Politiquemania

La base de données de la vie politique française

Les cantonales dans le Morbihan

Chambre de discussion sur les élections cantonales qui seront organisées en mars 2011 et visant au renouvellement de la moitié des conseillers généraux.

Les cantonales dans le Morbihan

Messagede Zimmer » Sam 4 Sep 2010 06:50

Un article du Télégramme.com à propos des élections cantonales du mois de mars prochain dans le Morbihan :

Cantonales en Morbihan. Les enjeux de 2011
3 septembre 2010

Mars 2011 et les élections cantonales, c'est encore loin. Mais élus, candidats potentiels et partis politiques s'y préparent en cette rentrée politique. L'enjeu majeur: la succession du président centriste Joseph Kerguéris qui devrait se jouer dans le chaudron vannetais...

Au printemps prochain, 21 élus remettront leur mandat en jeu, pour trois ans seulement au lieu de six, car la réforme territoriale prévoit, en 2014, la création de la nouvelle collectivité régionale servie par les futurs conseillers territoriaux.

La succession de Joseph Kerguéris

La majorité (droite et centre) tient actuellement 26 cantons et la gauche 16. Une alternance est-elle possible en 2011? La gauche ne s'y attend pas. Questembert et La Roche-Bernard pourraient revenir, respectivement, à gauche et à droite mais le match serait nul pour la majorité. L'enjeu majeur de l'élection sera la succession du président UDF Joseph Kerguéris - canton de Pluvigner - qui passera le relais pour se consacrer exclusivement au Sénat (élection en septembre2011 dans le Morbihan). Michel Morvant (Gourin), Christian Perron (Guémené-sur-Scorff), Thérèse Thiéry (Lanester), Michel Pichard (LaTrinité-Porhoët), Gérard Lorgeoux (Locminé), Émile Jétain (Lorient-Nord), Jo Brohan (Muzillac), LoïcLe Meur (Ploemeur), Patrick Le Diffon (Ploërmel), Henri Le Dorze (Pontivy), Gérard Pierre (Quiberon), François Hervieux (Rochefort-en-Terre), Pierre Le Teste (Rohan) sont très probablement candidats à un nouveau mandat. Jean Thomas (La Roche-Bernard) et Henri-Michel Kersuzan hésitent encore, Michel Burban (Questembert) s'interroge et «écoute», Yves Borius (Sarzeau) se représenterait si son ami DavidLappartient, maire UMP de Sarzeau, n'y allait pas. À Vannes-Ouest, André Gall, sortant PS, envisageait de passer la main mais une candidature de François Goulard, député-maireUMP villepiniste de Vannes, pourrait l'inciter à rempiler pour tenter de conserver ce siège et faire barrage aux ambitions présidentielles de François Goulard. À Port-Louis, enfin, Aimé Kerguéris, pilier de la droite morbihannaise, va se retirer. Adrien Le Formal, maire de Plouhinec, pourrait lui succéder.

Chaud-bouillant à Vannes

Vannes sera, à l'évidence, le point chaud-bouillant de l'élection : à Vannes-Ouest où François Goulard devrait annoncer en octobre qu'il s'y présentera; à Vannes-Centre aussi (l'UMP Annick Guillou-Moinard se retire) où Nicolas Le Quintrec, chef de file de la gauche vannetaise, espère une percée décisive contre David Robo, proche de Goulard, ou Anne Le Dirach, autre espoir de la droite. Si Goulard l'emporte à Vannes-Ouest, la présidence du conseil général lui sera accessible, probablement sans tir de barrage des sarkozystes de l'UMP. Si la gauche gagne Vannes-Centre, c'est la ville préfecture qui risque tôt ou tard d'échapper à Goulard et ses proches. En cas de défaite de FrançoisGoulard à Vannes-Ouest, les barons de l'UMP Michel Morvant (Gourin), Pierrik Nevannen (Pont-Scorff), Yves Bleunven (Grand-Champ) donneront libre cours aux ambitions présidentielles qu'on leur prête. Quant au député-maire UMP de Plouay, Jacques Le Nay, autre présidentiable possible, il a, en définitive, choisi le Sénat et soutient David Le Solliec, maire UMP de Gourin, pour lui succéder à l'Assemblée.

Bertrand Le Néna

http://www.letelegramme.com/ig/generales/regions/morbihan/cantonales-en-morbihan-les-enjeux-de-2011-03-09-2010-1036959.php
Zimmer
 
Messages: 3936
Inscription: Mar 11 Mai 2010 21:10

Re: Les cantonales dans le Morbihan

Messagede maxxx » Mer 8 Sep 2010 20:40

A lire l'article et d'après les dernières tendances, il parait probable de dire que François Goulard va jouer une bonne part de son avenir politique lors de ces cantonales, s'il décide de se présenter. Une victoire lui ouvrirait la voie royale de la présidence du conseil général et lui permettrait d'accroitre sa visibilité politique, notamment au niveau national. Une défaite compromettrait fortement ses chances d'être reconduit tant aux législatives de 2012 qu'aux municipales de 2014.

Il cherche à mon avis essentiel à se frayer un chemin politique depuis sa réélection rir-rac aux municipales de 2008 : il n'avait été réélu au second tour qu'avec un peu plus de 52% des voix face une liste de réunion à gauche conduite par Nicolas Le Quintrec (48%). Certes, dans un contexte très défavorable à la droite, mais le villepiniste bénéficiait, de par sa posture anti-sarkozyste, d'un vote-sanction moindre lors de ces élections. Surtout, cette érosion est tendancielle : il n'a été réélu qu'avec 52.9% au second tour contre 58.3% en 2002.

Cela dit, je pense que le député-maire de Vannes maximiserait les risques en se présentant sur Vannes-Ouest : le sortant PS André Gall a quand même été élu en 2004 avec 56.9% contre 43.1% à son challenger UMP et, en 1998, le scrutin avait tourné, de justesse, à l'avantage de Joseph Allano (UDF, 50.9% des voix). Cela dit, pour le symbole, ce canton était le fief de l'ancien maire de Vannes (1983-2001), Pierre Pavec (UDF), dont François Goulard a pris la succession en 2001...

En se présentant sur Vannes-centre, il prendrait beaucoup moins de risques : c'est le seul des 3 cantons vannetais qui a résisté aux attaques de la gauche ces dernières années et en plus, la sortante UMP, Annick Guillou Moinard, ne se représente pas (ce qui a priori logique, car elle a conduit sans succès la liste UMP aux municipales sur Auray en 2008). La sortante avait obtenu 51.9% des suffrages face à Nicolas Le Quintrec en 2004 et surtout, elle avait succédé à un certain....François Goulard (élu dans ce canton en 1998, avec 57% des voix au second tour)...Laisserait-il un si large champ à son challenger PS des municipales ?
maxxx
 
Messages: 853
Inscription: Mar 17 Aoû 2010 20:20

Re: Les cantonales dans le Morbihan

Messagede Jean-Philippe » Mer 8 Sep 2010 21:06

Goulard, s'il est élu conseiller général, devra abandonné sa mairie ou son poste de député. Je privilégie l'abandon de la mairie.
Je pense que le principal enjeu dans ce département sera la prise en main ou non de Goulard car la majorité semble hors de portée de la gauche (il faudrait lui prendre 5 sièges et n'en perdre aucun).
Jean-Philippe
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 8979
Inscription: Sam 26 Sep 2009 21:11
Localisation: Mayenne

Re: Les cantonales dans le Morbihan

Messagede Jean-Philippe » Mer 22 Sep 2010 20:32

De l'île Berder où ils tenaient leur université de rentrée samedi, les socialistes morbihannais ont dévoilé leur plan de bataille pour les cantonales de mars2011.

Réunis samedi sur l'île Berder (Larmor-Baden) pour leur 10e université de rentrée, les socialistes morbihannais préparent les cantonales de2011. Le dispositif du Parti socialiste (*) va se mettre en place selon un calendrier précis. Trois forums participatifs seront organisés en octobre, novembre et décembre. Le 25novembre, les militants désigneront les «candidats socialistes et soutenus par le PS». Ils seront présentés, tout comme le projet départemental, le 29janvier, par Hervé Pellois, actuel conseiller général de Vannes est... Un canton non renouvelable en 2011, ce qui rendra disponible Hervé Pellois pour la campagne des autres candidats, laisse entendre Gwendal Rouillard, premier secrétaire fédéral. «Nous aurons aussi des discussions avec les partenaires de la gauche et ce, dès le début du mois d'octobre, ajoute-t-il. On va rencontrer le PC, le Parti radical de gauche, Bretagne Écologie ainsi qu'Europe Écologie».

Des cantons ciblés

Pour faire tomber le conseil général du Morbihan à gauche, le PS estime devoir conquérir cinq ou six cantons (il en détient 16 actuellement contre six en 1998). Lesquels? «Questembert, Port-Louis, Pluvigner et Vannes centre», avance le premier secrétaire fédéral. Jean-Yves Le Drian, qui a clos les débats, s'est montré particulièrement combatif. «Il nous reste 180 jours pour convaincre. Il ne faut pas que les successeurs de Marcellin puissent venir mettre leur grain de sable dans ce département. Il faut croire au changement... Il n'y a plus d'exception morbihannaise et il va falloir conclure», a déclaré le président de la région Bretagne après avoir pointé du doigt la crise parlementaire, européenne et morale que traverse le pouvoir actuel.

Le Drian tacle Malgorn

Concernant la réforme des collectivités territoriales, le président de Région a annoncé l'expérimentation d'une nouvelle répartition des compétences. «On va mettre en place une équipe qui va élaborer un protocole breton sur la manière de gérer l'action publique en Bretagne et de répartir les compétences entre l'État et les collectivités territoriales», indique-t-il en faisant référence à l'expérience du pays de Galles. Jean-Yves Le Drian a, en passant, lancé une pique assassine à Bernadette Malgorn, chef de file de l'opposition: «Depuis Nominoë, un de mes anciens prédécesseurs, c'était en 800 après Jésus-Christ, jamais la droite n'a fait aussi bas. Bernadette Malgorn a fait le plus petit score de la droite de tous les temps. Cela se respecte...».

* Le PS morbihannais totalise 1.000adhérents et 37 sections locales. En 2003, il comptait 450 adhérents et 26 sections locales


http://www.letelegramme.com/ig/generales/regions/morbihan/cantonales-2011-la-feuille-de-route-du-ps-20-09-2010-1055314.php

Comme l'a remarqué un lecteur du Télégramme, le PS a besoin de 5 à 6 gains, mais le 1e fédéral n'en cite que 4.
Jean-Philippe
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 8979
Inscription: Sam 26 Sep 2009 21:11
Localisation: Mayenne

Re: Les cantonales dans le Morbihan

Messagede Jean-Philippe » Sam 2 Oct 2010 16:58

Goulard confirme sa candidature sur le canton de Vannes-Ouest. Il ne précise pas quel poste il abandonnerait en cas d'élection.

http://www.ouest-france.fr/actu/actuLocale_-Exclusif-Francois-Goulard-Je-serai-candidat-aux-cantonales-a-Vannes-_-1533223------56260-aud_actu.Htm
Jean-Philippe
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 8979
Inscription: Sam 26 Sep 2009 21:11
Localisation: Mayenne

Re: Les cantonales dans le Morbihan

Messagede Robespierre » Lun 4 Oct 2010 08:50

Succession d'Aimé Kerguélis : Roland Aubrée, annoncé candidat radical-UMP sur le canton de Port-Louis
Aimé Kerguéris, premier vice-président du conseil général, passera la main en mars prochain. Son poste de conseiller général du canton de Port Louis, poste qu'il occupe depuis octobre 1973, attire les convoitises.

Ancien adjoint au maire de Port-Louis où il avait en charge l'urbanisme de 1989 à 1995 dans la municipalité Vigouroux, Roland Aubrée, âgé de 64 ans, est annoncé par la fédération du parti radical du Morbihan comme candidat Radical-UMP, parti qu'il a rallié depuis un an : « Il a une excellente connaissance du canton ». Notaire à Port Louis de 1972 à 2009, il est avocat au barreau de Lorient depuis janvier 2010. Contacté, le candidat annoncé demeure prudent : « C'est trop tôt. Je ne dis rien. Il faut observer qui y va, qui n'y va pas... Ce canton, c'est le seul endroit que je connaisse bien ».

Deux autres candidats de droite sont annoncés en coulisses. Le maire de Plouhinec Adrien Le Formal n'a pris aucune décision : « On me prête des intentions. Je n'y suis pas insensible ». Celui de Kervignac, Jacques Le Ludec rappelait encore récemment son « indépendance vis-à-vis des partis politiques et son attachement particulier à défendre les intérêts de sa commune ». La socialiste Nathalie Le Magueresse est candidate : « J'assure mon engagement sur le territoire depuis 2001 ». Vice-présidente de Cap l'Orient en charge des transports maritimes urbains depuis 2002, cette adjointe intercommunalité et développement durable à Locmiquélic avait été battue d'un peu plus de 200 voix en 2004.


http://www.ouest-france.fr/actu/actuLoc ... Locale.Htm
Robespierre
 
Messages: 484
Inscription: Lun 25 Jan 2010 09:26
Localisation: Lille

Re: Les cantonales dans le Morbihan

Messagede Robespierre » Mer 20 Oct 2010 12:09

La majorité veut «renifler» François Goulard
Qui mènera la campagne de la majorité pour les cantonales de mars2011 dans le Morbihan? Un groupe de travail se penche actuellement sur la question. Parmi les candidats probables, François Goulard, le maire de Vannes...

Le groupe de travail, le «shadow cabinet», de la majorité départementale en vue des cantonales de mars2011 (Le Télégramme d'hier), planche en ce moment sur le programme et les messages centrés sur les services que rend un conseil général, à l'intention desélecteurs.

Acrobates

Pierrick Nevannen, Michel Morvant, Yvette Année, Gérard Lorgeoux, Philippe Le Ray, Jo Brohan et Yves Bleunven composent ce groupe. La mission du groupe est acrobatique: parler d'une seule voix comme le ferait un leader, à l'instar d'Hervé Pellois, porte-parole du groupe de gauche. Le président du conseil général sortant, le centriste Joseph Kerguéris, ne se représente pas et ne peut donc pas conduire la campagne. François Goulard, le député-maire villepiniste de Vannes, candidat déclaré à la reprise à la gauche du canton de Vannes-ouest, confie, en privé, que s'il se présente, c'est pour devenir président en cas de reconduction de la majorité. Mais pour autant, l'homme fort de la droite morbihannaise, qui n'est plus conseiller général depuis 2004, n'est pas encore en position de conduire la campagne.

Pas de cadeau

Le groupe de travail de la majorité rencontrera, avant Noël, tous les candidats qui porteront ses couleurs et au premier chef, bien sûr, François Goulard dont la stature, le style cassant, les critiques acerbes et les prises de position inquiètent et dérangent souvent les caciques de la majorité sortante. «On a besoin de savoir comment il voit les choses, de se renifler mutuellement». La formule, un rien triviale mais, pour le moins, bien sentie, est de Philippe Le Ray, porte-parole de la majorité. Le jeune coach de la droite morbihannaise est curieux, comme tant d'autres dans le microcosme politique, de voir comment prendra -ou pas- la mayonnaise entre François Goulard et des piliers de la majorité qui peuvent douter de l'intérêt réel du brillant supporter de Villepin pour les affaires du département. On prête à Yves Bleunven, Michel Morvant et Pierrik Nevannen des appétits de présidence: ils ne feront pas de cadeaux à François Goulard qui, on peut lui faire confiance sur ce point, le leur rendra bien...


http://www.letelegramme.com/ig/generale ... 088200.php
Robespierre
 
Messages: 484
Inscription: Lun 25 Jan 2010 09:26
Localisation: Lille

Re: Les cantonales dans le Morbihan

Messagede Robespierre » Sam 30 Oct 2010 10:55

Crispation entre le PS et EE en vue de l'officialisation prochaine des candidats ...

Cantonales. PS et Europe écologie jouent à cache-cache «Notre adversaire, c'est la droite». Porte-parole du groupe de gauche, Hervé Pellois ne veut pas se tromper d'objectif pour les élections cantonales de mars prochain. Et s'il fait cette allusion, c'est que d'ici le 25novembre, les candidats du PS, ou soutenus par le parti, seront définitivement connus et que se pose la question d'un accord avec Europeécologie. Le PS a convenu d'un accord avec le Parti communiste, Bretagne écologie et le Parti radical de gauche sur un projet commun de développement durable et solidaire. «La position exprimée par Guy Hascouët et Christian Le Moigne, d'Europe écologie, c'est que s'il n'y a pas d'accord avec le PS au premier tour, il n'y aura pas de désistement républicain au second», explique GwendalRouillard, premier secrétaire fédéral du Parti socialiste. En gros, si Europe écologie faisait cavalier seul, on s'acheminerait alors vers d'éventuelles triangulaires au second tour. Une division qui pourrait profiter aux candidats UMP. «Il faut savoir si Europe écologie veut faire gagner la gauche ou faire perdre le PS», interpelle Hervé Pellois. «Qui dit pas de désistement, dit pas de discussion et dit pas de canton», embraye Gwendal Rouillard. Les discussions ont jusqu'à fin novembre pour aboutir. «À un moment, on siffle la fin et on part en campagne», remarque le premier secrétaire. Lui, s'inscrit dans la lignée du projet régional porté par Jean-YvesLe Drian. «Notre objectif, c'est la conquête, pas l'hégémonie», dit-il. Tout en pointant la bonne entente avec Europe écologie au niveau communal. «Au-delà des familles, nous sommes des gens de gauche». Une chose est sûre, sur les 21 cantons, il y aura 21 candidatures soutenues par le PS. Peu importe la décision d'Europe écologie.


http://www.letelegramme.com/ig/generale ... 099180.php
Robespierre
 
Messages: 484
Inscription: Lun 25 Jan 2010 09:26
Localisation: Lille

Re: Les cantonales dans le Morbihan

Messagede Zimmer » Ven 5 Nov 2010 07:49

Le Télégramme.com a écrit:À Vannes-Ouest, André Gall, sortant PS, envisageait de passer la main mais une candidature de François Goulard, député-maireUMP villepiniste de Vannes, pourrait l'inciter à rempiler pour tenter de conserver ce siège et faire barrage aux ambitions présidentielles de François Goulard.


maxxx a écrit:Cela dit, je pense que le député-maire de Vannes maximiserait les risques en se présentant sur Vannes-Ouest : le sortant PS André Gall a quand même été élu en 2004 avec 56.9% contre 43.1% à son challenger UMP et, en 1998, le scrutin avait tourné, de justesse, à l'avantage de Joseph Allano (UDF, 50.9% des voix). Cela dit, pour le symbole, ce canton était le fief de l'ancien maire de Vannes (1983-2001), Pierre Pavec (UDF), dont François Goulard a pris la succession en 2001...


Jean-Philippe a écrit:Goulard confirme sa candidature sur le canton de Vannes-Ouest.


André Gall annonce qu'il est finalement candidat à un nouveau mandat.

http://www.letelegramme.com/ig/generales/regions/morbihan/cantonales-a-vannes-ouest-une-election-phare-05-11-2010-1105306.php
Zimmer
 
Messages: 3936
Inscription: Mar 11 Mai 2010 21:10

Re: Les cantonales dans le Morbihan

Messagede Jean-Philippe » Sam 6 Nov 2010 16:01

Petit récapitulatif des derniers scrutins cantonaux dans le département :

Sur cette série, la gauche ne sauve qu'un siège, Lanester, en 1992, perdant Lorient-Nord et Guémené-sur-Scorff.
En 1998, la gauche reprend ces deux sièges et gagne Pleumeur et La Roche-Bernard (de 53 voix sur le sortant).
En 2004, elle progresse de 2 sièges, perdant ce dernier canton, mais gagnant Pontivy, Rochefort-en-Terre et Vannes-Ouest. En juin 2004, le PS gagne Ploërmel, abandonné en juin dernier.

Sur l'autre série, c'est la même tendance : gain de 2 sièges en 1988 (Elven et Pont-Scorff), puis recul d'un siège en 1994 (gain de Cléguérec (de 3 voix) et de Guer et perte des deux sièges gagnés en 1988 et de Baud). En 2001, la gauche gagne 4 sièges (Belle-Île, Elven, Lorient-Centre et Vannes-Est), ne perdant que Cléguérec.
En 2008 enfin, la gauche gagne Le Faouët et reprend Cléguérec (le même élu qu'en 1994, qui s'était retiré en 2001).

Depuis 1998, c'est donc un gain net de 11 sièges pour la gauche depuis 1998.
Jean-Philippe
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 8979
Inscription: Sam 26 Sep 2009 21:11
Localisation: Mayenne

Suivante

Retourner vers Élections cantonales de 2011

Vidéos

Découvrez notre sélection de vidéos en lien avec l'actualité.

Voir toutes les vidéos

Guide de l'élu délégué aux sports

Patrick Bayeux

Aucune obligation n'incombe aux communes en matière de politique sportive. En effet, le sport a cette particularité de n'avoir fait l'objet d'une répartition de compétences ni dans les lois de décentralisation, ni même dans la loi sur le sport...

Découvrir l'ouvrage

Les discours de l'élu local

Pascale Pietta

Avec ce classeur, vous disposez d'un outil pratique et réactif face aux situations locales, des plus courantes aux plus exceptionnelles, et face à une actualité nationale de plus en plus mouvante. Pratique, car vous y trouverez des modèles de discours pour...

Découvrir l'ouvrage

Découvrez tous les ouvrages de

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité