Politiquemania

La base de données de la vie politique française

Digressions autour d'Yves Rocher...

Comme il n'y a pas que la politique dans la vie, ce forum vous permet d'échanger sur tout autre sujet que vous jugez intéressant.

Digressions autour d'Yves Rocher...

Messagede vudeloin » Mar 13 Sep 2011 14:28

Excessifs, je ne sais pas, Bruno...
et pour connaître quelques habitants du Morbihan et notamment du pays Gacelin ( on dit comme cela non, pour le canton de La Gacilly ? ), le fait est qu'il fut un temps, pas très lointain, où Yves Rocher était un peu " seul maître après Dieu "...
Et que ses produits naturels n'avaient de naturel que le nom, la capitalisation par Elf ne s'arrêtant pas au seul apport de fonds...
D'ailleurs entre une entreprise pétrolière qui a toujours eu du nez pour les produits dérivés et un commercial qui a su tirer parti des avantages d'un réseau de franchises, cela ne pouvait qu'aller;..
On regarde la fiche de paie des salariés de la Gacilly, maintenant ?
vudeloin
 
Messages: 8288
Inscription: Mer 5 Jan 2011 11:39
Avertissements: 3

Re: Les sénatoriales dans le Morbihan

Messagede vincent » Mar 13 Sep 2011 15:00

Je suis tatillon ce n'est pas nouveau... Dans la mesure où les deux versions sont diamétralement opposées, il serait tout de même nécessaire d'éclaircir les éventuels liens qui existent entre Noël Rocher et Yves Rocher. S'il n'y en a aucun, je ne saurai dire si c'est excessif de l'avoir avancé, mais ce serait utile de le préciser.
vincent
Administrateur du site
Administrateur du site
 
Messages: 2687
Inscription: Ven 12 Déc 2008 21:37

Re: Les sénatoriales dans le Morbihan

Messagede Jean-Philippe » Mar 13 Sep 2011 15:18

Ils ne sont pas frères (ce que je croyais pourtant) car le maire de Carentoir a été candidat aux cantonales de 1994 contre celui de la Gacilly qui était sortant. Par contre, le maire actuel du chef-lieu est le fils du celèbre patron.
Jean-Philippe
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 9167
Inscription: Sam 26 Sep 2009 21:11
Localisation: Mayenne

Re: Les sénatoriales dans le Morbihan

Messagede vudeloin » Mar 13 Sep 2011 15:21

Il y a tant de Rocher dans le pays Gacelin qu'on eût pu croire que c'était encore le cas et qu'il y avait lien entre Yves ( qui fut élu du canton de la Gacilly après en avoir été le potentat, vu que son usine donne du travail à 30 % des salariés du canton ) et Noel, alors que le fils d'Yves s'appelle Jacques et qu'il est maire de la commune d'implantation de la famille, le chef lieu...
Les Rocher faisant la pluie et le beau temps dans ce coin de Bretagne ( je crois que c'est la Penthièvre mais on me confirmera ou non ) et étant au parfum de tout, Noel Rocher avait trouvé un intéressant successeur en 2008...
Un certain François Guéant, dont le père est qui vous pensez et qui vous savez !
Sauf que, patatras, c'est Yannick Chesnais, maire des Fougerêts, qui fut élu en lieu et place du dauphin co désigné par Noel Rocher et la famille Rocher...
vudeloin
 
Messages: 8288
Inscription: Mer 5 Jan 2011 11:39
Avertissements: 3

Re: Les sénatoriales dans le Morbihan

Messagede Bruno » Mar 13 Sep 2011 17:31

Il va falloir scinder le fil avec création d'un spécifique à cette digression...

vudeloin a écrit:Excessifs, je ne sais pas, Bruno...
et pour connaître quelques habitants du Morbihan et notamment du pays Gacelin ( on dit comme cela non, pour le canton de La Gacilly ? ), le fait est qu'il fut un temps, pas très lointain, où Yves Rocher était un peu " seul maître après Dieu "...

Ce temps remonte déjà un peu mais c'est tout à fait exact. Il atteint le faîte de sa puissance dans la région avec les régionales de 1992 où il monte une liste qui fait (de tête) 10% dans le Morbihan, 50% à Rieux (où il a une usine et qui constitue la limite sud de ce qui était sa "zone d'influence", 83% dans le canton de la Gacilly, et 96% sur la Commune de la Gacilly.

vudeloin a écrit:Et que ses produits naturels n'avaient de naturel que le nom,

Comme tout produit de beauté, le principe actif n'en représente qu'une faible proportion (une eau de toilette c'est d'abord environ 50 à 70% d'alcool). En revanche contrairement à ce que tu dis le groupe est renommé :
- pour faire des recherches sur les principes actifs issus de végétaux
- pour rémunérer correctement les communautés indigènes (en amazonie notamment) où ils cherchent des principes actifs, contrairement à la plupart des groupes cosmétiques...

vudeloin a écrit:la capitalisation par Elf ne s'arrêtant pas au seul apport de fonds...
D'ailleurs entre une entreprise pétrolière qui a toujours eu du nez pour les produits dérivés et un commercial qui a su tirer parti des avantages d'un réseau de franchises, cela ne pouvait qu'aller;..

Ben justement non. Et Elf Sanofi a essayé de rompre le pacte d'actionnaire qui les liait et de revendre sa participation à L'Oréal le concurrent et l'ennemi intime. Yves Rocher avait alors dû réorganiser la structure capitalistique du groupe en catastrophe pour l'empêcher.

vudeloin a écrit:On regarde la fiche de paie des salariés de la Gacilly, maintenant ?

Oui, et si tu regardes avec ce qui se fait sur le secteur... Et bien Yves Rocher c'est bien quoté !
(N'oublie pas que la zone est surtout une zone d'Industries agro-alimentaires, où les salaires sont très, très bas et les conditions de travail très difficile, Yves Rocher y est par contraste très bien vu, mais si et là je suis d'accord avec toi, dans l'absolu ce n'est pas très brillant)
Ce n'est pas vrai partout dans le monde : je crois me souvenir qu'il y avait eu un conflit très dur en asie du sud-est entre une filiale d'Yves Rocher et les salariés locaux du fait de conditions de travail et de salaire totalement indigne.

Pour revenir au sujet initial :
Il n'y avait aucun lien entre Yves Rocher Maire de la Gacilly et Conseiller général, et Noël Rocher maire de Carentoir qui avait battu le dauphin soutenu par Yves Rocher. Il y a en outre un antagonisme très fort entre ces deux communes riches (Carentoir, abrite la Guillemot Corporation, maison mère, entre autre de la maison de jeux vidéos Ubisoft) du même canton.

Ils ne s'étaient entendu que sur le nom du successeur de Noël Rocher, comme vudeloin l'a, dit François Guéant...
L'aversion qui devient totale des bretons aux parachutage lui a joué un mauvais tour et Yannick Chesnais (qui n'est même pas maire mais 1er adjoint au maire) a été élu à sa place...
Bruno
 
Messages: 81
Inscription: Ven 29 Jan 2010 11:28
Localisation: Breizh / Brussel

Re: Les sénatoriales dans le Morbihan

Messagede Michel A » Mar 13 Sep 2011 17:45

A Vudeloin

La Penthièvre, ce n'est pas dans le Morbihan
C'est dans les Côtes d'Armor du côté de Saint-Brieuc et Lamballe
Michel A
 
Messages: 192
Inscription: Mer 7 Sep 2011 08:22

Re: Les sénatoriales dans le Morbihan

Messagede vudeloin » Mar 13 Sep 2011 20:29

Quant aux salaires, je ne sais s'ils sont élevés, mais mine de rien, 53 % de non imposables dans la population locale montrent le haut niveau des fiches de paie...
Ah oui, signe de progrès, l'âge moyen de sortie de l'école c'est entre 19 et 20 ans dans le secteur...
En gros, après le bac, au boulot !
vudeloin
 
Messages: 8288
Inscription: Mer 5 Jan 2011 11:39
Avertissements: 3

Les sénatoriales dans le Morbihan

Messagede Bruno » Mar 13 Sep 2011 22:44

Là je suis désolé mais ce que tu dis n'a aucun sens...

vudeloin a écrit:Quant aux salaires, je ne sais s'ils sont élevés, mais mine de rien, 53 % de non imposables dans la population locale montrent le haut niveau des fiches de paie...

1 53% de non imposable ne montre pas et jamais le haut niveau des fiches de paies, mais la part de population à faible revenu (ce qui inclut chômeurs, retraités agricoles, de l'artisanat, intérimaires, travailleurs pauvres...)


2 La Gacilly n'est pas mais pas du tout dans la configuration de Michelin, ou du secteur minier au 19è siècle où on naissait dans des maisons appartenant à l'entreprise, y étaient scolarisés, travaillaient et y mourraient...
Tout le monde et loin de là ne vit pas d'Yves Rocher. La Gacilly est à 15 minutes des zones industrielles de Redon (très forte sous-traitance automobile entre autre, et se trouve dans un important bassin agroalimentaire


Je suppose que tu n'es pas breton,
Mais pour toute la région Bretagne en 2009 : 47.5% de non imposable
http://www.lefigaro.fr/impots/2009/01/0 ... parti-.php

En sachant que la population imposable se concentre dans la zone rennaise et sur le littoral, 53% de population non imposable est plutôt un bon chiffre pour le centre Bretagne.

Je viens par exemple de regarder Guiscriff (puisque c'était le sujet de mon intervention initiale, et là pur bassin agroalimentaire), il y a 59.4% de population non imposable malgré (ou à cause de ?) un abattoir qui emploie 450 personnes...
http://www.statistiques-locales.insee.f ... lGeo=56081

vudeloin a écrit:Ah oui, signe de progrès, l'âge moyen de sortie de l'école c'est entre 19 et 20 ans dans le secteur...
En gros, après le bac, au boulot !

Je ne sais pas où tu as vu ça... Mais la encore tu connais bien mal la Bretagne...
Je te ferais juste remarquer qu'il n'y a pas d'université à La Gacilly, et que passé un certain âge, les jeunes ont tendance à se faire recenser sur leur lieu de résidence habituelle, en l’occurrence Rennes et omettent souvent de se déclarer une autre commune de rattachement s'ils ne s'y sentent pas d'attache très forte...
Même s'il reste vrai que le pays de Redon en général, à un taux de scolarisation post-bac plus réduit que la moyenne régionale.
Restent à se faire recenser, ceux qui ne sont pas partis faire des études...

Les chiffres de base INSEE ne te donnent pas la part de la population née à La Gacilly, scolarisée qui après le bac, irait au boulot, mais parmi les résidents à l'âge en question. Ce qui inclue tous ceux qui non qualifiés viennent habiter à La Gacilly pour devenir ouvrier chez Rocher, dans l'automobile à Redon, chez Entremont à Missiriac...
Pour faire clair, et c'est vrai pour toute la Bretagne, les jeunes diplômés, d'où qu'ils viennent se trouvent en Bretagne massivement à Rennes et sur le littoral (universités, emplois qualifiés...) et les jeunes non diplômés, d'où qu'ils viennent, arrivent dans une certaine proportion (où ne partent pas si ce sont des locaux) en Centre Bretagne.

Vouloir faire porter à Yves Rocher la responsabilité d'un Centre Bretagne (= dans mon propos, toute la zone à l'intérieur de la 4 voies qui ceinture la région) tourné massivement vers les IAA, est totalement incorrect


Bref avec tout ça, je vais finir par passer par un supporter d'Yves Rocher, alors que je ne suis pas client chez lui, je n'ai pas d'action et qu'en plus je ne suis pas du même bord politique...
Bruno
 
Messages: 81
Inscription: Ven 29 Jan 2010 11:28
Localisation: Breizh / Brussel

Re: Les sénatoriales dans le Morbihan

Messagede vudeloin » Mar 13 Sep 2011 22:56

Des éléments tout à fait officiels, Bruno, puisque figurant sur le site de l'INSEE, que je regarde de temps à autre...
Mais je peux aussi regarder ailleurs pour ce qui concerne les revenus fiscaux, vu que j'en ai un peu l'habitude...
Je sais pertinemment qu'il n'y a pas d'établissement d'enseignement supérieur sur cette partie de la Bretagne ( merci bien, vu que j'ai quand même une vague connaissance de la carte universitaire qui me fait remarquer depuis bien longtemps qu'il y a des zones blanches en la matière ) mais je constate que la chute du taux de scolarisation est sensible, passé 18 ans, c'est à dire l'âge plus ou moins officiel, aujourd'hui, de la fin de scolarité...
C'est un problème d'ailleurs, que du côté de Cruguel ou des Fougerêts, les jeunes sortant de l'école n'aient souvent comme offres d'emplois que l'agro alimentaire, la sous traitance auto ou les chaines de production de chez Rocher, avec les paies qui vont avec, c'est à dire tournant autour du SMIC ou dans la cible des exonérations de cotisations sociales qui s'arrêtent à 1,6 SMIC...
Mais bon, dire cela et le regretter d'une certaine manière, c'est aussi, me semble t il, évoquer le passif du bilan des Rohan, Rocher, Kerguéris et Cie...

PS pour info, les salaires constitueraient moins de 59 % de la base imposable au titre de l'IR sur le canton de la Gacilly, et les retraites et pensions près de 29 %...
Il y a à la fois des bas salaires et de l'exode des jeunes, encore, dans ce coin là ?
vudeloin
 
Messages: 8288
Inscription: Mer 5 Jan 2011 11:39
Avertissements: 3

Re: Les sénatoriales dans le Morbihan

Messagede Bruno » Mar 13 Sep 2011 23:18

vudeloin a écrit:Il y a à la fois des bas salaires et de l'exode des jeunes, encore, dans ce coin là ?


Oui hélas.
Je suis originaire de Rieux (dans le sud de la zone en question) et je peux te dire que plus de 75% de mes amis qui ont poursuivi leurs études, n'habitent plus la zone. C'est d'ailleurs mon cas. et j'ai 35 ans.

Et là ce n'est pas le bilan de Rocher particulièrement (qui n'a jamais été un vrai homme politique), mais d'une grande part de la classe politique de droite et de gauche qui a contribué à maintenir le Centre Bretagne enclavé.

Un exemple à droite : Marcellin au CG du Morbihan a apporté beaucoup plus d'attention à son secteur qu'au centre Bretagne
Un exemple à gauche : Une enveloppe non négligeable du budget routier, initialement prévue pour la poursuite de la mise à 2x2 voies, de la RN164, (l'axe central) est parti financer le contournement de Saint Brieuc suite au lobbying du président du CG22.

Yves Rocher fait justement figure d'exception, il maintient et développe des entreprises dans une zone qui lui coûte en transports et logistiques, quand la plupart des industriels bretons, s'installent justement le long des 4 voies pour réduire ceux-ci. (La présence de la matière première expliquant pour le reste le poids des IAA, qui sont les seules à moins être tenté de déménager)...
Bruno
 
Messages: 81
Inscription: Ven 29 Jan 2010 11:28
Localisation: Breizh / Brussel

Suivante

Retourner vers Café Politiquemania

Vidéos

Découvrez notre sélection de vidéos en lien avec l'actualité.

Voir toutes les vidéos

Guide du conseil municipal - Règles, pièges et astuces

Eric Landot

Comment un conseil municipal fonctionne-t-il ? Quel est le statut de l'élu ? Quels sont les droits des élus minoritaires ? Quels pièges juridiques éviter lors des séances du conseil ? Quelles astuces faut-il maîtriser ? Quelles sont les premières mesures à prendre...

Découvrir l'ouvrage

Ecrire un discours - Manuel pratique à l'usage de l'élu local ou de sa plume

Alexandra Fresse

Le discours est un exercice récurrent, voire quotidien, des élus. De l'inauguration au discours de campagne, écrire un discours demande à la fois rigueur et imagination. De la rigueur dans la forme, de...

Découvrir l'ouvrage

Découvrez tous les ouvrages de

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité