Politiquemania

La base de données de la vie politique française

Démission de Benjamin Griveaux

Forum axé sur les modifications du paysage politique français. Commentez les nominations dans la fonction publique ou les changements d'élus au parlement ou au niveau local.

Re: Démission de Benjamin Griveaux

Messagede Eco92 » Jeu 13 Mai 2021 12:53

stephed a écrit:Et que dire du maire de Draveil qui dirige sa commune depuis plus de 3 mois maintenant depuis une cellule de Fleury-Mérogis sans que cela ne semble choquer personne à commencer par le ministre de la justice, jadis son avocat.


Je vous rejoins sur le fond mais vous informe que le gouvernement a fait savoir qu'il se penchait sur une procédure de révocation de Georges Tron.
https://www.20minutes.fr/politique/3040919-20210512-affaire-georges-tron-gouvernement-travaille-revocation-maire-lr-emprisonne
Eco92
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 7154
Inscription: Dim 12 Juin 2011 18:43
Localisation: Mayenne

Re: Démission de Benjamin Griveaux

Messagede lindet » Jeu 13 Mai 2021 17:56

Il faut aussi se rappeler que l'affaire de la vidéo intime n'a fait que jeter une dernière pelletée sur les ambitions de Benjamin Griveaux. Sa candidature était déjà très mal partie. Et il aurait pu reprendre son parcours politique de manière plus modeste, mais sans doute lui était-il insupportable de ne pas jouer un rôle plus en vue, de devoir rester en retrait après un début de quinquennat où tout semblait lui sourire ? Et peut-être a-t-il entrepris une thérapie qui lui aura fait du bien et donné envie de passer à autre chose ?
lindet
 
Messages: 573
Inscription: Lun 29 Aoû 2011 21:16

Re: Démission de Benjamin Griveaux

Messagede Herimene » Mer 19 Mai 2021 00:14

Dire qu'il aurait très bien pu aspirer à une carrière politique tranquille en Bourgogne du Sud, s'il avait été un peu moins gourmand... Quoique la Saône-et-Loire a déjà connu un scandale politique ces dernières années entraînant une démission et la fin de la carrière politique de l'intéressé, lui aussi ancien secrétaire d'Etat... l'affaire Thévenoud bien entendu.
Herimene
 
Messages: 1835
Inscription: Ven 6 Jan 2012 17:37
Localisation: Saône-et-Loire

Re: Démission de Benjamin Griveaux

Messagede emile » Mer 19 Mai 2021 17:19

De toute façon, c'est le nouveau monde. Ils se fichent pas mal d'être élu quelque part ; la politique est un marchepied pour se construire un réseau dans les affaires. Un peu comme faire Miss France ou Secret Story... Une fois dans le cabinet Tartempio & Compagnie, pas besoin de se remettre en lice tous les 6 ans, ou de se retrouver dans la précarité financière des parlementaires...
emile
 
Messages: 193
Inscription: Mer 20 Fév 2013 15:15

Re: Démission de Benjamin Griveaux

Messagede citoyen electeur » Jeu 20 Mai 2021 08:04

De toute façon, c'est le nouveau monde. Ils se fichent pas mal d'être élu quelque part ; la politique est un marchepied pour se construire un réseau dans les affaires. Un peu comme faire Miss France ou Secret Story... Une fois dans le cabinet Tartempio & Compagnie, pas besoin de se remettre en lice tous les 6 ans, ou de se retrouver dans la précarité financière des parlementaires...


Y compris au RN, où un certain nombre de gens les rejoignent, y compris d'autres partis. Des mercenaires.

Quand ces gens-là arrivent, c'est le signe que la dédiabolisation a réussi.

Voit-on ce genre de mercenaires à gauche du PS ? Juan Branco ? Des médiatiques, ou des professions libérales, tel l'avocat Fiodor Rilov, à qui ça fait de la pub ? Pour lui, je ne pense pas. Le corpus idéologique est déjà présent. Et défendre les plus faibles est une des valeurs de la Gauche.

Moins un parti politique a de valeurs, plus il attire les mercenaires. Comme une partie des éléphants après la déroute de 2017, qui se sont reconvertis, y compris des jeunes, comme ElMokri.
citoyen electeur
 
Messages: 483
Inscription: Mar 30 Mar 2021 13:10

Re: Démission de Benjamin Griveaux

Messagede Eco92 » Jeu 20 Mai 2021 08:34

Vers 2010 on a beaucoup eu ça chez les verts, j'avais contesté le passage d'une ouverture large à des associatifs qui a pu se transformer à une ouverture large à des gens encartés ailleurs. Bon tout ne s'est pas mal passé mais on a constaté chez ces "traitres" à leur camp initial une capacité à continuer de trahir assez logique : Pierre Larroutourou a changé 4 fois de parti depuis 2010 (PS>EELV>PS>Nouvelle Donne), trois fois pour Stéphane Gatignon (PCF>EELV>Parti écologiste), les cas les plus "fou" idéologiquement restant ces élus MRC qui rejoignent EELV quelques mois après leur élection en 2010 (on en retrouve désormais député LREM)...
Bon pour leur défenses des "ex vertes" toujours chez les verts n'étaient pas moins aventureux parfois (De Rugy et Placé en tête), mais assurément il y a eu un vent d'opportunisme net avec le succès, sa rançon j'imagine.
J'ai l'impression, peut-être à tort, que c'est moins le cas en 2019-21 mais bon on a pas encore le recul, le fait est que d'autres partis de transition se sont créé (comme Génération.S) qui aspirent aussi une part de ces déçus du PS ?
Eco92
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 7154
Inscription: Dim 12 Juin 2011 18:43
Localisation: Mayenne

Re: Démission de Benjamin Griveaux

Messagede Oskial » Jeu 20 Mai 2021 09:16

Eco92 a écrit:Vers 2010 on a beaucoup eu ça chez les verts, j'avais contesté le passage d'une ouverture large à des associatifs qui a pu se transformer à une ouverture large à des gens encartés ailleurs. Bon tout ne s'est pas mal passé mais on a constaté chez ces "traitres" à leur camp initial une capacité à continuer de trahir assez logique : Pierre Larroutourou a changé 4 fois de parti depuis 2010 (PS>EELV>PS>Nouvelle Donne), trois fois pour Stéphane Gatignon (PCF>EELV>Parti écologiste), les cas les plus "fou" idéologiquement restant ces élus MRC qui rejoignent EELV quelques mois après leur élection en 2010 (on en retrouve désormais député LREM)...
Bon pour leur défenses des "ex vertes" toujours chez les verts n'étaient pas moins aventureux parfois (De Rugy et Placé en tête), mais assurément il y a eu un vent d'opportunisme net avec le succès, sa rançon j'imagine.
J'ai l'impression, peut-être à tort, que c'est moins le cas en 2019-21 mais bon on a pas encore le recul, le fait est que d'autres partis de transition se sont créé (comme Génération.S) qui aspirent aussi une part de ces déçus du PS ?


Le nomadisme politique n'est pas nouveau, mais il s'accentue naturellement dans les périodes de recomposition politique. Cette dernière entraine de fait des migrations, des aller-retour parfois. Si l'on ajoute à cela la "chapellisation" de l'offre politique avec la création de petits partis, souvent issus de scissions et qui se regroupent, scissionnent, se recomposent eux-mêmes, on va connaître de plus en plus de militants et d'élus qui verront se succéder des cartes différentes, sans que ça ne fasse d'eux des mercenaires.
Pour Benjamin Grivaux (ou Myriam El Khomri citée par citoyen électeur), je vous trouve durs : je suis de ceux qui pensent que la politique n'est pas et ne doit pas être un métier. Du coup, il est plutôt sain que pour certains, une fonction politique ne soit qu'un passage. Etant favorable au non cumul des mandats dans le temps, je pense même qu'il fat accompagner les élus dans leur retour à la vie "civile".
Oskial
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 423
Inscription: Mer 24 Fév 2010 15:40
Messages : 2 (détails)

Re: Démission de Benjamin Griveaux

Messagede PhB » Jeu 20 Mai 2021 09:41

Eco92 a écrit:Vers 2010 on a beaucoup eu ça chez les verts, j'avais contesté le passage d'une ouverture large à des associatifs qui a pu se transformer à une ouverture large à des gens encartés ailleurs. Bon tout ne s'est pas mal passé mais on a constaté chez ces "traitres" à leur camp initial une capacité à continuer de trahir assez logique : Pierre Larroutourou a changé 4 fois de parti depuis 2010 (PS>EELV>PS>Nouvelle Donne), trois fois pour Stéphane Gatignon (PCF>EELV>Parti écologiste), les cas les plus "fou" idéologiquement restant ces élus MRC qui rejoignent EELV quelques mois après leur élection en 2010 (on en retrouve désormais député LREM)...
Bon pour leur défenses des "ex vertes" toujours chez les verts n'étaient pas moins aventureux parfois (De Rugy et Placé en tête), mais assurément il y a eu un vent d'opportunisme net avec le succès, sa rançon j'imagine.
J'ai l'impression, peut-être à tort, que c'est moins le cas en 2019-21 mais bon on a pas encore le recul, le fait est que d'autres partis de transition se sont créé (comme Génération.S) qui aspirent aussi une part de ces déçus du PS ?

On s'éloigne du sujet, je réponds dans le fil des Pays de la Loire.
PhB
 
Messages: 1696
Inscription: Ven 26 Aoû 2011 22:32
Localisation: Planète Terre

Re: Démission de Benjamin Griveaux

Messagede stephed » Jeu 20 Mai 2021 12:57

Eco92 a écrit:Vers 2010 on a beaucoup eu ça chez les verts, j'avais contesté le passage d'une ouverture large à des associatifs qui a pu se transformer à une ouverture large à des gens encartés ailleurs. Bon tout ne s'est pas mal passé mais on a constaté chez ces "traitres" à leur camp initial une capacité à continuer de trahir assez logique : Pierre Larroutourou a changé 4 fois de parti depuis 2010 (PS>EELV>PS>Nouvelle Donne), trois fois pour Stéphane Gatignon (PCF>EELV>Parti écologiste), les cas les plus "fou" idéologiquement restant ces élus MRC qui rejoignent EELV quelques mois après leur élection en 2010 (on en retrouve désormais député LREM)...
Bon pour leur défenses des "ex vertes" toujours chez les verts n'étaient pas moins aventureux parfois (De Rugy et Placé en tête), mais assurément il y a eu un vent d'opportunisme net avec le succès, sa rançon j'imagine.
J'ai l'impression, peut-être à tort, que c'est moins le cas en 2019-21 mais bon on a pas encore le recul, le fait est que d'autres partis de transition se sont créé (comme Génération.S) qui aspirent aussi une part de ces déçus du PS ?


Sans trop développer pour rester dans le sujet, je dirais qu'EELV comme tout les partis est aussi victime de la nouvelle règle en vigueur qui est que maintenant on n'exclut plus, ni ne renvoi dans les partis. Avant les dissidents étaient exclus, plus ou moins réintégrés en cas de victoire électorale à la fin. Maintenant c'est fini, Pour EELV, les cas extrêmes sont les situations de Marseille et de Montpellier.
stephed
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 4215
Inscription: Mar 21 Sep 2010 09:47
Localisation: Toulouse

Précédente

Retourner vers Modification du paysage politique

Vidéos

Découvrez notre sélection de vidéos en lien avec l'actualité.

Voir toutes les vidéos

Le maire président de séance du conseil municipal

Joël Clérembaux

Le maire, en sa qualité d'exécutif du conseil municipal, se voit attribuer des compétences relatives aux réunions de l'assemblée délibérante. Administrer la séance du conseil municipal en assurant sa publicité et en tenant la présidence, diriger les débats...

Découvrir l'ouvrage

Découvrir l'ouvrage

Découvrez tous les ouvrages de

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité