Politiquemania

La base de données de la vie politique française

Les sénatoriales en Lozère

Forum de discussion dédié aux élections sénatoriales de septembre 2011 et au renouvellement pour la première fois d'une moitié du Sénat français.

Les sénatoriales en Lozère

Messagede Zimmer » Ven 26 Nov 2010 00:56

L'unique sénateur du département, Jacques Blanc (UMP), a annoncé son intention de se représenter, après avoir été élu pour la première fois au Palais du Luxembourg en 2001. Celui qui était encore, à l'époque, président du conseil régional de Languedoc-Roussillon, avait alors obtenu, dès le premier tour, 258 voix pour 334 suffrages exprimés (77,24 %).

Sous la Vème République, ce département très rural qui est aussi le moins peuplé de France, a toujours eu un sénateur de droite. Cela devrait continuer après septembre 2011.

http://www.midilibre.com/articles/2010/11/24/MENDE-Blanc-Travailler-et-prendre-de-la-hauteur-1461143.php5
Zimmer
 
Messages: 3936
Inscription: Mar 11 Mai 2010 21:10

Re: Les sénatoriales en Lozère

Messagede marc joseph » Ven 26 Nov 2010 08:58

il sera quand même interessant de comparer les scores en voix avec le précédent scrutin , étant donné que la gauche a progressé dans ce département : gains de Mende et de Langogne , et une lègère progression au niveau cantonal .
Le lourd contexte national pourrait également jouer , sans oublier d' éventuelles candidatures à droite ...
Même si je pense que le sortant UMP sera réélu , je suis certain que son score sera inférieur à 77.24%
marc joseph
 
Messages: 189
Inscription: Lun 21 Déc 2009 20:45

Re: Les sénatoriales en Lozère

Messagede SALVAT » Dim 28 Nov 2010 23:04

Jacques BLANC va devoir choisir de soutenir lors des prochaines législatives entre Pierre MOREL A l'HUISSIER et son collègue SAINT-LEGER, puisque la Lozère ne comptera plus qu'un seul député en 2012.
L'un se situe davantage dans la tradition des indépendants très puissants encore en Lozère et dont Jacques BLANC est issu, le second se situant plutôt dans la ligne sarkozyste.
Celui qui ne sera pas assuré de son soutien....lui réservera, vraisemblablement, une candidature concurrente aux sénatoriales.
C'est une opinion...
Bertrand SALVAT
SALVAT
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 4922
Inscription: Dim 8 Nov 2009 22:13
Messages : 1 (détails)

Re: Les sénatoriales en Lozère

Messagede SALVAT » Lun 29 Nov 2010 21:18

je complète le post précédent par les résultats des élections de 2001 :
inscrits 344 votants 340 exprimés 337
Jacques BLANC DL 258 voix élu
Jean-Pierre ALLIER DVG 47 voix
Robert AIGOUIN PCF 27 voix
Michel MINCARELLI DVD 1 voix
Francine COMMENGE DVD 1 voix
Depuis , les villes de Mende (- 15 voix)et de Langogne (- 8 voix) ont changé de camp = - 23 voix
Celle de Rimeize (1 voix) a changé de droite à gauche mais celle de Cassagnes (1 voix) a fait le trajet inverse
Enfin Pont de Montvert n'est plus communiste mais socialiste (1 voix).
3 cantons sont passés de la droite à la gauche : Meyrueis, Langogne et Ste Enimie : - 3 voix
Au conseil régional, il y avait 3 élus en 2001( 2 à droite 1 au PS) : il en reste un seul qui est DVG = -2
Total : une perte certaine d'au moins 28 voix pour Jacques BLANC.
Marc-Joseph peut être assuré, effectivement, qu'il y aura une décote de 9 à 10% minimum.
En plus de la rivalité MOREL A L'HUISSER/SAINT LEGER, il y a aussi un courant NC ex-Modem, ex-UDF incarné par les conseillers
généraux HUGON (Mende-Sud, LIBOUREL (Châteauneuf de Randon et ROCHOUX (Chanac) qui ont été réduits à un trio depuis le décès de M. DELMAS ex maire de Mende et conseiller général de Ste Enimie : ils peuvent essayer un tour de piste au premier tour encouragés par l'un des députés non soutenu par J. BLANC.
Ce serait la première élection sénatoriale en Lozère où la droite se diviserait réellement depuis 1965 où Georges BONNET (CNIP) avait brisé la carrière politique de l'abbé Félix VIALLET ancien député républicain social gaulliste (1956-1958) puis UNR (de 1958 à 1962) qui demeurera conseiller général de Langogne jusqu'en 1967où il abandonnera la vie politique.
Bertrand SALVAT
SALVAT
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 4922
Inscription: Dim 8 Nov 2009 22:13
Messages : 1 (détails)

Re: Les sénatoriales en Lozère

Messagede maxxx » Lun 29 Nov 2010 21:48

Pour ce qui est de la rivalité entre les députés, Jacques Blanc n'a pas forcément à trancher entre les deux et à manifester un soutien avant septembre 2011, date des élections sénatoriales : il peut très bien laisser couler en attendant, se faire réélire confortablement, puis ensuite se positionner : étant donné que Pierre Morel à l'Huissier a été mis en selle politiquement par Jacques Blanc (dont il fut initialement le collaborateur à la région Languedoc) et que ce dernier lui a légué sa circonscription en 2002, je pense que ses faveurs pencheront très probablement vers le maire-CG de Fournels, qui a en plus un parcours politique sans embûches et parviendra facilement à rallier les électeurs ruraux....

Il est clair que Jacques Blanc ne fera pas les 77% de 2001. Il devrait toutefois l'emporter confortablement avec une fourchette entre 60 et 70% des voix cette fois-ci : s'il y a concurrence à droite, il pourrait faire moins (55-60%), mais tout dépendra du dit concurrent centriste ou à droite...Mais Jacques Blanc peut dormir tranquille : il tient toujours son département, a des réseaux locaux en béton, est le sortant, et reste la figure politique principale de son département à l'heure actuelle...
maxxx
 
Messages: 853
Inscription: Mar 17 Aoû 2010 20:20

Re: Les sénatoriales en Lozère

Messagede SALVAT » Lun 29 Nov 2010 23:29

la bataille est déjà lancée sur le terrain et les deux collègues de l'UMP sillonnent le département..Francis SAINT LEGER jouit de l'appui personnel du Président de la République : Jacques BLANC sera sommé de se prononcer et de donner des gages au "bon" candidat, faute de quoi il connaîtra des mésaventures semblables à celles de DEVEDJIAN. Choisira-t-il la fidélité à Pierre MOREL et l'affrontement ? On a vu des caractères plus trempés que le sien...céder.
Par ailleurs, Jacques BLANC a délaissé son département pendant son aventure montpellérienne....cela n'a pas été bien ressenti non plus que ses alliances au bord de la "grande bleue". Des dossiers tels que l'enclavement ferroviaire et les menaces sur les deux axes Nord-Sud (Aubrac et Cévenol) n'ont donné lieu à aucune intervention publique ni à aucune participation à des réunions - et elles furent nombreuses et suivies par la population - de Jacques BLANC que l'on avait connu moins timoré.
Bertrand SALVAT
SALVAT
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 4922
Inscription: Dim 8 Nov 2009 22:13
Messages : 1 (détails)

Re: Les sénatoriales en Lozère

Messagede Zimmer » Mar 4 Jan 2011 01:57

Jacques Blanc, lâché par les siens ?
Édition du lundi 3 janvier 2011

L'année 2010 n'a pas été facile pour l'UMP en Lozère. Après le cuisant échec aux régionale du candidat Francis Saint-Léger, préféré à l'historique Jacques Blanc par le parti, c'est en coulisses que les tiraillements se sont révélés.

L'élection interne de novembre dernier fut tout sauf un fleuve tranquille. Le sortant, Blanc, a finalement choisi de ne pas se présenter à la présidence du comité départemental de l'UMP, laissant le champ libre au Barraban Pierre Lafont, proche de Saint-Léger. Une élection pour laquelle l'autre député Morel-à-L'Huissier n'a même pas pris part au vote. Bonjour l'ambiance ! Outre les cantonales (lire ci-contre), l'année 2011 sera synonyme d'élection sénatoriale, au mois de septembre. À 70 ans révolus, Jacques Blanc, affaibli en interne, portera-t-il toujours l'étendard de l'UMP ? Lui en est persuadé et affirme en avoir reçu l'assurance de Larcher (le président du Sénat) et de ses camarades Gaudin, Raffarin ou Longuet ( Midi Libre du 24 novembre). Mais dans les rangs lozériens, il se dit que d'autres y penseraient aussi en se rasant.

L'actuel président du conseil général Jean-Paul Pourquier l'a dit, il réfléchit « à toutes les hypothèses ».

Mais par-delà cette année 2011 se profile aussi le spectre des législatives de 2012 et l'affrontement annoncé entre les deux actuels députés pour le seul siège mis en jeu. Saint-Léger et Morel - pas franchement amis - l'ont déjà promis : ils seront tous deux candidats, quoi qu'il arrive. Ça promet.

À gauche, en tout cas, on boit du petit-lait.

http://www.midilibre.com/articles/2011/01/03/MENDE-Jacques-Blanc-lache-par-les-siens-1498562.php5
Zimmer
 
Messages: 3936
Inscription: Mar 11 Mai 2010 21:10

Re: Les sénatoriales en Lozère

Messagede vudeloin » Jeu 6 Jan 2011 16:41

Sur le papier, la messe est dite, surtout dans un département aussi catholique que peut l'être la Lozère, singulièrement dans le Gévaudan et la Margeride.

La gauche a connu depuis plusieurs années une progression de son influence au niveau électoral qui a fini d'ailleurs par la placer en tête lors des régionales de 2010, même si c'était sous les couleurs de la liste Frêche, quoique " tirée " dans le département par le maire socialiste de Mende.

Sur le papier, donc, la droite dispose de deux députés et de seize conseillers régionaux contre un conseiller régional et neuf conseillers généraux à la gauche, soit 18 voix contre 10.

Dans le collège des municipales, d'après mes sources, la gauche dispose de 131 suffrages, la droite et le centre pouvant compter sur 183 voix.

A noter dans cet ensemble que la gauche est sensiblement plus forte dans l'arrondissement de Florac que dans celui de Mende, puisque la tradition de gauche des Cévennes continue de peser.

Comme la tradition catholique est évidente dans les cantons de l'Aubrac ou de la Margeride.

Ce qui fait 60 votes d'avance sur l'ensemble du corps électoral sénatorial lozérien.

On est donc loin du rapport de forces de l'élection précédente et même si Blanc est susceptible d'être reconduit, il n'est pas forcément à l'abri d'un scénario cantalien ou aveyronnais de 2008 où certains élus de droite avaient réglé avec les candidats UMP de vieilles rancunes.

L'écart étant moins net qu'en 2001, il convient donc que Jacques Blanc se méfie de ses propres amis.
vudeloin
 
Messages: 8288
Inscription: Mer 5 Jan 2011 11:39
Avertissements: 3

Re: Les sénatoriales en Lozère

Messagede SALVAT » Ven 7 Jan 2011 23:52

Je partage le point de vue de vudeloin : la marge s'est rétrécie entre droite et gauche : le chiffre de 121 voix pour la gauche est très précis... j'arrivais à quelque chose comme 93 mais j'avais un certain nombre de "blancs" sans jeu de mots...sur la coloration de nouveaux élus ruraux.
La relation de la réunion de l'UMP par le journaliste du Midi Libre montre bien que le temps de gloire de Jacques BLANC, l'ancien promu par Giscard dans le département et qui y caracolait,à l'instar de son maître en politique dans le Puy-de-Dôme, avec des scores à décourager ses adversaires, commence à tirer sur sa fin. Il est évident que si Jean-Paul POURQUIER y va, il élimine Jacques BLANC, si ce dernier persistait à se présenter, et emporte le siège.
Bertrand SALVAT
SALVAT
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 4922
Inscription: Dim 8 Nov 2009 22:13
Messages : 1 (détails)

Re: Les sénatoriales en Lozère

Messagede vudeloin » Sam 8 Jan 2011 13:12

Pour expliquer la réduction de l'écart, le seul rappel du basculement de Mende au PS, allié ici avec le Modem, en 2008 donne une idée des mouvements.

Mende comptant 11 000 habitants ( c'est beaucoup pour la Lozère où le canton du président du conseil général ne compte pas 1 000 habitants ), les 33 élus du conseil municipal votent au Sénat.

La liste PS Modem est donc passée de 6 à 27 élus ( de mémoire ) et le mouvement est donc de 42 votes, en termes d'écart ( plus 21 à gauche, moins 21 à droite ), ce qui est beaucoup dans un département d'un peu plus de 300 électeurs sénatoriaux.
vudeloin
 
Messages: 8288
Inscription: Mer 5 Jan 2011 11:39
Avertissements: 3

Suivante

Retourner vers Élections sénatoriales de 2011

Vidéos

Découvrez notre sélection de vidéos en lien avec l'actualité.

Voir toutes les vidéos

Découvrir l'ouvrage

Guide de l'élu délégué aux affaires scolaires et à l'action éducative

Jérôme Dupuis

Ce guide dresse une synthèse du cadre des politiques éducatives locales et de leurs champs d'intervention (construction, entretien et fonctionnement des écoles maternelles et élémentaires...

Découvrir l'ouvrage

Découvrez tous les ouvrages de

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité