Politiquemania

La base de données de la vie politique française

Européennes de 2019 - Verts/ALE

Forum de discussion axé sur les élections européennes en France du 26 mai 2019. Discutez de la campagne, des candidats et des partis en présence.

Européennes de 2019 - Verts/ALE

Messagede Républicain67 » Mer 4 Juil 2018 20:48

Le groupe des Verts/Alliance libre européenne du Parlement européen compte 52 députés de partis verts/écologistes et régionalistes/autonomistes/indépendantistes (Alliance libre européenne).

Le groupe actuel comprend les partis suivants:

Parti vert européen

- Allemagne: Alliance 90/Les Verts (Bündnis 90/Die Grünen): 11 députés
- Autriche: Les Verts-Alternative verte (Die Grünen-Die grüne Alternative): 3 députés
- Belgique:
Communauté française: Ecolo: 1 député
Communauté flamande: Groen: 1 député
- Danemark: Parti socialiste populaire (Socialistisk FolkepartiPVE et Alliance de la Gauche verte nordique): 1 député
- Espagne: Equo: 1 député
- Finlande: Ligue verte (Vihreä Liitto): 1 député
- France: Europe Écologie Les Verts: 6 députés
- Hongrie : La politique peut être différente (Lehet Más a Politika): 1 député
- Luxembourg : Les Verts (Déi Gréng): 1 député
- Pays-Bas: Gauche verte (GroenLinks): 2 députés
- Parti vert de l'Angleterre et du pays de Galles (Green Party of England and Wales): 3 députés
- Suède: Parti de l'environnement Les Verts (Miljöpartiet de Grön) : 4 députés

Alliance libre européenne

- Espagne :
Catalogne : Gauche républicaine de Catalogne (ERC) : 2
Galice : Bloc nationaliste galicien (BNG) : 1 député
- Lettonie: Union russe de Lettonie (observateur): 1 député
- Royaume-Uni
Écosse: Parti national écossais: 2 députés
Pays de Galle: Plaid Cymru: 1 député

Autres

- Allemagne:
Parti écologiste-démocrate (ÖDP) : 1 député
Parti pirate : 1 député
- Croatie : indépendant : 1 député
- Estonie : indépendant : 1 député
- Hongrie : Ensemble (Együtt): 1 député
- Italie: indépendant: 1 député
- Lituanie: Union lituanienne agraire et des verts : 1 député
- Slovénie : Verjamem : 1 député

NB: Les nationalistes flamands de la Nieuw-Vlaamse Alliantie (N-VA) siègent depuis 2014 dans le groupe ECR.

Il faut désormais retrancher les élus écologistes et indépendantistes du Royaume-Uni (Brexit oblige). Je ne suis pas un expert concernant les partis écologistes et régionalistes en Europe. Les écologistes français devraient selon les sondages faire un moins bon résultat qu'en 2014. Je ne crois cependant pas à une disparition des élus EELV au Parlement européen. La Belgique pourrait voir une assez forte progression des écologistes et cela des deux côtés de la frontière linguistique. Comme pour le PTB-PVDA surtout aux dépens des sociaux-démocrates du PS et du SP.A. En Allemagne aussi une légère progression des écologistes est possible. Je pense qu'à part le départ des élus britanniques, le groupe Verts/ALE devrait connaître une certaine stabilité (recul dans certains pays, progression dans d'autres). L'Alliance libre européenne devrait plus subir les effets du Brexit que le PVE, vu que les nationalistes écossais et gallois formaient près de la moitié des élus régionalistes.
Dernière édition par ploumploum le Jeu 5 Juil 2018 08:18, édité 1 fois.
Raison: Corrections diverses (merci de se relire avant de poster)
Républicain67
 
Messages: 2292
Inscription: Jeu 17 Jan 2013 10:57
Avertissements: 1

Re: Elections européennes de 2014- Verts/ALE

Messagede Eco92 » Mer 4 Juil 2018 21:16

Le Brexit va clairement créer des pertes dans ce groupe qui accueillait les indépendantistes écossais et les Gallois, en plus des élus verts britanniques.

Au-delà de ça il serait intéressant de regarder par pays là où les partis ont des chances d'augmenter ou baisser.

Très rapidement il faut noter une dynamique légère hausse pour les Grünen allemand, qui ont toujours été parmi les leaders du groupe, lié à une attitude jugée responsable dans la crise de coalition. Il s'agit d'un groupe vert plutôt considéré comme centriste, même s'il y a des nuance.

Pour les fortes hausses probables il y a les GroenLinks néerlandais, qui ont le vent en poupe depuis plusieurs années et devraient obtenir des gains. Depuis les législative leur charismatique leader s'est imposé en anti-PVV pro-UE, leurs deux sièges devraient au moins doubler, voire plus.

Gain à imaginer aussi sans doute du côté de la méconnue Union lituanienne agraire et des verts. Un drôle de parti au sein des verts européens (dont il n'est pas membre comme justement rappelé ci-dessus), fondé en 1922, plus agrarien qu'écolo, et plutôt conservateur. Ayant participé à quelques coalition et plutôt au creux de la vague dans les années 2000 (sous les 4%) le parti avait enclenché une remontée aux européennes de 2014 en gagnant son premier député européen avec 6,62 % des suffrages (plus de 5% de plus qu'en 2009). En 2016 le parti a terminé en tête des élections législatives pour la première fois de son histoire, passant de la 9ème à la 1ère place avec 21,5 % et 54 députés (sur 141) contre 3,9 % et 1 député quatre ans plus tôt. Leur leader (non encarté et présenté en ouverture) est devenu premier-ministre d'une coalition. J'ignore s'il est populaire ou non mais elle tient toujours et j'imagine que cela renforcera le vote pour les agrariens et vers lituaniens en 2019. Bon quoiqu'il en soit il n'y a que 11 députés européens en Lituanie.

Au rang des pertes potentielles, on se demandait dans le sujet sur la GUE/NGL si IU ferait liste commune avec Podemos, sachant que le premier restera lié à la GUE et le second au nouveau parti de Mélenchon. Equo, parti écolo espagnol, avait également fait liste commune avec IU et Podemos aux législatives (et obtenu ses premiers députés ainsi). A noter le sortant est entré en 2016 au PE dans le cadre d'un accord au sein de la Coalition Compromís (des nationalistes valenciens principalement) et pas Podemos. Il est aussi probable que l'ERC Catalane gagne des voix lors de cette élection.

Sur les fédéralistes notons que c'est secret mais a priori EELV et R&PS seront alliés à cette élections (comme à de nombreuses reprises mais pas en 2014).

Notons enfin (il y a beaucoup de choses à dire sur tous les pays là c'est en vrac) qu'il existe un autre parti européen puisque le parti pirate allemand (dont la députée sortante ne se représente pas), appartient au Parti pirate européen. Il y a une existence européenne avec des élus dans divers pays et des députés européens en Suède dans la mandature précédente mais je crains (car j'ai bien aimé le travail de la sortante) qu'ils disparaissent totalement du PE.
Eco92
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 5448
Inscription: Dim 12 Juin 2011 18:43
Localisation: Mayenne

Re: Elections européennes de 2014- Verts/ALE

Messagede Républicain67 » Mer 4 Juil 2018 21:30

Eco92 a écrit:Le Brexit va clairement créer des pertes dans ce groupe qui accueillait les indépendantistes écossais et les Gallois, en plus des élus verts britanniques.

Au-delà de ça il serait intéressant de regarder par pays là où les partis ont des chances d'augmenter ou baisser.

Très rapidement il faut noter une dynamique légère hausse pour les Grünen allemand, qui ont toujours été parmi les leaders du groupe, lié à une attitude jugée responsable dans la crise de coalition. Il s'agit d'un groupe vert plutôt considéré comme centriste, même s'il y a des nuance.

Pour les fortes hausses probables il y a les GroenLinks néerlandais, qui ont le vent en poupe depuis plusieurs années et devraient obtenir des gains. Depuis les législative leur charismatique leader s'est imposé en anti-PVV pro-UE, leurs deux sièges devraient au moins doubler, voire plus.

Gain à imaginer aussi sans doute du côté de la méconnue Union lituanienne agraire et des verts. Un drôle de parti au sein des verts européens (dont il n'est pas membre comme justement rappelé ci-dessus), fondé en 1922, plus agrarien qu'écolo, et plutôt conservateur. Ayant participé à quelques coalition et plutôt au creux de la vague dans les années 2000 (sous les 4%) le parti avait enclenché une remontée aux européennes de 2014 en gagnant son premier député européen avec 6,62 % des suffrages (plus de 5% de plus qu'en 2009). En 2016 le parti a terminé en tête des élections législatives pour la première fois de son histoire, passant de la 9ème à la 1ère place avec 21,5 % et 54 députés (sur 141) contre 3,9 % et 1 député quatre ans plus tôt. Leur leader (non encarté et présenté en ouverture) est devenu premier-ministre d'une coalition. J'ignore s'il est populaire ou non mais elle tient toujours et j'imagine que cela renforcera le vote pour les agrariens et vers lituaniens en 2019. Bon quoiqu'il en soit il n'y a que 11 députés européens en Lituanie.

Au rang des pertes potentielles, on se demandait dans le sujet sur la GUE/NGL si IU ferait liste commune avec Podemos, sachant que le premier restera lié à la GUE et le second au nouveau parti de Mélenchon. Equo, parti écolo espagnol, avait également fait liste commune avec IU et Podemos aux législatives (et obtenu ses premiers députés ainsi). A noter le sortant est entré en 2016 au PE dans le cadre d'un accord au sein de la Coalition Compromís (des nationalistes valenciens principalement) et pas Podemos. Il est aussi probable que l'ERC Catalane gagne des voix lors de cette élection.

Sur les fédéralistes notons que c'est secret mais a priori EELV et R&PS seront alliés à cette élections (comme à de nombreuses reprises mais pas en 2014).

Notons enfin (il y a beaucoup de choses à dire sur tous les pays là c'est en vrac) qu'il existe un autre parti européen puisque le parti pirate allemand (dont la députée sortante ne se représente pas), appartient au Parti pirate européen. Il y a une existence européenne avec des élus dans divers pays et des députés européens en Suède dans la mandature précédente mais je crains (car j'ai bien aimé le travail de la sortante) qu'ils disparaissent totalement du PE.


Les Grünen pourraient en effet légèrement augmenter leur nombre d'élus en Allemagne. En Autriche ça me semble dur pour les écologistes. Les Verts ont été éliminé du Nationalrat aux dernières élections législatives, cela même si le Président Van der Bellen est proche des Grünen. Vous avez tout à fait raison, une percée est à prévoir au Pays-Bas. Cela devrait également être le cas en Belgique, où les élections législatives et régionales devraient se tenir le même jour. En Flandre, Groen pourrait même arriver en tête de la gauche bien que très loin derrières les nationalistes de la N-VA et la droite. Les pirates peuvent espérer une percée en République tchèque, où ils ont fait un score canon aux dernières législatives.
Républicain67
 
Messages: 2292
Inscription: Jeu 17 Jan 2013 10:57
Avertissements: 1

Re: Européennes de 2019 - Verts/ALE

Messagede Tiouz » Ven 24 Mai 2019 06:34

Hypothèse farfelue mais techniquement possible: pensez-vous que le groupe Verts/ALE puisse être composé de 10 eurodéputés français dans le cas où EELV fasse 7 ou 8% (mettons 7 députés européens) + Claire Nouvian de PS/PP (dans le cas où elle serait élue) + les deux Pascal de la liste LREM ?

Ces derniers se sont-ils engagés à siéger dans le "nouveau groupe" dont fera partie LREM ?
Tiouz
 
Messages: 2
Inscription: Ven 24 Mai 2019 06:10

Re: Européennes de 2019 - Verts/ALE

Messagede WitherBoss » Ven 24 Mai 2019 12:26

Pour la liste PS vous voulez parler d'Aurore Lalucq j'imagine?
WitherBoss
 
Messages: 334
Inscription: Sam 6 Jan 2018 22:02

Re: Européennes de 2019 - Verts/ALE

Messagede Eco92 » Ven 24 Mai 2019 16:08

Techniquement peu probable dans le cas décrit en tous cas.

D'une part il est clair que Canfin et Durand siègeront dans le groupe choisis par LREM, à la rigueur l'un pourrait changer en cours de mandat, on ne sait jamais mais certainement pas dès l'élection.

Claire Nouvian est 78e sur la liste PS, il faudrait donc non seulement que la liste PS-PP soit la seule à avoir + de 5%, mais en plus que le Brexit ait lieu pour qu'elle soit élu, on n'y est pas.

Lalucq pourrait éventuellement rejoindre le groupe vert, elle l'avait dit dans la campagne avant d'être rappelée à l'ordre mais si Glucksman a dit qu'il siègerait avec les sociaux-démocrates je ne sais pas si elle est revenue sur ses propos.

Mais il y a plus de chance d'avoir un groupe vert avec 10 eurodéputés s'ils font 8% et que le PS est sous les 5, les verts pourraient y gagner un siège, etc. Bon les verts à 10% n'est pas totalement impossible non plus et cela pourrait leur donner 11 sièges sans le PS et après le Brexit mais enfin, ce n'est pas le plus probable et ça fait beaucoup de si. Cela reste moins farfelu que de voir les élus LREM rejoindre le groupe vert au lendemain de l'élection (même si pour l'un d'entre eux ce "rejoindre" serait "rester dans").
Eco92
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 5448
Inscription: Dim 12 Juin 2011 18:43
Localisation: Mayenne

Re: Européennes de 2019 - Verts/ALE

Messagede Nico » Mar 28 Mai 2019 20:40

Petit recensement des élus qui devraient faire partie du groupe Verts/ALE, qui exclut l'Espagne, où j'ai une incertitude au niveau des élus, notamment indépendantistes, qui devraient y siéger. De même, il n'est pas impossible que les Pirates allemands et tchèques rejoignent logiquement ce groupe.

- Bündnis 90 / Die Grünen (Allemagne) : 21 sièges (+10)
- Ökologisch-Demokratische Partei (Allemagne) : 1 siège (=)
- Die Grünen – Die Grüne Alternative (Autriche) : 2 sièges (-1)
- Ecolo (Belgique) : 2 sièges (+1)
- Groen (Belgique) : 1 siège (=)
- Socialistisk Folkeparti (Danemark) : 2 sièges (+1)
- Vihreä liitto (Finlande) : 2 sièges (+1)
- Europe Écologie Les Verts (France) : 12 sièges (+6)
- Green Party (Irlande) : 2 sièges (+2)
- Latvijas Krievu savienība (Lettonie) : 1 siège (=)
- Lietuvos valstiečių ir žaliųjų sąjunga (Lituanie) : 2 sièges (+1)
- déi gréng (Luxembourg) : 1 siège (=)
- GroenLinks (Pays-Bas) : 3 sièges (+1)
- Pessoas–Animais–Natureza (Portugal) : 1 siège (+1)
- Green Party of England and Wales (Royaume-Uni) : 7 sièges (+4)
- Miljöpartiet de Gröna (Suède) : 2 sièges (-1)

Soit 62 sièges temporairement, on s'était posé la question du niveau auquel descendrait ce groupe, il progresse finalement de manière conséquente comparé à la précédente élection, ce qui est une belle performance.
Nico
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 3502
Inscription: Dim 3 Oct 2010 16:34
Localisation: Corrèze

Re: Européennes de 2019 - Verts/ALE

Messagede Eco92 » Mar 28 Mai 2019 21:52

Il progresse sans doute bien plus que ça avec les indépendantistes espagnols que vous citez ainsi que Ernest Urtasun, 3e sur la liste Unidas Podemos (qui siège pour Iniciativa per Catalunya Verds) et le SNP écossais que vous avez oublié (3 élus, +1). On peut en effet penser que les 4 pirates les rejoindront, à suivre, mais aussi Aurore Lalucq, élue sur la liste PS mais qui avait dit vouloir siéger avec les verts, on verra. Comme exprimé dans un autre sujet je regarde aussi avec curiosité le choix de la seule députée de Diem25 (en Grèce, pays absent du groupe).

EDIT : dans le sujet sur les partis anti-spécistes j'apprends que le député animaliste portugais rejoint le groupe Verts-ALE, il pourrait entraîner ses deux collègues (il faut dire qu'avec plus de 70 membres le groupe vert devient un groupe charnière, et ils y auront plus de poids que dans une GUE en baisse).
Eco92
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 5448
Inscription: Dim 12 Juin 2011 18:43
Localisation: Mayenne

Re: Européennes de 2019 - Verts/ALE

Messagede Ramdams » Mar 28 Mai 2019 22:00

Je suis assez étonné du recul des écologistes en Suède, pourtant la patrie de Greta Thunberg. D'autant que je ne vois pas d'autres partis qui auraient pu capter ces voix.

En outre, apparemment, pour le Miljöpartiet de Gröna, ce serait non pas un mais même deux sièges de perdus par rapport à 2014.
Ramdams
 
Messages: 442
Inscription: Dim 24 Mar 2013 11:55

Re: Européennes de 2019 - Verts/ALE

Messagede Eco92 » Mar 28 Mai 2019 22:08

Cette étrangeté a en effet été souligné pas mal, y compris avant l'élection pour les sondages, le Courrier international en reproduit un exemple ici https://www.courrierinternational.com/article/elections-aux-europeennes-pas-deffet-greta-en-suede

Parmi les arguments, des thématiques écolos repris très fortement par le Parti du centre, qui a gagné des sièges, et surtout le fait que les débats aient été largement dominé par les thématiques d'immigration.
Eco92
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 5448
Inscription: Dim 12 Juin 2011 18:43
Localisation: Mayenne

Suivante

Retourner vers Élections européennes de 2019

Vidéos

Découvrez notre sélection de vidéos en lien avec l'actualité.

Voir toutes les vidéos

Guide du conseil municipal - Règles, pièges et astuces

Eric Landot

Comment un conseil municipal fonctionne-t-il ? Quel est le statut de l'élu ? Quels sont les droits des élus minoritaires ? Quels pièges juridiques éviter lors des séances du conseil ? Quelles astuces faut-il maîtriser ? Quelles sont les premières mesures à prendre...

Découvrir l'ouvrage

Guide de l'élu délégué à la participation, la démocratie locale et la citoyenneté

Jérôme Dupuis

Du budget participatif à la territorialisation des services municipaux et intercommunaux et aux panels des pratiques participatives, en passant par les repas de quartier, les comités d'engagement au...

Découvrir l'ouvrage

Découvrez tous les ouvrages de

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités