entre le niveau communal et le niveau cantonal que les électeurs de sa ville n'ont pas du comprendre et qu'ils ont fini par désavouer fortement en 2021.
Bertrand SALVAT

*un second répertoire, plus discret, le qualifiait de DVD avec son cursus personnel. Malheureusement, suite à la mise à jour post-municipales, il a été effacé au profit de son successeur...telle en est la règle !
SALVAT
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 5243
Inscription: Dim 8 Nov 2009 22:13
Messages : 1 (détails)

Re: Municipales de 2020 en Mayenne

Messagede Eco92 » Dim 8 Aoû 2021 09:47

A mon avis l’étiquetage DVD du maire de Montenay de 2014 à 2020 est surtout une erreur. Son passé politique est assez parlant puisqu'il s'agissait en 2021 de sa 3e candidature hors municipales, et que sa première candidature comme adhérent EELV (ce qu'il n'est plus en 2021) date de 2011 :
- en 2011, alors adjoint à Montenay, il était candidat aux cantonales dans le canton d'Ernée au nom de la gauche unie comme représentant d'EELV https://www.ouest-france.fr/pays-de-la-loire/ernee-53500/jerome-chardron-candidat-de-la-gauche-unie-173008
- En 2014, si l'étiquette n'est pas revendiquée pour la liste, il faut dire qu'il est le seul candidat adhérent d'un parti, son appartenance n'est pas cachée, quelques traces, et c'est régulièrement rappelé : https://twitter.com/cgourvil/status/423519518556569600, https://mayenne.eelv.fr/2014/01/15/jerome-chardron-candidat-a-la-mairie-de-montenay/, https://mayenne.eelv.fr/2014/05/23/europeennes-sur-le-terrain-des-energies-douces/, etc.
- En 2015, devenu maire, il était n°3 de la liste EELV aux régionales en Mayenne https://www.ouest-france.fr/pays-de-la-loire/europe-ecologie-les-verts-devoile-sa-liste-3825205 (par contre il n'était pas suppléant aux départementales cette année là, et certainement pas des candidats de droite - ce que je comprends de votre message mais je peux me tromper)
- En 2021 sa candidature comme candidat écologiste (titulaire par contre et pas suppléant) aux départementales apparaît donc assez logique.

Il ne s'est pas représenté en 2020 aux municipales afin de se consacrer à sa vie professionnelle et familiale, le maire élu pour lui succéder est un de ses adjoints et 8 autres membres de son conseil étaient sur sa liste, pas vraiment un désaveau donc : https://www.ouest-france.fr/pays-de-la-loire/montenay-53500/montenay-jerome-chardron-maire-ne-se-representera-pas-6542851

Le canton d'Ernée était totalement ingagnable à gauche, on sait que je milite chez EELV dans le département et c'est plutôt un geste de sympathie qui a été fait par Jérôme Chardron, qui savait qu'il allait au carton mais a accepté de donner de son temps et de sa personne pour l'écologie dans le territoire alors qu'il avait souhaité prendre du champ. L'objectif d'aller au second tour (et donc d'être devant le RN) a été atteint et le score obtenu (un peu plus de 30%) est fort honorable. C'est un canton très à droite, y compris à Montenay : j'ai regardé toutes les élections depuis 2007 : le député UMP-UDI gagne tjs largement, Fillon puis Macron en tête en 2017, Sarkozy en 2012, LREM et RN aux européennes... le fait que le binôme départemental où se trouve l'ex-maire ait obtenu 49 % (et non 31 % dans la ville) salue plutôt son ancrage local.

Après je vous accorde que si l'on se fie à l'étiquetage préfectorale on a l'impression d'un homme à la colonne vertébrale idéologique floue, ce qui n'est pas très juste quand on regarde son parcours, qu'on peut critiquer pourquoi pas, mais qui a le mérite de la cohérence. On se demande bien comment la préfecture a pu passer à côté de l'info quand même...

Pour ce qui est de MAYENNE, les précisions apportées traduisent les pérégrinations d'un macroniste qui fait largement état de son choix puis devient discret et revient, sur le tard, sagement à la "maison" comme dirait pmf.
Il y avait une liste LREM qui, candidate à un héritage envisagé, (ou objet d'ambition comme il est expliqué) ,,. a été battue : c'est ce constat statistique qui importait dans le sujet traité...sans autre considération, ma phrase devant être comprise comme plutôt compatissante pour l'intéressé (naïveté de ma part ?).

Je vous rassure je ne vous voyais aucune malice, et l'étiquette LREM a assurément été balayée alors que le candidat pensait pouvoir décalquer son score des législatives, mais je trouvais intéressant de recontextualiser les mouvements idéologiques locaux. On avait in fine trois liste proche d'LREM et une UDI à s'affronter, ce qui fait quand même beaucoup de centre, avec ses nuances. Mais ce n'est pas surprenant ici, le député PS de la Mayenne est de ceux qui ont voté la confiance au gouvernement Philippe (et l'avaient annoncé clairement aux électeurs), le député UDI du Nord Mayenne est lui même très étonnant idéologiquement (après avoir été un pur Sarkozyste il est aujourd'hui très modérément à droite et a des votes parfois plus proches de LFI que de LREM), et le candidat élu au départementale en regagnant le canton de Mayenne pour la gauche était un des portes paroles médiatiques de LREM dans le départements, mouvement auquel il appartenait encore fin 2020. LREM est à la fois infamant et pas trop pour l'électeur, qui aime le "je ne fais pas de politique" de bon teint dans les campagnes.
Eco92
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 7008
Inscription: Dim 12 Juin 2011 18:43
Localisation: Mayenne

Précédente

Retourner vers Elections municipales de 2020

Vidéos

Découvrez notre sélection de vidéos en lien avec l'actualité.

Voir toutes les vidéos

Guide de l'élu délégué à l'animation, à la vie associative et à la vie des quartiers

Jérôme Dupuis

Ce guide dresse une synthèse du cadre des politiques locales d'animation, de vie associative et de vie des quartiers : les acteurs et le contexte d'intervention, les enjeux, les champs d'intervention...

Découvrir l'ouvrage

Les compétences du conseil municipal, du maire et des adjoints

Joël Clérembaux

Les communes ont des compétences multiples, dont certaines seulement sont clairement identifiées par le Code général des collectivités territoriales ; les lois de décentralisation et la...

Découvrir l'ouvrage

Découvrez tous les ouvrages de

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités