Politiquemania

La base de données de la vie politique française

Démission de Jacques Savatier, député LREM de la Vienne

Forum axé sur les modifications du paysage politique français. Commentez les nominations dans la fonction publique ou les changements d'élus au parlement ou au niveau local.

Démission de Jacques Savatier, député LREM de la Vienne

Messagede Raphadu86 » Ven 19 Juin 2020 07:26

Trois ans jour pour jour après son élection, le député (LREM) de la première circonscription de la Vienne Jacques Savatier a annoncé à la presse locale qu'il remettrait prochainement son écharpe, mettant fin par le même coup à sa jeune vie politique.

Il évoque deux raisons:
  • Des raisons de santé, qui lui font dire:
    Je n'ai pas pu m'investir à fond.
  • Une certaine déception à l'égard du travail du député:
    J'avais l'espoir de faire avancer les choses. Je dois reconnaître que nous sommes nombreux à ne pas nous y retrouver. Ni l'expérience, ni l'investissement, ni les réseaux ne sont reconnus. On ne peut pas dire que nous soyons écoutés et encore moins entendus.

Il devrait être remplacé par sa suppléante Françoise Ballet-Blu, cheffe d'entreprise très engagée associativement dans l'entrepreneuriat féminin dans notre département.

Edit: disparition des mentions de "démission"
Dernière édition par Raphadu86 le Ven 19 Juin 2020 08:51, édité 1 fois.
Raphadu86
 
Messages: 87
Inscription: Ven 10 Fév 2012 10:09

Re: Démission de Jacques Savatier, député LREM de la Vienne

Messagede stephed » Ven 19 Juin 2020 08:27

Non, Une démission aurait entrainé une élection partielle (un vilain mot pour la classe politique).

Il est appliqué pour lui, la traditionnelle mission parlementaire (au sujet plus ou moins fictif) confiée depuis 6 mois qui fait que le titulaire est remplacé par le suppléant.

Nommé en mission parlementaire (en toute discrétion) le 24/02/2020, sa suppléante devient automatiquement député le 24/08/2020.
stephed
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 3248
Inscription: Mar 21 Sep 2010 09:47
Localisation: Toulouse

Re: Démission de Jacques Savatier, député LREM de la Vienne

Messagede pmf » Ven 19 Juin 2020 08:45

Je rejoins l'Ami stephed et je profite de l'occasion pour préciser que, pour l'effet du non cumul de Mandats de Parlementaire et d'Exécutif local, il ne s'agit pas de Démissions mais de l'effet des Lois réglant les problèmes de cumuls et pour les Missions de Service Public d'un Parlementaire, il en est de même en cas de prolongation au delà des six mois de Mission.

En mon très cher Département de Seine-Maritime, nous avons eu le cas de la Camarade Marie Le Vern, devenue lors de la législature 2012-2017, en sa qualité de Suppléante, Députée (Groupe Socialiste) de la Sixième Circonscription après la Mission de Service Public de plus de six mois de la Députée Dieppoise Sandrine Hurel, modification du paysage politique ayant donné lieu à des commentaires sur le forum que je ne reprendrai pas ayant de la considération et de l'estime pour les deux ex Députées et ce, bien au delà de mon appartenance politique partisane.
pmf
 
Messages: 2480
Inscription: Mer 2 Déc 2015 18:56

Re: Démission de Jacques Savatier, député LREM de la Vienne

Messagede Raphadu86 » Ven 19 Juin 2020 09:11

Au temps pour moi ! Merci à vous deux pour ces informations !
Je n'avais jamais été confronté à ce genre de situation, je n'ai donc pas fait une lecture correcte de l'article de la PQR.
A vous entendre, il semblerait que cela soit (très relativement) régulier... c'est le cas ?

Par ailleurs, le député Savatier donne une troisième raison: c'est celle de la réforme avortée censée supprimer une circonscription dans la Vienne: sa circonscription aurait sans doute fusionné avec la deuxième circonscription de la Vienne, dont l'actuel député est Sacha Houlié (LREM). Or, en l'absence de cette fusion, et ayant déjà annoncé qu'il ne ferait pas de second mandat, il donne l'occasion à sa suppléante de se faire connaître avant une potentielle candidature en 2022.

Enfin, dans un autre article du même journal, on apprend qu'il soutient le sortant Alain Claeys (PS) pour le second tour des municipales à Poitiers, contre le candidat de son mouvement. En réalité, ce député semble -du regard d'un observateur de la vie politique de son département- ne s'être jamais complètement retrouvé dans le mouvement (il semblerait que ses relations avec l'exécutif local de LREM soient tendues). Cela explique sans doute en grande partie cette décision.
Raphadu86
 
Messages: 87
Inscription: Ven 10 Fév 2012 10:09

Re: Démission de Jacques Savatier, député LREM de la Vienne

Messagede stephed » Ven 19 Juin 2020 09:35

Raphadu86 a écrit:Au temps pour moi ! Merci à vous deux pour ces informations !
Je n'avais jamais été confronté à ce genre de situation, je n'ai donc pas fait une lecture correcte de l'article de la PQR.
A vous entendre, il semblerait que cela soit (très relativement) régulier... c'est le cas ?

Par ailleurs, le député Savatier donne une troisième raison: c'est celle de la réforme avortée censée supprimer une circonscription dans la Vienne: sa circonscription aurait sans doute fusionné avec la deuxième circonscription de la Vienne, dont l'actuel député est Sacha Houlié (LREM). Or, en l'absence de cette fusion, et ayant déjà annoncé qu'il ne ferait pas de second mandat, il donne l'occasion à sa suppléante de se faire connaître avant une potentielle candidature en 2022.

Enfin, dans un autre article du même journal, on apprend qu'il soutient le sortant Alain Claeys (PS) pour le second tour des municipales à Poitiers, contre le candidat de son mouvement. En réalité, ce député semble -du regard d'un observateur de la vie politique de son département- ne s'être jamais complètement retrouvé dans le mouvement (il semblerait que ses relations avec l'exécutif local de LREM soient tendues). Cela explique sans doute en grande partie cette décision.


Oui très probablement. Son nom faisait d'ailleurs partie de la cinquantaine-soixantaine de députés REM disparu des radars de l'assemblée depuis le début de la législature en 2017.

Ce qui a effectivement un coté cocasse de lui confier aujourd'hui une mission ministérielle (dont il ne s'appesantit pas beaucoup sur le sujet dans l'article).

Les missions parlementaires depuis plus de 6 mois existent depuis les années 1960 et avaient alors une vraie utilité sur le contenu des travaux rendus

A la longue, l'usage en a été dévoyé et elles ont surtout pour unique intérêt désormais d'éviter une élection partielle, ce dont la classe politique dans son ensemble a horreur, et plus encore la majorité parlementaire lorsque le gouvernement est impopulaire.

Dans les années 1980, c'était une spécialité iséroise. Sous le quinquennat de Nicolas Sarkozy, c'était plutôt les Yvelines qui regorgeaient de talents.
stephed
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 3248
Inscription: Mar 21 Sep 2010 09:47
Localisation: Toulouse

Re: Démission de Jacques Savatier, député LREM de la Vienne

Messagede pierrep » Ven 19 Juin 2020 10:29

stephed a écrit:
Raphadu86 a écrit:Au temps pour moi ! Merci à vous deux pour ces informations !
Je n'avais jamais été confronté à ce genre de situation, je n'ai donc pas fait une lecture correcte de l'article de la PQR.
A vous entendre, il semblerait que cela soit (très relativement) régulier... c'est le cas ?

Par ailleurs, le député Savatier donne une troisième raison: c'est celle de la réforme avortée censée supprimer une circonscription dans la Vienne: sa circonscription aurait sans doute fusionné avec la deuxième circonscription de la Vienne, dont l'actuel député est Sacha Houlié (LREM). Or, en l'absence de cette fusion, et ayant déjà annoncé qu'il ne ferait pas de second mandat, il donne l'occasion à sa suppléante de se faire connaître avant une potentielle candidature en 2022.

Enfin, dans un autre article du même journal, on apprend qu'il soutient le sortant Alain Claeys (PS) pour le second tour des municipales à Poitiers, contre le candidat de son mouvement. En réalité, ce député semble -du regard d'un observateur de la vie politique de son département- ne s'être jamais complètement retrouvé dans le mouvement (il semblerait que ses relations avec l'exécutif local de LREM soient tendues). Cela explique sans doute en grande partie cette décision.


Oui très probablement. Son nom faisait d'ailleurs partie de la cinquantaine-soixantaine de députés REM disparu des radars de l'assemblée depuis le début de la législature en 2017.

Ce qui a effectivement un coté cocasse de lui confier aujourd'hui une mission ministérielle (dont il ne s'appesantit pas beaucoup sur le sujet dans l'article).

Les missions ministérielles depuis plus de 6 mois existent depuis les années 1960 et avaient alors une vraie utilité sur le contenu des travaux rendus

A la longue, l'usage en a été dévoyé et elles ont surtout pour unique intérêt désormais d'éviter une élection partielle, ce dont la classe politique dans son ensemble a horreur, et plus encore la majorité parlementaire lorsque le gouvernement est impopulaire.

Dans les années 1980, c'était une spécialité iséroise. Sous le quinquennat de Nicolas Sarkozy, c'était plutôt les Yvelines qui regorgeaient de talents.


Avant de stigmatiser " l'absence " de ce député lors des travaux à l'AN depuis 2017 il convient de s' informer : Savatier a en effet été très malade peu de temps après son élection en 2017 ce qui explique son peu d'investissement dans les travaux
Par ailleurs cette " technique " ( de confort )de mission parlementaire renouvelée 6 mois + 6 mois permettant de s’éviter une élection partielle est vraiment ancienne et a été utilisée à haute dose par certains, les différentes époques Mitterrand étant à retenir, mais la présidence Sarkozy n'est pas en reste . Un recensement de ces successions " arrangées " avait été fait sur ce site de mémoire
pierrep
 
Messages: 1409
Inscription: Jeu 15 Avr 2010 20:43

Re: Démission de Jacques Savatier, député LREM de la Vienne

Messagede stephed » Ven 19 Juin 2020 11:24

Je ne mets pas en cause le travail de ce député même si on pourrait se demander pourquoi pour raisons de santé, il n'a pas démissionné de son mandat comme le font les élus départementaux, régionaux ou municipaux dans ce cas de figure. Personne ne lui aurait rien reproché.

On pourrait d'ailleurs se poser la même question pour les députés disparus des radars depuis 2017 pour diverses raisons mais qui officiellement siègent toujours.

La réponse est toujours la même: parce qu'une démission législative entraine une élection partielle (alors que les mandats locaux c'est le suppléant ou suivant de liste qui remplace) et que la classe politique dans son ensemble a horreur de cela
stephed
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 3248
Inscription: Mar 21 Sep 2010 09:47
Localisation: Toulouse

Re: Démission de Jacques Savatier, député LREM de la Vienne

Messagede stephed » Dim 28 Juin 2020 11:10

Eco92 a écrit:Je dis départ et pas démission car il ne démissionne pas directement, même si c'est ce qu'il annonce dans cette interview à la Nouvelle République ou il parle de problèmes de santé mais aussi de sa déception face à son impression de ne servir à rien et de ne pas être écouté.

Il explique ensuite que la circo ira pour les deux prochaines années à sa suppléante Françoise Ballet-Blu, qui y trouvera peut-être son compte. Avant d'expliquer "Dans l’immédiat, la mission que m’a confiée le Premier ministre me permet de lui passer la main sans provoquer une nouvelle élection. Je ne voulais pas non plus partir en claquant la porte."

Ce principe de la mission bidon pour démissionner sans partielle est un classique connu mais j'avais rarement vu un député en assumer directement l'existence de cette manière.

https://www.lanouvellerepublique.fr/poitiers/poitiers-decu-le-depute-lrem-jacques-savatier-prefere-passer-la-main

En effet Savatier a été missionné en février afin d'"établir un diagnostic des politiques en place dans les territoires afin d'améliorer leur articulation", une mission sur la cohésion des territoire, notamment pour les plus vulnérables, qui seront ravis de savoir que c'était juste une manière d'éviter une élection (bon cependant je dois avouer considérer qu'un suppléant devrait pouvoir suppléer à la démission du député, ils sont élus ensembles, il reste que ce n'est pas le cas et que je n'aime pas qu'on joue avec l'esprit des règles).
https://www.francebleu.fr/infos/politique/le-depute-de-la-vienne-jacques-savatier-missionne-pour-renforcer-la-cohesion-dans-les-territoires-1582810075

Françoise Ballet-Blu est, selon le site officiel du député, une cheffe d'entreprise dans la communication digitale et le conseil en communication média.
stephed
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 3248
Inscription: Mar 21 Sep 2010 09:47
Localisation: Toulouse

Re: Démission de Jacques Savatier, député LREM de la Vienne

Messagede stephed » Dim 28 Juin 2020 11:13

pmf a écrit:Il est une Mesure à prendre très rapidement, c'est de décider que les Missions confiées à un Parlementaire n'entraineront aucune conséquence sur son Mandat ce qui évitera ces tours de passe passe qui doivent choquer le électeurs.
stephed
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 3248
Inscription: Mar 21 Sep 2010 09:47
Localisation: Toulouse


Retourner vers Modification du paysage politique

Vidéos

Découvrez notre sélection de vidéos en lien avec l'actualité.

Voir toutes les vidéos

Guide de l'élu délégué aux sports

Patrick Bayeux

Aucune obligation n'incombe aux communes en matière de politique sportive. En effet, le sport a cette particularité de n'avoir fait l'objet d'une répartition de compétences ni dans les lois de décentralisation, ni même dans la loi sur le sport...

Découvrir l'ouvrage

Guide des usages, du protocole et des relations publiques

Collectif

Les questions protocolaires sont généralement source d'un grand stress dans les collectivités locales. Comment composer une table d'honneur ? Comment aligner les drapeaux devant un bâtiment public ? Quel est l'ordre des discours lors d'une inauguration ?...

Découvrir l'ouvrage

Découvrez tous les ouvrages de

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités