Politiquemania

La base de données de la vie politique française

Personnalités (non sortantes) candidates

Dimanche 17 juin
A partir de 20h00
Nouveau découpage électoral et composition de l'Assemblée nationale : exprimez-vous sur les enjeux des prochaines législatives de juin 2012.

Personnalités (non sortantes) candidates

Messagede Jean-Philippe » Ven 18 Juin 2010 18:25

Le maire UMP de Bordeaux, Alain Juppé, a annoncé aujourd'hui sur le site du journal Sud Ouest que "la seule certitude" sur son avenir politique est qu'il se présenterait aux élections législatives en 2012, après sa défaite de 2007, si le cumul des mandats n'a pas été interdit.

Interrogé par le quotidien régional sur la possibilité qu'il entre au gouvernement au ministère des Affaires étrangères, l'ancien Premier ministre a répondu: "Mais je ne demande rien. Je vois régulièrement le président de la République, nous parlons des affaires du monde et du pays, s'il le juge bon, c'est à lui de prendre l'initiative".

Depuis son échec aux législatives, alors qu'il était ministre de l'Ecologie et numéro deux du gouvernement, l'ancien Premier ministre a souvent répété qu'il serait désormais "un maire à plein temps". "La seule certitude est qu'en 2012, je me lancerai dans des élections législatives tant que le cumul n'aura pas été interdit", a confié M. Juppé.

"Pour le maire d'une grande ville, siéger au Parlement est un atout important. Et je me présenterai dans la circonscription où j'ai été pendant sept ans. J'y ai été battu mais aucune défaite n'est irréversible", a ajouté le maire de Bordeaux.


http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2010/ ... n-2012.php

Il aura alors 67 ans (en août). En terme de renouvellement, on fait mieux (malgré les qualités de l'homme). Sa victoire n'est pas acquise, d'autant que ses adversaires ne manqueront pas de rappeler ses promesses passées. En cas de victoire de la gauche aux présidentielles, il changera peut-être d'avis.
Jean-Philippe
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 8947
Inscription: Sam 26 Sep 2009 22:11
Localisation: Mayenne

Re: Personnalités (non sortantes) candidates

Messagede maxxx » Dim 14 Nov 2010 20:29

Dans la 9ème circonscription du Pas-de-Calais, le socialiste Daniel Boys a annoncé qu'il se présenterait aux législatives de 2012 et aux municipales de 2014 sur Béthune : ce très proche de Jacques Mellick, dont il fut le premier adjoint à Béthune, entend détrôner le député UMP sortant André Flajolet, qui devrait se représenter, fort de voir sa circonscription enrichie du canton de Laventie, canton qui lui apportera un bon bol d'oxygène car très à droite...Problème pour le socialiste : son parti a probablement envie de tourner la page après le retour râté du controversé Jacques Mellick en politique (deux défaites consécutives aux législatives de 2002 et 2007, la première en tant que suppléant et l'autre - avec un écart plus grand - en tant que titulaire ainsi que la perte de Béthune en 2008 au profit d'une liste DVG-Modem-PR-DVD) : ce n'est pas en investissant son ancien "boy" (elle est facile) que cela se fera...

Dans la 6ème circonscription des Hauts de Seine, Jean-Christophe Fromantin, le maire DVD de Neuilly-sur-Seine, véritable poil à gratter de l'UMP, se présentera aux législatives de 2012, certainement face à la sortante UMP et maire de Puteaux, Joelle Ceccalci-Reynaud (du moins, si celle-ci se représente et si elle n'a pas réussi à trouver un poste plus sûr et plus confortable avant). Ca promettrait sur le papier un sacré duel, d'autant que la gauche n'a aucune chance de se qualifier ici...


http://www.daniel-boys.fr/article-revue-de-presse-je-me-presenterai-aux-prochaines-legislatives-et-municipales-48908879-comments.html

http://info.france2.fr/politique/-fromantin-candidat-contre-l-ump-aux-cantonales--65209133.html
maxxx
 
Messages: 853
Inscription: Mar 17 Aoû 2010 21:20

Re: Personnalités (non sortantes) candidates

Messagede maxxx » Lun 6 Déc 2010 19:52

Rama Yade a déclaré, trois semaines après avoir été remerciée du gouvernement, qu'elle avait l'intention d'être candidate aux législatives de 2012.

http://www.20minutes.fr/article/634437/politique-rama-yade-monte-club-vise-siege-depute

Ce scoop n'en est en réalité pas un. Elle avait déjà déclaré vouloir siéger en 2012 au Palais Bourbon :

http://www.lefigaro.fr/politique/2009/10/26/01002-20091026ARTFIG00308-val-d-oise-rama-yade-prete-a-declarer-forfait-.php

Comme le notait l'article, elle visait, au moment de la polémique autour de son éventuel parachutage comme tête de liste ou numéro 2 de l'UMP aux régionales dans le Val d'Oise, en 2009, la première circonscription des Hauts-de-Seine, actuellement déténue par le communiste Roland Muzeau depuis 2007.

Je ne sais pas si elle est toujours aussi motivée par la perspective de croiser le fer avec l'ancien sénateur et toujours 1er adjoint au maire de Gennevilliers. Cette circonscription, à cheval sur Colombes (partie Nord de la ville) et Gennevilliers, avec en plus la commune-canton de Villeneuve-la-Garenne, est ingagnable par la droite, sa candidate fut-elle nommée Rama Yade et jouissant d'une couverture médiatique de taille et d'une popularité forte : la candidate UMP Véronique Vignon, élue comme Rama Yade de la ville de Colombes, n'avait obtenu en 2007 que 36.46% face au 63.54% de Roland Muzeau, qui tentait à l'époque de succéder à Jacques Brunhes, ancien maire de Gennevilliers, longtemps député et furtif secrétaire d'Etat lors du dernier remodelage du gouvernement Jospin en octobre 2001. Ce dernier avait été réélu en 2002 avec 60.35% contre 39.65% à la candidate UMP Cécile Barthe, que l'on présentait à l'époque comme la jeune pousse montante de la droite sur Colombes...

Quand on voit que la présence de Rama Yade n'a rien changé au basculement de Colombes à gauche en 2008, je suis extrêmement sceptique sur les chances de gain par l'ancienne secrétaire d'Etat de cette circonscription, la plus à gauche des Hauts-de-Seine. Gennevilliers est un bastion absolu des communistes (une des seules villes où le PC peut dormir tranquille sans être inquiété au sein de son camp par le PS), la partie de Colombes située dans cette circonscription est la plus à gauche de la ville (les deux cantons Nord n'ayant pas basculé même pendant le mandat de droite (2001-2008) : le Nord-Ouest est détenu très largement par la gauche, et le PS depuis 2004 après avoir été dans les mains du PC, et le Nord-Est reste le fief de la communiste Michèle Fritsch depuis 1985) ; seule Villeneuve-la-Garenne est dans les mains de la droite et du conseiller général UMP Alain-Michel Boulanger mais ça ne l'empêche pas d'accorder la majorité de ses voix aux communistes lors des législatives...Un ticket Yade-Boulanger ferait peut être mieux que 36.5% ou 39.5% des voix mais n'atteindrait pas les 50%, c'est clair...

Une option intéressante s'offre cependant à Rama Yade sur l'autre circonscription de Colombes, celle actuellement détenue par le député UMP Manuel Aeschilmann : ce dernier est en effet menacé par la confirmation de sa condamnation de 2009 qui le rendrait inéligible et lui ferait perdre son siège de député. Ce serait alors une belle occasion pour Rama Yade de prendre la relève : cette circonscription est ancrée à droite et, même si Asnières a basculé en 2008 vers une union entre la gauche, le Modem et les DVD, le nouveau maire PS sait qu'il est sous le joug des règles du non-cumul et que sa ville reste une ville ancrée structurellement à droite (sa majorité est d'ailleurs composée de gens de droite) : le canton Sud de la ville a été malgré tout gardé par l'UMP au même moment (2008) et le canton Sud de Colombes, inclus également dans cette circonscription, reste très à droite, Nicole Goueta ayant été très largement réélue en 2008 (58.5%) alors qu'elle perdait en même temps la direction de la municipalité...
Elle n'aurait pas grande difficulté à se faire élire dans cette circonscription, même si les scores pourraient ne pas être aussi bons que ceux que la droite avaient l'habitude de faire ici il y a 10 ans (elle obtiendrait probablement quelque chose comme 55% au second tour). Déjà affaibli par les affaires en 2007, Manuel Aeschilmann avait quand même été réélu avec 56.19% des voix au second tour...
maxxx
 
Messages: 853
Inscription: Mar 17 Aoû 2010 21:20

Re: Personnalités (non sortantes) candidates

Messagede Zimmer » Mar 14 Déc 2010 01:57

maxxx a écrit:Gennevilliers est un bastion absolu des communistes (une des seules villes où le PC peut dormir tranquille sans être inquiété au sein de son camp par le PS), la partie de Colombes située dans cette circonscription est la plus à gauche de la ville (les deux cantons Nord n'ayant pas basculé même pendant le mandat de droite (2001-2008) : le Nord-Ouest est détenu très largement par la gauche, et le PS depuis 2004 après avoir été dans les mains du PC, et le Nord-Est reste le fief de la communiste Michèle Fritsch depuis 1985) ; seule Villeneuve-la-Garenne est dans les mains de la droite et du conseiller général UMP Alain-Michel Boulanger mais ça ne l'empêche pas d'accorder la majorité de ses voix aux communistes lors des législatives...Un ticket Yade-Boulanger ferait peut être mieux que 36.5% ou 39.5% des voix mais n'atteindrait pas les 50%, c'est clair...


S'il est vrai que la position du PCF est encore très forte dans la commune même de Gennevilliers, c'est moins le cas pour ce qui concerne la 1ère circonscription des Hauts-de-Seine. Comme je l'écrivais dans le sujet consacré aux prochaines élections législatives dans ce département, l'écart a tendance à se réduire de manière importante, dans celle-ci, entre le PCF et le PS. Je suis bien-sûr d'accord pour dire que cette circonscription paraît ingagnable pour la droite, au moins à l'heure actuelle (peut-être que ça changera, un jour, qui sait), quand bien même la candidate de l'UMP serait la très médiatique Rama Yade.
Zimmer
 
Messages: 3936
Inscription: Mar 11 Mai 2010 22:10

Re: Personnalités (non sortantes) candidates

Messagede Zimmer » Dim 19 Déc 2010 11:23

Le Sénateur Courtois n'exclut pas de se présenter aux législatives 2012
Le Samedi 18 décembre 2010 @ 20:03:45

L'annonce a été faite ce samedi matin, au cours des voeux présentés à la presse.

Voilà une information qui risque de faire l'effet d'un bombe : Jean-Patrick Courtois a clairement affirmé ce samedi matin qu'il participerait au débat au cours des prochaines législatives. Plus que cela, il n'exclut pas sa propre candidature. Dans le cas d'une victoire, c'est évidemment son suppléant qui terminerait le mandat de sénateur, un parlementaire ne pouvant cumuler deux mandats de parlementaire.
A l'heure où nous savons que le député Gérard Voisin est candidat à sa propre succession sur la 1ere circonscription, qui comprend les villes de Mâcon et de Charnay, ces propos du sénateur-maire devraient alimenter les polémiques sur une guerre des chefs à l'UMP qui ne s'est jamais vraiment arrêtée.

http://www.macon-infos.com/article.php?sid=17767&thold=0
Zimmer
 
Messages: 3936
Inscription: Mar 11 Mai 2010 22:10

Re: Personnalités (non sortantes) candidates

Messagede maxxx » Dim 19 Déc 2010 19:50

Sarkozy recase Besson

L’ex-ministre de l’Immigration ne sera pas candidat en 2012 dans l’une des 11 circonscriptions des Français de l’étranger (en l’occurrence celle du Maghreb). Eric Besson, qui est toujours maire de Donzère (Drôme), et fut député PS de 1997 à 2007, devrait tenter un parachutage en région parisienne. "J’ai trois propositions de circonscriptions. C’est le chef [Nicolas Sarkozy] qui décidera le meilleur endroit", confie le ministre de l’Industrie, qui s’apprête à s’installer dans ce lieu encore mystérieux.


http://www.lejdd.fr/Politique/Depeches/Sarkozy-recase-Besson-245395/
maxxx
 
Messages: 853
Inscription: Mar 17 Aoû 2010 21:20

Re: Personnalités (non sortantes) candidates

Messagede maxxx » Dim 19 Déc 2010 20:16

La possible candidature de Jean-Patrick Courtois est explicable par sa rivalité avec l'actuel député UMP de la circonscription de Macon, Gérard Voisin.

Ces deux élus, principaux élus de la région de Macon, sont en effet en conflit ouvert et pour cause : Gérard Voisin ne semble avoir qu'une seule envie, celle de caser ses fils à des postes intéressants...Tout ne fut pas si noir entre les deux grands élus : Jean-Patrick Courtois avait d'ailleurs pris Stéphane Voisin, premier fils de Gérard, sur sa liste à Macon en 2001 : liste qui avait facilement repris la mairie à la gauche...Stéphane devint alors adjoint à la culture et profitait, en plus, quelques mois plus tard, de la démission de son père du conseil général, pour se faire élire à sa place conseiller général de Macon-centre. Canton qu'il perdit de peu en 2004 face à la socialiste Joelle Marzio...En conflit ouvert avec Jean-Patrick Courtois, Stéphane Voisin montait sa propre liste dissidente en 2008 : un ratage complet, qui restera dans les annales par son ampleur, car il n'obtint même pas 5% au premier tour (4.39%), ce qui l'élimina d'office du conseil municipal, tandis que Jean-Patrick Courtois était reconduit dès le premier tour avec 50.46% des voix...Il se console désormais en restant l'assistant de son père et en animant le confidentiel réseau maconnais de République solidaire...No comment.
Maintenant, comme si Gérard Voisin n'avait tiré aucune leçon de sa réélection de 2007 des législatives (avec certes plus de 55% mais un score pas terrible par rapport à ceux d'antan) et surtout de celle des municipales de 2008 (réélu avec à peine 48% au second tour, en triangulaire face à une liste d'union de la gauche - 32% - et une liste SE), voilà que le député lance son deuxième fils, Laurent, en candidat dissident sur Macon-centre (toujours ce canton dans lequel lui et Stéphane ont été élus) face au candidat de JP Courtois, validé par l'UMP...Laurent est bien entendu par ailleurs adjoint de son père à Charnay...On atteint donc des sommets dans le népotisme, et encore, j'ignore si Gérard Voisin a encore d'autres enfants (si Laurent échoue - ce qui est très probable - en mars, il pourrait envoyer un autre enfant si c'est le cas...). Il ne fait aucun doute que l'objectif de Gérard est de céder sa mairie à Laurent à terme...

Jean-Patrick Courtois, avec cette annonce, cherche à éliminer politiquement Gérard Voisin...La circonscription est bien ancrée à droite (à plus de 55% dans les vagues roses), mais les scores pourraient être plus mauvais en cas de guerre fratricide au premier tour...Dans ce cas de figure, je pense qu'il y aurait plus de chances que JP Courtois arrive en tête de la primaire, en bénéficiant de sa bonne assise sur sa ville, pivot de la circonscription, et de sa popularité, avec l'appui bienveillant de la plupart des élus locaux pas forcément en phase avec la famille Voisin, surtout que, comme je l'écrivais, les scores de Gérard Voisin sont déclinants dans sa propre ville (et son suppléant a perdu aux municipales la ville de Cluny).
maxxx
 
Messages: 853
Inscription: Mar 17 Aoû 2010 21:20

Re: Personnalités (non sortantes) candidates

Messagede Zimmer » Ven 31 Déc 2010 14:34

Dans une interview donnée au Courrier Picard en novembre, le président du conseil régional de Picardie, Claude Gewerc (PS), a annoncé son intention d'être candidat dans la 7ème circonscription de l'Oise. L'actuel député de cette circonscription (non modifiée par le redécoupage Marleix) est le maire d'Agnetz, Edouard Courtial (UMP), qui en est l'élu depuis 2002.

http://www.courrier-picard.fr/courrier/Actualites/Info-regionale/Claude-Gewerc-son-bras-de-fer-contre-l-Etat/Candidat-aux-prochaines-legislatives-dans-l-Oise
Zimmer
 
Messages: 3936
Inscription: Mar 11 Mai 2010 22:10

Re: Personnalités (non sortantes) candidates

Messagede maxxx » Dim 9 Jan 2011 19:34

L'ancien candidat PS de 2007 sur la circonscription de Villeneuve-les-Avignon (Gard), Alexandre Pissas, vient de se déclarer de nouveau candidat pour la prochaine législative...

Il rencontrera sur son chemin, selon toute probabilité, le sortant, facilement réélu maire de Villeneuve, Jean-Marc Roubaud, qui l'avait largement battu avec 58.8% au second tour de juin 2007.

Si le FN ne parvient pas à atteindre le second tour, même en cas de victoire de la gauche aux présidentielles, le sortant reste favori. En triangulaire, les choses sont beaucoup plus incertaines...

http://www.midilibre.com/articles/2011/01/09/BAGNOLS-Alexandre-Pissas-candidat-aux-legislatives-1503605.php5
maxxx
 
Messages: 853
Inscription: Mar 17 Aoû 2010 21:20

Re: Personnalités (non sortantes) candidates

Messagede SAGESS » Ven 14 Jan 2011 13:18

maxxx a écrit:La possible candidature de Jean-Patrick Courtois est explicable par sa rivalité avec l'actuel député UMP de la circonscription de Macon, Gérard Voisin.

Ces deux élus, principaux élus de la région de Macon, sont en effet en conflit ouvert et pour cause : Gérard Voisin ne semble avoir qu'une seule envie, celle de caser ses fils à des postes intéressants...Tout ne fut pas si noir entre les deux grands élus : Jean-Patrick Courtois avait d'ailleurs pris Stéphane Voisin, premier fils de Gérard, sur sa liste à Macon en 2001 : liste qui avait facilement repris la mairie à la gauche...Stéphane devint alors adjoint à la culture et profitait, en plus, quelques mois plus tard, de la démission de son père du conseil général, pour se faire élire à sa place conseiller général de Macon-centre. Canton qu'il perdit de peu en 2004 face à la socialiste Joelle Marzio...En conflit ouvert avec Jean-Patrick Courtois, Stéphane Voisin montait sa propre liste dissidente en 2008 : un ratage complet, qui restera dans les annales par son ampleur, car il n'obtint même pas 5% au premier tour (4.39%), ce qui l'élimina d'office du conseil municipal, tandis que Jean-Patrick Courtois était reconduit dès le premier tour avec 50.46% des voix...Il se console désormais en restant l'assistant de son père et en animant le confidentiel réseau maconnais de République solidaire...No comment.
Maintenant, comme si Gérard Voisin n'avait tiré aucune leçon de sa réélection de 2007 des législatives (avec certes plus de 55% mais un score pas terrible par rapport à ceux d'antan) et surtout de celle des municipales de 2008 (réélu avec à peine 48% au second tour, en triangulaire face à une liste d'union de la gauche - 32% - et une liste SE), voilà que le député lance son deuxième fils, Laurent, en candidat dissident sur Macon-centre (toujours ce canton dans lequel lui et Stéphane ont été élus) face au candidat de JP Courtois, validé par l'UMP...Laurent est bien entendu par ailleurs adjoint de son père à Charnay...On atteint donc des sommets dans le népotisme, et encore, j'ignore si Gérard Voisin a encore d'autres enfants (si Laurent échoue - ce qui est très probable - en mars, il pourrait envoyer un autre enfant si c'est le cas...). Il ne fait aucun doute que l'objectif de Gérard est de céder sa mairie à Laurent à terme...

Jean-Patrick Courtois, avec cette annonce, cherche à éliminer politiquement Gérard Voisin...La circonscription est bien ancrée à droite (à plus de 55% dans les vagues roses), mais les scores pourraient être plus mauvais en cas de guerre fratricide au premier tour...Dans ce cas de figure, je pense qu'il y aurait plus de chances que JP Courtois arrive en tête de la primaire, en bénéficiant de sa bonne assise sur sa ville, pivot de la circonscription, et de sa popularité, avec l'appui bienveillant de la plupart des élus locaux pas forcément en phase avec la famille Voisin, surtout que, comme je l'écrivais, les scores de Gérard Voisin sont déclinants dans sa propre ville (et son suppléant a perdu aux municipales la ville de Cluny).



Comment peut on donner son avis personnel (même si celui-ci a l'odeur du vomi) sous couvert de l'anonymat. L'analyse est déjà très grossière et peu alimentée, mais la prise de position anonyme marque un manque total de déontologie.
Nous aurons sans aucun doute l'occasion d'en reparler. Je reste à l'écoute.
SAGESS
 
Messages: 1
Inscription: Ven 14 Jan 2011 13:13

Suivante

Retourner vers Elections législatives de 2012

Les discours de l'élu local

Pascale Pietta

Avec ce classeur, vous disposez d'un outil pratique et réactif face aux situations locales, des plus courantes aux plus exceptionnelles, et face à une actualité nationale de plus en plus mouvante. Pratique, car vous y trouverez des modèles de discours pour...

Découvrir l'ouvrage

Guide du conseil municipal - Règles, pièges et astuces

Eric Landot

Comment un conseil municipal fonctionne-t-il ? Quel est le statut de l'élu ? Quels sont les droits des élus minoritaires ? Quels pièges juridiques éviter lors des séances du conseil ? Quelles astuces faut-il maîtriser ? Quelles sont les premières mesures à prendre...

Découvrir l'ouvrage

Découvrez tous les ouvrages de

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité