forum politiqueForum
blog politiqueBlog
newsletterNewsletter
rssRSS
inscriptionInscription
connexion


Recherche

Elections municipales 2014 - Grenoble

GRENOBLE

Election présidentielle 2012 :

1er tour (Participation : 79,14%)

Hollande
36,30%
Sarkozy
21,33%
Mélenchon
15,40%
Le Pen
10,87%
Bayrou
8,29%
Joly
4,97%
Dupont-Aignan
1,25%
Poutou
0,88%
Arthaud
0,47%
Cheminade
0,25%

2e tour (Participation : 78,83%)

Hollande
64,29%
Sarkozy
35,71%

Elections municipales 2008 :

1er tour (Participation : 54,31%)

Destot (Union de la gauche)
42,73%
Bal.
de Sans Nicolas (U. de droite)
27,97%
Bal.
Boileau (Les Verts)
15,57%
Bal.
Motte (DVG)
6,61%
Fus.
Kafai (LCR)
4,66%
Brun (LO)
1,43%
Doujon (PT)
1,03%

2e tour (Participation : 53,00%)

Destot (Union de la gauche)
48,01%
(44)
de Sans Nicolas (U. de droite)
29,50%
(9)
Boileau (Les Verts)
22,49%
(6)

Candidats déclarés :

Lahcen Benmaza (SE)
Denis Bonzy (DVD)
Catherine Brun (LO)
Matthieu Chamussy (UMP-UDI)
Maurice Colliat (POI)
Mireille D’Ornano (FN)
Philippe de Longevialle (MoDem)
Gilles Dumolard (SE)
Eric Piolle (EELV-FG sans PC)
Jérôme Safar (PS-PC-Cap21 - MRC - PRG - GO Citoyenneté)

Informations sur la ville

Département : Isère

Région : Rhône-Alpes

Population : 155 632 habitants

Municipalité sortante :

Maire : Michel Destot

Elu depuis : 1995 Etiquette :

Se représente : ?

Voir aussi le sujet consacré aux élections municipales dans le département de l'Isère.

Forum de discussion consacré aux élections municipales qui seront organisées en France en mars 2014.

Elections municipales 2014 - Grenoble

Messagede vincent » Mar 5 Fév 2013 20:43

Sur les prochaines élections municipales, nous mettons à disposition un index des discussions.

Vous pourriez aussi être intéressés par :
- la carte des maires avant les élections de mars 2014
- le mode de scrutin des élections municipales
- le nombre de conseillers municipaux par commune
vincent
Administrateur du site
Administrateur du site
 
Messages: 2584
Inscription: Ven 12 Déc 2008 22:37

Municipales 2014 - annonces et rumeurs de candidatures

Messagede ploumploum » Dim 17 Fév 2013 12:46

L'ancien maire (1983-1995) et ancien ministre Alain Carignon pourrait se présenter à la primaire UMP.

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2013/02/17/97001-20130217FILWWW00047-2014-carignon-a-tres-envie-de-grenoble.php
ploumploum
 
Messages: 4655
Inscription: Ven 11 Mar 2011 19:24
Localisation: Séquano-Dionysien

Re: Elections municipales 2014 - Grenoble

Messagede stephed » Lun 18 Fév 2013 10:16

Alain Carignon, s'il dispose encore de solides réseaux sur grenoble, n'arrive pas a etre le candidat UMP pour les municipales car son nom agit encore comme un repoussoir chez les électeurs grenoblois: ceux de gauche mais aussi une bonne partie de ceux de droite: les débacles de l'UMP à différents scrutins depuis une dizaine d'années en sont la conséquence.

A cet égard la législative de 2007 dans la 1ère circonscription en est la parfaite illustration: dans une circonscription taillée sur sur mesure pour un candidat de droite en 1986 (l'évolution sociologique des grandes villes fait que c'est moins vrai aujourd'hui) et en vague bleue, le candidat Alain Carignon fut balayé (62-38%) par une candidate PS inconnue, Geneviève Fioraso, devenue ministre depuis. En 2012, en vague rose, elle fit un score moins important bien que réélue largement face à un candidat UMP moins conflictuel.
stephed
 
Messages: 821
Inscription: Mar 21 Sep 2010 10:47

Re: Elections municipales 2014 - Grenoble

Messagede MiniM » Lun 18 Fév 2013 12:33

Notons que la circonscription avait un sortant UMP, Richard Cazenave, qui s'était présenté en tant que divers droite aux législatives quand l'UMP avait décidé d'investir Carignon à la place. Il avait manqué de peu la qualification au second tour et avait refusé de donner une consigne de vote (d'ailleurs, aucun candidat éliminé n'avait appelé à voter Carignon et le candidat MoDem avait appelé à voter PS pour battre Carignon.)

Par ailleurs, beaucoup des difficultés de la droite dans la région de Grenoble et du Grésivaudan s'expliquent par les tensions entre les UMP pro-Carignon et anti-Carignon. Il y a une partie de la droite locale qui refuse tout simplement de voter ou de s'associer à lui.

Comme on peut le voir ici (http://www.politiquemania.com/legislatives-2007-circonscription-isere-1.html), d'ailleurs, le vote Carignon au deuxième tour (37%) est plus petit que le total Carignon+Cazenave au premier (41%) avec des centristes à 10%, en plus.

La droite a gagné 54-46, et passer de 54-46 à 37-63 en cinq ans ne s'explique pas uniquement par les évolutions sociopolitiques. Par ailleurs, comme dit dans le message précédent, ce fut 58-42 pour la gauche en 2012, dans un contexte beaucoup plus favorable pour la gauche.

Carignon peut se présenter, soit, mais il ne gagnera pas, même pas en triangulaire avec les Verts. S'Il ne peut faire mieux que 37% dans la circonscriptions la plus à droite de la ville dans une bonne élection pour la droite, je le vois mal faire plus de 25% au second en triangulaire, 30% en duel. En plus, s'il se présente, je pense bien que la droite anti-Carignon va y aller aussi (avec Cazanave, peut-être?).
MiniM
 
Messages: 648
Inscription: Sam 22 Jan 2011 00:16

Re: Elections municipales 2014 - Grenoble

Messagede Jean-Philippe » Jeu 21 Mar 2013 17:55

Voici les candidats déclarés aux primaires UMP, en plus de Carignon qui reste dans la catégorie candidat potentiel :
Matthieu Chamussy, conseiller municipal à la mairie de Grenoble (et ancien assistant parlementaire du suppléant de ce dernier)
Colin Lecordier, étudiant
Benjamin Piton, chef de projet dans les télécommunications et l'informatique,
Denis Bonzy, ancien directeur de cabinet d'Alain Carignon, le seul à ne pas être membre de l'UMP et qui se dit proche de Dominique de Villepin (il en reste).

Un détail m'a surpris :
Pour le lancement de sa campagne des primaires, l'UMP 38 avait choisi une salle d'une jauge modeste : 174 places. L'entrée du public était conditionnée à une participation de 2 euros et à la signature de l'engagement suivant : «Je soussigné déclare sur l’honneur souhaiter le changement de municipalité de Grenoble en 2014 et la participation de l’UMP à la prochaine équipe municipale.»


S'il faut payer pour participer à une réunion politique, c'est que l'UMP est prête à tout pour faire rentrer des sous. Pas sûr que cela motive des curieux ou des sympathisants.
http://www.libelyon.fr/info/2013/03/alain-est-ce-que-tu-es-candidat-aux-primaires-pour-regagner-ton-poste-%C3%A0-la-mairie-de-grenoble-ou-pas-celui-qui-pose.html
Jean-Philippe
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 8589
Inscription: Sam 26 Sep 2009 22:11
Localisation: Mayenne

Re: Elections municipales 2014 - Grenoble

Messagede Emeric » Jeu 21 Mar 2013 18:15

Au dela du fait qu'il faille payer, que je conçois assez facilement, ce qui me parait le plus étrange est de devoir signer une preuve de son soutien à l'UMP.
Cela voudrait dire que l'on ne peut pas être dans le doute et vouloir se renseigner sur ce que propose l'UMP ! C'est surprenant !
Emeric
 
Messages: 709
Inscription: Mar 22 Fév 2011 02:21
Avertissements: 3

Re: Elections municipales 2014 - Grenoble

Messagede pierrot » Sam 29 Juin 2013 14:41

Philippe de Longevialle, adjoint MoDem au sein de la majorité Destot, présentera le 1er juillet l'équipe qu'il a constituée en vue de présenter une liste centriste autonome au 1er tour. Pour autant, il ne se choisit pas de se positionner dans l'opposition, n'excluant pas une fusion avec la liste du maire sortant.
Source
pierrot
 
Messages: 1452
Inscription: Ven 7 Mai 2010 20:44
Messages : 3 (détails)

Re: Elections municipales 2014 - Grenoble

Messagede Jean-Philippe » Jeu 29 Aoû 2013 09:35

Alors que les critiques internes vis-à-vis de l'organisation de la primaire UMP se font de plus en plus entendre, certains comme Benjamin Piton prétendant que le manque de transparence favorise une candidature de Carignon (quatre participants aux débats sont connus : Alain Carignon, Matthieu Chamussy, Denis Bonzy et Benjamin Piton), un autre problème se fait jour : le manque de locaux. La primaire est donc suspendue jusqu'à nouvel ordre. La municipalité PS est mise en cause, mais celle-ci répond qu'elle met à disposition deux salles.

http://alpes.france3.fr/2013/08/28/grenoble-l-ump-suspend-ses-primaires-faute-de-locaux-308321.html

Denis Bonzy semble parti pour aller sur une liste issue de la société civile : si primaire il devait y avoir, il pourrait donc ne s'agir que d'un duel.
Jean-Philippe
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 8589
Inscription: Sam 26 Sep 2009 22:11
Localisation: Mayenne

Re: Elections municipales 2014 - Grenoble

Messagede ploumploum » Sam 7 Sep 2013 11:07

La fédération locale de l'UMP en appelle à Copé pour statuer sur la viabilité de la primaire.
L'ancien maire Alain Carignon se retire (provisoirement) de la course.

Plusieurs élus de droite ont critiqué cette décision dans la presse locale, certains y voyant la main d'Alain Carignon, ancien maire de Grenoble (1983-1995). Hier, l'ancien maire a annoncé qu'il se retirait de "la course des perdants" des primaires de l'UMP, qualifiant la droite grenobloise de "plus bête du monde", tout en se disant prêt à revenir si on l'appelle.


http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2013/09/06/97001-20130906FILWWW00528-primaires-l-ump-de-grenoble-saisit-cope.php
ploumploum
 
Messages: 4655
Inscription: Ven 11 Mar 2011 19:24
Localisation: Séquano-Dionysien

Re: Elections municipales 2014 - Grenoble

Messagede pierrot » Ven 20 Sep 2013 21:42

Le psychodrame de la primaire UMP et l'ombre du (supposé?) réseau Carignon avait presque fait oublier la question du leadership de la majorité sortante.

On en sait désormais plus : Michel Destot ne briguera pas un quatrième mandat et passe logiquement le relais à Jérôme Safar, son premier adjoint (en charge des finances) qui soumettra sa candidature au vote des militants en octobre.

Source
pierrot
 
Messages: 1452
Inscription: Ven 7 Mai 2010 20:44
Messages : 3 (détails)

Suivante

Retourner vers Elections municipales de 2014

La première année du mandat municipal - Guide pratique

Eric Landot

Une nouvelle mandature municipale commence. Les ennuis aussi. Les défis à relever. Les points à maîtriser très vite. Ce guide pratique vise à répondre à toutes les questions simples mais urgentes que se pose toute nouvelle équipe municipale...

Découvrir l'ouvrage

Petit guide du protocole local

Fabrice Jobard

Ce « Petit guide du protocole local » s'appuie sur les formations animées depuis plus de dix ans par Fabrice Jobard, qui est reconnu comme un des plus grands spécialistes français des questions protocolaires. Accessible et opérationnel, l'ouvrage a pour objectif...

Découvrir l'ouvrage

Découvrez tous les ouvrages de

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités

Contact

Liens

© 2008 - 2012

Qui sommes-nous ?

Conditions générales