Politiquemania

La base de données de la vie politique française

Les sénatoriales dans le Morbihan

Forum de discussion dédié aux élections sénatoriales de septembre 2011 et au renouvellement pour la première fois d'une moitié du Sénat français.

Les sénatoriales dans le Morbihan

Messagede maxxx » Ven 10 Sep 2010 20:24

Ce département fait partie de ceux qui verront le renouvellement de leurs représentants au Palais Bourbon en septembre 2011. Avec, à la clé, un peu de suspense comme c'est très généralement le cas dans les départements soumis au scrutin majoritaire.

Comme en 2001, le Morbihan élira 3 sénateurs. L'instauration du scrutin proportionnel dans ce département pour les sénatoriales de 2001 avait fait automatiquement élire un sénateur de gauche, en l'occurrence une sénatrice, dans ce département ancré à droite, le seul d'ailleurs qui a jusqu'à présent résisté à une gauche de plus en plus puissante en Bretagne ces dernières années.

Les sortants sont (dans l'ordre d'élection en 2001):
- Josselin de Rohan (UMP), 72 ans, président de la commission des affaires étrangères du Sénat depuis 2009, ancien président du groupe UMP au Sénat et élu au Palais Bourbon depuis 1983. Ce chiraquien a en outre été le dernier président de droite du conseil régional de Bretagne.
- Odette Herviaux (PS), 62 ans, ancienne vice-présidente du conseil régional et maire de La Croix-Hellean.
- Joseph Kergeris (UC-ALC), 72 ans, président du conseil général depuis 2004.

Josselin de Rohan a d'ores et déjà annoncé qu'il ne repartirait pas pour un nouveau mandat et qu'il interrompra en 2011 ses 28 ans de mandat sénatorial. Odette Herviaux, habituée des mandats uniques (au sens, un seul mandat non renouvelé, ce qu'elle a appliqué au conseil régional comme dans sa mairie - ce qui l'honore), ne repartirait pas selon les dernières rumeurs. Seul Joseph Kergueris a fait acte de candidature en indiquant qu'il abandonnerait la présidence du conseil général en mars 2011 pour se concentrer sur son mandat de sénateur.

Les équilibres politiques entre 2001 et 2008 ont finalement assez peu évolué : la droite a perdu quelques sièges de majorité au conseil général mais il y a fort à parier qu'elle conservera encore ce dernier en mars 2011 (je partage sur ce point l'avis de Jean-Philippe développé à propos du topic sur les cantonales), la gauche détient une bonne partie des communes moyennes du Morbihan (Auray, Pontivy, Lanester, Ploemeur, Hennebont...) mais elle les détenait déjà en 2001, ce qui ne change rien, la droite reste très majoritaire dans les petites communes et s'est maintenue dans ses fiefs de Vannes, Guidel, Sarzeau, Caudan entre autres. Seule défaite à signaler, celle de la perte par l'UMP de Ploermel en 2008, nuancée certes par la reprise fracassante du canton en mai 2010, mais ce basculement ne vaut rien en termes de bouleversement chez les grands électeurs.

La droite garde un léger avantage au global dans ce département. Maintenant, la personnalité des candidats joue aussi énormément, d'autant plus en scrutin uninominal majoritaire...Voyons quels pourraient être les candidats :

- A droite et au centre, je ne pense pas que l'UMP ait un quelconque intérêt à aligner 3 candidats et à gêner Joseph Kergueris en lui imposant une primaire. Le président du conseil général a toujours été au centre droit, n'a jamais flirté avec la gauche et n'a en plus jamais été membre du Modem : il est clairement soutenu par l'UMP au conseil général et le sera donc aussi aux sénatoriales. Le 2ème candidat de la droite-majorité départementale sera, cela a été évoqué par la presse et c'est quasiment officiel, Jacques Le Nay (UMP), 61 ans, député-maire de Plouay et surtout président de l'association des maires du Morbihan. Inutile de dire à quel point cette dernière fonction est un sacré atout pour un mandat de sénateur et Jacques Le Nay est quelqu'un de très apprécié dans son département, au-delà des étiquettes partisanes. Il abandonnera ainsi son siège de député, l'UMP ayant déjà choisi son candidat à sa succession : le jeune maire de Gourin et conseiller régional David le Solliec. Reste une interrogation majeure concernant le 3ème siège, la droite pouvant espérer un grand chelem avec la fin du système proportionnel : cela dépend de la stratégie adoptée par la majorité. Le respect de la parité suggérerait, mais rien ne l'oblige légalement, à investir une femme avec ces deux hommes : dans ce cas, François Goulard appuierait certainement sa suppléante, qui l'a remplacé quand il fut au gouvernement, la maire UMP du Hézo Josiane Boyce, 60 ans - celle-ci part cependant avec un handicap : elle a été battue dès le premier tour aux cantonales de 2008 sur le canton de Vannes-Est, et, même si elle n'était pas sortante, cela ne joue évidemment pas en sa faveur...Handicap que ne possède pas l'autre candidate potentielle à mes yeux, Denise Le Maréchal, 54 ans, vice-présidente UMP du conseil général, élue du canton de Groix...Si la droite décide d'envoyer 3 hommes à la bataille, Jean-Michel Belz, maire DVD de Quiberon, vice-président de l'AMM, pourrait être intéressé par le poste, comme d'autres maires. Si le Nouveau centre veut être de la partie, la candidature du maire de Guer, Jean-Luc Bleher n'est pas à exclure...

- A gauche, les cartes seraient totalement rabattues si Odette Herviaux ne se représente pas. Cependant, ce n'est pas vraiment un atout, dans la mesure où le poids des sortants joue souvent beaucoup dans la balance, du fait de leurs réseaux et de leur bilan...Nombre de candidats seront de toute façon dans les starting block : le conseiller général-maire de Saint Avé Hervé Pellois, le maire de Lorient, Norbert Métairie, ceux de Pontivy (Jean-Pierre Le Roch), de Ploemeur (Loic le Meur) ou de Questembert (Paul Paboeuf) seraient certainement intéressés par le job chez les socialistes. La question se pose de savoir s'ils feraient alliance ou non avec les communistes, en leur donnant une des 3 candidatures : Michel Le Scouarnec (PC) ou Gérard Perron (PC), maires respectivement d'Auray et d'Hennebont seraient de probables candidats de toute façon, alliance ou pas. Evidemment, il faudrait une femme pour équilibrer le trio : la maire DVG de Plescop, Nelly Fruchard, fournirait un profil assez similaire à celui d'Odette Herviaux. Je ne crois pas à une candidature de Béatrice le Marre, maire PS de Ploermel, qui a choisi de se recentrer sur son mandat de maire après le sérieux avertissement de la cantonale partielle de mai 2010, et qui est en plus conseillère régionale (ça ferait un peu mauvais genre et course aux mandats, pas sûr que ça plaise aux grands électeurs...).

Joseph Kergueris et Jacques Le Nay seront à mon avis et au vu des équilibres facilement (ré)élus. La droite conservera ainsi l'avantage en ayant au moins deux sièges. Si Odette Herviaux repart, la prime aux sortants la permettra peut être de s'imposer malgré un électorat a priori plus à droite...Par contre, si elle se retire, et si la droite aligne quelqu'un de crédible, avec l'effet d'entrainement de l'élection des deux élus précédemment cités, elle peut aussi remporter le 3ème siège.
maxxx
 
Messages: 853
Inscription: Mar 17 Aoû 2010 21:20

Re: Les sénatoriales dans le Morbihan

Messagede Zimmer » Mar 21 Déc 2010 23:50

maxxx a écrit:Odette Herviaux, habituée des mandats uniques (au sens, un seul mandat non renouvelé, ce qu'elle a appliqué au conseil régional comme dans sa mairie - ce qui l'honore), ne repartirait pas selon les dernières rumeurs.


Ty Télé. Odette Herviaux défendra son siège au Sénat
21 décembre 2010 -

Sur Ty Télé ce soir, la sénatrice socialiste du Morbihan, OdetteHerviaux est l'invitée du magazine Horizons (*), animé par Laurent Vilboux, de Ty Télé, et Bertrand Le Néna, du Télégramme. Brestoise, encartée PS depuis 1980, professeur de lettres et d'histoire, maire de La Croix-Helléan de 2001 à 2008, vice-présidente du conseil régional de la précédente mandature, OdetteHerviaux annonce qu'elle va se représenter aux prochaines sénatoriales de septembre2011.

Siège menacé

L'élue socialiste est l'une des trois sénateurs morbihannais, «encadrée» par le doyen Josselin de Rohan (UMP) qui ne se représentera pas et Joseph Kerguéris (UDF). Ce dernier quitte le conseil général qu'il préside mais se voit bien sénateur pour six années supplémentaires, «s'il se sent en forme», confiait-il hier à la presse. Odette Herviaux, femme de conviction, combative, ne cache pas que le nouveau mode de scrutin ne facilite pas sa réélection au Sénat et qu'elle est missionnée, compte tenu de son expérience de la fonction et des réseaux morbihannais, pour tenter de sauver le siège.

Accélérer les primaires au PS

S'agissant des primaires au sein du Parti socialiste, Odette Herviaux est favorable à l'accélération du calendrier: «Depuis le remaniement ministériel, on voit bien que l'UMP est en ordre de marche». Comme son ami Jean-Yves Le Drian, ou encore Gwendal Rouillard, premier fédéral du PS et bon nombre de militants élus et cadres du PS, Odette Herviaux soutient François Hollande «qui n'a pas encore décidé s'il participera ou non aux primaires». La sénatrice va aussi s'investir aux côtés des candidats socialistes et de gauche aux prochaines cantonales de mars2011. La réforme territoriale de 2014 qui va rapprocher départements et régions? «C'est une fois de plus du n'importe quoi, dénonce Odette Herviaux, le président Sarkozy veut casser la décentralisation pour recentrer encore davantage tous les pouvoirs».

* Sur Ty Télé, canal 23, à18h30, 19h30 et 21h30

http://www.letelegramme.com/ig/generales/regions/morbihan/ty-tele-odette-herviaux-defendra-son-siege-au-senat-21-12-2010-1155239.php
Zimmer
 
Messages: 3936
Inscription: Mar 11 Mai 2010 22:10

Re: Les sénatoriales dans le Morbihan

Messagede vudeloin » Mer 12 Jan 2011 01:53

Même si quelqu'un retrouve le résultat des élections de 2001 ( je dois avoir cela quelque part ceci dit ), je vous livre ici les éléments que j'ai en ma possession, sur la base des élections de 2008, s'agissant des délégués des conseils municipaux, compte tenu d'ajustements à préciser dans un certain nombre de cas.
J'indique de suite que nombre de communes ont des équipes plurielles, si l'on peut dire, ce qui motive autant de réserves sur les comptes.

Pour la gauche, on compte sur un ensemble de 780 voix environ, avec une forme de primauté aux forces de gauche sur l'arrondissement de Lorient, et une situation de plus en plus équilibrée sur l'arrondissement de Vannes.
J'ai identifié a priori une centaine de voix centristes, et 275 votes pour les listes UMP.
Enfin, on compterait environ 570 votes sur des listes divers droite et d'intérêt local, ce qui mettrait droite et centre groupés à 945 votes environ sur ce collège.
vudeloin
 
Messages: 8288
Inscription: Mer 5 Jan 2011 12:39
Avertissements: 3

Re: Les sénatoriales dans le Morbihan

Messagede SALVAT » Mer 12 Jan 2011 13:22

Les voici, cher vudeloin
Liste RPR-UDF 553 voix 1 élu Josselin de Rohan
Liste PS 506 voix 1 élue Odette Herviaux
Liste UDF-DVD 373 voix 1 élu Joseph Kergueris
Liste PCF 112 voix
Liste verts 50 voix
Liste UDB 24 voix
Liste FN 7 voix
Liste MNR 2 voix
Liste UCF 2 voix
Je me mets à ma calculette cet après-midi
Bertrand SALVAT
SALVAT
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 3597
Inscription: Dim 8 Nov 2009 23:13
Messages : 1 (détails)

Re: Les sénatoriales dans le Morbihan

Messagede vudeloin » Mer 12 Jan 2011 13:46

Ce qui mettait la gauche, en acception large, UDB comprise, à 692 votes en 2001 contre 937 du centre à l'extrême droite.

On aurait donc un léger rétrécissement des écarts, tout en gardant à l'esprit que, d'après quelques sources , la gauche avait été au delà des suffrages attendus, là encore.
vudeloin
 
Messages: 8288
Inscription: Mer 5 Jan 2011 12:39
Avertissements: 3

Re: Les sénatoriales dans le Morbihan

Messagede Jean-Philippe » Jeu 7 Avr 2011 10:43

Voici un trio possible pour la droite pour ces élections : Kerguéris (sortant, ex président du CG), Le Nay (député-maire de Plouay et n°1 des maires du 56) et Goulard (député et président du CG depuis les élections). Si les 2 députés quittent leur circonscription, cela attisera la convoitise, à droite surtout.

Le suppléant de Le Nay (circonscription de Gourin-Hennebont) est Pierrik Nevannen, maire de Pont-Scorff et conseiller général.
Or, Jacques Le Nay, pour sa succession, pensait davantage au maire de Gourin, David Le Solliec.


Celle de Goulard est la maire UMP du Hézo Josiane Boyce, 60 ans, qui l'avait déjà remplacé lorsqu'il fut ministre. Depuis, elle a été battue aux cantonales en 2008.

Dans cette circonscription, les candidats potentiels ne manquent pas :
- le nouveau maire de Vannes, David Robo,
- le centriste Gilles Dufeigneux (celui qui avait été prié de quitter le conseil municipal de Vannes suite à son attitude lors d'un contrôle d'alcoolémie),
- la secrétaire départementale UMP Anne Le Dirach, également adjointe à Vannes
- David Lappartient, maire de Sarzeau

http://www.ouest-france.fr/actu/actuLocale_-Senat-Kergueris-Le-Nay-Goulard-trio-de-la-droite-_40740-1754229------56260-aud_actu.Htm

Le fait que la droite présenterait 3 hommes peut avantager la sortante PS, qui de plus n'est pas en situation de cumul depuis 2010. Pour compléter le ticket, la gauche pourrait présenter le communiste Daniel Gilles, déjà candidat en 2001, et la maire divers gauche de Plescop Nelly Fruchard.

Les militants PS voteront le 19 mai.
Jean-Philippe
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 8947
Inscription: Sam 26 Sep 2009 22:11
Localisation: Mayenne

Re: Les sénatoriales dans le Morbihan

Messagede Zimmer » Jeu 7 Avr 2011 23:53

Jean-Philippe a écrit:Si les 2 députés quittent leur circonscription, cela attisera la convoitise, à droite surtout.


L'article de Ouest France.fr nous dit que s'ils sont élus sénateurs, leurs suppléants les remplaceront à l'Assemblée nationale, ce qui est bien-sûr complètement faux.
Zimmer
 
Messages: 3936
Inscription: Mar 11 Mai 2010 22:10

Re: Les sénatoriales dans le Morbihan

Messagede vudeloin » Ven 8 Avr 2011 21:31

L'autre aspect, c'est qu'ayant vu Kerguéris y a pas trop longtemps, j'ai pas cru comprendre qu'il avait envie de rempiler et qu'il prépare son retrait en douceur d'une vie politique bien remplie...
Le département, par contre, sera sans doute essentiel dans le résultat final, attendu qu'il repasse au mode de scrutin majoritaire et que la gauche n'est pas dépourvue d'arguments.
D'autant que les dernières cantonales ont montré que les équipes locales étaient parfois assez diverses...
vudeloin
 
Messages: 8288
Inscription: Mer 5 Jan 2011 12:39
Avertissements: 3

Re: Les sénatoriales dans le Morbihan

Messagede Jean-Philippe » Ven 1 Juil 2011 09:01

L'UDB présentera 2 candidats et non pas 3 pour ne pas nuire à la réélection de la sénatrice socialiste Odette Herviaux. Parmi eux, il y aura peut-être le porte-parole de l'UDB, l'élu lorientais Yann Siz.
http://www.letelegramme.com/ig/generales/regions/morbihan/senatoriales-deux-candidats-udb-01-07-2011-1355608.php

La sénatrice sortante formera un ticket avec le maire écologiste de Saint-Nolff Joël Labbé, conseiller général d'Elven depuis 2001. Le suppléant de la sortante pourrait être Loïc Le Meur, conseiller général et maire de Ploemeur.
Joël Labbé espère que le maire communiste d'Auray, Michel Le Scouarnec, également candidat, aura le feu vert de son parti pour rejoindre la liste d'union de la gauche.

Ce dernier était pour la liste PS aux dernières régionales comme une partie des communistes bretons.

http://www.letelegramme.com/fil_region/fil_bretagne/senatoriales-joel-labbe-le-maire-de-saint-nolff-candidat-30-06-2011-1354277.php

Le Morbihan compte 1761 grands électeurs.
Joseph Kerguéris, malgré ses presque 73 ans sera à nouveau candidat. Avec les 2 députés Goulard et le Nay, il sera difficile pour la gauche de sauver son siège.

http://www.letelegramme.com/ig/generales/regions/morbihan/senatoriales-la-droite-en-force-29-06-2011-1352829.php
Jean-Philippe
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 8947
Inscription: Sam 26 Sep 2009 22:11
Localisation: Mayenne

Re: Les sénatoriales dans le Morbihan

Messagede vudeloin » Ven 1 Juil 2011 12:05

le fait que la droite renvoie au combat Kerguéris est tout de même le signe d'une certaine fébrilité...
De même que les candidatures de Le Nay et Goulard qui s'apparentent, sous certains aspects, à de présumés " rapatriements sanitaires " en milieu moins hostile que l'Assemblée nationale...
L'objectif de la droite est évident : reprendre le siège d'Odette Herviaux.
Problème : l'électorat de 2011 n'est pas celui de 2001.
vudeloin
 
Messages: 8288
Inscription: Mer 5 Jan 2011 12:39
Avertissements: 3

Suivante

Retourner vers Élections sénatoriales de 2011

Vidéos

Découvrez notre sélection de vidéos en lien avec l'actualité politique française.

Voir toutes les vidéos

Le maire président de séance du conseil municipal

Joël Clérembaux

Le maire, en sa qualité d'exécutif du conseil municipal, se voit attribuer des compétences relatives aux réunions de l'assemblée délibérante. Administrer la séance du conseil municipal en assurant sa publicité et en tenant la présidence, diriger les...

Découvrir l'ouvrage

Les marchés publics expliqués aux élus locaux

Patrice Cossalter

Le droit de la commande publique a été bouleversé début 2016. Il est d'autant plus indispensable d'intégrer ce droit nouveau que les élus ont un rôle juridique, stratégique et de management dans la commande publique...

Découvrir l'ouvrage

Découvrez tous les ouvrages de

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités