Politiquemania

La base de données de la vie politique française

Elections législatives de 2017 au Royaume-Uni

Forum dédié à la vie politique sur le "vieux continent". Réagissez sur les institutions européennes, les élections ou les décisions politiques de nos voisins européens.

Elections législatives de 2017 au Royaume-Uni

Messagede ploumploum » Mer 19 Avr 2017 15:38

Suite à l'annonce par surprise de la dissolution des Communes par la Première Ministre et à sa validation par les députés, des élections législatives anticipées se tiendront le 8 juin prochain afin d'élire la 57ème législature de la Chambre des Communes.

Ce scrutin interviendra 2 ans après le dernier scrutin général, près d'un an après le référendum sur le Brexit, 11 mois après l'arrivée de Theresa May au 10 Downing Street et 2 mois et demi après l’enclenchement de l'article 50 du Traité de Lisbonne.
La Première Ministre cherche entre autres, à légitimer son pouvoir et être en position de force pour les négociations avec l'UE.
Notons également que ce scrutin intervient aussi dans un contexte de fortes tensions entre l’Écosse et le Gvt central et en Irlande du Nord où la formation d'un exécutif se fait toujours attendre 7 semaines après le dernier scrutin régional.

Rappel des résultats de 2015 :

Participation : 66,4 %

Tories : 11,33 millions de voix / 36,8 % / 331 sièges (dont le Speaker)
Labour : 9,35 millions de voix / 30,5 % / 232 sièges
UKIP : 3,88 millions de voix / 12,6 % / 1 siège
Lib-Dem : 2,42 millions de voix / 7,9 % / 8 sièges
SNP : 1,47 million de voix / 4,7 % / 56 sièges
Greens : 1,15 million de voix / 3,8 % / 1 siège
DUP : 8 sièges
Sinn Féin : 4 sièges
Plaid Cymru : 3 sièges
SDLP : 3 sièges
UUP : 2 sièges
Indépendant : 1 siège


Par nation constitutive/région :
Angleterre (533 sièges)
Tories : 319 (dont le Speaker)
Lab : 208
Lib-Dem : 6
Greens : 1
UKIP : 1

Ecosse (59 sièges)
SNP : 56
Lab : 1
Tories : 1
Lib-dem : 1

Pays-de-Galles (40 sièges)
Lab : 25
Tories : 11
Plaid Cymru : 3
Lib-Dems : 1

Irlande du Nord (18 sièges)
DUP : 8
Sinn Féin : 4
SDLP : 3
UUP : 2
Indépendant : 1



Avec les départs, exclusions et partielles, la composition actuelle de la Chambre sortante est :

Tories : 331 (330 +1, le Speaker/ = ) / 1 siège perdu au profit des Lib-Dems et 1 siège gagné sur Lab.
Labour : 229 (-3) / suspension d'un élu, un siège perdu au profit des Tories et un siège vacant
SNP : 54 (-2) / 2 départs chez Indp.
Lib-Dem : 9 (+1)/ un gain sur les Tories
UUP : 8 (=)
Sinn Féin : 4 (=)
Plaid Cymru : 3 (=)
SDLP : 3 (=)
UUP : 2 (=)
Greens : 1 (=)
UKIP : 0 (-1) / départ de Douglas Carswell
Indépendants : 5 (+4) / (dont 2 ex-SNP + ex-UKIP + ex-Lab)
Siège vacant : 1 (+1)


Dans les derniers sondages, les Tories sont crédités d'une large avance sur les Travaillistes dont le leader, Jérémy Corbyn, est contesté et rejeté par les cadres du parti mais apprécié par la base militante.
Tories : 38 à 46 %
Lab : 23 à 29 %
UKIP : 9 à 14 %
Lib-Dem : 7 à 12 %
SNP : 4-6 % (ce qui serait signe d'une stabilité en Ecosse et d'un score encore très élevé les nationalistes écossais/ 49,97 % sur la région en 2015)
Greens : 4-5 %
ploumploum
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 12594
Inscription: Ven 11 Mar 2011 18:24
Localisation: Séquano-Dionysien

Re: Elections législatives de 2017 au Royaume-Uni

Messagede Relique » Mer 19 Avr 2017 18:00

En Irlande du Nord, sur 18 circonscriptions à la vue des élections de 2015, 2016 et 2017:

8 devraient voir une réélection facile du sortant (ou du même parti):
4 DUP (East Antrim, Strangford, Lagan Valley et North Antrim)
4 SF (West Belfast, Mid Ulster, Newry and Armanagh et West Tyrone)

1 devrait voir soit la réelection de la sortante indépendante (ex-UUP) soit la victoire d'un unioniste (plutôt DUP): North Down.


Ensuite, il y a le cas des deux circonscriptions UUP, gagnées en 2015:
- à South Antrim, la sortante avait gagné le siège en 2015 sur le DUP. Aux élections locales, l'avantage était clairement au DUP (37/22 puis 33/20), mais un effet vote utile pourrait permettre à la sortante de s'en sortir (le SF, par exemple, faisait de biens meilleurs scores en 2016 aux locales qu'en 2015).
- à Fermanagh & South Tyrone, le gain s'était fait en 2015 sur le Sinn Féin, alors que le DUP ne présentait pas de candidat. Aux élections locales, le Sinn Féin a réaffirmé sa prédominance locale. Il sera intéressant de voir si le DUP présente ou non un candidat contre le sortant UUP. Si non, il a une chance d'être réélu, mais il pourrait être battu par un SF en bonne dynamique (le total DUP+UUP a perdu 4 points entre 2016 et 2017 aux élections locales).


Puis, les 3 circonscriptions SDLP:
- à South Belfast, les résultats ont été très équilibrés cette année. 4 partis se tiennent autour de 20% (DUP, Alliance, SDLP, SF). En 2015, le SDLP avait conservé son siège avec 2 points d'avance sur le DUP (24/22). Depuis, le DUP est en perte de vitesse. Par contre, le SF a enregistré une bonne dynamique aux élections locales 2016-2017: près de 4 points supplémentaires, ce qui le plaçait à 17%. Les résultats seront probablement serrés.
- à Foyle, les courbes SDLP et SF se sont croisées. Le SF a réussi à passer devant le SDLP aux dernières élections locales en progressant de 7 points par rapport à 2016, tandis que le SDLP gagnait tout de même 1 point (mais loin de ses résultats aux élections nationales, où il bénéficiait probablement d'un vote utile des unionistes et d'électeurs s'étant tournés vers le People Before Profit Alliance: présenteront-ils un candidat ? ). Le SF pourrait ici gagner un siège.
- à South Down, configuration assez similaire à Foyle où les courbes se croisent également avec le SF. En 2016 aux élections locales, les deux partis se retrouvaient à 31%. Cette année, le SF pointait à 39% et le SDLP à 25%. Le SDLP bénéficiera probablement d'un vote utile des unioniste, mais va probablement perdre ce siège.


Enfin, les 4 autres circonscriptions DUP qui seront un peu plus disputées cette année:
- East Belfast: la circonscription avait basculé en 2015 de l'Alliance au DUP. En 2016 et 2017 aux élections locales, l'Alliance a gagné 3 points, et le DUP 1 point. La dynamique irait donc plus probablement vers l'Alliance. En 2015, l'UUP n'avait pas présenté de candidats. Les voix UUP seront déterminantes. Il faudra voir quels sont les candidats et s'il y a des consignes (UUP vers DUP par exemple en échange d'un retrait du DUP à Fermanagh & South Tyrone).
- East Londonderry: la circonscription semble ancrée aux unionistes. Seulement, le DUP y est en perte de vitesse, et l'UUP plutôt en bonne dynamique. Y aura-t-il vote utile de l'UUP vers le DUP pour lui permettre de se maintenir haut et loin du SF (lui-même en bonne dynamique dans la circonscription, creusant l'écart avec le SDLP) ? Les relations UUP-DUP si elles étaient tendues, pourraient permettre au SF de titiller le DUP. Gagner semble toutefois peu probable.
- North Belfast: la situation est assez similaire, mais avec beaucoup moins d'écart entre DUP et SF. Ici, le SF était à 3 points du DUP aux dernières élections locales. Avec un vote utile SDLP (qui existait probablement déjà en 2015 vus les résultats ensuite) qui est lui aussi en bonne dynamique, il pourrait gagner contre le DUP. En 2015, l'UUP n'avait pas de candidat. Avec 5% aux élections locales, il pourrait faire perdre le DUP.
- Upper Bann: ici, le DUP l'avait emporté avec 33% des voix, talonné par l'UUP (28%) et le SF (25%). Aux dernières élections locales, le SF a doublé l'UUP, qui subissait également l'éparpillement des voix unionistes. Le deuxième devrait changer. Mais il aura du mal à battre le DUP, bien que le résultat pourra être plus serré qu'en 2015.

Voila, mon pronostic en Irlande du Nord:
DUP: 6 à 7 (- East Belfast, - North Belfast +(?) South Antrim) (-1 à -2)
SF: 8 (+ Fermanagh & South Tyrone, + Foyle, + South Down, + North Belfast) (+4)
UUP: 0 à 1 (- Fermanagh & South Tyrone, -(?) South Antrim) (-1 à -2)
AP: 1 (+ East Belfast) (+1)
SDLP: 1 (- Foyle, - South Down) (-2)
Indépendante unioniste: 1 (=)
Relique
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 1995
Inscription: Jeu 20 Jan 2011 13:03

Re: Elections législatives de 2017 au Royaume-Uni

Messagede ploumploum » Mer 26 Avr 2017 15:32

Les sondages post-validation du scrutin pour le juin montrent une hausse des intentions de vote pour les Tories.

Tories : 40 à 50 % (sur les enquêtes publiées, 6 donnent plus de 46 %)
Lab : 24 à 29 %
Lib-Dem : 10-13 %
UKIP : 4 à 11 %
Greens : 1 à 4 %

Plus inquiétant pour les travaillistes, ils pourraient perdre dans leur bastion du Pays-de-Galles. Du jamais vu, même sous Thatcher. 1er parti gallois depuis 1922, les travaillistes sont crédités de seulement de 30 % (- 7 pts par rapport à 2015) dans le 1er sondage régional réalisé après la décision de T.May. Les Tories pointent à 40 % (+ 13 pts).

En Écosse, le SNP caracole toujours en tête avec 43-44 % (-6 à - 7 pts) avec 11 à 15 pts d'avance non plus sur le Lab mais sur les Tories crédités de 28 à 33 % (13 à 18 pts en plus)
Les Travaillistes ne sont plus crédités que de 13 à 18 % (- 6 à - 11 pts) dans leur ex-bastion !

En sièges, Électoral Calculus donne pour l'instant les Tories avec 410 sièges et près de 250 députés de plus que les travaillistes.
Un tel nombre de députés et un tel ratio (63 % des sièges) pour les Tories seraient du jamais vu depuis plus de 80 ans ! La dernière fois que les conservateurs ont approché les 400 sièges, c'était en 1983 sous Thatcher (397/650)


http://www.electoralcalculus.co.uk/homepage.html
Pour l’Écosse et le Pays-de-Galles, les projections donnent :

Écosse (59)
SNP : 46 (-10)
Tories : 11 (+10)
Lib-Dem : 2 (+1)
Lab : 0 (-1)


Pays-de-Galles (40)
Tories : 18 (-7)
Lab : 17 (-8)
Plaid Cymru : 4 (+1)
Li-Dem : 1 (=)
ploumploum
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 12594
Inscription: Ven 11 Mar 2011 18:24
Localisation: Séquano-Dionysien

Re: Elections législatives de 2017 au Royaume-Uni

Messagede Tirnam » Mar 23 Mai 2017 07:38

Les évolutions depuis l'annonce de la tenue des élections sont intéressantes.

De l'avis général Theresa May ne fait pas une campagne étincelante.
Elle martèle de manière assez robotique son message de volonté d'un gouvernement strong and stable en vue des négociations sur le Brexit
Il est vrai qu'après l'annonce de la dissolution du Parlement les sondages donnaient jusqu'à plus de 20 points d'avance pour les conservateurs et la certitude d'une majorité écrasante. Cela n'encourage pas la prise de risque.

Néanmoins la dynamique de campagne semble être du côté des travaillistes : si les conservateurs sont stables à un haut niveau autour des 45%, les travaillistes, qui étaient tombés à un niveau très bas autour de 25%, bénéficient visiblement de l'impact positif de leur manifesto remontant au dessus des 30%, approchant les 35%.
Deux sondages donnent même une avance pour les conservateurs qui s'est réduit à seulement 9 points.
Cette montée en puissance du Labour se fait au détriment des LibDem qui repassent sous la barre des 10%, et l'UKIP qui pourrait redevenir un parti marginal.

De plus hier les Conservateurs ont été sévèrement critiqués pour leur proposition de ce qui est devenu une "taxe sur la démence" : la proposition que l'Etat récupère, à la mort du patient qui a reçu des soins à domicile, le coût de ces soins sur la valeur immobilière du domicile du patient.
Cette proposition a été fortement critiquée ce qui a conduit T. May de revenir en pleine campagne sur cette promesse électorale.

Les derniers sondages
Conservateurs : 43-47%
Travaillistes : 33-35%
LibDem : 7-9%
UKIP : 3-5%
Verts : 1-2%

Projection d'ElectoralCalculus
Conservateurs : 391 sièges
Travaillistes : 185 sièges
SNP : 47 sièges
LibDem : 5 sièges
Verts : 1 siège
Autres : 21 sièges

Theresa May peut toujours se rassurer avec les sondages de popularité qui la placent loin devant Jeremy Corbyn. Et bien sûr les sondages britanniques n'ont pas fait preuve de leur fiabilité absolue ces dernières années.

Il faudra également surveiller l'impact de l'attentat de Manchester.
Tirnam
 
Messages: 155
Inscription: Mer 18 Jan 2017 12:52

Re: Elections législatives de 2017 au Royaume-Uni

Messagede Corondar » Mar 23 Mai 2017 12:24

Tirnam a écrit:Il faudra également surveiller l'impact de l'attentat de Manchester.


La conséquence la plus immédiate c'est que la campagne est suspendue.
http://www.rtl.fr/actu/international/at ... 7788672826
Corondar
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 2188
Inscription: Mar 26 Jan 2010 01:57
Messages : 1 (détails)

Re: Elections législatives de 2017 au Royaume-Uni

Messagede RAYAN DU 09 » Mar 23 Mai 2017 16:19

Corondar a écrit:
Tirnam a écrit:Il faudra également surveiller l'impact de l'attentat de Manchester.


La conséquence la plus immédiate c'est que la campagne est suspendue.
http://www.rtl.fr/actu/international/at ... 7788672826


Ce qui est logique ma foi.
RAYAN DU 09
 
Messages: 198
Inscription: Sam 12 Mar 2011 00:56

Re: Elections législatives de 2017 au Royaume-Uni

Messagede ploumploum » Jeu 25 Mai 2017 22:43

Tirnam a écrit:Les évolutions depuis l'annonce de la tenue des élections sont intéressantes.

De l'avis général Theresa May ne fait pas une campagne étincelante.
Elle martèle de manière assez robotique son message de volonté d'un gouvernement strong and stable en vue des négociations sur le Brexit
Il est vrai qu'après l'annonce de la dissolution du Parlement les sondages donnaient jusqu'à plus de 20 points d'avance pour les conservateurs et la certitude d'une majorité écrasante. Cela n'encourage pas la prise de risque.

Néanmoins la dynamique de campagne semble être du côté des travaillistes : si les conservateurs sont stables à un haut niveau autour des 45%, les travaillistes, qui étaient tombés à un niveau très bas autour de 25%, bénéficient visiblement de l'impact positif de leur manifesto remontant au dessus des 30%, approchant les 35%.
Deux sondages donnent même une avance pour les conservateurs qui s'est réduit à seulement 9 points.
Cette montée en puissance du Labour se fait au détriment des LibDem qui repassent sous la barre des 10%, et l'UKIP qui pourrait redevenir un parti marginal.

De plus hier les Conservateurs ont été sévèrement critiqués pour leur proposition de ce qui est devenu une "taxe sur la démence" : la proposition que l'Etat récupère, à la mort du patient qui a reçu des soins à domicile, le coût de ces soins sur la valeur immobilière du domicile du patient.
Cette proposition a été fortement critiquée ce qui a conduit T. May de revenir en pleine campagne sur cette promesse électorale.

Les derniers sondages
Conservateurs : 43-47%
Travaillistes : 33-35%
LibDem : 7-9%
UKIP : 3-5%
Verts : 1-2%

Projection d'ElectoralCalculus
Conservateurs : 391 sièges
Travaillistes : 185 sièges
SNP : 47 sièges
LibDem : 5 sièges
Verts : 1 siège
Autres : 21 sièges

Theresa May peut toujours se rassurer avec les sondages de popularité qui la placent loin devant Jeremy Corbyn. Et bien sûr les sondages britanniques n'ont pas fait preuve de leur fiabilité absolue ces dernières années.

Il faudra également surveiller l'impact de l'attentat de Manchester.



Reprise progressive de la campagne aujourd'hui et un premier sondage national post-attentat qui semble confirmer le resserrement de l'écart :
Tories : 43 %
Lab : 38 %
Lib-Dem : 10
SNP : 5
UKIP : 4

Phénomène intéressant mais même si cela confirme dans les urnes, cela pourrait quand même se traduire par une veste électorale pour le Labour (étant donné le mode de scrutin)
ploumploum
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 12594
Inscription: Ven 11 Mar 2011 18:24
Localisation: Séquano-Dionysien

Re: Elections législatives de 2017 au Royaume-Uni

Messagede Tirnam » Jeu 25 Mai 2017 22:57

Il me semblait que le découpage électoral britannique favorisait au contraire les travaillistes ? Qu'à seulement 5 points d'avance pour les conservateurs on doit être à la limite du hung parliament.
J'ai vérifié et en fait selon Electoral Calculus ça donnerait un quasi statu-quo, une majorité conservatrice de 28 sièges. Il est vrai que le SNP prive le Labour de sièges précieux en Ecosse et que la quasi disparition des LibDem a libéré une bonne vingtaine de sièges pour les conservateurs.

Si cette tendance se confirme (et au Royaume-Uni c'est toujours à prendre avec des pincettes) ça serait assez extraordinaire, passer en un mois d'une avance de 20-25 points à seulement 5 (soit une marge plus faible qu'en 2015), l'inquiétude doit être assez grande chez les conservateurs.
Tirnam
 
Messages: 155
Inscription: Mer 18 Jan 2017 12:52

Re: Elections législatives de 2017 au Royaume-Uni

Messagede ploumploum » Jeu 25 Mai 2017 23:24

ploumploum a écrit:
Phénomène intéressant mais même si cela confirme dans les urnes, cela pourrait quand même se traduire par une veste électorale pour le Labour (étant donné le mode de scrutin)


Tirnam a écrit:Il me semblait que le découpage électoral britannique favorisait au contraire les travaillistes ? Qu'à seulement 5 points d'avance pour les conservateurs on doit être à la limite du hung parliament.
J'ai vérifié et en fait selon Electoral Calculus ça donnerait un quasi statu-quo, une majorité conservatrice de 28 sièges. Il est vrai que le SNP prive le Labour de sièges précieux en Ecosse.

Si cette tendance se confirme (et au Royaume-Uni c'est toujours à prendre avec des pincettes) ça serait assez extraordinaire, passer en un mois d'une avance de 20-25 points à seulement 5 (soit une marge plus faible qu'en 2015), l'inquiétude doit être assez grande chez les conservateurs.


Il faudrait évidemment des sondages régionaux pour affiner le constat de ce phénomène.
Les 5 pts d'avance, ça dépend d'où on se place : 35-30 ou 45-40 ? Faut voir l'impact de la "nuisance" de tiers partis.

Reste que si cela se confirme, on aurait un résultat exceptionnel allant à contre-courant de ce qu'on observe ailleurs en Europe. Ici, on aurait un phénomène d'aspiration des voix, de vote utile pour les deux "grands". Un total Tories-Lab à plus de 80 %, ce serait du jamais vu depuis...1983 (80 % à l'époque)
Et même à plus de 70 %, ce serait la 1ère fois depuis 2001.
ploumploum
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 12594
Inscription: Ven 11 Mar 2011 18:24
Localisation: Séquano-Dionysien

Re: Elections législatives de 2017 au Royaume-Uni

Messagede Relique » Ven 26 Mai 2017 00:28

Tirnam a écrit: Il est vrai que le SNP prive le Labour de sièges précieux en Ecosse et que la quasi disparition des LibDem a libéré une bonne vingtaine de sièges pour les conservateurs.


En soi, le SNP ne prive pas le Labour de sièges face aux conservateurs. Car les conservateurs ont 25 sièges d'avance sur tous les autres réunis ! Il force le Labour à parlementer avec eux si les conservateurs n'ont pas de majorité absolue (ou ne réussissent pas à l'avoir avec éventuellement les LibDem et quelques partis régionaux typiquement nord irlandais).
Relique
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 1995
Inscription: Jeu 20 Jan 2011 13:03

Suivante

Retourner vers Politique en Europe

Vidéos

Découvrez notre sélection de vidéos en lien avec l'actualité.

Voir toutes les vidéos

Droits des élus d'opposition

Joël Clérembaux

Le mode de scrutin des élections municipales assure la représentation des minorités au sein de l'assemblée délibérante communale. Les minorités constituent l'opposition, c'est-à-dire les conseillers qui n'appartiennent pas à la majorité et bénéficient...

Découvrir l'ouvrage

La première année du mandat municipal - Guide pratique

Eric Landot

Une nouvelle mandature municipale commence. Les ennuis aussi. Les défis à relever. Les points à maîtriser très vite. Ce guide pratique vise à répondre à toutes les questions simples mais urgentes que se pose toute nouvelle équipe municipale...

Découvrir l'ouvrage

Découvrez tous les ouvrages de

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 5 invités