Politiquemania

La base de données de la vie politique française

Les cantonales dans la Somme

Chambre de discussion sur les élections cantonales qui seront organisées en mars 2011 et visant au renouvellement de la moitié des conseillers généraux.

Les cantonales dans la Somme

Messagede maxxx » Jeu 2 Sep 2010 19:47

Dans ce département rural, qui a fait les beaux jours de la montée en puissance du mouvement "Chasse-Pêche-Nature-et-Traditions" à la fin des années 90-début des années 2000, la gauche a réussi à s'imposer en 2008 et à reprendre un conseil général que la droite avait difficilement conservé en 2004 d'un siège. L'enjeu est de savoir si elle parviendra à transformer l'essai en mars prochain.

Sur les 46 cantons, 24 sont détenus par la gauche (14 PS, 5 PC, 3 DVG, 1 PRG, 1 EE) et 21 par la droite (9 DVD, 7 NC, 5 UMP), le dernier siège est détenu par le chasseur Nicolas Lottin, ex-CPNT en désaccord avec les orientations de ce dernier parti. Ce dernier est assez imprévisible car il entend défendre avant tout ses amis les chasseurs, en dehors de toute position droite-gauche le plus souvent...A noter que la majorité de gauche s'est rétrécie d'un siège en juin dernier, l'ancienne maire d'Amiens Brigitte Fouré (NC) ayant repris le canton d'Amiens V (52.5%) à la gauche, suite au décès du conseiller général PS sortant. Le canton est remis en jeu lors de ce renouvellement.

Pour ce renouvellement de 23 sièges, 14 sont détenus par la gauche et 9 par la droite. La droite va donc tenter de reprendre la présidence en faisant basculer 1 à 2 cantons (1 seul suffirait dans le cas d'un ralliement de Nicolas Lottin - hypothèse pour autant peu crédible à l'heure actuelle - mais encore faudrait-il qu'elle ait un doyen à proposer : bref, ce serait beaucoup plus simple pour elle de prendre 2 sièges).

Les espoirs de la droite reposent sur les cantons de Corbie, Molliens-Dreuil, Roye ou Amiens VII. Le plus probable est certainement celui de Corbie : un canton symbolique qui avait été perdu, en triangulaire avec le FN, en 2004 par le député UMP Alain Gest, qui était à l'époque président du conseil général. La candidate PS Isabelle Demaison avait été élue avec 46% contre 42.3% au député UMP et 11.7% pour le FN (qui s'était qualifié de justesse pour le second tour). La conseillère générale n'a pas réussi depuis à transformer l'essai aux municipales de 2008 sur Corbie, en s'inclinant très largement (41.5%) face au maire UMP sortant Alain Babaut (58.5%) : écarté de la liste aux régionales, celui-ci s'est fait promettre en échange l'investiture aux cantonales et sera à coup sûr un adversaire redoutable pour la gauche. D'autant plus qu'elle n'a pas réussi à prendre la ville de Villers-Bretonneux, deuxième commune du canton, alors que la droite se divisait pour la succession du maire sortant (le DVD Patrick Simon s'étant au final facilement imposé).
Le canton de Roye est quant à lui très instable : un chassé croisé incessant entre la droite et la gauche a eu lieu lors des dernières élections (d'abord de 1992 à 1998 avec le RPR Georges Loisier, puis avec le député PS Jacques Fleury, de 1998 à 2001, pour être repris par Georges Loisier sous l'étiquette DVD, qui l'a de nouveau perdu en 2004 en triangulaire...de 17 voix). La conseillère générale PS Christine Lefevre (43.5% en 2004) est loin d'être assurée de sa réélection face à un candidat DVD qui pourrait prendre sa revanche (43.3%), surtout si le FN ne parvient pas à jouer les arbitres (13.2%)...Georges Loisier a certes été battu en 2008 aux municipales par Jacques Fleury, mais celui-ci est élu sur sa ville depuis 1977, ce qui n'avait pas empêché la droite de gagner à plusieurs reprises.
Le canton de Molliens connait le même scénario que Roye : une triangulaire fatale à la droite : 44% pour le PRG, 39.7% pour la droite, 16.3% pour le FN.
Le canton d'Amiens VII sera intéressant à analyser : l'UMP s'était inclinée dans un canton qu'elle avait perdu de très peu en 1998. En 2004, un élu Vert, Jean-Pierre Tétu, s'était imposé (53.8%) sur le candidat de droite (46.2%). Le rapport de force n'est donc pas si élevé...

La gauche peut surtout espérer des interférences du climat national sur ces cantonales : seuls les cantons de Conty et d'Ault s'étaient soldés par un écart relativement faible entre droite et gauche. Sur celui de Conty, le maire DVD de la ville du même nom, Guy Lacherez, l'avait emporté en triangulaire (45.4%) face à un candidat Vert (40%) et au FN : l'absence de triangulaire éloignerait les chances de victoire de la gauche. Le canton d'Ault avait été pris en 2004 sur le PC (48%) par le jeune maire DVD de Mers-les-Bains, Emmanuel Maquet (52%)...Cela dit, le maire de Mers-les-Bains s'est bien implanté depuis, bénéficie de la prime au sortant et la DVD Marthe Sueur a repris au PC la ville d'Ault en 2008 (et encore plus si elle devient suppléante du conseiller général sortant).
Cela dit, Brigitte Fouré (NC) laboure le terrain sur Amiens V pour conforter son élection lors de la partielle de juin dernier. Elle n'est pas assurée d'être reconduite même si elle peut dégainer deux atouts : sa notoriété sur Amiens, dont elle a été la première magistrate de 2002 à 2007, lorsque Gilles de Robien était ministre, et une tradition de droite dans ce canton du Sud de la ville, partie la plus à droite d'une ville qui reste très polarisée politiquement, dont le sortant de 2004, Jean-Claude Broutin (UDF), avait été évincé essentiellement du fait de l'usure (il était élu depuis 1973).
Restera à surveiller la succession probable de Fernand Demilly (NC), conseiller général d'Albert, ancien sénateur (battu en 2004) et maire de la ville, père de Stéphane, nouveau député-maire de la ville. Celui-ci aura 77 ans en 2011 : un bilan coûts avantages n'est cela dit pas forcément idiot : un mandat réduit à 4 ans et surtout une consécration en cas d'égalité de voix dans l'hémicycle (même si cette hypothèse n'est pas la plus probable) vs. une impression d'usure (réélection au second tour en 2004 avec 55%) et la candidature de trop.
maxxx
 
Messages: 853
Inscription: Mar 17 Aoû 2010 20:20

Re: Les cantonales dans la Somme

Messagede Max25 » Lun 18 Oct 2010 09:28

Il faut également noter que les liste "Colère et Espoir" de Maxime Gremetz seront présentes dans plusieurs cantons.
Max25
 
Messages: 35
Inscription: Dim 26 Sep 2010 22:04

Re: Les cantonales dans la Somme

Messagede Zimmer » Lun 1 Nov 2010 11:38

Max25 a écrit:Il faut également noter que les liste "Colère et Espoir" de Maxime Gremetz seront présentes dans plusieurs cantons.


Fin septembre, Maxime Gremetz a annoncé sa candidature dans le canton d'Amiens-4-Est. Très ancré à gauche, ce canton, qui comprend un peu plus de 24 000 habitants, a été détenu par le PCF jusqu'en mars 2004. Depuis cette date, Jean-Louis Piot (PS), adjoint au maire de Camon, en est le conseiller général et sera, de son côté, candidat à sa réélection.

http://www.courrier-picard.fr/courrier/Actualites/Info-locale/Amiens-et-Metropole/Cantonales-le-temps-des-strategies/Canton-d-Amiens-Est-Maxime-Gremetz-est-candidat
Zimmer
 
Messages: 3936
Inscription: Mar 11 Mai 2010 21:10

Re: Les cantonales dans la Somme

Messagede maxxx » Lun 1 Nov 2010 12:18

Ce canton est effectivement très à gauche et le basculement à gauche de la ville d'Amiens en 2008 hypothèque de toute façon de quelconques espoirs pour la droite dans ce canton.

On aura peut être une situation analogue à celle des législatives de 2007 sur la circonscription de Maxime Gremetz : une candidature Gremetz, une candidature PS, une candidature PC officiel et une candidature UMP-NC : peut être avec la reproduction du même scenario : un candidat de droite en tête au premier tour mais avec un faible score (moins de 25%) et aucune réserve de voix, un score serré entre PS et Gremetz (ça sera plus difficile pour ce dernier car, contrairement aux législatives, il ne sera pas sortant...) et un candidat PC largué loin derrière...A noter que dans ce canton, Jean-Louis Piot n'était que très faiblement devant le PC en 2004 (24.6% contre 22.3%) et que Gremetz sait, par sa notoriété, brasser plus large que l'électorat PC, en perte de vitesse sur Amiens...

Après, ce qui est intéressant, c'est de voir si Gremetz a l'intention de présenter d'autres candidats, sur Amiens ou ailleurs dans le département : ça peut jouer dans les cantons serrés et par exemple, faciliter la réélection, qui est loin d'être acquise, de l'ancienne maire Brigitte Fouré, dans son canton comme faire basculer le canton d'Amiens 7, détenu par EE...
maxxx
 
Messages: 853
Inscription: Mar 17 Aoû 2010 20:20

Re: Les cantonales dans la Somme

Messagede Achille80 » Mer 22 Déc 2010 22:23

Vers une réunification des communistes

"Rabibochés ! Les deux groupes communistes du conseil général de la Somme ont décidé ces jours-ci de poser un mouchoir sur leur différence et de mettre plutôt l'accent sur ce qui les rassemble.

Un vrai tournant dans les relations entre les divers gauche-Communistes en Somme soutenus par Colère et Espoir, Jacques Pequery, Claude Chaidron et Thierry Vansevenant, et les communistes orthodoxes et apparentés, René Lognon, Gérald Maisse, Claude Jacob et Paul Pilot. Même si leurs rapports ne s'étaient jamais détériorés.

C'est donc un accord en bonne et due forme qui a été signé le 16 décembre par les présidents des deux groupes, Claude Jacob et Jacques Pecquery, et contresigné par Joël Carliez le premier secrétaire fédéral du Parti communiste. Il prévoit des candidatures uniques dans tous les cantons où il y aura des sortants communistes. Jacques Pecquery, Thierry Vansevenant et Paul Pilot profiteront donc pour leur campagne de la force de frappe d'une mouvance communiste réunifiée.
« L'objectif, c'est de faire en sorte que la majorité de gauche soit confortée demain au conseil général de la Somme, rappellent Claude Jacob, président du groupe communiste et Guy Champion, attaché du groupe divers gauche. La mise en œuvre d'une politique solidement ancrée à gauche au conseil général passe par la présence d'un maximum d'élus communistes au sein de l'assemblée... »

Convaincu que le score national du Parti communiste sera un élément d'appréciation du résultat de ces élections, les candidats Communistes en Somme ont décidé de s'enregistrer à la préfecture en candidats officiels du Parti communiste.

Enfin, les deux groupes ont convenu de poursuivre leurs discussions en vue de la formation en mars d'un groupe unique ou d'un intergroupe, renvoyant à plus tard la question d'une participation à l'exécutif départemental. Une des divergences de fond - avec la stratégie du Front de gauche dans laquelle s'inscrit le PCF - qui empêchaient jusqu'ici les deux groupes de parler d'une seule voix. Deux groupes qui semblent aujourd'hui comprendre qu'on pèse plus à 7 qu'à 4 + 3, au moment où les uns et les autres ambitionnent de mettre la main sur un huitième canton, celui de Combles où tous pousseront la candidature unique de Gérard Parsy."

Article du Courrier Picard du 21 décembre 2010
Achille80
 
Messages: 19
Inscription: Dim 21 Nov 2010 22:39

Re: Les cantonales dans la Somme

Messagede pierrot » Mar 1 Fév 2011 14:23

Colère et espoir prêt au combat

La liste des candidats communistes soutenus par Colère et espoir aux élections cantonales prévus les 20 et 27mars n'est pas définitive mais elle est quasiment bouclée.

CANDIDATS ET SUPPLÉANTS À AMIENS
Amiens-Est: Maxime Gremetz et Dolores Esteban
Amiens Sud-Est: Brigitte Devauchelle et Jean Massalon
Amiens Sud-Ouest: Joël Doublet et Lysiane Roussel
Amiens Sud: pas de candidat

http://www.courrier-picard.fr/courrier/ ... -au-combat
pierrot
 
Messages: 1713
Inscription: Ven 7 Mai 2010 19:44
Messages : 3 (détails)

Re: Les cantonales dans la Somme

Messagede Jean-Philippe » Mar 1 Fév 2011 15:45

Gremetz et ses amis présentent 18 candidats sur les 23 cantons renouvelables.
«Nous avons fait le choix de ne pas présenter de candidats là où nos chances sont extrêmement faibles ou lorsqu'il y a un conseiller sortant qui représente la vraie gauche (NDLR: Acheux, Molliens-Dreuil, Conty, Nesle, Amiens Sud)», confiait Maxime Gremetz hier dans la salle d'honneur de la mairie de Longueau.

http://www.courrier-picard.fr/courrier/ ... -au-combat


Gremetz se présente dans un ancien fief du PC (1961-2004), passé au PS après le retrait de la sortante. Il n'est pas exclu que Gremetz retrouve les chemins du conseil général, 32 ans après l'avoir quitté. Ce canton était le plus à gauche du département aux législatives de 2007 (63,6% pour Gremetz).
En 2004, le PS ne devançait le candidat PC que de 2 pts avant d'écraser l'UMP. De plus, le sortant n'est qu'adjoint à Camon, dont le maire est PC. Que fera ce dernier, 8e sur la liste du FG aux régionales ? Si le PC présente un autre candidat, le PS devrait arriver en tête de la gauche. A suivre donc.
Jean-Philippe
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 9198
Inscription: Sam 26 Sep 2009 21:11
Localisation: Mayenne

Re: Les cantonales dans la Somme

Messagede vudeloin » Mar 1 Fév 2011 17:07

La vie politique de la Somme est pour le moins particulière, dès lors que l'on s'interroge notamment sur le comportement de la famille communiste, dont les déchirements ont été forts, d'autant qu'elle a beaucoup compté dans le paysage local et qu'elle continue, malgré tout, de représenter une certaine force.
Sur le renouvellement de cette année, à première vue et un peu de loin, je ne crois pas à un renversement de majorité au CG, et je pense même plutôt que la gauche devrait renforcer ses effectifs au soir du 27 mars.
ensuite, il faut regarder à la loupe les situations locales, en soulignant que la force CPNT est probablement en baisse, loin des 27 % des européennes de 1999...
Et puis bon, la Somme, c'est un très très grand nombre de communes rurales ( 14 communes de plus de 3 500 habitants sur les 782 comptabilisées ) mais où la présence ouvrière est souvent forte...
Nous sommes tout de même en Picardie...
vudeloin
 
Messages: 8288
Inscription: Mer 5 Jan 2011 11:39
Avertissements: 3

Re: Les cantonales dans la Somme

Messagede Nico » Dim 6 Fév 2011 15:47

Deux candidates du Centre National des Indépendants et Paysans (CNIP) se présentent aux cantonales dans la ville d'Amiens:
-Dominique FACHON (Amiens-sud)
-Lydia SOSSON (Amiens-sud-ouest)
http://www.courrier-picard.fr/courrier/ ... ns-de-mars
Nico
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 3939
Inscription: Dim 3 Oct 2010 16:34
Localisation: Corrèze

Re: Les cantonales dans la Somme

Messagede Nico » Sam 12 Fév 2011 21:09

Je suis surpris qu'il n'y ait pas encore eu, ici, de présentation des candidats.
Voici les candidats PS-EELV sur Amiens:
-Canton d'Amiens-est: Jean-Louis PIOT (PS)
-Canton d'Amiens-sud-est: Romain JARON (PS)
-Canton d'Amiens-sud: Marion LEPRESLE (EELV)
-Canton d'Amiens-sud-ouest: Jean-Pierre TETU (EELV)
http://www.amiens-socialiste.org/31/01/ ... r-le-pont/
Nico
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 3939
Inscription: Dim 3 Oct 2010 16:34
Localisation: Corrèze

Suivante

Retourner vers Élections cantonales de 2011

Vidéos

Découvrez notre sélection de vidéos en lien avec l'actualité.

Voir toutes les vidéos

Guide de l'élu délégué à l'animation, à la vie associative et à la vie des quartiers

Jérôme Dupuis

Ce guide dresse une synthèse du cadre des politiques locales d'animation, de vie associative et de vie des quartiers : les acteurs et le contexte d'intervention, les enjeux, les champs d'intervention...

Découvrir l'ouvrage

Les discours de l'élu local

Pascale Pietta

Avec ce classeur, vous disposez d'un outil pratique et réactif face aux situations locales, des plus courantes aux plus exceptionnelles, et face à une actualité nationale de plus en plus mouvante. Pratique, car vous y trouverez des modèles de discours pour...

Découvrir l'ouvrage

Découvrez tous les ouvrages de

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités