Politiquemania

La base de données de la vie politique française

Les cantonales dans les Hauts-de-Seine

Chambre de discussion sur les élections cantonales qui seront organisées en mars 2011 et visant au renouvellement de la moitié des conseillers généraux.

Les cantonales dans les Hauts-de-Seine

Messagede maxxx » Ven 17 Sep 2010 18:38

L'UMP a publié la liste des candidats qu'elle soutiendra lors des cantonales de mars prochain.

Voici la liste :

- Levallois-Perret Nord : Sylvie Ramond, adjointe au maire chargée du logement à Levallois.
- Asnières-Nord : Thierry Le Gac et Patricia Chavinier en suppléante.
- Neuilly-Nord : Marie-Cécile Ménard, conseillère générale sortante, qui sera opposée au maire DVD Jean-Christophe Fromantin.
- Antony-Bourg la Reine : Patrick Devedjian, Président du Conseil général et Ministre en charge du plan de relance
- Sceaux : Philippe Laurent, Conseiller général
- Plessis-Clamart : Philippe Pemezec, Maire et Vice-président du conseil général. Secrétaire Départemental
- Issy-Est : Paul Subrini, Vice-président du Conseil général
- Boulogne-Nord-Ouest : Thierry Solere, adjoint au Maire et Vice-président du Conseil général
- Meudon : Hervé Marseille, Maire et Vice-président du Conseil général
- Chaville : Christiane Barody-Weiss, Conseillère général
- Saint-Cloud : Eric Berdoati, Maire de Saint-Cloud
- La Garenne-Colombes : Isabelle Caullery, Conseillère générale
- Puteaux : Vincent Franchi
- Châtillon : Jean-Paul Boulet
- Montrouge :Jean-Loup Metton, Conseiller général
- Vanves : Bernard Gauducheau
- Nanterre-Sud-Est : Vincent Jeanbrun, Délégué National des Jeunes Populaires
- Courbevoie-Sud : Marie-Pierre Limoge, adjointe au Maire en charge de la vie scolaire et de la jeunesse
- Gennevilliers-Nord : Gaëlle Priso, Responsable des Jeunes Populaires de Gennevilliers

Pour Châtenay-Malabry, Rueil-Malmaison, Nanterre-Sud-Ouest et Colombes-Nord-Ouest, les candidats seront désignés plus tard.
maxxx
 
Messages: 853
Inscription: Mar 17 Aoû 2010 20:20

Re: Les cantonales dans les Hauts-de-Seine

Messagede maxxx » Ven 17 Sep 2010 18:40

Un article du parisien décante ces investitures :

Isabelle Balkany qui revient à ses premières amours en changeant de canton à Levallois, Patricia Chavinier qui passe la main à Asnières, Marie-Cécile Ménard qui se maintient face à Jean-Christophe Fromantin à Neuilly-sur-Seine… Voilà les principales décisions annoncées hier en vue des prochaines élections cantonales de 2011, à la suite du déjeuner des « grands » élus UMP des Hauts-de-Seine au conseil général.

Levallois-Perret : c’est finalement décidé. Isabelle Balkany lâche le canton Nord pour se présenter dans le canton Sud, plus favorable à la droite. Normalement renouvelable en 2014, ce dernier sera libéré dès l’an prochain par Danièle Dussaussois, démissionnaire. « C’est pour moi un retour aux sources, argumente Isabelle Balkany. J’ai été l’élue de ce canton de 1988 à 2001 avant d’y être battue par Danièle Dussaussois et de me présenter en 2004 dans le canton Nord pour être élue face à Thierry David. » C’est Sylvie Ramond, 47 ans, adjointe au maire au logement de Levallois, qui devra livrer le difficile combat du canton Nord sous les couleurs de l’UMP à la place d’Isabelle Balkany.

Asnières-Nord : stratégie assez inhabituelle, Patricia Chavinier passe la main en devenant suppléante de Thierry Le Gac, un enseignant de collège de 34 ans. « Je passe le relais, on n’est pas propriétaire de son mandat. Marie-Dominique et Manuel Aeschlimann soutiennent cette candidature », explique-t-elle. Ce que confirme le député et ancien maire : « C’est le souhait de Patricia, nous le soutenons », explique Manuel Aeschlimann.

Neuilly-Nord : il y aura bien un duel entre le maire DVD et la conseillère générale sortante UMP. « Jean-Christophe Fromantin clame partout qu’il ne veut pas prendre sa carte à l’UMP et Marie-Cécile Ménard n’a pas démérité, il n’y avait donc pas de raison qu’elle soit écartée de l’investiture », assène Isabelle Balkany. Neuilly devrait donc offrir à ses électeurs un nouveau duel droite-droite dont ils ont l’habitude.

A Châtenay-Malabry, Rueil-Malmaison, Nanterre-Sud-Ouest et Colombes-Nord-Ouest, « le choix du candidat a été reporté », lâche le bureau départemental. Dans ces quatre cantons, où deux candidats sont sur les rangs, l’UMP se laisse « le temps de la réflexion ».

A Sceaux avec Philippe Laurent (non inscrit), Plessis-Clamart avec Philippe Pemezec, Issy-Est avec Paul Subrini, Boulogne-Nord-Ouest avec Thierry Solere, Meudon avec Hervé Marseille, Chaville avec Christiane Barody-Weiss, Saint-Cloud avec Eric Berdoati, La Garenne-Colombes avec Isabelle Caullery ou Asnières-Nord avec le ticket Le Gac-Chavinier et Puteaux avec Vincent Franchi, l’UMP a toutes les raisons d’être sereine.

En revanche, à Châtillon (Jean-Paul Boulet), Montrouge (Jean-Loup Metton), Vanves (Bernard Gauducheau), Nanterre-Sud-Est (Vincent Jeanbrun), Courbevoie-Sud (Marie-Pierre Limoge), Gennevilliers-Nord (Gaëlle Priso), la bataille sera plus dure.
maxxx
 
Messages: 853
Inscription: Mar 17 Aoû 2010 20:20

Re: Les cantonales dans les Hauts-de-Seine

Messagede maxxx » Ven 17 Sep 2010 19:24

Je livre une brève analyse de ces investitures :
- D'une part, l'UMP dans les Hauts-de-Seine préservera au moins une chose avec cette liste : la logique clanique. On voit bien les manœuvres souterraines destinées à préserver le couple Balkany : Isabelle Balkany (UMP) se savait en très mauvais posture dans son canton de Levallois-Nord, qu'elle a certes repris à la gauche en 2004 mais d'une très courte tête à savoir de 180 voix et avec 50.6% au second tour - ce canton contient une partie de Levallois mais surtout une partie de Clichy-la-Garenne, ville détenue par le PS Gilles Catoire, conseiller général de l'autre partie de Clichy. Quand on voit le score des municipales de 2008 sur Levallois (le couple Balkany a certes été reconduit au premier tour mais avec seulement un peu plus de 51%), ce canton avait de grandes chances de la faire chuter, et ce d'autant plus qu'elle a les sénatoriales de septembre en ligne de mire (on ne se refait pas...) : la conseillère générale UMP de Levallois-Sud, Danièle Dussaussois, 64 ans, qui avait battue Isabelle Balkany en triangulaire avec la gauche aux cantonales de 2001, est donc tombée dans le jeu du couple phare des Hautes-de-Seine...Elle démissionnera donc en temps utile pour que le canton soit également renouvelé en mars 2011. Pour éviter de sacrifier Isabelle Balkany, qui risque d'être facilement élue dans le canton sud, l'UMP semble s'être résolue à perdre le canton de Levallois-Nord...la nouvelle candidate devra batailler ferme pour faire le meilleur score possible sur Levallois et limiter la casse sur Clichy.

Autre signe de la logique clanique : l'investiture de Vincent Franchi, adjoint au maire de Puteaux et surtout fils de Joelle Ceccaldi-Raynaud, députée-maire de la ville, sur le canton de Puteaux. Le sortant, qui n'est autre que son grand père Charles Ceccaldi-Raynaud, 85 ans, n'est pas prêt à raccrocher les gants et est en conflit ouvert avec sa fille : on risque fort de se retrouver dans un affrontement familial entre le grand père et son petit fils...Sympa!

Plus globalement, lors de ces élections, la droite est menacée, outre Levallois-Nord, à Asnières-Nord, et pour ce qui concerne l'UMP, à Neuilly-Nord...L'UMP pourrait donc perdre le nord (c'est bof je l'accorde). A Asnières, la défaite de Manuel Aeschilmann aux municipales de 2008 ont fragilisé la droite : dans le canton Sud, le sortant UMP Cyrille Dechenoix avait suivi la tendance en obtenant un assez mauvais score en 2008 (environ 53% quand la droite était habituée à franchir facilement les 60 voire les 65%). Patricia Chavinier (UMP) avait repris à la gauche ce canton en 2004 avec 54.5% face au conseiller général PS Dominique Riera. L'UMP joue la carte jeunesse avec un candidat de 34 ans, qui bénéficiera de la suppléance de Patricia Chavinier (qui n'est pas si proche du clan Aeschilmann ce qui explique peut-être aussi son retrait) : cela suffira-t-il ? En tout cas, le résultat sera serré et tout dépendra du candidat PS (si le maire PS Sébastien Pietransa y va) et surtout de l'étiquette de "proche d'Aeschilmann" sachant que les électeurs avaient plus sanctionné leur député-maire sortant en 2008 que la droite en général...

Pour Neuilly-Nord, la sortante Marie-Cécile Mesnard, une amie de l'ex-Madame Sarkozy, Cécilia Attias, aura fort à faire face au nouveau maire DVD de la ville, Jean-Christophe Fromantin...La gauche sera de toute façon probablement éliminée au second tour (elle est déjà contente quand elle franchit les 10% dans la ville et ses deux cantons...) et cela tournera probablement au duel...Sauf si Fromantin l'emporte dès le premier tour ou s'impose largement à ce premier round, obligeant l'UMP a se retirer de peur de l'humiliation d'une forte défaite. Ce sera un test grandeur nature pour Fromantin, qui le lancerait sur la voie royale des législatives de 2012...Mais il faudra voir aussi l'attitude des électeurs à suivre la voie de l'UMP officielle et donc de son chef réel, Nicolas Sarkozy, qui était élu dans ce canton avant son départ pour l'Elysée...Canton à forte charge symbolique donc.

Contrairement à ce qu'écrit le journaliste, je ne vois pas en quoi la succession de Yolande Deshaye sur Courbevoie-Sud serait difficile...C'est juste la sortante qui se retire mais Courbevoie est ancrée à droite et la sortante l'avait largement emporté en 2004 (59.6% au second tour face à la gauche)...Surtout je ne vois pas en quoi il est plus risqué qu'Issy-Est ou la Garenne-Colombes par exemple.

La droite n'est pourtant pas en reste : elle peut espérer reprendre les cantons de Vanves, Chatenay-Malabry voire Chatillon. Sur le premier, le maire de la ville se représente face au conseiller général sortant PS Guy Janvier : Bernard Gauducheau, qui a été élu conseiller régional en mars, a battu Guy Janvier en 2001 alors que ce dernier était sortant et l'a de nouveau vaincu, plus largement, en 2008...Il risque fort cette fois-ci d'augmenter son score de 2004 et de s'emparer du canton.
Je pense que Chatenay-Malabry reste suspendu au départ de Patrick Devedjan du gouvernement : son départ lui fera reprendre son siège de député, qui ne sera donc plus occupé par Georges Siffredi, maire de Chatenay...Ce dernier pourrait donc se présenter dans son ancien canton...Il aurait des chances sérieuses de le reprendre à sa rivale municipale Michèle Canet, qu'il a facilement battue en 2008. Cela dit, la sortante peut-être, comme en 2004, menacée par un de ses adjoints.
Chatillon est l'hypothèse la moins probable des 3 cas mais elle n'est pas à ignorer : la sortante Martine Gouriet a déjà battu Jean-Paul Boulet en 2004 avec 52.7% contre 47.3%...Mais elle a été battue aux municipales de 2008 face au député-maire sortant Jean-Pierre Schosteck - mais d'une assez courte avance (comme ce dernier en a l'habitude) quand même : cette ville-canton a pour habitude de toute façon de fournir des rapports droite-gauche à moins de 53-47%.

A guetter le score de Patrick Devedjan sur Bourg-la-Reine...Il n'avait remporté le canton qu'avec 51.4% des voix en 2004...Cela dit, il n'y aura plus normalement de primaire sauvage à droite (Devedjan s'était présenté contre le sortant UDF maire de Bourg-la-Reine Jean-Noel Chevreau, pari très risqué à l'époque) comme en 2004 dans ce canton, ce qui l'avait fortement pénalisé en 2004 pour le second tour. Tout comme sur Issy-les-Moulineaux, où les scores de la droite sont quand même nettement moins bons qu'il y a quelques années...même si le sortant UMP devrait être reconduit, il faudra analyser son avance.
maxxx
 
Messages: 853
Inscription: Mar 17 Aoû 2010 20:20

Re: Les cantonales dans les Hauts-de-Seine

Messagede Jean-Philippe » Ven 17 Sep 2010 21:33

Dans ce département, le 3e tour sera aussi intéressant à observer : Devedjian sera-t-il reconduit à la tête du conseil général ?Jean Sarkozy pourra-t-il attendre 2014, sachant que la réforme des collectivités locales sera passé par là ?
Je pense que, pour une fois, la sagesse devrait l'emporter à l'UMP et que Devedjian sera réélu.

Si Fromentin l'emporte à Neuilly, cela aura des répercussions médiatiques nationales. Après la mairie, le canton de Sarkozy qui échapperait à l'UMP, ça ferait tâche.
Quant à Isabelle Balkany, cela serait la 1e fois à ma connaissance qu'un élu se fasse réélire dans son canton d'origine après y avoir été battu et avoir été élu dans un canton de remplacement.
Jean-Philippe
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 9035
Inscription: Sam 26 Sep 2009 21:11
Localisation: Mayenne

Re: Les cantonales dans les Hauts-de-Seine

Messagede Zimmer » Sam 18 Sep 2010 15:40

Jean-Philippe a écrit:Dans ce département, le 3e tour sera aussi intéressant à observer : Devedjian sera-t-il reconduit à la tête du conseil général ?Jean Sarkozy pourra-t-il attendre 2014, sachant que la réforme des collectivités locales sera passé par là ?
Je pense que, pour une fois, la sagesse devrait l'emporter à l'UMP et que Devedjian sera réélu.


Dans le canton de Bourg-la-Reine et même si celui-ci est constitué, pour environ sa moitié, d'une partie de la commune d'Antony, la réélection de Devedjian ne paraît pas si assurée que cela. Si celui-ci était battu, il faudrait que l'UMP (qui devrait, au moins avec l'appui du Nouveau Centre et des "divers droite", conserver le contrôle de l'assemblée départementale) se trouve un nouveau président du conseil général. Une défaite éventuelle, dans son canton, de l'actuel ministre chargé de la mise en oeuvre du plan de relance pourrait constituer une bonne occasion pour l'UMP (et surtout l'Elysée) de favoriser l'accession de Jean Sarkozy à ce poste. Toutefois, après l'épisode de la présidence de l'EPAD à l'automne 2009 et même dans ce contexte, une telle manoeuvre, alors que le conseiller général de Neuilly-sur-Seine-Sud ne sera même pas âgé de 25 ans, resterait bien maladroite politiquement, à tout juste un an de l'élection présidentielle. Avec le "locataire" actuel de l'Elysée et pour paraphraser l'un de ses slogans de 2007, tout continue cependant à devenir possible.

Jean-Philippe a écrit:Si Fromentin l'emporte à Neuilly, cela aura des répercussions médiatiques nationales. Après la mairie, le canton de Sarkozy qui échapperait à l'UMP, ça ferait tâche.


On en entendra parler pendant deux jours (au grand maximum), mais ça ferait (fera ?) effectivement tache.

Pour le reste, je partage globalement (et comme c'est souvent le cas) l'analyse de Maxxx concernant les gains et les pertes possibles dans chaque camp.

A celle-ci, j’ajouterais cependant que le canton de Montrouge est gagnable par le PS. Le chef de file des socialistes dans cette commune, Wilfrid Vincent, en a déjà été le conseiller général de 1998 à 2004. Il faudra également suivre de près ce scrutin dans le canton de Nanterre-Sud-Ouest qui, même s’il restera très probablement à gauche, ne verra pas la réélection de la conseillère générale sortante PCF, Marie-Claude Garel (par ailleurs conseillère municipale déléguée dans cette commune), comme une formalité. En 2004, le PS avait soutenu, dès le premier tour, dans ce canton, une candidate des Verts et les électeurs de celui-ci pourraient élire, cette fois, un représentant de la gauche non communiste.
Zimmer
 
Messages: 3936
Inscription: Mar 11 Mai 2010 21:10

Re: Les cantonales dans les Hauts-de-Seine

Messagede Jean-Philippe » Mar 5 Oct 2010 17:49

Le maire de Neuilly-sur-Seine, dans les Hauts-de-Seine, Jean-Christophe Fromantin (divers droite), qui avait fait chuter David Martinon aux municipales de 2008, sera candidat dans sa ville contre l'UMP lors des cantonales de mars 2011, a-t-il déclaré aujourd'hui, confirmant une information du Parisien.

M. Fromantin, qui se présentera contre la conseillère générale sortante de l'UMP, Marie-Cécile Ménard, dans le canton nord de la ville, a expliqué qu'il avait pris sa décision après l'échec de discussions avec le parti présidentiel. Il a précisé qu'il sera aussi candidat aux législatives de 2012.

"Le secrétaire départemental de l'UMP, Philippe Pémezec, m'avait proposé d'être candidat divers droite et que Marie-Cécile Ménard soit ma suppléante (aux cantonales). Mais cette proposition, que j'avais accepté par souci d'apaisement, n'a pas été suivie d'effet", a-t-il affirmé.

Il estime aussi n'avoir "pas trouvé dans l'attitude des deux conseillers généraux (de sa ville, Marie-Cécile Ménard et Jean Sarkozy) un soutien des projets" qu'il portait, et voit dans cette élection "un test de (sa) popularité", trois ans après son élection à la mairie. La ville a été dirigée par Nicolas Sarkozy de 1983 à 2002.

Jean-Christophe Fromantin avait été l'un des principaux acteurs du "psychodrame de Neuilly", en se présentant aux municipales de 2008 contre le candidat de l'UMP David Martinon, alors porte-parole de l'Elysée. Sérieusement mis en difficulté par cette concurrence, David Martinon avait ensuite été victime d'un "putsch" mené par Jean Sarkozy, Marie-Cécile Ménard et Arnaud Teullé. Finalement, l'UMP avait soutenu la candidature de Jean-Christophe Fromantin, futur maire, sans que celui-ci ne prenne l'étiquette du parti.


http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2010/10/05/97001-20101005FILWWW00548-neuilly-fromantin-candidat-contre-l-ump.php
Jean-Philippe
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 9035
Inscription: Sam 26 Sep 2009 21:11
Localisation: Mayenne

Re: Les cantonales dans les Hauts-de-Seine

Messagede Zimmer » Sam 23 Oct 2010 07:53

maxxx a écrit:Pour Châtenay-Malabry, Rueil-Malmaison, Nanterre-Sud-Ouest et Colombes-Nord-Ouest, les candidats seront désignés plus tard.


Les quatre derniers candidats UMP désignés
23.10.2010, 07h00

Réuni jeudi dernier à Nanterre, le bureau départemental de l’UMP a complété la liste des candidats pour les élections cantonales de mars 2011 qu’elle avait officialisée le mois dernier. Il en restait quatre à choisir. Ont été investis : Georges Siffredi, le maire de Châtenay-Malabry, pour le canton de Châtenay-Malabry ; Denis Gabriel, le candidat soutenu par le député-maire, Patrick Ollier, à Rueil-Malmaison, contre le sortant Jean-Claude Caron, pourtant conseiller généraldepuis1992 ;Frédéric Lefret à Nanterre (sud-ouest) et Lionel Rainfray à Colombes (nord-ouest).

Dans ce dernier canton, le candidat de RamaYade, la secrétaire d’Etat au Sport et conseillère municipale d’opposition à Colombes, n’a donc pas été retenu. Mais « cette investiture de Lionel Rainfray fait suite à un accord entre lui et Rama Yade » précise-t-on à l’UMP. Une version démentie par l’intéressé. L’ensemble des investitures sera soumis prochainement à l’accord du comité départemental.

http://www.leparisien.fr/abo-hauts-de-seine/les-quatre-derniers-candidats-ump-designes-23-10-2010-1120592.php
Zimmer
 
Messages: 3936
Inscription: Mar 11 Mai 2010 21:10

Re: Les cantonales dans les Hauts-de-Seine

Messagede Zimmer » Mar 2 Nov 2010 10:42

Au mois d'octobre, le PRG a désigné quelques candidats dans ce département, tout en affirmant que des discussions étaient en cours avec le PS et le Modem. Il s'agit de Nicolas Chenevoy (Asnières-sur-Seine-Nord), Thierry Besançon, conseiller municipal d'opposition et ancien adjoint au maire de Chaville* (Chaville), Françoise Roure, conseillère municipale d'opposition à Meudon (Meudon) et Paul-André Mouly, conseiller municipal d'opposition à Montrouge (Montrouge).

* La commune avait un maire PRG jusqu'en mars 2008, avant que l'UMP ne conquière celle-ci.

http://www.leparisien.fr/chaville-92370/cantonales-le-prg-ne-perd-pas-de-temps-07-10-2010-1098610.php
Zimmer
 
Messages: 3936
Inscription: Mar 11 Mai 2010 21:10

Re: Les cantonales dans les Hauts-de-Seine

Messagede Zimmer » Mar 2 Nov 2010 11:34

De son côté, le FN présentera un candidat dans chacun des 23 cantons renouvelables :
- Asnières-sur-Seine-Nord : Franck Beeldens
- Boulogne-Billancourt-Nord-Ouest : Jean Allard
- Bourg-la-Reine : Michel Georget
- Châtenay-Malabry : Nicole Hervé
- Châtillon : Michel Breiner
- Chaville : Hervé Creff
- Colombes-Nord-Ouest : Christophe Gougeon
- Courbevoie-Sud : Floriane Deniau
- Gennevilliers-Nord : Rémi Carillon
- Issy-les-Moulineaux-Est : David Delière
- La Garenne-Colombes : Richard Croche
- Le Plessis-Robinson : Rodolphe Laisney
- Levallois-Perret-Nord : Jérôme Serra
- Meudon : Paul Rocca
- Montrouge : Christiane de Fontenailles
- Nanterre-Sud-Est : Françoise Brien
- Nanterre-Sud-Ouest : Laurent Salles
- Neuilly-sur-Seine-Nord : Baptiste Mounier
- Puteaux : Suzanne Mazaud
- Rueil-Malmaison : François Razumovski
- Saint-Cloud : Alexandra Delière-Trémorin, conseillère municipale de Saint-Cloud
- Sceaux : Claude Faye
- Vanves : Guillaume L’Huillier

http://www.leparisien.fr/boulogne-billancourt-92100/gollnisch-au-paquebot-sur-fond-de-cantonales-16-10-2010-1111088.php
Zimmer
 
Messages: 3936
Inscription: Mar 11 Mai 2010 21:10

Les écologistes seront dans tous les cantons

Messagede Filrouge » Lun 8 Nov 2010 21:10

Les écologistes seront dans tous les cantons

Les Verts-Europe Écologie viennent de décider de présenter un candidat dans chacun des 23 cantons renouvelables dans les Hauts-de-Seine. « D’ici les 20 et 27 mars prochains, les Verts et Europe Écologie auront constitué un nouveau parti. Et les électeurs ne comprendraient pas pourquoi ce nouveau parti ne défendrait pas ses couleurs à la première élection qui se présente après sa création », avance Roderic Aarsse, secrétaire départemental des Verts.
Pourtant, dans l’esprit du responsable écologiste, les choses sont claires : « Notre adversaire, surtout dans les Hauts-de-Seine, ce ne sont pas les socialistes, c’est la droite, insiste Roderic Aarsse. De toute façon, nous procédons toujours au désistement républicain : le candidat le moins bien placé se désiste pour celui le mieux placé. Et le risque de triangulaire est quasi inexistant. Pour être présent au second tour, il faut obtenir 12,5% des inscrits. » Si le principe des 23 candidats pour 23 cantons est gravé dans le marbre, trois cantons restent pour le moment sans candidat.

Sur Colombes Nord-Ouest, Saint-Cloud et Sceaux-Châtenay-Malabry (partiellement), il va falloir attendre un peu pour connaître les noms. Parmi ceux révélés pour les 20 déjà actés, peu sont connus sauf localement. A l’exception de Loïc Le Naour, ancien de la Fondation Abbé Pierre et membre du cabinet de Martin Hirsch, ex-secrétaire d’Etat aux Solidarités actives. Et de Lucile Schmid, énarque, conseillère régionale de 2004 à 2010, qui a quitté le Parti socialiste à la fin de l’année dernière après avoir été très proche de Ségolène Royal lors de la campagne présidentielle de 2007.

Le Parisien 01.11.2010

http://www.leparisien.fr/colombes-92700/les-ecologistes-seront-dans-tous-les-cantons-01-11-2010-1131107.php
Filrouge
 
Messages: 1
Inscription: Lun 8 Nov 2010 18:14

Suivante

Retourner vers Élections cantonales de 2011

Vidéos

Découvrez notre sélection de vidéos en lien avec l'actualité.

Voir toutes les vidéos

L'acte III de la décentralisation - Une nouvelle donne pour les territoires

Chrystelle Audoit, Aurélie Aveline, Mounia Idrissi et Laurent Roturier

À vouloir répondre à tous les enjeux territoriaux à la fois, tout en s'exonérant d'une réforme constitutionnelle, la nouvelle réforme territoriale...

Découvrir l'ouvrage

Guide de l'élu délégué au budget

Joël Clérembaux

Ce guide, principalement destiné aux adjoints chargés des finances et du budget, constitue aussi un précieux instrument de travail pour celles et ceux qui ont vocation à le devenir. L'auteur présente d'abord le statut de l'adjoint chargé des finances et...

Découvrir l'ouvrage

Découvrez tous les ouvrages de

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité