Politiquemania

La base de données de la vie politique française

Report des régionales/départementales 2021

Forum général sur l'actualité politique du moment. Discutez ici de l'action de la Présidence, des décisions gouvernementales, des projets ou propositions de lois ainsi que de toutes les démarches de l'opposition.

Re: Report des régionales/départementales 2021

Messagede pmf » Dim 25 Oct 2020 10:17

La question à se poser est celle du risque que ferai courir dans les Bureaux de vote aux électeurs et aux scrutateurs la pandémie de la Covid 19 en mars 2021 ainsi que pendant la campagne électorale aux électeurs et aux candidats et à leurs soutiens en campagne.

Le Ministre en charge de l'organisation des élections doit se poser la question et pour cela il a décidé de consulter une Commission dite de Sages dont la Présidence serait confiée à un " Sage Honoraire " en la personne de Monsieur Jean-Louis Debré devenu Sage après avoir été quelque peu agité pendant son exercice de Ministre de l'intérieur.

Cette Commission émettra un Avis sur l'organisation des élections en mars 2021 ou sur leur décalage dans le temps au mois de juin ou au mois de septembre ou d'octobre et le Gouvernement se prononcera ensuite sur la question en Conseil des Ministres puisque les Décrets de convocation des électeurs aux urnes sont adoptés en Conseil des Ministres.

Il faut savoir que depuis l'entrée en vigueur au 30 juin 2020 d'une Loi ayant modifié le Code Électoral dans son Article L 567 1 À, si je me souviens bien, le Gouvernement ne peut plus modifier le système électoral dans l'année précédant la date normale des élections.

On peut alors discuter de la notion de système électoral. Celui--ci inclut selon les spécialistes les découpages de circonscriptions, le mode d'attribution des sièges. Concerne-t-il également les dates des scrutins ?

Nous devrions vivre un Débat National à ce sujet dans les semaines à venir car la Commission, appelons là Debré, ne manquera pas de se pencher sur la question lors de ses travaux.

Pour ma part, mais cela n'engage que moi, je pense qu'un décalage en juin ou à l'automne 2021 paraît juridiquement recevable en raison de l'état sanitaire du Pays prévisible en mars 2021, mais qu'une fixation des élections en septembre 2022 ne serait pas acceptable car cela violerait au moins l'esprit, à défaut de la lettre, de la Loi entrée en vigueur au 30 juin 2020.
pmf
 
Messages: 2887
Inscription: Mer 2 Déc 2015 18:56

Re: Report des régionales/départementales 2021

Messagede Proximus » Dim 25 Oct 2020 20:38

Je pense qu'effectivement il faut se poser dès à présent, compte tenu de la situation sanitaire préoccupante, la question d'un éventuel report de quelques semaines du scrutin prévu en mars prochain. Cela ne serait-ce que pour éviter de reproduire le scenario catastrophe des Municipales.
En revanche je suis assez étonné d'entendre certains analystes proches du pouvoir émettre l'idée de reporter le scrutin au delà des élections nationales de 2022. Le report d'une élection n'est pas un acte anodin et ne peut à mon sens se réaliser qu'en dehors de toute convenance partisane de quelque nature que ce soit, fut-elle quand bien même partagée par une majorité de groupes politiques.
Cela devient ces derniers temps une habitude fort regrettable après les précédents des Municipales de 2008 et des Régionales de 2015. A la rigueur on peut accepter de regrouper deux scrutins prévus la même année pour des raisons d'organisation.

Tout semble fait pour éloigner les électeurs des bureaux de vote, dans un contexte politique déjà très tendu, certains jouent avec le feu.
Proximus
 
Messages: 206
Inscription: Lun 7 Mai 2012 23:53

Re: Report des régionales/départementales 2021

Messagede newritture » Dim 25 Oct 2020 23:10

Compte tenu de la situation sanitaire un report en juin me paraît nécessaire, et en septembre acceptable. La situation des municipales dans mon territoire était vraiment inaceptable, et toutes les listes s'affichaient contre le report car vouloir un report signifiait dire que le covid était dangereux et donc faire peur à notre électorat. Bref, tout le monde a fait de la politique politicienne, pour combien de malades au final ?
Au delà de la situation sanitaire, un report serait sans doute favorable à la gauche dans son ensemble. Dans un certain nombre de territoires, dû à l'émergence de la FI et d'EELV mais aussi à l'émiettement du PS en plusieurs forces politiques (dans certains cantons Place Publique, Nouvelle Donne ou Generation•s veulent leurs parts du gâteau), les négociations d'alliance manquent de temps. Accorder plusieurs mois supplémentaires c'est plusieurs mois pour écrire le projet à plus de mains, paufiner la stratégie et laisser à chaque parti le temps de mettre de l'eau dans son vin. Pour ne pas parler d'un département dans lequel je suis à la manœuvre sur ces questions, je peux donner en exemple l'Allier. Tout le monde est plutôt volontaire pour l'alliance, mais le PS et LFI ont encore du mal à discuter et EELV a encore les yeux plus gros que le ventre (et des mauvais souvenirs d'alliances aux municipales). Le confinement avait eu le même effet dans un certain nombre de grandes villes à l'entre deux tours (à Lyon la fusion était loin d'être acquise, mais aussi à Marseille...). Enfin un report c'est, sans doute (et je l'espère), un agenda médiatique moins centré sur un attentat, agenda jamais gagnant électoralement pour la gauche.
newritture
 
Messages: 513
Inscription: Dim 7 Juin 2020 23:41
Localisation: Métropole de Lyon

Re: Report des régionales/départementales 2021

Messagede Relique » Dim 25 Oct 2020 23:33

newritture a écrit:Compte tenu de la situation sanitaire un report en juin me paraît nécessaire, et en septembre acceptable. La situation des municipales dans mon territoire était vraiment inaceptable, et toutes les listes s'affichaient contre le report car vouloir un report signifiait dire que le covid était dangereux et donc faire peur à notre électorat. Bref, tout le monde a fait de la politique politicienne, pour combien de malades au final ?
Au delà de la situation sanitaire, un report serait sans doute favorable à la gauche dans son ensemble. Dans un certain nombre de territoires, dû à l'émergence de la FI et d'EELV mais aussi à l'émiettement du PS en plusieurs forces politiques (dans certains cantons Place Publique, Nouvelle Donne ou Generation•s veulent leurs parts du gâteau), les négociations d'alliance manquent de temps. Accorder plusieurs mois supplémentaires c'est plusieurs mois pour écrire le projet à plus de mains, paufiner la stratégie et laisser à chaque parti le temps de mettre de l'eau dans son vin. Pour ne pas parler d'un département dans lequel je suis à la manœuvre sur ces questions, je peux donner en exemple l'Allier. Tout le monde est plutôt volontaire pour l'alliance, mais le PS et LFI ont encore du mal à discuter et EELV a encore les yeux plus gros que le ventre (et des mauvais souvenirs d'alliances aux municipales). Le confinement avait eu le même effet dans un certain nombre de grandes villes à l'entre deux tours (à Lyon la fusion était loin d'être acquise, mais aussi à Marseille...). Enfin un report c'est, sans doute (et je l'espère), un agenda médiatique moins centré sur un attentat, agenda jamais gagnant électoralement pour la gauche.


Il est assez amusant de se plaindre de la "politique politicienne" avant de faire un complet paragraphe avec...uniquement de la "politique politicienne" ! (je dirais plutôt "partisane" mais bon...)

On ne peut pas penser qu'alors que c'est un pays où les institutions, il faut bien le dire, sont bien plus démunies que les nôtres, les Etats-Unis réussissent à faire voter presque autant avant le jour du vote d'électeurs qu'il y a 4 ans, et on ne pourrait pas en France faire des élections dans 5 mois dans de bonnes conditions ?

Je rappelle quand même qu'il n'y a qu'entre 1000 et 1500 électeurs par bureaux de vote en France (ce qui est, il me semble, loin d'être le cas aux USA où un quart des bureaux ont en moyenne plus de 2000 inscrits) et que nous votons le dimanche (avec donc plus de disponibilité horaires que le vote en semaine des Etats-Unis). Il me semble qu'avec cinq mois d'avance, il devrait être possible de réfléchir aux lieux de vote et à différentes manières d'y permettre un vote en toute sécurité.

Il pourrait, pourquoi pas, être autorisé de planifier un vote sur deux jours (samedi et dimanche) afin d'encourager à la participation en étalant l'amplitude horaire, permettant aussi des nettoyages plus fréquents. Il ne me semble pas que terminer la campagne 24 heures en avance soit une menace à la démocratie.
Relique
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 2706
Inscription: Jeu 20 Jan 2011 13:03

Re: Report des régionales/départementales 2021

Messagede jojomarg » Lun 26 Oct 2020 00:19

De mon côté, je suis sceptique sur l'intérêt de reporter les élections en juin. En effet, à ce stade, rien n'indique que la situation sanitaire sera meilleure ou pire en juin qu'en mars.

Dans ces conditions, j'estime qu'il n'y a que 2 solutions possibles :
- soit prendre le risque de maintenir les élections en mars, en adaptant la campagne à la situation sanitaire (à l'instar de ce que font actuellement les candidats américains d'ailleurs) ;
- soit reporter les élections à l'automne 2021 voire à l'après-presidentielle, en espérant que l'épidémie sera terminée d’ici là.

Mon sentiment va plutôt vers la première option mais, n'étant pas un sujet "à risque", je ne suis pas le mieux placé pour juger...

newritture a écrit:Enfin un report c'est, sans doute (et je l'espère), un agenda médiatique moins centré sur un attentat, agenda jamais gagnant électoralement pour la gauche.

Je ne suis pas sûr d'avoir compris votre argument. Vous pensez que le risque d'attentat sera plus faible à l'été 2021 qu'en mars? Ou alors vous faites référence aux effets de l'attentat de Conflans?
jojomarg
 
Messages: 146
Inscription: Jeu 9 Fév 2017 19:25

Re: Report des régionales/départementales 2021

Messagede pierrep » Lun 26 Oct 2020 09:55

newritture a écrit:Compte tenu de la situation sanitaire un report en juin me paraît nécessaire, et en septembre acceptable. La situation des municipales dans mon territoire était vraiment inaceptable, et toutes les listes s'affichaient contre le report car vouloir un report signifiait dire que le covid était dangereux et donc faire peur à notre électorat. Bref, tout le monde a fait de la politique politicienne, pour combien de malades au final ?
Au delà de la situation sanitaire, un report serait sans doute favorable à la gauche dans son ensemble. Dans un certain nombre de territoires, dû à l'émergence de la FI et d'EELV mais aussi à l'émiettement du PS en plusieurs forces politiques (dans certains cantons Place Publique, Nouvelle Donne ou Generation•s veulent leurs parts du gâteau), les négociations d'alliance manquent de temps. Accorder plusieurs mois supplémentaires c'est plusieurs mois pour écrire le projet à plus de mains, paufiner la stratégie et laisser à chaque parti le temps de mettre de l'eau dans son vin. Pour ne pas parler d'un département dans lequel je suis à la manœuvre sur ces questions, je peux donner en exemple l'Allier. Tout le monde est plutôt volontaire pour l'alliance, mais le PS et LFI ont encore du mal à discuter et EELV a encore les yeux plus gros que le ventre (et des mauvais souvenirs d'alliances aux municipales). Le confinement avait eu le même effet dans un certain nombre de grandes villes à l'entre deux tours (à Lyon la fusion était loin d'être acquise, mais aussi à Marseille...). Enfin un report c'est, sans doute (et je l'espère), un agenda médiatique moins centré sur un attentat, agenda jamais gagnant électoralement pour la gauche.

Autrement dit vous voulez reporter les scrutins de mars 2021 car ça pourrait avantager la gauche !! Ceci-dit mieux vaut lire ça que d'être aveugle..... Ah si pardon mais il y a mieux encore : vous laissez entendre que des partis comme Place Publique veulent se mettre à la table des discussions pour obtenir des cantons , des mandats de conseillers départementaux !!!
Ah mais j’allais oublier ..... les attentats ça crée un climat défavorable à la gauche La c'est le summum !! Mais il est vrai que vous aviez pris soin de signaler d'entrée qu'il convenait surtout de ne pas faire de politique politicienne!!!!
pierrep
 
Messages: 1517
Inscription: Jeu 15 Avr 2010 20:43

Re: Report des régionales/départementales 2021

Messagede Corondar » Lun 26 Oct 2020 13:22

newritture a écrit:Compte tenu de la situation sanitaire un report en juin me paraît nécessaire, et en septembre acceptable. La situation des municipales dans mon territoire était vraiment inaceptable, et toutes les listes s'affichaient contre le report car vouloir un report signifiait dire que le covid était dangereux et donc faire peur à notre électorat. Bref, tout le monde a fait de la politique politicienne, pour combien de malades au final ?
Au delà de la situation sanitaire, un report serait sans doute favorable à la gauche dans son ensemble. Dans un certain nombre de territoires, dû à l'émergence de la FI et d'EELV mais aussi à l'émiettement du PS en plusieurs forces politiques (dans certains cantons Place Publique, Nouvelle Donne ou Generation•s veulent leurs parts du gâteau), les négociations d'alliance manquent de temps. Accorder plusieurs mois supplémentaires c'est plusieurs mois pour écrire le projet à plus de mains, paufiner la stratégie et laisser à chaque parti le temps de mettre de l'eau dans son vin. Pour ne pas parler d'un département dans lequel je suis à la manœuvre sur ces questions, je peux donner en exemple l'Allier. Tout le monde est plutôt volontaire pour l'alliance, mais le PS et LFI ont encore du mal à discuter et EELV a encore les yeux plus gros que le ventre (et des mauvais souvenirs d'alliances aux municipales). Le confinement avait eu le même effet dans un certain nombre de grandes villes à l'entre deux tours (à Lyon la fusion était loin d'être acquise, mais aussi à Marseille...). Enfin un report c'est, sans doute (et je l'espère), un agenda médiatique moins centré sur un attentat, agenda jamais gagnant électoralement pour la gauche.


Résumons : maintenir le scrutin pour des raisons politiciennes c est mal, mais le repousser pour des raisons politiciennes c'est bien ? Surtout si le report avantage la gauche ?
J espère pour vous que Macron ne fera pas la même lecture politicienne que vous, sinon il ne repoussera pas :). Je doute qu aider la gauche soit dans ses plans...
Pour moi, repousser une élection devrait être une exception rarissime, en cas de force majeure. On en est pas là. Au lieu d envisager de repousser l élection, on devrait envisager des mesures afin de limiter au maximum les risques de contamination (vote par courrier, ouverture des bureaux sur plusieurs jours...).
Corondar
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 3846
Inscription: Mar 26 Jan 2010 01:57
Messages : 1 (détails)

Re: Report des régionales/départementales 2021

Messagede newritture » Lun 26 Oct 2020 13:59

Il me paraît y avoir une différence notable entre le maintien du 1er tour des municipales, qui a provoqué des malades et des morts, et le report du 1er tour des régionales/départementales. On peut faire de la politique politicienne, mais pas au détriment de la vie des gens.
Ensuite ma petite analyse sur la gauche n'avait pas vocation à dire "le report c'est bien car ça avantage la gauche" mais simplement "si report il y a il avantagera la gauche", j'aurais dû être plus clair. Si Emmanuel Macron, ou n'importe qui (quelque soit sa couleur politique), prenait une décision d'ordre sanitaire selon des calculs électoralistes ce serait effectivement honteux. Ça n'empêche pas de tenter d'imaginer les effets d'un report.
Pour répondre à Corondar : effectivement je suis en faveur d'un certain nombre de mesures (vote par correspondance, ouverture des bureaux sur le week-end, possibilité de porter plusieurs procurations par personne...), ça n'empêche pas d'en plus soutenir un report (mais pas au delà de septembre 2021 évidemment).
Pour répondre à jojomarg : effectivement j'évoquais les suites de l'attentat de Conflans.
Pour répondre à Relique : effectivement il y a toute une série de possibilités à envisager pour le jour de vote, et ce n'est pas ma préoccupation principale. Par contre aux États-Unis la campagne a légalement le droit de se tenir sur les réseaux sociaux (et dans les médias) contrairement à la France où toute publicité est prohibée. On peut envisager de forcer les chaînes privées à diffuser les clips de campagne officielle, mais je suis tout à fait contre légaliser les publicités électorales à la télé/sur les réseaux sociaux. L'arsenal de la campagne en distanciel est donc beaucoup plus faible en France qu'aux États-Unis. Les petites listes, les listes non affiliées à un parti et les partis peu présents en ligne (LR, PS, EELV... voir LREM, les régionalistes...) seraient donc très fortement désavantagées.
newritture
 
Messages: 513
Inscription: Dim 7 Juin 2020 23:41
Localisation: Métropole de Lyon

Re: Report des régionales/départementales 2021

Messagede stephed » Lun 26 Oct 2020 15:21

C'est sur que s'il fallait reporter les élections chaque fois qu'il y a un attentat terroriste, nous n'aurions hélas pas souvent voté depuis 2015.

Après je n'ai pas d'avis tranché sur le report. Simplement constater qu'effectivement les Usa arrivent à organiser leurs élections et qu'en France, les grandes villes n'auraient toujours pas de maires "officiels" si le deuxième tour n'avait pas eu lieu en juin.
stephed
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 3678
Inscription: Mar 21 Sep 2010 09:47
Localisation: Toulouse

Re: Report des régionales/départementales 2021

Messagede Relique » Lun 26 Oct 2020 17:20

newritture a écrit:Pour répondre à Relique : effectivement il y a toute une série de possibilités à envisager pour le jour de vote, et ce n'est pas ma préoccupation principale. Par contre aux États-Unis la campagne a légalement le droit de se tenir sur les réseaux sociaux (et dans les médias) contrairement à la France où toute publicité est prohibée. On peut envisager de forcer les chaînes privées à diffuser les clips de campagne officielle, mais je suis tout à fait contre légaliser les publicités électorales à la télé/sur les réseaux sociaux. L'arsenal de la campagne en distanciel est donc beaucoup plus faible en France qu'aux États-Unis. Les petites listes, les listes non affiliées à un parti et les partis peu présents en ligne (LR, PS, EELV... voir LREM, les régionalistes...) seraient donc très fortement désavantagées.


La question de la campagne est en effet une autre question. Il me semble toutefois que la propagande électorale pourra toujours être distribuée dans les boîtes aux lettres (via la préfecture ou via directement les campagnes).

Ensuite, il me semble que donner aux campagnes électorales des conditions strictes leur permettra peut-être d'innover. On peut aussi imaginer que les préfectures et les mairies mettent à disposition de manière plus tôt cette propagande, notamment désormais sur internet.

Il n'est pas interdit d'envoyer des e-mails (et de payer pour cela).

Concernant les réunions de campagne, je ne vois toujours pas comment on peut autoriser les séances de cinéma (avec un siège d'écart) et refuser une réunion publique où on resterait masqué et avec des espaces entre les personnes. Il faut rester cohérent.

Edit: il me semble tout de même qu'en mars, très peu de personnes, si ce n'est personne n'avait de masque; et on n'imposait pas le "siège de distance".
Relique
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 2706
Inscription: Jeu 20 Jan 2011 13:03

PrécédenteSuivante

Retourner vers Débats politiques du moment

Vidéos

Découvrez notre sélection de vidéos en lien avec l'actualité.

Voir toutes les vidéos

Découvrir l'ouvrage

Découvrir l'ouvrage

Découvrez tous les ouvrages de

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 3 invités