Politiquemania

La base de données de la vie politique française

Les sénatoriales à La Réunion

Forum de discussion dédié aux élections sénatoriales de septembre 2011 et au renouvellement pour la première fois d'une moitié du Sénat français.

Les sénatoriales à La Réunion

Messagede Zimmer » Lun 18 Avr 2011 22:11

Le département de La Réunion élira 4 sénateurs (contre 3 jusqu’à présent), à la représentation proportionnelle, en septembre prochain.

Les trois sortants sont :
- Jean-Paul Virapoullé (qui siège au sein du groupe UMP au Sénat), élu depuis 2001 après avoir été député de 1986 à 1997, conseiller municipal et ancien maire de Saint-André (battu en 2008 par Eric Fruteau (PCR) après 36 ans de mandat),
- Anne-Marie Payet (qui siège au sein du groupe Union Centriste au Sénat), élue depuis 2001,
- Gélita Hoarau (PCR), sénatrice depuis février 2005, en remplacement de Paul Vergès, démissionnaire après avoir été élu député européen.

Les élections de 2001, où l’un des trois sortants, Lylian Payet (divers droite), ne s’était pas représenté, avaient déjà eu lieu à la représentation proportionnelle.

Les résultats avaient été les suivants :
Inscrits : 1 112
Votants : 1 111
Exprimés : 1097

Liste UDF : 425 (38,74 %) – 2 élus
Jean-Paul Virapoullé (UDF) Elu
Anne-Marie Payet (UDF) Elue
Edmond Lauret (divers droite, sortant), figurant en 3ème position, n’avait pas été réélu.

Liste PCR-PS : 285 (25,97 %) – 1 élu
Paul Vergès (PCR, sortant) Réélu

Liste divers droite (André Thien Ah Koon) : 192 (17,50 %)
Liste RPR (Jean-Luc Poudroux) : 175 (15,95 %)
Liste divers droite (Marco Boyer) : 13 (1,18 %)
Liste divers gauche (Denise Caro) : 6 (0,54 %)
Liste indépendantiste (Bertrand Grondin) : 1 (0,09 %)
Liste divers (Rachid Lounes) : 0 (0,00 %)
Liste divers droite (Emile Chane Tou Ky) : 0 (0,00 %)

Si le PCR a perdu le conseil régional en 2010, du fait des divisions de la gauche, celle-ci a largement renforcé ses positions, au détriment de la droite, lors des élections municipales de 2008, avec notamment les gains de Saint-Paul, Saint-André et Saint-Louis pour le PCR, et de Saint-Denis et Saint-Benoît pour le PS. Toujours depuis 2008, elle fait, d’autre part, partie de la coalition qui, avec la droite dissidente et le Modem, dirige le conseil général. Contrairement à 2001, le PCR et le PS pourraient toutefois se présenter séparément au prochain scrutin sénatorial.

Alors que les élections cantonales sont terminées et de la même façon que dans les autres départements concernés par le renouvellement, cette échéance se prépare, en tout cas, activement, comme le relate cet article publié il y a tout juste 8 jours sur Info Réunion.
Zimmer
 
Messages: 3936
Inscription: Mar 11 Mai 2010 21:10

Re: Les sénatoriales à La Réunion

Messagede Jean-Philippe » Lun 18 Avr 2011 22:58

La gauche devrait facilement gagner le 2e siège. La question est plutôt : va t-elle gagner en un 3e.
Si PS et PCR partent séparés, ils ne devraient gagner qu'un siège chacun (à vue de nez). Par contre, unis avec Modem et droite modéré, le 3e siège serait à leur portée.
De plus, la droite devrait à nouveau être désunie (TAK, Virapoullé et l'UMP-NC chacun de son côté).
Je laisse les spécialistes des comptes de voix me confirmer ou m'infirmer.
Jean-Philippe
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 8953
Inscription: Sam 26 Sep 2009 21:11
Localisation: Mayenne

Re: Les sénatoriales à La Réunion

Messagede Zimmer » Mar 19 Avr 2011 09:34

Jean-Philippe a écrit:Si PS et PCR partent séparés, ils ne devraient gagner qu'un siège chacun (à vue de nez). Par contre, unis avec Modem et droite modéré, le 3e siège serait à leur portée.


Une telle union semble, en tout cas, être la stratégie prônée par le PCR.

http://www.temoignages.re/gelita-hoarau-pour-une-large-entente-reunionnaise-afin-de-renforcer-la-majorite-de-progres-a-la-reunion,49436.html
Zimmer
 
Messages: 3936
Inscription: Mar 11 Mai 2010 21:10

Re: Les sénatoriales à La Réunion

Messagede vudeloin » Mar 19 Avr 2011 11:02

Les municipales de 2008 ont en effet modifié assez profondément les rapports de forces qui, au bénéfice de l’application du mode de scrutin proportionnel, avaient permis, à la plus forte moyenne, la réélection de Paul Vergès ( déjà élu dans le cadre de la partielle induite par l’invalidation de l’élu UMP Boyer en 2001).

L’accroissement sensible de la population de la Réunion, qui n’a d’ailleurs connu qu’un relatif ralentissement ( l’île tend en effet de plus en plus vers un scénario démographique complexe d’un million d’habitants à moyen terme ), a permis le maintien du mode de scrutin proportionnel, par relèvement de la représentation à 4 élus.

Sur la foi des résultats des municipales et plus encore l’évolution des cantonales, c’est d’ailleurs tant mieux pour l’UMP, la droite et les centristes favorables au Gouvernement actuel, puisque l’usage du scrutin majoritaire les aurait probablement privés de toute représentation sénatoriale !

La gauche, dans sa diversité, gère aujourd’hui les communes de Saint Denis ( direction PS ), Saint Paul ( direction PCR ), Saint André, La Possession, Le Port ( fief historique des Vergès ), Saint Louis, Sainte Suzanne, Saint Joseph, Saint Benoît, Petite Ile, Plaine des Palmistes.

Quatre autres communes sont dirigées par des maires d’origine centriste proches de la majorité départementale : Entre Deux, Les Avirons, Trois Bassins et Saint Leu.

Par ailleurs, la commune de Sainte Rose, précédemment gérée par le socialiste Michel Vergoz, dispose aujourd’hui d’un maire proche de la majorité du conseil général puisqu’en qualité de conseiller général, il a adhéré au groupe de centre – centre droit des MODERES, constitué autour de Nassimah Dindar.

Ce qui fait que 16 des 24 communes de l’île sont aujourd’hui dans l’orbite de la majorité du Conseil général.

Restent pour l’heure acquises à la droite les communes suivantes : Cilaos, Bras Panon, L’Etang Salé, Saint Philippe, Salazié, toutes communes de moins de 30 000 habitants et les trois principales communes de droite : Le Tampon, Saint Pierre et Sainte Marie.

Les rapports de forces entre la majorité départementale d’un côté et l’UMP et ses alliés de l’autre sont nettement en faveur de la première, qui pourrait compter sur le soutien de près de 700 voix au sein du collège des délégués municipaux contre un peu moins de 400 pour l’UMP et ses alliés.
Pour faire bonne mesure, si l’on peut dire, une partie des voix de droite peut encore échapper à l’UMP puisque, parmi les ralliements les plus récents et les plus spectaculaires d’élus de droite à la majorité départementale figurent entre autres André Thien Ah Koon et l’ancien maire de Saint Paul Joseph Sinimalé.

Une division trop prononcée des forces de droite et du centre – et la rivalité entre Didier Robert, le président de Région et Jean Paul Virapoullé, le sénateur ancien maire de Saint André est de notoriété publique, sans oublier le devenir de la sénatrice centriste et catholique fervente Anne Marie Payet – pourrait assurer la conquête d’un troisième siège à une liste portée par la majorité départementale, et qui sait, plus peut être en fonction des divisions observées…

En tout cas, l’intérêt bien compris du PCR comme du PS est d’aboutir sur une liste unique qui pourrait se transformer en véritable machine de guerre contre l’UMP locale et faire quelque peu oublier les blessures issues des municipales mais plus encore des régionales.
vudeloin
 
Messages: 8288
Inscription: Mer 5 Jan 2011 11:39
Avertissements: 3

Re: Les sénatoriales à La Réunion

Messagede Fabien » Mar 19 Avr 2011 22:09

Les "Modérés" s'affichent au côté de Michel Mercier...

http://www.inforeunion.net/Senatoriales ... _a470.html
Fabien
 
Messages: 1469
Inscription: Lun 12 Oct 2009 07:49

Re: Les sénatoriales à La Réunion

Messagede vudeloin » Mar 19 Avr 2011 22:44

L'article a le mérite de la clarté : les centristes ne semblent pas avoir assez de voix pour obtenir un élu et Michel Dennemont ne peut pas se positionner en lieu et place d'Anne Marie Payet sans que cela ne pose quelques légers problèmes...
Nous ne sommes donc pas au bout du suspense !
vudeloin
 
Messages: 8288
Inscription: Mer 5 Jan 2011 11:39
Avertissements: 3

Re: Les sénatoriales à La Réunion

Messagede Nico » Lun 23 Mai 2011 09:00

Jean-Paul VIRAPOULLE sera la tête de liste UMP pour ces Sénatoriales qui approchent à grand pas. Cette annonce n'a pas du satisfaire Michel FONTAINE, comme le fait savoir l'article.

http://www.zinfos974.com/Virapoulle-tet ... 4.html?com
Nico
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 3263
Inscription: Dim 3 Oct 2010 16:34
Localisation: Corrèze

Re: Les sénatoriales à La Réunion

Messagede vudeloin » Lun 23 Mai 2011 17:45

Virapoullé a en effet quelque handicap, ne serait ce que celui d'avoir perdu sa mairie ( bien historique de la famille ) et donc une part de sa légitimité...
Une division de la droite risque fort de faire le jeu de la gauche, d'autant qu'UMP et centristes sont fort loin de la majorité absolue...
vudeloin
 
Messages: 8288
Inscription: Mer 5 Jan 2011 11:39
Avertissements: 3

Re: Les sénatoriales à La Réunion

Messagede Zimmer » Ven 27 Mai 2011 12:31

polnico62240 a écrit:Jean-Paul VIRAPOULLE sera la tête de liste UMP pour ces Sénatoriales qui approchent à grand pas. Cette annonce n'a pas du satisfaire Michel FONTAINE, comme le fait savoir l'article.


L'UMP ne devrait faire connaître officiellement ses choix, en matière d'investitures, que le 26 juin prochain, mais les choses pourraient en effet être compliquées, du côté du parti présidentiel, dans ce département.

Le maire de Saint-Pierre et président de la Communauté Intercommunale des Villes Solidaires (CIVIS)*, par ailleurs président du comité départemental de l'UMP, Michel Fontaine, semblerait décidé à conduire une liste, quoi qu'il arrive.

* Cet EPCI, qui regroupe six communes et environ 170 000 habitants, a le statut de communauté d'agglomération.

http://www.clicanoo.re/113-colonne-3/190-edito/285081-senatoriales-michel-fontaine.html
Zimmer
 
Messages: 3936
Inscription: Mar 11 Mai 2010 21:10

Re: Les sénatoriales à La Réunion

Messagede vudeloin » Ven 27 Mai 2011 18:08

Si l'UMP part sur deux listes, elle s'expose à de grands dangers, déjà qu'elle risque d'avoir des manques du côté de certains élus de la " droite sociale " autour de Nassima Dindar et que le sort de la sénatrice centriste Anne Marie Payet n'est pas réglé.
Le département comptera quatre sièges en septembre et voit donc le maintien de la proportionnelle.
Un rapport 3 - 1 pour la gauche n'est pas à exclure et je ne suis pas certain que ce soit Virapoullé qui puisse jouer le rôle de l'élu de droite, surtout depuis qu'il a perdu sa mairie en 2008...
vudeloin
 
Messages: 8288
Inscription: Mer 5 Jan 2011 11:39
Avertissements: 3

Suivante

Retourner vers Élections sénatoriales de 2011

Vidéos

Découvrez notre sélection de vidéos en lien avec l'actualité.

Voir toutes les vidéos

L'acte III de la décentralisation - Une nouvelle donne pour les territoires

Chrystelle Audoit, Aurélie Aveline, Mounia Idrissi et Laurent Roturier

À vouloir répondre à tous les enjeux territoriaux à la fois, tout en s'exonérant d'une réforme constitutionnelle, la nouvelle réforme territoriale...

Découvrir l'ouvrage

Les compétences du conseil municipal, du maire et des adjoints

Joël Clérembaux

Les communes ont des compétences multiples, dont certaines seulement sont clairement identifiées par le Code général des collectivités territoriales ; les lois de décentralisation et la...

Découvrir l'ouvrage

Découvrez tous les ouvrages de

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité