Politiquemania

La base de données de la vie politique française

Les législatives dans l'Yonne

Dimanche 17 juin
A partir de 20h00
Nouveau découpage électoral et composition de l'Assemblée nationale : exprimez-vous sur les enjeux des prochaines législatives de juin 2012.

Les législatives dans l'Yonne

Messagede Zimmer » Dim 30 Oct 2011 19:12

En 2012, le département de l'Yonne comptera toujours 3 circonscriptions, celles-ci ayant toutefois été remodelées par le redécoupage de 2009.

Le découpage, dans sa version 1986, était le suivant :

1ère circonscription :
Cantons d'Aillant-sur-Tholon, Auxerre-Est, Auxerre-Nord, Auxerre-Nord-Ouest, Auxerre-Sud, Auxerre-Sud-Ouest, Bléneau, Charny, Coulanges-la-Vineuse, Courson-les-Carrières, Saint-Fargeau, Saint-Sauveur-en-Puisaye et Toucy, ainsi que les communes d'Andryes et Etais-la-Sauvin

2ème circonscription :
Cantons d'Ancy-le-Franc, Avallon, Chablis, Coulanges-sur-Yonne (moins les communes d'Andryes et d'Etais-la-Sauvin), Cruzy-le-Châtel, Flogny-la-Chapelle, Guillon, L'Isle-sur-Serein, Ligny-le-Châtel, Migennes, Noyers, Quarré-les-Tombes, Saint-Florentin, Seignelay, Tonnerre, Vermenton et Vézelay

3ème circonscription :
Cantons de Brienon-sur-Armançon, Cerisiers, Chéroy, Joigny, Pont-sur-Yonne, Saint-Julien-du-Sault, Sens-Nord-Est, Sens-Ouest, Sens-Sud-Est, Sergines, Villeneuve-l'Archevêque et Villeneuve-sur-Yonne

Le redécoupage de 2009 (j'ai souligné le canton et la commune qui changent de circonscription) est le suivant :

1ère circonscription :
Cantons d'Aillant-sur-Tholon, Auxerre-Est, Auxerre-Nord, Auxerre-Nord-Ouest, Auxerre-Sud, Auxerre-Sud-Ouest, Bléneau, Charny, Coulanges-la-Vineuse, Courson-les-Carrières, Saint-Fargeau, Saint-Sauveur-en-Puisaye et Toucy, ainsi que les communes d'Andryes, Etais-la-Sauvin et Monéteau

2ème circonscription :
Cantons d'Ancy-le-Franc, Avallon, Brienon-sur-Armançon, Chablis, Coulanges-sur-Yonne (moins les communes d'Andryes et d'Etais-la-Sauvin), Cruzy-le-Châtel, Flogny-la-Chapelle, Guillon, L'Isle-sur-Serein, Ligny-le-Châtel, Migennes, Noyers, Quarré-les-Tombes, Saint-Florentin, Seignelay (moins la commune de Monéteau), Tonnerre, Vermenton et Vézelay

3ème circonscription :
Cantons de Cerisiers, Chéroy, Joigny, Pont-sur-Yonne, Saint-Julien-du-Sault, Sens Nord-Est, Sens-Ouest, Sens Sud-Est, Sergines, Villeneuve-l'Archevêque et Villeneuve-sur-Yonne

Les choses se présentent de la façon suivante pour 2012.

1ère circonscription :
Le sortant, Jean-Pierre Soisson (UMP), élu pour la première fois en juin 1968 et réélu à chaque fois depuis cette date (il abandonna son siège à l’Assemblée nationale de 1974 à 1981 et de 1988 à 1993, lorsqu’il fut membre des gouvernements Chirac, Barre, Rocard, Cresson et Bérégovoy), ne se représentera pas.

Le conseiller régional et conseiller municipal d’Auxerre, Guillaume Larrivé, a déjà annoncé sa candidature pour l’UMP, tandis qu’Alain Drouhin, qui est l’actuel suppléant de Jean-Pierre Soisson, aura le soutien du Nouveau Centre. Ce dernier est deuxième vice-président du conseil général et maire de Bléneau.

Le PS, qui avait conquis la mairie d’Auxerre lors des élections municipales de 2001, pourrait prendre cette circonscription au mois de juin prochain, en profitant à la fois du retrait du député sortant, de la division de la droite et d’un contexte national qui pourrait lui être favorable.

2ème circonscription :
Le sortant, Jean-Marie Rolland (UMP), député depuis juin 2002 et qui est aussi conseiller général et conseiller municipal de Vermenton, sera concurrencé, à droite, par Patrick Gendraud, premier vice-président du conseil général et maire de Chablis, soutenu par le Nouveau Centre. Ce dernier fut, jusqu’à la fin de l’année 2008, le chef de file départemental de l’UMP.

Le candidat du PS devrait être le conseiller général et maire d’Avallon, Jean-Yves Caullet, ancien député de 1999 à 2002.

Malgré ses divisions, la droite devrait conserver l’avantage dans cette circonscription.

3ème circonscription :
Marie-Louise Fort (UMP), députée depuis juin 2007, sera candidate à un second mandat, tandis que le Nouveau Centre ne devrait pas présenter de candidat dans cette circonscription.

Cette dernière s’est retrouvée affaiblie avec la perte de sa mairie de Sens (conquise par le radical de gauche Daniel Paris, son principal adversaire lors des élections législatives de 2007) à l’occasion des élections municipales de 2008. Elle ne détient plus aucun autre mandat et cette circonscription peut basculer à gauche à la fin du printemps prochain.

http://bourgogne.france3.fr/info/yonne--la-droite-part-divisee-aux-legislatives-71039831.html
Zimmer
 
Messages: 3936
Inscription: Mar 11 Mai 2010 22:10

Re: Les législatives dans l'Yonne

Messagede Jean-Philippe » Dim 30 Oct 2011 20:11

Pour compléter cette très bonne présentation de Zimmer, voici les résultats de 2007 :
Dans la 1e, Soisson s'est imposé avec 54,5%. Monéteau ne boulversera pas la donne (54,7% pour l'UMP aux législatives).
Dans la 2e, Jean-Marie Rolland a été réélu avec 53,82%. Le gain du canton de Brienon-sur-Armançon compense à peu près la perte de Monéteau où l'UMP avait réalisé le même score.
Dans la 3e, Marie-Louise Fort a été élue avec 53,03%.

Pour rappel, Sarkozy a réalisé 58,7% dans le département, étant majoritaire dans tous les cantons avec un minimum de 50,4 dans celui de Migennes.
Jean-Philippe
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 8947
Inscription: Sam 26 Sep 2009 22:11
Localisation: Mayenne

Re: Les législatives dans l'Yonne

Messagede vudeloin » Dim 30 Oct 2011 21:39

Les affaires de la droite ne se sont guère arrangées lors des élections régionales où les listes de gauche ont dépassé les 47 % au premier tour de même qu'au second, où la liste unique de François Patriat a réalisé 47,09 % sur le département, dont plus de 55 % à Auxerre, 59 % à Avallon, 48,7 % à Joigny ( ancienne commune gérée par le RPR Philippe Auberger que la gauche a gagné en 2008 et confirmé lors d'une partielle de confirmation ), plus de 56 % à Migennes; plus de 53 % à Pont sur Yonne, plus de 54 % à Tonnerre et un 45 % à Sens.
Pour mémoire et l'anecdote, la commune d'Appoigny (' où le célèbre entraîneur Guy Roux est élu local ) a également voté à gauche à plus de 48 %.
Monéteau a également voté à gauche à près de 49 % lors de ces élections et VIlleneuve sur Yonne à environ 43 %.
Bref, dans un contexte national animé par une poussée à gauche, il ne serait pas surprenant que un ou deux sièges du département ne soient amenés à changer de titulaire...
vudeloin
 
Messages: 8288
Inscription: Mer 5 Jan 2011 12:39
Avertissements: 3

Re: Les législatives dans l'Yonne

Messagede Oskial » Lun 31 Oct 2011 11:11

Les élections cantonales de 2011 avaient été, dans ce département, le théâtre d'une guerre UMP-NC qui avait débouché sur l'éviction du président UMP de l'assemblée départementale de l'UMP, le député Jean-Marie ROLLAND, au profit du sénateur NC André VILLIERS. Cet affrontement entre les deux formations (et les deux hommes) aura des suites aux législatives. Le NC a en effet décidé de présenter des candidats dans deux des trois .

- Dans la 1ère, le NC souhaite la candidature d'Alain DROUHIN, conseiller général du canton de Bléneau (l'un des quatre cantons de Puisaye) depuis 1998 et maire de Bléneau depuis 2001 et suppléant de Jean-Pierre SOISSON, député sortant qui ne se représente pas. Guillaume LARRIVE, conseiller régional et conseiller municipal d'Auxerre, "jeune loup" de l'UMP, a de son côté déjà fait acte de candidature et prépare la reconquête de la mairie d'Auxerre où il souhaite faire figure de premier opposant à Guy FEREZ, le maire socialiste. Le NC souhaite qu'Alain DROUHIN ait l'investiture de l'UMP mais annonce son intention de maintenir sa candidature quoi qu'il arrive.

- Dans le 2ème, le NC présente une candidature contre... Jean-Marie ROLLAND (décidément, ils ne l'aiment pas !), le député UMP sortant, ancien président du conseil général (jusqu'en 2011) et conseiller général de Vermenton. Ce pourrait être anecdotique si le candidat pressenti n'était pas Patrick GENDRAUD, maire (depuis 2001) et conseiller général de Chablis (depuis 1998), premier vice-président du conseil général et ancien président départemental de... l'UMP !

Seule la députée sortante UMP de la 3ème circonscription, Marie Louise FORT, échappe jusqu'alors aux foudres des centristes icaunais.

http://bourgogne.france3.fr/info/yonne- ... 39831.html
Oskial
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 336
Inscription: Mer 24 Fév 2010 16:40
Messages : 2 (détails)

Re: Les législatives dans l'Yonne

Messagede Sergent Bauchat » Mar 1 Nov 2011 15:02

Une candidature de Daniel Vaillant (PS, ancien ministre de l'Intérieur) n'est pas exclue dans l'Yonne. Daniel Vaillant, par ailleurs député de Paris et maire du XVIII° arrondissement, réside une partie du temps près d'Avallon. Pendant la campagne des primaires citoyennes, il était présent dans les deux départements.

Cette éventuelle candidature déplairait sans doute à Jean-Yves Caullet, maire socialiste d'Avallon, et ancien député de la circonscription.
Sergent Bauchat
 
Messages: 310
Inscription: Ven 15 Oct 2010 22:44
Localisation: Paris

Re: Les législatives dans l'Yonne

Messagede Jean-Philippe » Mar 1 Nov 2011 22:02

A 63 ans en 2012, Vaillant pourrait se retirer, d'autant plus qu'il est maire d'un arrondissement de près de 200 000 habitants. Je ne crois pas que ces bruits de couloir se confirme lors des investitures (les militants auront l'avant dernier mot, mais ils pèsent).
Jean-Philippe
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 8947
Inscription: Sam 26 Sep 2009 22:11
Localisation: Mayenne

Re: Les législatives dans l'Yonne

Messagede Elsa » Mer 23 Nov 2011 12:10

Deux précisions :
Monéteau a toujours fait partie de la première circonscription : seul un hameau (soit une centaine d'électeurs alors que la commune en comporte plus de 1000) faisait partie de la deuxième circonscription.
Alain Drouhin - qui a quitté l'UMP pour le Nouveau Centre - n'a jamais fait état d'une possible candidature dans la première circonscription. Certains adhérents du Nouveau Centre - notamment le nouveau président du Conseil général - le souhaitent pour afficher des candidats NC dans toutes les circonscriptions. Mais ils n'ont jamais pu obtenir de l'intéressé qu'il se déclare. Alain Drouhin a toujours défendu l'union de la droite républicaine. Même poussé par ses amis, je reste persuadée qu'il fera le choix de l'union.
Elsa
 
Messages: 3
Inscription: Mer 23 Nov 2011 11:49

Re: Les législatives dans l'Yonne

Messagede Sergent Bauchat » Mer 23 Nov 2011 12:15

Ce qui est étrange, c'est que le président du conseil général, André Villiers, qui se réclame du Nouveau Centre, est rattaché au groupe UMP du Sénat, et pas à l'Union Centriste et Républicaine...

Comprenne qui pourra !
Sergent Bauchat
 
Messages: 310
Inscription: Ven 15 Oct 2010 22:44
Localisation: Paris

Re: Les législatives dans l'Yonne

Messagede vudeloin » Mer 23 Nov 2011 12:21

Faut peut être demander au marquis de Raincourt, seigneur de Saint Valérien, Sergent ;)
vudeloin
 
Messages: 8288
Inscription: Mer 5 Jan 2011 12:39
Avertissements: 3

Re: Les législatives dans l'Yonne

Messagede Elsa » Jeu 15 Déc 2011 18:19

Guy Férez, après avoir été élu par les militants socialistes, a obtenu l'investiture du PS. Il a pris l'engagement de démissionner de ses fonctions de maire d'Auxerre et de Président de la communauté des communes, comme l'a rappelé Martine Aubry à l'issue de la commission des investitures : "Je veux saluer les élus qui aujourd'hui ne sont pas candidats parce qu'ils ont choisi de garder leur exécutif local et ceux, parce qu'ils sont candidats, renoncent à leur exécutif local". Mais est-ce une surprise ? Guy Férez avait indiqué publiquement que le métier de maire était "un métier de chien" !
Elsa
 
Messages: 3
Inscription: Mer 23 Nov 2011 11:49

Suivante

Retourner vers Elections législatives de 2012

Comprendre les finances locales

Joël Clérembaux

Les finances locales sont une matière trop sérieuse pour être confiée aux seuls experts ! Les élus locaux, qui ont la lourde responsabilité de prendre les décisions en matière budgétaire, ne doivent pas s'en tenir...

Découvrir l'ouvrage

Guide de l'élu délégué à l'action sociale et à la solidarité

Jérôme Dupuis

Ce guide dresse une synthèse du cadre des politiques sociales locales : les acteurs et contextes d'intervention, les enjeux, les champs d'intervention (l'enfance et la famille, les personnes âgées, les handicapés, la lutte contre l'exclusion, la santé...)...

Découvrir l'ouvrage

Découvrez tous les ouvrages de

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité