forum politiqueForum
blog politiqueBlog
newsletterNewsletter
rssRSS
inscriptionInscription
connexion


Recherche
SAÔNE-ET-LOIRE

Villes de plus de 10 000 habitants :

Ville Nombre d'habitants (2009) Maire Etiquette Elu depuis Lien
Chalon-sur-Saône 45 504 Christophe Sirugue 2008
Mâcon 34 136 Jean-Patrick Courtois 2001
Le Creusot 22 840 André Billardon 1995
Montceau-les-Mines 19 504 Didier Mathus 1995
Autun 14 496 Rémy Rebeyrotte 2001
Forum de discussion consacré aux élections municipales qui seront organisées en France en mars 2014.

Elections municipales 2014 - Saône-et-Loire

Messagede vincent » Sam 16 Mar 2013 19:44

Sur les prochaines élections municipales, nous mettons à disposition un index des discussions.

Vous pourriez aussi être intéressés par :
- la carte des maires avant les élections de mars 2014
- le mode de scrutin des élections municipales
- le nombre de conseillers municipaux par commune
vincent
Administrateur du site
Administrateur du site
 
Messages: 2588
Inscription: Ven 12 Déc 2008 22:37

Re: Elections municipales 2014 - Saône-et-Loire

Messagede Jean-Philippe » Sam 20 Avr 2013 10:39

A Charnay-lès-Mâcon, Gérard Voisin, maire UMP ex DL depuis 1983 et député de 1993 à sa défaite en juin dernier, ne se représente pas (en 2008, il avait été réélu en triangulaire avec 48.01%). On peut rappeler qu'il entretient des relations tendues avec le maire de Mâcon, Jean-Patrick Courtois, pourtant UMP lui aussi.
Pour sa succession, les électeurs auront le choix.
A gauche,
- l'association "Charnay agit avec vous" se prépare et devrait dévoiler sa tête de liste à l'automne
- Jean-Louis Andrès sera à nouveau candidat (pour la 3e fois, ayant réalisé 22,97 puis 19,89% aux 2 tours de 2008), mais indépendamment des partis (il se classe à gauche).
à droite, plusieurs noms émergent :
- Patrick Buhot, conseiller municipal qui se tient en marge de la majorité depuis 2011 (source)
- Serge Gaulias, ancien adjoint, ex membre de DLR
- Luc Chevalier, désigné par la majorité municipale le 18 mars

http://www.lejsl.com/edition-de-macon/2013/04/15/trois-candidats-declares
Jean-Philippe
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 8608
Inscription: Sam 26 Sep 2009 22:11
Localisation: Mayenne

Re: Elections municipales 2014 - Saône-et-Loire

Messagede Jean-Philippe » Sam 25 Mai 2013 14:32

A Mâcon, détenue par la droite depuis 2001, la tête de liste pourrait être Jacques Boucaud, journaliste indépendant et correspondant du Monde à Lyon (source).
Jacques Boucaud a toujours été proche de ceux qui font la politique, il a notamment écrit un livre sur Gérard Collomb et un autre sur François Mitterrand.

En 2008, le sénateur-maire sortant Jean-Patrick Courtois avait été réélu de justesse au 1e tour avec 50,46%, malgré une liste menée par son adjoint Stéphane Voisin (fils du député (ex désormais)-maire de Charnay-lès-Mâcon, Gérard Voisin (4,39%) et une liste du FN (3,2%). Le PS était mené par Pierre Martinerie, conseiller général du canton Sud depuis 2004.
On peut noter qu'aux cantonales de 2011, l'UMP était divisée dans les deux cantons de la ville renouvelés, gagnés en 2004 et conservés par le PS.
Un basculement à gauche ne peut être exclu, surtout si le FN se qualifie pour le 2e tour, ce qui est loin d'être acquis. Hollande y a remporté 57,03% des voix contre 13,79 % pour Marine Le Pen. Aux législatives, le candidat PS a réalisé 6 points de mieux que dans la circonscription avec plus de 60% (60,59%), près de 10 points de mieux qu'en 2007 (51,51%). Le FN, concurrencé par une candidate DVD, n'avait réalisé que 9,68 %.

Le FN annonçait en février des listes à Chalon, Mâcon, Montceau, Autun, Louhans, Le Creusot, Saint-Vallier, Paray-le-Monial et Digoin (source).
Jean-Philippe
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 8608
Inscription: Sam 26 Sep 2009 22:11
Localisation: Mayenne

Re: Elections municipales 2014 - Saône-et-Loire

Messagede Jean-Philippe » Jeu 29 Aoû 2013 09:56

A Montceau-les-Mines, la droite pourrait se présenter divisée dans cette ville gagnée sur le RPR par le PS Didier Mathus en 1995. Après Marie-Claude Jarrot (UMP), c'est Pierre Sucrot (ancien membre de Debout la République) qui annonce sa candidature à la tête d'un embryon de liste UPM, (Unis pour Montceau).
http://www.lejsl.com/saone-et-loire/2013/08/28/pierre-sucrot-candidat-aux-municipales

Marie-Claude Jarrot, adjointe au maire à Louhans en 2001, conseillère régionale (et fille de l'ancien député-maire de Montceau André Jarrot) a été battue aux législatives de 2007 par le sortant Didier Mathus (48,77 %), puis aux municipales de 2008 (39,53%), remportée par le sortant au 1e tour avec 53,31% (les 7% restants allant à une liste communiste). Didier Mathus est désormais député suppléant.
Jean-Philippe
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 8608
Inscription: Sam 26 Sep 2009 22:11
Localisation: Mayenne

Re: Elections municipales 2014 - Saône-et-Loire

Messagede Jean-Philippe » Sam 21 Sep 2013 15:39

Jean-Philippe a écrit:A Mâcon, détenue par la droite depuis 2001, la tête de liste pourrait être Jacques Boucaud, journaliste indépendant et correspondant du Monde à Lyon (source).
Jacques Boucaud a toujours été proche de ceux qui font la politique, il a notamment écrit un livre sur Gérard Collomb et un autre sur François Mitterrand.


Confirmation pour cette candidature.
Vendredi soir, à l'occasion du second tour du vote, il a recueilli 40 voix contre 30 pour son adversaire Yves Petit.

http://www.lejsl.com/edition-de-macon/2013/09/20/macon-jacques-boucaud-remporte-la-primaire-socialiste
Jean-Philippe
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 8608
Inscription: Sam 26 Sep 2009 22:11
Localisation: Mayenne

Re: Elections municipales 2014 - Saône-et-Loire

Messagede Jean-Philippe » Sam 5 Oct 2013 18:32

A Charolles, le maire UMP (ex RPR) Jean Drevon ne se représente pas pour un huitième mandat (il est maire depuis 1971). Une liste des sortants se constitue autour d'un élu sortant depuis 18 ans, Pierre Berthier. Elle est rejointe par le conseiller régional UMP Gérald Gordat, chef d'entreprise à Paray le Monial et candidat aux municipales de 2008 à Gueugnon, qui d'après l'article, se positionne en vue des prochaines cantonales.
La gauche devrait se réunir derrière Christian Bonnot, conseiller général depuis 2008 (date à laquelle il avait battu le maire, sortant dans un canton à droite depuis la Libération) et suppléant de la députée Edith Gueugneau. Il avait été exclu du PS pour avoir soutenu cette dernière, dissidente face au candidat EELV Nicolas Guillemet, investi par le PS. Au 2e tour, la dissidente était arrivée légèrement en tête sur la commune avec 50,52%.

Dans l'agglomération de Châlon, les maires (PS) de Gergy et (UMP) de Verdun-sur-le-Doubs ne se représentent pas. Le 1e était jusqu'ici vice président de l'agglo en charge des finances (source). Il en est de même pour ceux de Virey le Grand (Pascal Boissard, DVG), Fragnes (Gilles Gonnot), La Loyère (Jean Claude Mouroux) et de Farges (Jean-Claude Nouveau).
Jean-Philippe
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 8608
Inscription: Sam 26 Sep 2009 22:11
Localisation: Mayenne

Re: Elections municipales 2014 - Saône-et-Loire

Messagede Herimene » Lun 24 Mar 2014 08:23

Voilà les résultats pour les principales villes de ce département politiquement très équilibré. Je n'avais pas auparavant alimenté le fil du topic car je croyais comme beaucoup de monde à un statu quo. Et en guise de rebondissements, je crois qu'on a été servi.

Chalon-sur-Saône (sous-préfecture, 44 800 habitants) :

Un vrai séisme politique pour le département. Bastion de gauche depuis les années 1920, Chalon n'avait basculé à droite qu'en 1983 et cela avait été largement attribué au coefficient personnel de Dominique Perben. Une fois Perben parti à Lyon, la droite avait été sévèrement défaite en 2008 dès le premier tour. Mais cette année scénario inversé, malgré la présence d'une liste FN (qui dépasse la barre des 10% comme prévu), l'UMP Gilles Platret s'empare de la ville et se paye le luxe d'avoir près de 20 points d'avance sur le député-maire socialiste sortant Christophe Sirugue. Un scénario complètement inattendu puisque de l'avis de beaucoup d'observateurs locaux, la présence du FN laissait peu de doute à une victoire socialiste.

Platret (UMP) 52,39%
Sirugue (PS) 32,58%
Launay (FN) 10,25%
Dufraigne (LO) 4,81%

Mâcon (préfecture, 34 000 habitants) :

Une ville politiquement équilibrée mais désormais un fief de la droite aux élections locales depuis la victoire de Jean-Patrick Courtois en 2001. Sa réélection était attendue, mais le score lui est inattendu. Défaite compliquée pour le député Thomas Thévenoud, président du comité de soutien du candidat socialiste, qui avait été élu en 2012 contre toute attente. Avec un tel résultat du PS sur la ville, on peut déjà dire que sa réélection en 2017 tiendrait du miracle.

Courtois (UMP) 65,81%
Boucaud (PS) 19,60%
Comtet Sorabella (FG) 7,51%
Mossire (FN) 7,08%

Le Creusot (22 600 habitants) :

Ville très ancrée à gauche, à la grande tradition industrielle. La mairie est à gauche depuis 1977 et semble être la principale place forte socialiste dans le département. La ville restera à gauche comme attendu mais la convocation d'un second tour est une surprise.

Billardon (PS) 49,18%
Landre (DVD) 37,98%
Graffard (EELV) 8,56%
Lucotte (LO) 4,29%

Montceau-les-Mines (19 100 habitants) :

Bastion ouvrier et de gauche dans l'ouest du département, la ville a néanmoins eu longtemps un maire gaulliste (de 1965 à 1995). La fille de l'ancien maire André Jarrot paraît assez bien partie pour refaire basculer la ville, mais la qualification du FN pour le second tour le rend très incertain. Ce serait très serré en tout cas.

Jarrot (UMP) 41,27%
Mathus (PS) 36,95%
Noirot (FN) 14,45%
Gillot (FG) 7,32%

Autun (sous-préfecture, 14 400 habitants) :

Ville plutôt à droite aux élections nationales, importante historiquement et aujourd'hui plutôt cantonnée à un rôle administratif et touristique. La gauche a pris la mairie en 1995 et elle penche depuis légèrement à gauche aux élections locales. Au second tour, 2 listes de gauche et 2 de droite sont qualifiées. Les relations entre les deux listes de droite tout comme entre les deux listes de gauche semblent mauvaise. Il est assez probable que la quadrangulaire reste en l'état. De toute manière, la ville devrait rester à gauche.

Rebeyrotte (DVG) 40,12%
Chantegros (UMP) 26,07%
Joly (DVD) 15,24%
Nicolas (DVG) 12,83%
Perret (DIV) 3,29%
Pallant (LO) 2,45%

Paray-le-Monial (9 100 habitants) :

L'ancien député, battu en 2012, est réélu triomphalement pour un nouveau mandat.

Nesme (UMP) 78,86%
Mahrez (DVG) 21,14%

Saint-Vallier (9 000 habitants) :

Bastion communiste isolé dans la banlieue de Montceau-les-Mines. Malgré la présence d'une liste PS, réélection du maire sortant au premier tour.

Philibert (PCF) 58,07%
Beaudot (DVD) 26,63%
Magnin (PS) 15,30%

Digoin (8 100 habitants) :

Ville votant à gauche au niveau national, mais à droite aux élections locales depuis 1995. Election facile du candidat de droite.

Genet (DVD) 65,06%
Baccot (PS) 34,94%

Gueugnon (7 400 habitants) :

Quadrangulaire avec 3 listes de gauche et 1 seule de droite dans ce bastion socialiste. Mais peu de suspense le maire sortant PS a une très large avance sur ses concurrents.

Lotte (PS) 45,07%
Rameau (DVD) 27,04%
Bailly (DVG) 16,95%
Voillot (FG) 10,94%

Louhans (sous-préfecture, 6 600 habitants) :

Sous-préfecture et capitale de la Bresse bourguignonne. Plutôt une ville de droite qui avait basculé en 2008. Le maire élu en 2008 a démissionné en 2012 après son élection à la présidence du département. Désaveu pour Monique Bonin, qui lui avait succédé et n'accède qu'à la troisième position. En l'état, s'il n'y a pas de fusion entre les deux listes de gauche, le candidat de droite devrait l'emporter sans difficulté. Il pourra d'ailleurs bénéficier des reports de voix des électeurs FN, dont le candidat, secrétaire général du mouvement dans le département, obtient un score décevant. Mais en cas de fusion et donc de duel, la gauche est nettement favorite.

Bouchet (DVD) 36,47%
Muller (DVG) 29,16%
Bonin (DVG) 28,29%
Alloin (FN) 6,08%

Tournus (5 800 habitants) :

Le maire sortant divers gauche est en grande difficulté malgré sa première position à l'issue du premier tour. Quadrangulaire pour l'instant. Reste à savoir s'il y aura fusion notamment entre les deux listes de droite, ce qui assurerait le basculement de la ville.

Legros (DVG) 33,20%
Roche (DVD) 32,78%
Legrand Diot (UMP) 17,73%
Meulien (DIV) 16,29%

Bourbon-Lancy (5 200 habitants) :

Une autre ville ancrée à gauche, où le maire sortant socialiste était concurrencé par la députée divers gauche (élue en 2012 lors d'une dissidence contre une candidate EELV investie par le PS nationalement) Edith Gueugneau, son ancienne adjointe et la présidente de la communauté de communes. La députée semble très bien partie pour remporter la ville.

Gueugneau (DVG) 43,88%
Drapier (PS) 30,16%
Gauthier (DVD) 25,96%

Charolles (sous-préfecture, 2 800 habitants) :

Toute petite sous-préfecture du sud-ouest du département, la ville est au cœur d'une région d'élevage bovin. L'UMP Jean Devron, maire depuis 1971 ne se représentait pas. Cela n'empêche pas la droite de l'emporter avec une avance importante.

Berthier (UMP) 61,96%
Bonnot (DVG) 38,04%
Herimene
 
Messages: 179
Inscription: Ven 6 Jan 2012 18:37
Localisation: Paris et Saône-et-Loire


Retourner vers Elections municipales de 2014

Les compétences du conseil municipal, du maire et des adjoints

Joël Clérembaux

Les communes ont des compétences multiples, dont certaines seulement sont clairement identifiées par le Code général des collectivités territoriales ; les lois de décentralisation et la...

Découvrir l'ouvrage

Le maire président de séance du conseil municipal

Joël Clérembaux

Le maire, en sa qualité d'exécutif du conseil municipal, se voit attribuer des compétences relatives aux réunions de l'assemblée délibérante. Administrer la séance du conseil municipal en assurant sa publicité et en tenant la présidence, diriger les débats...

Découvrir l'ouvrage

Découvrez tous les ouvrages de

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

Contact

Liens

© 2008 - 2012

Qui sommes-nous ?

Conditions générales