Politiquemania

La base de données de la vie politique française

Elections législatives de 2015 au Venezuela

Ce forum permet de réagir sur tous les évènements politiques qui ne concernent ni la France ni l'Europe. Exprimez-vous sur les élections, décisions ou nominations dans le reste du monde.

Elections législatives de 2015 au Venezuela

Messagede ploumploum » Sam 5 Déc 2015 16:10

Près de 3 ans après le décès d'Hugo Chavez et l'élection de Nicolas Maduro à la présidence de la République, les électeurs vénézuéliens sont appelés ce 6 décembre à renouveler les 167 sièges de l'Assemblée Nationale, chambre unique du Parlement.

Ce scrutin se réalise dans un contexte de crise économique (notamment une forte inflation).

Mode de scrutin mixte :
113 sièges au scrutin uninominal majoritaire dans 87 circonscriptions
51 sièges à la proportionnelle
3 sièges réservés pour les indigènes

Deux grands blocs s'affrontent :
- le Grand pôle Patriotique mené par le PSUV, le parti chaviste, qui dispose de 100 des 165 sièges sortants
- la MUD (Mesa de la Unidad Democrática) , le mouvement d'opposition : 63 sièges dans l'assemblée sortante


Les dizaines de sondages publiés *donnent tous la MUD nette vainqueur en voix et en sièges, ce qui aboutirait à une inédite cohabitation.

* à prendre avec précaution puisque en 2013, les sondages s'étaient plantés sur le résultat : certains donnaient Capriles vainqueur avec 10 pts d'avance, d'autres donnaient Madureo vainqueur avec 10 pts d'avance...

http://www.lemonde.fr/ameriques/article ... _3222.html
ploumploum
 
Messages: 15700
Inscription: Ven 11 Mar 2011 18:24
Localisation: Séquano-Dionysien

Re: Elections législatives de 2015 au Venezuela

Messagede ploumploum » Lun 7 Déc 2015 11:05

Vers la fin d'un cycle de gauche en Amérique du Sud : après la défaite du FPV en Argentine, voici la lourde défaite du PSUV, le parti chaviste.

Les résultats provisoires donnent 99 sièges à la MUD
46 au PSUV et alliés
22 sièges à pourvoir

A noter : très forte participation ( près de 75 %)

Le résultat définitif est important. La Constitution vénézuélienne distingue en effet trois majorités : la simple (84 députés) acquise à l’opposition, celle des trois cinquièmes (101 députés) et celle des deux tiers (112 députés), qui permettrait aux députés de l’opposition d’engager un référendum révocatoire contre Nicolas Maduro, à partir du mois d’avril 2016, ou une réforme constitutionnelle. La nouvelle Assemblée nationale prendra ses fonctions le 5 janvier.


http://www.lemonde.fr/ameriques/article ... _3222.html
ploumploum
 
Messages: 15700
Inscription: Ven 11 Mar 2011 18:24
Localisation: Séquano-Dionysien

Re: Elections législatives de 2015 au Venezuela

Messagede alamo » Mar 8 Déc 2015 22:46

Comme si les résultats des Régionales en France ne suffisait pas à notre bonheur, la droite extrémiste et inféodée aux intérêts US revient au pouvoir au Venezuela après avoir refait (en légèrement plus soft) le coup de la paralysie économique du pays façon Pinochet...
alamo
 
Messages: 3339
Inscription: Lun 16 Avr 2012 14:22

Re: Elections législatives de 2015 au Venezuela

Messagede ploumploum » Mar 8 Déc 2015 23:33

alamo a écrit:Comme si les résultats des Régionales en France ne suffisait pas à notre bonheur, la droite extrémiste et inféodée aux intérêts US revient au pouvoir au Venezuela après avoir refait (en légèrement plus soft) le coup de la paralysie économique du pays façon Pinochet...


Ce sera intéressant de voir ce que va faire la MUD (droite) avec la majorité des 2/3 (il lui manque deux sièges). Majorité qui lui permettrait de proposer des réformes constitutionnelles, révoquer les hauts-fonctionnaires, révoquer des membres du Tribunal Suprême, éjecter le vice-président de la République et autres membres du Gvt...
ploumploum
 
Messages: 15700
Inscription: Ven 11 Mar 2011 18:24
Localisation: Séquano-Dionysien

Re: Elections législatives de 2015 au Venezuela

Messagede VincentLP92 » Mer 9 Déc 2015 00:21

alamo a écrit:(...) la droite extrémiste et inféodée aux intérêts US revient au pouvoir au Venezuela après avoir refait (en légèrement plus soft) le coup de la paralysie économique du pays façon Pinochet...


Je ne suis pas un fin connaisseur de l'Amérique latine, mais les articles de presse évoque, an Vénézuela comme en Argentine, des coalitions d'opposition nettement plus variées. J'ai l'impression qu'on y trouve certes des libéraux, des anticommunistes virulents, mais aussi des sociaux-libéraux et des gens qu'en Europe on classerait au centre voire au centre-gauche. Ces coalitions connaissent d'ailleurs des tensions internes entre ceux qui sont plus ou moins conciliants avec les anciens pouvoirs gaucho-populiste (suis-je dans le ton avec ce vocabulaire ?) et leurs acquis sociaux.
Pluitôt que de lancer l'anathème sur les nouvelles majorité, il faudrait voir quelles politiques ils vont mettre en place. Après tout, Chavès était au départ dénoncé comme un apprenti dictateur militaro-gauchiste ; la réalité, bien que discutable, en est quand même assez éloigné.
VincentLP92
 
Messages: 267
Inscription: Lun 12 Sep 2011 16:00
Localisation: Nanterre (Hauts-de-Seine)
Messages : 2 (détails)

Re: Elections législatives de 2015 au Venezuela

Messagede Herimene » Mer 9 Déc 2015 01:00

Pour le coup, j'attends également de voir. Mais en Argentine Mauricio Macri a montré par ses premières mesures qu'il était clairement un libéral-conservateur américain et pas le centriste qu'il a pu affirmer être pour rassembler effectivement une opposition très hétéroclite qui lui a permis de gagner la présidentielle.

Au Venezuela, je demande à voir ce qu'il en sera, mais effectivement une bonne dose des mouvements composant le MUD se revendiquent sociaux-démocrates ou de centre-gauche. Seulement, Capriles est un vrai libéral. Et l'expérience a montré qu'en Amérique Latine se présenter comme social-démocrate (notamment au Brésil) était souvent un artifice pour cacher qu'on était profondément libéral-conservateur. Les expériences centristes en Amérique Latine sont extrêmement rares, il n'y a souvent guère d'alternative entre un bloc très marqué à gauche et un bloc très marqué à droite. L'un des rares contre exemples étant l'expérience Alejandro Toledo au Pérou au début des années 2000, et avec surprise mais dans une moindre mesure celle de Juan Manuel Santos en Colombie, qui a surpris un peu tout le monde en reniant en très grande partie l'uribisme et essayant de faire une politique étrangère et nationale soucieuse de l'intérêt général et assez peu aligné sur les intérêts américains (en tout cas comparativement à ce qui était habituel dans son pays) alors qu'il était face à un paysage politique colombien très droitisé.
Herimene
 
Messages: 1927
Inscription: Ven 6 Jan 2012 17:37
Localisation: Saône-et-Loire

Re: Elections législatives de 2015 au Venezuela

Messagede Corondar » Mer 9 Déc 2015 17:35

alamo a écrit:Comme si les résultats des Régionales en France ne suffisait pas à notre bonheur, la droite extrémiste et inféodée aux intérêts US revient au pouvoir au Venezuela après avoir refait (en légèrement plus soft) le coup de la paralysie économique du pays façon Pinochet...


On peut peut être simplement y voir une volonté d'alternance après plusieurs années de domination d'un camp politique ?
Personnellement, je trouve surtout que ce genre de résultat démontre que le Venezuela n'était pas la caricature totalitaire marxisante que certains en faisaient.
Corondar
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 4844
Inscription: Mar 26 Jan 2010 01:57
Messages : 1 (détails)

LE MODELE NICARAGUAYEN

Messagede Genaro Flores » Sam 12 Déc 2015 22:38

Corondar a écrit:
alamo a écrit:Comme si les résultats des Régionales en France ne suffisait pas à notre bonheur, la droite extrémiste et inféodée aux intérêts US revient au pouvoir au Venezuela après avoir refait (en légèrement plus soft) le coup de la paralysie économique du pays façon Pinochet...


On peut peut être simplement y voir une volonté d'alternance après plusieurs années de domination d'un camp politique ?
Personnellement, je trouve surtout que ce genre de résultat démontre que le Venezuela n'était pas la caricature totalitaire marxisante que certains en faisaient.



Tout à fait d’accord avec toi Corondar !
La défaite que viennent de subir les Chavistes me fait d’ailleurs penser à celle des Sandinistes au Nicaragua, lors de l’élection présidentielle du 25 février 1990. En place depuis la Révolution de juillet 1979, Daniel Ortega avait dû s’incliner devant la droite regroupée autour de Violeta de Chamorro, veuve du directeur de « La Prensa », principal quotidien du pays, dont l’assassinat, en janvier 1978, allait déclencher l’insurrection victorieuse contre le tyran Anastasio Somoza.
A cette époque, le Front Sandiniste de Libération Nationale (FSLN) était là aussi accusé, de toutes parts, de dérive totalitaire, le gouvernement américain soutenant notamment à bout de bras la guérilla animée par les Contras (les ex-somozistes) pour le déloger du pouvoir. In fine, le FSLN reconnut la victoire de son adversaire et l’alternance eut lieu le plus démocratiquement du monde.
16 ans plus tard, Ortega reprit le chemin du palais présidentiel, mais cette fois-ci par les urnes. Il en est toujours le locataire après sa réélection en 2011 même si les idéaux de la Révolution ont été en grande partie, tout au moins sur le plan intérieur, dévoyés… Mais ceci est un autre sujet !
Genaro Flores
 
Messages: 84
Inscription: Mar 3 Jan 2012 18:54

Re: Elections législatives de 2015 au Venezuela

Messagede Zanas » Mer 6 Jan 2016 18:58

Honnêtement, Chavez sur la fin c'était déjà pas reluisant notamment du point de vue du népotisme, et Maduro ça n'était plus que l'ombre du chavisme, et une sombre plutôt sombre. J'en suis venu à être plutôt satisfait que ça s'arrête, si ça peut permettre aux héritiers honnêtes du chavisme de se recentrer sur leur politique de gauche plutôt que sur leurs intérêts, et repartir du bon pied.
Zanas
 
Messages: 568
Inscription: Ven 31 Jan 2014 15:10
Localisation: Paris

Re: Elections législatives de 2015 au Venezuela

Messagede Fabien » Mer 6 Jan 2016 20:41

Zanas a écrit:Honnêtement, Chavez sur la fin c'était déjà pas reluisant notamment du point de vue du népotisme, et Maduro ça n'était plus que l'ombre du chavisme, et une sombre plutôt sombre. J'en suis venu à être plutôt satisfait que ça s'arrête, si ça peut permettre aux héritiers honnêtes du chavisme de se recentrer sur leur politique de gauche plutôt que sur leurs intérêts, et repartir du bon pied.


C'est vraiment très, très optimiste comme vision. Il ne faut tout de même pas oublier qui a conquis une partie du pouvoir en remportant les législatives. Certains partis de la MUD appartiennent certes à l'internationale socialiste (comme les partis de Ben Ali et Moubarak en leur temps, et la mafia PRI aujourd'hui encore au Mexique). Mais tous représentent une droite dure, qui n'a rien appris, rien compris en 17 ans d'opposition. Putschistes en leur temps, serviteurs dévoués des intérêts de l'oligarchie, moyennement démocrates (ils n'ont jamais reconnu aucune de leurs innombrables défaites!), notoirement inféodés à Washington, bien décidés à effacer toute trace de ce que le Chavisme a construit, un peu comme les ultras sous la restauration voulaient effacer toute trace de la Révolution... Faut-il que les vénézuéliens soient désespérés et la situation du pays calamiteuse pour qu'ils aient redonné (une partie du) pouvoir à ces gens-là, même pour infliger une cure d'opposition supposée salutaire au PSUV!
Fabien
 
Messages: 1849
Inscription: Lun 12 Oct 2009 07:49

Suivante

Retourner vers Politique dans le monde

Vidéos

Découvrez notre sélection de vidéos en lien avec l'actualité.

Voir toutes les vidéos

Découvrir l'ouvrage

Découvrir l'ouvrage

Découvrez tous les ouvrages de

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 8 invités