Politiquemania

La base de données de la vie politique française

Les législatives 2017 pour LR

Echangez sur les enjeux des élections législatives de 2017 : candidats, sondages,... et toute l'actualité circonscription par circonscription

Les législatives 2017 pour LR

Messagede Nico » Dim 29 Mai 2016 14:37

Les Républicains, avec 196 députés, vont être confrontés en 2017 à un enjeu de taille : présenter des candidates et faire élire des députées pour éviter une nouvelle grosse sanction, qui serait de 8 millions d'euros par an si elle répétait la même bêtise que celle qu'elle a faite en 2012; les sanctions dues à l'absence de parité étant doublées à partir de 2017.

Liste des députées LR actuelles :
- Nicole Ameline (4° circonscription du Calvados), 63 ans.
- Laurence Arribagé (3°circonscription de Haute-Garonne), 45 ans.
- Valérie Boyer (1° circonscription des Bouches-du-Rhône), 53 ans.
- Marie-Christine Dalloz (2° circonscription du Jura), 58 ans.
- Sophie Dion (6° circonscription de la Haute-Savoie), 60 ans.
- Marianne Dubois (5° circonscription du Loiret), 58 ans.
- Virginie Duby-Muller (4° circonscription de Haute-Savoie), 36 ans.
- Marie-Louise Fort (3° circonscription de l'Yonne), 65 ans.
- Annie Genevard (5° circonscription du Doubs), 59 ans.
- Claude Greff (2° circonscription d'Indre-et-Loire), 61 ans.
- Arlette Grosskost (5° circonscription du Haut-Rhin), 62 ans.
- Françoise Guégot (2° circonscription de Seine-Maritime), 53 ans.
- Nathalie Kosciusko-Morizet (4° circonscription de l'Essonne), 43 ans.
- Valérie Lacroute (2° circonscription de Seine-et-Marne), 50 ans.
- Laure de La Raudière (3° circonscription d'Eure-et-Loir), 51 ans.
- Isabelle Le Callennec (5° circonscription d'Ille-et-Vilaine), 49 ans.
- Geneviève Levy (1° circonscription du Var), 68 ans.
- Véronique Louwagie (2° circonscription de l'Orne), 55 ans.
- Dominique Nachury (4° circonscription du Rhône), 64 ans.
- Bérengère Poletti (1° circonscription des Ardennes), 56 ans.
- Josette Pons (6° circonscription du Var), 68 ans.
- Sophie Rohfritsch (4° circonscription du Bas-Rhin), 53 ans.
- Claudine Schmid (6° circonscription des Français établis hors de France), 60 ans.
- Michèle Tabarot (9° circonscription des Alpes-Maritimes), 53 ans.
- Catherine Vautrin (2° circonscription de la Marne), 55 ans.
- Marie-Jo Zimmermann (3° circonscription de la Moselle), 65 ans.

Soit seulement 26 députées actuellement pour le parti, 28 si on considère les victoires de Marine Brenier (5° circonscription des Alpes-Maritimes) et de Stéphanie Pernod-Beaudon (1° circonscription de l'Ain) comme acquises.

Il va falloir pour LR batailler pour réussir à investir beaucoup de femmes en 2017, tout en préservant ses élus et élues sortant-e-s, mais c'est une nécessité vitale, pour l'image de ce parti, tout comme ses finances.

Certaines candidatures sont déjà avancées, comme celles de Marlène Mourier, maire de Bourg-lès-Valence, dans la 1° circonscription de la Drôme; Nadine Morano, députée européenne, pourrait vouloir récupérer la 5° circonscription de Meurthe-et-Moselle; Valérie Debord, Vice-présidente du conseil régional d'Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine, pour la 2° circonscription de Meurthe-et-Moselle; ou encore Brigitte Kuster, maire du XVII° arrondissement de Paris, qui voudra très certainement se présenter à nouveau dans la 4° circonscription de Paris. D'autre part, Nathalie Kosciusko-Morizet devra se trouver une circonscription à Paris, en remplacement de la 4° circonscription de l'Essonne dans laquelle elle est actuellement, cette dernière pouvant être l'objet d'une candidature de Sandrine Gelot-Rateau, conseillère départementale du canton de Longjumeau, maire de Longjumeau.

http://www.lopinion.fr/edition/politiqu ... ozy-103209
Nico
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 3957
Inscription: Dim 3 Oct 2010 16:34
Localisation: Corrèze

Re: Les législatives 2017 pour LR

Messagede ploumploum » Dim 29 Mai 2016 18:06

J'avais oublié que c'était aussi faible. Bon, faut dire que c'était un choix complètement assumé par Copé à l'époque.

D'où le RDV de Sarkozy avec ces députées.

Notons quand même qu'il y a une petite marge : écart max de 2 % entre les candidats femmes et les candidats hommes.
En gros si LR présente 500 candidats (si on en croit l'Opinion) et s'il veut éviter les pénalités, ce sera au maximum du 255/245 dans n'importe quel sens.
ploumploum
 
Messages: 15700
Inscription: Ven 11 Mar 2011 18:24
Localisation: Séquano-Dionysien

Re: Les législatives 2017 pour LR

Messagede cevenol30 » Jeu 2 Juin 2016 21:10

500 circonscriptions en en laissant donc 77 à l'UDI ou à des DVD voire d'autres mouvements (Modem au moins pour Lassalle, DLF au moins chez Dupont-Aignan... s'ils ne veulent pas les embêter, mais ce n'est pas sûr, il y a moyen de s'y différencier juste pour se compter), ça peut être une base. Il se peut même que l'UDI en réclame plus (ou s'y présente an autonomie mais c'est une autre histoire).

Pour les investitures féminines, il en faut donc 216 nouvelles au minimum. S'il n'y a déjà pas assez d'investitures, ça sera mauvais pour leurs finances et passera pour de la mauvaise volonté.
Et de préférence, ces 216, dans des circonscriptions gagnables. Leur "chance" est que le nombre de circonscriptions gagnables devrait être à la hausse avec la bascule de bien des sièges PS, du moins s'ils gagnent bien la présidentielle "comme prévu" (sinon, perdre "l'imperdable" peut faire mal pour la suite). Il va toutefois falloir que des hommes sortants laissent la place. Une poignée pour retraite définitive mais c'est rare, davantage pour garder leur mandat local, avec la loi limitant un cumul plutôt défendu et pratiqué dans le parti.
cevenol30
 
Messages: 2780
Inscription: Lun 16 Mar 2015 00:52

Re: Les législatives 2017 pour LR

Messagede ploumploum » Mar 7 Juin 2016 21:07

Stratégie agressive de la part de l'ancien Président de la République ?

Selon Le Point, Nicolas Sarkozy ne souhaite pas que LR réserve des circonscriptions à l'UDI. Seuls les députés sortants du parti centriste seraient protégés.

http://www.lepoint.fr/politique/legisla ... 074_20.php
ploumploum
 
Messages: 15700
Inscription: Ven 11 Mar 2011 18:24
Localisation: Séquano-Dionysien

Re: Les législatives 2017 pour LR

Messagede cevenol30 » Jeu 9 Juin 2016 09:45

Les dernières partielles ayant montré que l'UDI, en autonomie, avait une forte tendance à arriver derrière l'ex-UMP, il peut penser ne pas avoir à se gêner...
Ce qui peut amener à une présence systématique de l'UDI en parallèle et parfois à de mauvais reports, autant dire que ça peut leur jouer des tours notamment dans les cas où le PS reste en bonne forme.
On reviendrait loin en arrière, à une époque antérieure aux coalitions UDF-RPR comme "l'Union pour la France" qui impliquaient un partage des circonscriptions entre les partis.
cevenol30
 
Messages: 2780
Inscription: Lun 16 Mar 2015 00:52

Re: Les législatives 2017 pour LR

Messagede paulhistoire » Jeu 9 Juin 2016 09:53

ploumploum a écrit:Stratégie agressive de la part de l'ancien Président de la République ?

Selon Le Point, Nicolas Sarkozy ne souhaite pas que LR réserve des circonscriptions à l'UDI. Seuls les députés sortants du parti centriste seraient protégés.

http://www.lepoint.fr/politique/legisla ... 074_20.php


C'est peut être pour ça que la 10e circonscription de la Haute-Garonne n'est pas réservée à l'UDI comme annoncé et que LR a investi un candidat.
paulhistoire
 
Messages: 436
Inscription: Sam 14 Avr 2012 23:09
Localisation: Haute-Garonne

Re: Les législatives 2017 pour LR

Messagede cevenol30 » Jeu 9 Juin 2016 10:16

Effectivement. De plus, dans ce département du 31, cela leur permet d'atteindre la parité en candidatures (si les fédérations avec un nombre de circos élevé et pair ne le font pas, qui le fait?).
Par rapport à l'UDI, il y a en fait une sorte d'accord tacite pour laisser les sortants tranquilles (y compris les Modem, DVD, ... côté UDI, chez l'ex-UMP je ne sais pas) mais se concurrencer dans les circonscriptions à conquérir (bon moyen d'en rater quelques-unes).
cevenol30
 
Messages: 2780
Inscription: Lun 16 Mar 2015 00:52

Re: Les législatives 2017 pour LR

Messagede Herimene » Jeu 9 Juin 2016 15:27

Etonné tout de même du quasi respect de la parité par les Républicains en termes d'investitures pour le moment (bon il faut dire qu'ils ont plutôt "traité" des départements avec une majorité de députés de gauche, ce sera bien plus compliqué là où la droite est hégémonique et où il y a beaucoup de sortants LR).

Honnêtement il y a encore quelques semaines on avait vraiment pas l'impression que LR se destinait à prendre la décision d'investir des femmes là où ils y a des prétendants hommes bien implantés, ce n'est pas dans l'habitude du parti et les barons locaux et tout particulièrement les anciens députés battus en 2012 poussaient évidemment beaucoup pour le scénario inverse.

Notons d'ailleurs que très peu de députés battus semblent être réinvestis pour le moment, un choix assez étonnant et qui peut paraître courageux d'autant plus que le PS ne l'avait pas forcément pratiqué en 2012 (réinvestissant pas mal d'anciens députés battus en 2002 voire en 1993 pour certains comme Thierry Mandon).

Cela dit, l'absence d'investitures accordées par LR à des candidats UDI autre que sortants (ils semble qu'il puisse y avoir une exception en cas de député UDI se retirant) facilite beaucoup la tâche des dirigeants des Républicains, le gâteau à se partager est en effet plus grand que prévu ce qui devrait un peu aplanir les différents.

Il semble toutefois qu'un petit nombre d'anciens députés LR battus en 2012 ira au combat même sans l'investiture de LR (en Bourgogne c'est déjà certain pour Bernard Depierre (1ère circonscription de Côte-d'Or) et Gérard Voisin (1ère circonscription de Saône-et-Loire)).

Je suis tout de même surpris par la vitesse par laquelle LR investit ses candidats, a priori à la fin du mois tout sera quasiment réglé (sauf quand la position du sortant n'est pas connue, en gros moins de 10% des circonscriptions). L'option Sarkozy l'a finalement emporté sans vraie contestation des autres candidats à la primaire des Républicains, celui-ci usant de son rôle de chef de parti pour porter l'affaire à son avantage. Cela dit, a priori le vrai compromis sera l'investiture de nombreux non-Sarkozystes et de nombreuses Femmes, on imagine que c'est la compensation obtenue par les autres candidats à la primaire.

Sinon, la stratégie de l'UDI semble se révéler cette fois-ci plus que perdante. Lagarde a visiblement sous-estimé les relents anti-centristes de nombreux cadres Républicains, et tout particulièrement des Sarkozystes. La défaite des Régionales et la mauvaise performance des cadres UDI investis à cette occasion par LR n'a fait qu'accentuer ces rancœurs. Stratégiquement, même si cela n'est que le respect de la démocratie au sein du parti, choisir de ne pas participer à la primaire a aussi beaucoup fragilisé l'UDI. Là au final, l'UDI risque de sortir grande perdante (avec le PS tout de même) des Législatives, son poids proportionnel au sein de la droite fondra forcément... car même si j'imagine possible que des cadres UDI bien implantés devancent des candidats LR (et surtout il faut le dire des candidates), cela ne se fera que dans quelques territoires très particuliers, et l'UDI ne peut espérer que récupérer que 4 ou 5 circonscriptions supplémentaires, au grand maximum (encore je suis gentil, il n'y a qu'en Bretagne et qu'en Pays-de-la-Loire que l'UDI peut un peu y croire par endroit, surtout si LR investis des candidats ou des candidates très mal implantés)...
Herimene
 
Messages: 1927
Inscription: Ven 6 Jan 2012 17:37
Localisation: Saône-et-Loire

Re: Les législatives 2017 pour LR

Messagede Herimene » Jeu 16 Juin 2016 11:12

Avec l'Opinion (article payant), Le Point est le premier média à se réveiller, une bonne semaine après le début des investitures LR, et à anticiper la bérézina qui s'annonce pour les proches de Juppé concernant les investitures LR.

Mais la machine est déjà bien enclenchée et "parfaitement" orchestrée par Estrosi, c'est déjà bien trop tard pour revenir en arrière... D'autant qu'aucun Juppéiste n'a encore réagit publiquement (visiblement Juppé est totalement dépassé par l'enjeu, car outre l'arithmétique des membres de la CNI qui lui est très défavorable, il aurait pu tout de même prendre cet enjeu un minimum à bras le corps pour essayer de limiter la casse, mais il n'est en rien).

http://www.lepoint.fr/politique/legisla ... or=CS1-32-[Echobox]

Bref, conformément aux souhaits de Sarkozy, et contrairement à l'accord oral du début du printemps, on devrait avoir plus de 500 candidats investis par LR d'ici à un mois. Il ne restera que des circonscriptions très particulières, notamment celles qui ont des sortants UDI et là où la friction entre candidats à l'investiture est vraiment très intense.

Juppé risque de se retrouver s'il est élu Président en 2017 avec une majorité encore plus hostile à son encontre que celle qu'a Hollande aujourd'hui... Mêmes causes, mêmes effets... Le pire c'est qu'il semble s'en moquer royalement... Bref, beaucoup ici ont critiqué il y a quelques mois l'amateurisme de Trump aux USA qui n'avait pas décrypté préalablement toutes les spécificités des primaires dans l'ensemble des Etats, ce qui avait profité dans quelques Etats conservateurs à Cruz... mais là je suis désolé l'amateurisme de Juppé atteint aujourd'hui des sommets bien plus élevés...

Je commence à croire qu'il peut même perdre la primaire... Il fait tout à l'envers depuis 2 bons mois... Heureusement pour lui que Sarkozy reste aussi détesté, même chez une partie des électeurs de droite...
Herimene
 
Messages: 1927
Inscription: Ven 6 Jan 2012 17:37
Localisation: Saône-et-Loire

Re: Les législatives 2017 pour LR

Messagede Eco92 » Jeu 16 Juin 2016 11:24

Herimene a écrit:Juppé risque de se retrouver s'il est élu Président en 2017 avec une majorité encore plus hostile à son encontre que celle qu'a Hollande aujourd'hui... Mêmes causes, mêmes effets...


Heureusement, il pourra compter sur les socialistes (et écolos point d'exclamation) réélus qui ne se feront pas prier eux. Surtout que si Juppé est face à Le Pen (probable) il a déjà dit qu'il ferait un gouvernement d'"union nationale".
Eco92
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 8065
Inscription: Dim 12 Juin 2011 18:43
Localisation: Mayenne

Suivante

Retourner vers Élections législatives de 2017

Vidéos

Découvrez notre sélection de vidéos en lien avec l'actualité.

Voir toutes les vidéos

Droits des élus d'opposition

Joël Clérembaux

Le mode de scrutin des élections municipales assure la représentation des minorités au sein de l'assemblée délibérante communale. Les minorités constituent l'opposition, c'est-à-dire les conseillers qui n'appartiennent pas à la majorité et bénéficient...

Découvrir l'ouvrage

Guide de l'élu délégué à l'enfance et à la jeunesse

Jérôme Dupuis

Ce guide dresse une synthèse du cadre des politiques en faveur de l'enfance et de la jeunesse : les acteurs et le contexte d'intervention, les enjeux, les champs d'intervention. Il développe aussi une démarche d'élaboration et de mise en oeuvre de cette...

Découvrir l'ouvrage

Découvrez tous les ouvrages de

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités