Politiquemania

La base de données de la vie politique française

Election présidentielle de 2017 - Divers

Espace de discussion entièrement dédié à l'actualité de l'élection présidentielle de 2017. Communiquez sur la campagne, les sondages, les candidats,...

Election présidentielle de 2017 - Divers

Messagede cevenol30 » Mer 6 Jan 2016 19:01

J'ai essayé de voir ce que donnaient les régionales transposées sur la présidentielle. Bien sûr, il y a l'inconnue des petits candidats: qui va vouloir partir dans la course aux signatures et arriver à s'en sortir? Les régionalistes ou Bompard ne vont peut-être même pas essayer. Asselineau ou Governatori (AEI), je doute qu'ils y arrivent (le second a plus de chances en cas de retrait EELV, comme je l'ai déjà dit).
On y voit aussi que les rapports de force au sein du même camp sont décalés:
EELV plus faible pour la présidentielle qu'aux régionales, ce qui veut dire qu'une bonne partie des électeurs EELV des régionales, si on les sonde, ne compte pas voter Duflot - à mon avis, même si toute personnalité a ses défauts (c'est celui de la présidentielle!), c'est plus lié au vote utile
FdG (Mélenchon) plus fort aux présidentielles qu'aux régionales, probablement en faisant mieux le plein des électeurs 2012 de... Mélenchon. Question de personnalité mais surtout de ligne politique.
PS plus faible qu'aux régionales: parce que Mélenchon plus fort, ceci probablement surtout parce que c'est une élection nationale et que la politique de Hollande déplaît sur sa gauche

Que ce soit avec son score régional (entre 5 et 6, comme le FdG) ou celui des sondages, EELV a les petits points qui peuvent manquer à Hollande pour passer au second tour... Là est tout l'enjeu de son éventuel retrait. A manier avec précaution, car un écolo indépendant annulerait cet effet et ses reports de voix au second tour seraient moins bons...

Sur le sondage: la ligne politique (et la personnalité...) de l'ex sont toujours un repoussoir. Il ne faut pas oublier que la victoire de Wauquiez est dûe à sa ligne droitière mais aussi à son alliance (néanmoins) avec le centre. Mais avec Bayrou dans le jeu, ça ne marche plus vraiment...
cevenol30
 
Messages: 2220
Inscription: Lun 16 Mar 2015 00:52

Re: Election présidentielle de 2017

Messagede cevenol30 » Jeu 14 Jan 2016 20:21

Juppé et Valls considérés, selon un nouveau sondage, comme les mieux placés pour être candidats:
http://www.lepoint.fr/politique/juppe-e ... 011_20.php
cevenol30
 
Messages: 2220
Inscription: Lun 16 Mar 2015 00:52

Re: Election présidentielle de 2017

Messagede cevenol30 » Lun 1 Fév 2016 11:51

A gauche, d'une part il y a de l'agitation pour réclamer à cors et à cris une primaire: dernièrement l'appel de la motion B (ou ce qu'il en reste après la scission de la NGS) mais aussi tribune dans Libé, une pétition,... ainsi qu'un sondage (j'y reviens) selon lequel 65% des sondés (81% des sympathisants du FdG, 80% d'EELV, 74% du PS) souhaitent une primaire de toute la gauche "PS+EELV+PCF+PG".

La personnalité de gauche ayant la "cote d'avenir" la plus grande (souhaitez-vous que telle personne ait un rôle politique important...) n'est ni Valls ni Macron mais

le pré-négociateur de la COP 21, le revoici après avoir été envisagé en 2007 et 2012:




Nicolas Hulot! (si)

Bon, encore plus que Macron, il fait le plein de sympathie parmi les sympathisants de... droite (82% chez ceux de l'ex-UMP ai-je lu dans l'article du HuffPost mais arithmétiquement ça paraît bizarre: il faudrait au moins qu'il soit très bas dans le reste de la droite). Qui se fient à son image lisse de présentateur télé fils de bourgeois, alors qu'en réalité il est sûrement bien plus à gauche (que Macron: je sais, sans plus de précision ça ne veut rien dire ;-( ), rappelons quand même qu'en 2012 il a dit après coup avoir voté Mélenchon (et si la primaire EELV s'était mieux passée pour lui, il aurait voté EELV).

Sondage Ifop/JDD paru le 31/01/2016
http://www.huffingtonpost.fr/2016/01/31 ... 23916.html
http://www.lejdd.fr/Politique/SONDAGE-A ... lot-770615

Quant à Taubira, elle a affirmé qu'elle "participerait à la campagne" mais reste fidèle à François Hollande (elle aime bien avoir un discours énigmatique). Ceci clôt à moitié le feuilleton où tout le monde attend qu'elle se présente...
Et Mélenchon estime (interview dense donc difficile à résumer) que ceux qui ont quitté le gouvernement ("les dégoûtés", restent "les dégoûtants") n'ont pas à s'imposer aux "combattants de la première heure" (soit lui et tout le FdG).
Il critique le processus de la primaire et ne veut pas y entrer (dans une primaire incluant au-delà de l'aile gauche du PS) pour 2 raisons:
-désaccords de fond (traité budgétaire européen,...), pas question de se mettre en position de devoir soutenir Hollande s'il gagnait (pour le citoyen lambda -enfin presque: il pointe que l'électorat populaire vote peu aux primaires-, qui vote à bulletin secret, ça n'engage à rien, pour les partis et personnalités c'est différent)
-valable plus largement peut-être et à méditer: la primaire (côté PS comme ex-UMP) est là pour se débarrasser du premier tour, sachant que le second sera probablement tué par le duel avec Le Pen.
La position de Mélenchon est fragilisée par celle des sympathisants FdG (dans le sondage cité)

Pour faire le point sur les primaires, il y en a en fait 4 possibles (il est possible que les 4 se fassent):
-la "primaire à gauche" incluant au moins le PS (et le PRG comme la dernière fois voire ses alter ego MUP et GE) qui peut un peu changer de tête et de sens selon qu'elle va inclure ou pas EELV, le MRC, le PCF, les autres formations du Front de Gauche ou gravitant autour (là, c'est le moins gagné). Plus est élargie, plus elle peut tourner au premier tour avancé et/ou au "tout sauf Hollande". Se présenter sans passer par là risquerait pour Hollande (ou Valls) de les faire partir avec un handicap de légitimité.
-la primaire "de la gauche de la gauche" qu'appelle en réalité de ses voeux le PCF, pour désigner un candidat FdG+apparentés (+EELV?) qui serait opposé au premier tour de la générale au candidat hollandien. La différence avec ce qui précède est de ne pas avoir à s'engager à voter au premier tour de la générale pour un hollandien. Car participer à une primaire sans s'engager à soutenir le gagnant quel qu'il soit, c'est difficile
-la primaire à droite, organisée par l'ex-UMP et cherchant à s'élargir à d'autres formations (UDI, Modem/ PCD, CPNT, MPF) et surtout à beaucoup de citoyens: participation de 3 millions visée selon Larcher. Ici, la question c'est l'attitude du Modem (Bayrou), avec un soutien au gagnant seulement si c'est un bon
-la primaire citoyenne ouverte https://laprimaire.org/ qui se veut apartisane dans son organisation et ouverte tous azimuths (hors limites posées par une charte non encore finalisée) et qui pourrait éventuellement déboucher sur un candidat catalogué "divers". Elle porte notamment une contestation du "monopole des partis (et de leur peu d'adhérents) à désigner les candidats"

D'autres mouvements issus de la société civile (en plus d'appels à la primaire à gauche ou à la primaire ouverte) cherchent à se faire entendre ou faire bouger les choses pour 2017 ou les primaires 2016:
La transition qui cherche (ou a déjà une idée??) un candidat alternatif aux 3 gros, le temps que l'offre politique se recompose d'ici la prochaine fois (d'où cette notion de transition), avec un début de programme concret à l'image de l'équipe dirais-je: un mélange d'aubrysme et de CGPME.
cevenol30
 
Messages: 2220
Inscription: Lun 16 Mar 2015 00:52

Re: Election présidentielle de 2017

Messagede cevenol30 » Dim 7 Fév 2016 00:18

(l'appel à la primaire (v1) et d'autres contributions: http://notreprimaire.fr/ )

Cambadelis se dit favorable à une primaire! Version "primaire de toute la gauche", tout en disant que
c'est compliqué
le refus d'EELV et FdG complique les choses (ils n'y étaient pas la dernière fois)
la méthode des primaires vaudrait peut-être aussi pour les législatives
cevenol30
 
Messages: 2220
Inscription: Lun 16 Mar 2015 00:52

Re: Election présidentielle de 2017

Messagede Relique » Dim 7 Fév 2016 08:10

Aujourd'hui, le Mouvement Républicain et Citoyen (MRC, ex-MDC, ex-Socialisme et République et ex-CERES, fondé par Jean-Pierre Chevènement en 2005 mais qu'il quitta l'année dernière) est le premier parti à désigner officiellement son candidat à l'élection présidentielle 2017.

C'est lors de son congrès de 2015 (où Jean-Pierre Chevènement avait acté sa rupture) que le mouvement avait décidé de présenter une candidature "jusqu'au bout" (à contrario de 2007 et 2012 où il s'agissait de candidatures "pédagogiques" ou visant à "faire bouger les lignes", actant aujourd'hui l'échec de la stratégie d'influence).

C'est Bastien Faudot qui a été désigné et qui sera officiellement investi cet après-midi au Cabaret Sauvage à Paris. Une retransmission en directe du meeting est disponible ici http://www.dailymotion.com/faudot2017

Bastien Faudot, 37 ans, était tête de liste du MRC à Belfort en 2014, élu conseiller d'opposition (il s'était maintenu face au maire sortant PS dissident MRC au deuxième tour dans une quadrangulaire avec le FN et l'UMP). En 2015, cette fois-ci allié au PS (et à une dissidente MRC Samia Jaber), il réussit à se faire élire conseiller départemental du Territoire de Belfort (ce qui n'était pas forcément acquis selon certains contributeurs de ce forum). Ayant travaillé auparavant en région parisienne, bien qu'étant originaire de Belfort, certains de nos contributeurs et de nos observateurs les plus fidèles se souviendront peut-être qu'il fut candidat aux cantonales de 2011 à Nogent-sur-Marne. En 2012, suite à l'accord PS-MRC sur le Territoire-de-Belfort, il n'y fut pas candidat (ce fut le maire alors MRC de Belfort Etienne Butzbach), mais il fut candidat dans la circonscription alsacienne adjacente au Territoire.

Plusieurs articles cette semaine reviennent sur le sens de sa candidature: http://www.lefigaro.fr/politique/2016/0 ... r-2017.php http://tempsreel.nouvelobs.com/debat/20 ... ation.html http://www.challenges.fr/politique/2016 ... e-est.html
Relique
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 1995
Inscription: Jeu 20 Jan 2011 13:03

Re: Election présidentielle de 2017

Messagede cevenol30 » Lun 8 Fév 2016 19:03

Autrement dit, c'est une candidature qui ira jusqu'au bout... du témoignage. Un point important (et symptomatique) est qu'il était porte-parole du MRC avant d'être candidat.
Mais une candidature qui "casse" le spectre droite-gauche d'une primaire/union qui, partant du PS/PRG, irait plus loin vers EELV (très différents du MRC mais situés eux aussi, pour une bonne part, entre PS et PC) et Front de Gauche. A se demander si ça ne donne pas le signal du morcellement à gauche.
Parce qu'avec cette candidature MRC, je vois mal comment on pourrait convaincre Nouvelle Donne de ne pas présenter de candidat. Et EELV. Et le NPA. Et caetera.
A moins, au contraire, que le MRC reste seul sur son îlot, entouré des flots hollando-mélenchonistes. JE n'y crois guère, d'autant que l'îlot rend plus impossible la composition du flot.

Côté Hollande, la question qui peut se poser pour lui est: vaut-il mieux une primaire ou pas?
Voir cette interview du chef d'Elabe. En réalité, il semble qu'Hollande (ou son dauphin) serait quasi sûrs de remporter la primaire à laquelle il participerait.
cevenol30
 
Messages: 2220
Inscription: Lun 16 Mar 2015 00:52

Re: Election présidentielle de 2017

Messagede pop03 » Mer 10 Fév 2016 21:22

Mélenchon annonce sa candidature à l'élection présidentielle de 2017.

http://www.europe1.fr/politique/melench ... 17-2666531
pop03
 
Messages: 1064
Inscription: Jeu 26 Fév 2015 01:04

Re: Election présidentielle de 2017

Messagede vsydor » Jeu 11 Fév 2016 15:04

Et il semblerait que ce soit ue décision personnelle et unilatérale... le Parti Communiste, partenaire du Front de Gauche, ne semble pas avoir été mis au courant de la démarche de Mélenchon!
vsydor
 
Messages: 17
Inscription: Jeu 11 Fév 2016 11:43

Re: Election présidentielle de 2017

Messagede cevenol30 » Ven 12 Fév 2016 16:13

En effet, il se présente directement sans passer par la primaire "de la gauche et des écologistes" (plutôt version hors PS) voulue par le PCF notamment.

Il propose sa candidature directement "au peuple français" qui en "disposera", candidature "hors partis" (PG compris donc) même si les soutiens sont bienvenus.
Les déclarations de candidature de Juppé, Fillon (à la primaire de droite) et M. Le Pen l'ont, dit-il, poussé à se déclarer (plus tôt que dans le cas contraire en tous cas). Les questions récurrentes des journalistes (ex. interview du JDD sur les primaires déjà citée), ne voulant pas rater ce "scoop" prévisible, aussi "je vois qu'on me pose tout le temps cette question, il va falloir que je me décide" (il le disait un peu comme ça).
Un élément non cité est la candidature présentée par le MRC. Mélenchon a dû penser qu'il ne fallait pas laisser celle-ci rester longtemps la seule déclarée à gauche du PS, ni laisser le reste du champ à LO notamment, ni laisser le grand flou de la primaire PCF perdurer. Il préfère ne pas en parler à cause de l'insignifiance du MRC (désolé hein):
Il se place justement d'entrée au niveau de Fillon ou Le Pen pour viser un score du même ordre de grandeur, soit les 10% que lui indiquent les sondages. Environ le socle de vote de la dernière fois, que les électeurs ont semble-t-il envie de réitérer, peu dissuadés en cela par Hollande.
Reste à voir si la démarche personnelle sera rejointe par suffisamment de soutiens a posteriori, notamment d'appareils, déjà organisés sur le terrain, même si la déclaration aussi longtemps à l'avance permet de constituer un réseau.
Ou si les appareils (surtout le PCF) présenteront une autre candidature, y compris en participant à une primaire PS.
Ledit PS a là une occasion de rallier le PCF, à condition d'organiser effectivement une primaire donc de faire descendre Hollande de son piédestal.
cevenol30
 
Messages: 2220
Inscription: Lun 16 Mar 2015 00:52

Re: Election présidentielle de 2017

Messagede armi24 » Ven 12 Fév 2016 17:00

Un soutient du PCF à un candidat PS lui coûterait très chère , il se ferait phagocyter à la fois par le PS et par Mélenchon , perdrait beaucoup de militants , moi le premier. De plus cette option sera dur à faire plébisciter par les adhérents .
armi24
 
Messages: 253
Inscription: Mar 4 Juin 2013 21:02

Suivante

Retourner vers Élection présidentielle de 2017

Vidéos

Découvrez notre sélection de vidéos en lien avec l'actualité.

Voir toutes les vidéos

Guide de l'élu délégué à l'économie et à l'emploi

Jérôme Dupuis

Ce guide dresse une synthèse des leviers d'action au service de l'économie et de l'emploi communaux, sans oublier les articulations avec l'intercommunalité, acteur désormais essentiel du domaine. Il s'attache aussi à répondre aux questions suivantes...

Découvrir l'ouvrage

Droits des élus d'opposition

Joël Clérembaux

Le mode de scrutin des élections municipales assure la représentation des minorités au sein de l'assemblée délibérante communale. Les minorités constituent l'opposition, c'est-à-dire les conseillers qui n'appartiennent pas à la majorité et bénéficient...

Découvrir l'ouvrage

Découvrez tous les ouvrages de

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité