Politiquemania

La base de données de la vie politique française

Groupes au Parlement Européen

Forum de discussion axé sur les élections européennes en France du 25 mai 2014. Discutez de la campagne, des candidats et des partis en présence.

Re: Groupes au Parlement Européen

Messagede jean24 » Lun 20 Oct 2014 14:58

Farage reformerait son groupe avec un transfuge du KNP. Ce transfuge est un militant pour une monarchie catholique en Pologne, il s'agit de Robert Iwaszkiewicz.
http://efdgroup.eu/news/press-releases/ ... on-resumed
On n'en vient à une contradiction de Farage car ce transfuge est très dur au niveau politique, il a milité dans des mouvements catholiques ne reconnaissant pas le Vatican (car il est trop libéral sur les question de morales d'après eux) et prônant les monarchies absolus. On voit donc que l'UKIP prend le premier venu pour former son groupe.

Dans tous les cas le groupe EFDD est encore très fragile car trois nationalités ne sont représentés que par un seul députés et deux autres nationalités ne sont représentées que par deux députés.

C'est un défaite pour MLP qui n'arrive pas à profiter de cette courte dissolution pour former son groupe.
jean24
 
Messages: 484
Inscription: Mar 26 Aoû 2014 12:05

Re: Groupes au Parlement Européen

Messagede jean24 » Lun 20 Oct 2014 19:32

http://www.openeuropeblog.blogspot.co.u ... ukips.html
Je ne sais pas quelle est la fiabilité de cet article mais cependant il déclare que ce transfuge serait du à un accord avec l'UKIP, en échange de ce député polonais vers l'EFDD, ces derniers doivent un député à MLP qui peut former son groupe.
Cependant cela me parait très bizarre, MLP avais déjà exprimé son refus de s'allier avec le KNP à cause de leurs déclarations, ce n'aurait été alors qu'une fausse excuse car elle n'aurait pas eu sa septième nationalité et que ça fait mieux de jouer la carte du sérieux et de la respectabilité que celle de l'échec ? Ou est ce que c'est tout simplement un coup de com du KNP ?
jean24
 
Messages: 484
Inscription: Mar 26 Aoû 2014 12:05

Re: Groupes au Parlement Européen

Messagede MiniM » Lun 20 Oct 2014 21:32

Je doute que quiconque veuille s'associer de son plein gré au KNP. C'est quand même un parti qui est opposé au droit de vote des femmes. Les attaques s'écrivent toutes seules!
MiniM
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 1017
Inscription: Ven 21 Jan 2011 23:16

Re: Groupes au Parlement Européen

Messagede jean24 » Mer 19 Nov 2014 21:19

Bon, pour le FN et son groupe il faut faire un petit récapitulatif avant d'annoncer du nouveau qui ne change rien.
Ils voulaient un groupe pour les élections européennes en étant pratiquement sur qu'ils y arriveraient.
Puis échec, ils ont repoussé ça pour septembre.
Ensuite ils en ont espéré un quand l'EFDD a été dissout.
Puis comme il y arrivaient toujours pas ils ont repoussé ça à décembre.
Et pour finir ils prévoient ça pour le printemps 2015 :
https://fr.news.yahoo.com/groupe-fn-au-parlement-européen-avant-printemps-selon-184635132.html

Ils comptent surtout sur une dissolution de l'EFDD du aux futurs (probables) nouveaux statuts du parlement qui interdissent les groupes techniques, si quelqu'un a d'autres infos dessus ce serait intéressant, je me demande surtout comment est ce qu'ils feront pour juger que tel ou tel autre groupe est plus technique que politique, d'après moi ça ne peut construire qu'à l'arbitraire et cela rajoutera de la substance à la bureaucratie et la technocratie bruxelloise.

Autre info intéressante :
http://www.lemonde.fr/europe/article/20 ... _3214.html
Le FN s'est allié avec l'UKIP.... pour pouvoir présenter une motion de censure qui demandait 76 signataires (un dixiéme des députés arrondit au chiffre supérieur).
Joëlle Bergeron a ici fait son premier acte en tant que parlementaire européenne, après six mois de mandat en ne comptant pas celui de mai pour être gentil on peut remarquer qu'elle est très utile.
Sinon les députés du KNP (même ceux faisant partie de l'EFDD) n'ont pas pu la signer, c'est un signe que même ces parlementaires même dans un groupe ont peu d'influences et sont ostracisés.
Les députés lituaniens et tchèques du groupe europhobe ne l'ont pas signé, pourquoi ? On n'en sait rien, bien que ce peut-être de la distance envers Farage ou vers le FN.
Le Pen père, Gollnisch, et Edouard Ferrand, tous trois au FN n'ont pas pu la signer, représentaient ils la frange trop ancienne du FN ?
Deux des quatre parlementaires Autrichiens du FPO ne l'ont pas signé.

Cette motion de censure s'est donc faite du bout des lèvres, tous les membres de l'EFDD n'y ont pas été favorable, Farage a du cherché du coté de Marine Le Pen mais à en y faisant le tri
Dernière édition par jean24 le Mer 19 Nov 2014 22:17, édité 1 fois.
jean24
 
Messages: 484
Inscription: Mar 26 Aoû 2014 12:05

Re: Groupes au Parlement Européen

Messagede ploumploum » Mer 19 Nov 2014 22:06

jean24 a écrit:Bon, pour le FN et son groupe il faut faire un petit récapitulatif avant d'annoncer du nouveau qui ne change rien.
Ils voulaient un groupe pour les élections européennes en étant pratiquement sur qu'ils y arriveraient.
Puis échec, ils ont repoussé ça pour septembre.
Ensuite ils en ont espéré un quand l'EFDD a été dissout.
Puis comme il y arrivaient toujours pas ils ont repoussé ça à décembre.
Et pour finir ils prévoient ça pour le printemps 2015 :
https://fr.news.yahoo.com/groupe-fn-au-parlement-européen-avant-printemps-selon-184635132.html

Ils comptent surtout sur une dissolution de l'EFDD du aux futurs (probables) nouveaux statuts du parlement qui interdissent les groupes techniques, si quelqu'un a d'autres infos dessus ce serait intéressant, je me demande surtout comment est ce qu'ils feront pour juger que tel ou tel autre groupe est plus technique que politique, d'après moi ça ne peut construire qu'à l'arbitraire et cela rajoutera de la substance à la bureaucratie et la technocratie bruxelloise.

Autre info intéressante :
http://www.lemonde.fr/europe/article/20 ... _3214.html
Le FN s'est allié avec l'UKIP.... pour pouvoir présenter une motion de censure qui demandait 76 signataires (un quart des députés arrondit au chiffre supérieur).
Joëlle Bergeron a ici fait son premier acte en tant que parlementaire européenne, après six mois de mandat en ne comptant pas celui de mai pour être gentil on peut remarquer qu'elle est très utile.
Sinon les députés du KNP (même ceux faisant partie de l'EFDD) n'ont pas pu la signer, c'est un signe que même ces parlementaires même dans un groupe ont peu d'influences et sont ostracisés.
Les députés lituaniens et tchèques du groupe europhobe ne l'ont pas signé, pourquoi ? On n'en sait rien, bien que ce peut-être de la distance envers Farage ou vers le FN.
Le Pen père, Gollnisch, et Edouard Ferrand, tous trois au FN n'ont pas pu la signer, représentaient ils la frange trop ancienne du FN ?
Deux des quatre parlementaires Autrichiens du FPO ne l'ont pas signé.

Cette motion de censure s'est donc faite du bout des lèvres, tous les membres de l'EFDD n'y ont pas été favorable, Farage a du cherché du coté de Marine Le Pen mais à en y faisant le tri


Le caractère technique du groupe se juge sur les affinités politiques des eurodéputés.

Article 32 du Règlement du Parlement Européen :

1. Les députés peuvent s'organiser en groupes par affinités politiques.

Normalement, il n'est pas nécessaire que le Parlement évalue les affinités politiques des membres d'un groupe. En formant un groupe en application du présent article, les députés concernés reconnaissent, par définition, qu'ils partagent des affinités politiques. C'est uniquement lorsque les députés concernés nient partager de telles affinités qu'il est nécessaire que le Parlement apprécie si le groupe a été constitué en conformité avec le règlement.


La Commission des affaires constitutionnelles du PE pourrait donc être sollicitée pour juger un tel cas.
C'est ce qui s'est passé en 1999 lorsqu'un groupe technique fut crée : il regroupait des eurodéputés d'extrême-droite (FN/LdN/ Vlaams Blok (qui deviendra Vlaams Belang)) et des eurodéputés de centre-gauche. La Commission des Affaires Constitutionnelles avait alors jugé qu'il n'y avait pas d'affinités politiques communes entre les membres.



Concernant la motion de censure (qui doit être signée par 10 % des eurodéputés), il faudra voir la position de la GUE (qui était aussi en train de trouver des volontaires pour en déposer une). Abstention pour ne pas être associée directement à l'extrême-droite ?
ploumploum
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 10499
Inscription: Ven 11 Mar 2011 18:24
Localisation: Séquano-Dionysien

Re: Groupes au Parlement Européen

Messagede Caroline » Jeu 20 Nov 2014 22:09

ploumploum a écrit:
La Commission des Affaires Constitutionnelles avait alors jugé qu'il n'y avait pas d'affinités politiques communes entre les membres.

Un vote majoritaire (de cette commission) peut donc empêcher l'existence d'un groupe.
1) La notion d'"affinité", chacun peut lui donner la définition et le sens qu'il veut.
2) Aucun tribunal n'est compétent pour juger de l'organisation interne au Parlement européen.
"Dans son ordonnance, le Président du Tribunal rappelle que la Cour contrôle la légalité des actes du Parlement européen destinés à produire des effets juridiques à l'égard des tiers, mais, qu'en revanche, les actes ne touchant que l'organisation interne de ses travaux ne peuvent faire l'objet d'un recours en annulation."
(Relatif à l'arrêt du Tribunal de première instance (troisième chambre élargie) du 2 octobre 2001)

ploumploum a écrit:
C'est ce qui s'est passé en 1999 lorsqu'un groupe technique fut crée : il regroupait des eurodéputés d'extrême-droite (FN/LdN/ Vlaams Blok (qui deviendra Vlaams Belang)) et des eurodéputés de centre-gauche

Ce "petit truc administratif" a été effectivement utilisé en 2001.
Curiosité, les eurodéputés de centre-gauche, c'était qui ?

Les affinités
- La commission des Affaires Constitutionnelles va-t-elle examiner le cas du PPE dont une grande partie de ses membres sont d'ardents défenseurs des accords de Schengen comme par exemple Jean-Claude Junker et qui trouve même ce débat "dégouttant" (déclaration du 13 mai 3014) et une autre partie qui a fait campagne pour la révision immédiate des accords de Schengen comme par exemple les députés européens UMP ?
- Le Parti Nationaliste de Malte est membre du PPE, quelles affinités y a-t-il avec le Parti populaire chrétien social du Luxembourg ou l'UMP qui y siègent aussi ?
- Alternative fur Deutchland siège avec les conservateurs britanniques, où sont les "affinités" ?
- Selon plusieurs sources, la députée lettonne Iveta Grigule aurait reçu une présidence de délégation parlementaire en échange de sa démission du groupe parlementaire dont elle était membre.
Il serait vraiment très étonnant que ce genre de petit truc administratif soit conforme au règlement.
La Commission des Affaires Constitutionnelles du Parlement européen va-t-elle ouvrir une enquête sur cette opération qui n'est vraiment pas claire et pas du tout à l'honneur de cette assemblée ?

La motion
1) Ce n'est pas une surprise, Nigel Farage avait dit avant les élections qu'il pourrait y avoir des accords ponctuels avec le FN.
2) Il fallait avoir 77 signatures pour déposer la motion
Matérialiser 77 signatures est un exercice technique qui n'est pas évident à réaliser.
Cela a été fait.
Plus de signatures, cela n'a pas d'intérêt, il se peut même que cela ne soit pas possible sur le formulaire de la motion.

Le fonctionnement des groupes
D'ici, on peut voir que les fonctionnements de certains groupes parlementaires ne sont pas fameux :
- Certains ont déjà dû voter contre leurs engagements électoraux fondamentaux (Schengen) au nom des solidarités de groupe.
- Le groupe de Nigel Farage à 7 nationalités apparaît comme vulnérable, fragile.

Y aura-il un groupe avec le FN ?
La question me semble avoir assez peu d'intérêt.
Par contre, tant qu'il n'y a pas ce groupe, il y aura une quarantaine de députés européens pour essayer de le constituer, principalement au détriment des autres groupes.
Rien qu'avec ce point, on peut dire que le règlement interne du Parlement européen n'est pas une réussite.
Il est possible que les députés européens FN et alliés qui sont encore plus près de ces réalités ne soient pas extrêmement chauds de se précipiter dans un piège où ils perdraient leur liberté de vote et ne seraient plus en mesure de tenir leurs engagements électoraux ou de les trahir comme c'est déjà le cas dans cette législature pour d'autres.
En ces circonstances et en ce climat, la prudence semble être préférable à la précipitation.

Daniel Cohn-Bendit (Europe 1, le 21 octobre 2014)

"Marine Le Pen peut avoir un groupe et je trouve cela légitime"

"Ce n'est pas par des petits trucs administratifs qu'on arrivera à résoudre le problème"

http://www.europe1.fr/mediacenter/emiss ... me-2265771

La réponse au scepticisme européen :
Tout un arsenal de trucs administratifs tordus contre les élus et groupes parlementaires.
A votre avis, combien de temps ces "petits trucs administratifs" contre des députés européens et des groupes parlementaires vont-il encore perdurer ?

ploumploum a écrit:
Concernant la motion de censure (qui doit être signée par 10 % des eurodéputés),

Oui et il faut que 2/3 des députés votent la motion pour qu'elle aboutisse.
Autrement dit, il suffit qu'il y ait un tiers des députés européens qui soutiennent, qui ne participent pas au vote ou qui soient absents pour la Commission européenne gouverne.
Caroline
 
Messages: 563
Inscription: Lun 16 Déc 2013 05:37

Re: Groupes au Parlement Européen

Messagede MiniM » Jeu 20 Nov 2014 23:19

En 1999, le centre-gauche, c'est la Liste Bonino, soutenue par les Radicaux Italiens, sociaux-libéraux. Connus pour leur combat pour l'avortement, pour la libération sexuelle, la non-violence, les droits des gays, contre le nationalisme.

Ils ont principalement connus pour avoir eu "La Cicciolina" comme candidate dans les années 80.
MiniM
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 1017
Inscription: Ven 21 Jan 2011 23:16

Re: Groupes au Parlement Européen

Messagede ploumploum » Ven 21 Nov 2014 07:24

MiniM a écrit:En 1999, le centre-gauche, c'est la Liste Bonino, soutenue par les Radicaux Italiens, sociaux-libéraux. Connus pour leur combat pour l'avortement, pour la libération sexuelle, la non-violence, les droits des gays, contre le nationalisme.


Et ils étaient pro-Europe. En gros, ils étaient pour tout ce que rejetait ou rejette le FN.

Le Parti Nationaliste de Malte est un parti chrétien-démocrate. Le terme "nationaliste" relève du temps où il luttait pour l'indépendance de l'île.

AfD qui siège avec les Tories : les deux ne sont-ils pas contre la monnaie unique et le fonctionnement actuel de l'UE qui détruit les souverainetés nationales ? (on va me répondre que le FN partage ces points sauf que le parti des Le Pen est peu attractif car il a un passé peu reluisant)
ploumploum
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 10499
Inscription: Ven 11 Mar 2011 18:24
Localisation: Séquano-Dionysien

Re: Groupes au Parlement Européen

Messagede ploumploum » Sam 22 Nov 2014 12:53

"Ce n'est pas par des petits trucs administratifs qu'on arrivera à résoudre le problème"



Cohn-Bendit évoque sûrement les modifications du règlement du Parlement Européen comme celle de juillet 2008 qui a engendré de nouvelles conditions pour constituer un groupe : 25 députés nécessaires provenant d'1/4 des États membres contre 20 députés venant d'1/5ème des États membres avant.


Mais il oublie qu'il a voté en faveur de cet amendement donc il est mal placé pour donner des leçons.

Caroline a écrit:
La réponse au scepticisme européen :
Tout un arsenal de trucs administratifs tordus contre les élus et groupes parlementaires.


Quels "trucs" ? : le fait de demander 7 nationalités différentes pour avoir un minimum de cohérence et éviter la création de 50 groupes parlementaires ?

Si le FN n'arrive pas à trouver des alliés, ce n'est pas parce que la barre est haute, c'est à cause de son image (on peut se rappeler du choix des Démocrates Suédois de renoncer finalement au groupe Le Pen, du choix des Vrais Finlandais, de la position de Nigel Farage...)
ploumploum
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 10499
Inscription: Ven 11 Mar 2011 18:24
Localisation: Séquano-Dionysien

Re: Groupes au Parlement Européen

Messagede Caroline » Sam 22 Nov 2014 15:51

ploumploum, merci de votre réponse.
Je pense que ce débat est du plus grand intérêt mais que nous débordons quelque peu du cadre du sujet les "groupes au Parlement Européen" ouvert dans le chapitre des élections européennes de 2014 (Elections en France)

Aussi, je viens de proposer un nouveau topic "La vie politique du Parlement européen" (y incluant celle de la Commission européenne), qui n'existait pas, dans le chapitre Politique en Europe (j'ai cherché à faire large, ouvert et durable pour toutes ces questions parlementaires)
Je viens de vous y répondre et vous invite aimablement, vous et les autres contributeurs, à y participer.
Caroline
 
Messages: 563
Inscription: Lun 16 Déc 2013 05:37

PrécédenteSuivante

Retourner vers Elections européennes de 2014

Guide de l'élu délégué aux affaires scolaires et à l'action éducative

Jérôme Dupuis

Ce guide dresse une synthèse du cadre des politiques éducatives locales et de leurs champs d'intervention (construction, entretien et fonctionnement des écoles maternelles et élémentaires...

Découvrir l'ouvrage

Comprendre les finances locales

Joël Clérembaux

Les finances locales sont une matière trop sérieuse pour être confiée aux seuls experts ! Les élus locaux, qui ont la lourde responsabilité de prendre les décisions en matière budgétaire, ne doivent pas s'en tenir...

Découvrir l'ouvrage

Découvrez tous les ouvrages de

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité