Politiquemania

La base de données de la vie politique française

Vie interne de l'UMP/Les Républicains

Partagez vos opinions sur l'actualité ou les évènements internes aux différents partis politiques français.

Re: Vie interne de l'UMP/Les Républicains

Messagede Pullo » Sam 12 Jan 2019 12:07

Des élus LR se mobilisent contre le "Wauquiez bashing", et appellent à resserrer les rangs autour du chef du parti, en mauvaise posture et moqué jusque dans sa propre organisation :
https://www.lopinion.fr/edition/politiq ... -lr-174000
http://www.leparisien.fr/politique/des- ... 984962.php
https://www.publicsenat.fr/article/poli ... nat-136796

On notera, outre le petit nombre signataires de la tribune (22, soit une équipe de football plus les remplaçants), le faible nombre de grands élus qui prennent ouvertement la défense de Laurent Wauquiez : 8 députés (sur 98), un sénateur (sur 143), un eurodéputé (sur 16), aucun président de région (sur les 5 dirigées par LR) ou de département (sur les 43 dirigés par LR), aucun maire d'une grande ville.

Si j'étais Wauquiez, je serais plus inquiété que rassuré par cette tribune...
Pullo
 
Messages: 1571
Inscription: Ven 30 Mar 2012 20:25
Localisation: Paris
Avertissements: 2

Re: Vie interne de l'UMP/Les Républicains

Messagede Eco92 » Sam 12 Jan 2019 12:33

Pullo a écrit:On notera, outre le petit nombre signataires de la tribune (22, soit une équipe de football plus les remplaçants), le faible nombre de grands élus qui prennent ouvertement la défense de Laurent Wauquiez : 8 députés (sur 98), un sénateur (sur 143), un eurodéputé (sur 16), aucun président de région (sur les 5 dirigées par LR) ou de département (sur les 43 dirigés par LR), aucun maire d'une grande ville.

Si j'étais Wauquiez, je serais plus inquiété que rassuré par cette tribune...


Je suis assez d'accord sur la conclusion juste sur les présidents de régions rappelons que l'un d'eux est Wauquiez, cela rajoute au peu de soutien de ses collègues direct mais de fait lui n'allait pas signer cette tribune (donc disons sur 4 président LR pouvant signer, 0, ce chiffre ne bouge pas lui !).
Eco92
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 5541
Inscription: Dim 12 Juin 2011 18:43
Localisation: Mayenne

Re: Vie interne de l'UMP/Les Républicains

Messagede Pullo » Sam 12 Jan 2019 13:19

Eco92 a écrit:
Pullo a écrit:On notera, outre le petit nombre signataires de la tribune (22, soit une équipe de football plus les remplaçants), le faible nombre de grands élus qui prennent ouvertement la défense de Laurent Wauquiez : 8 députés (sur 98), un sénateur (sur 143), un eurodéputé (sur 16), aucun président de région (sur les 5 dirigées par LR) ou de département (sur les 43 dirigés par LR), aucun maire d'une grande ville.

Si j'étais Wauquiez, je serais plus inquiété que rassuré par cette tribune...


Je suis assez d'accord sur la conclusion juste sur les présidents de régions rappelons que l'un d'eux est Wauquiez, cela rajoute au peu de soutien de ses collègues direct mais de fait lui n'allait pas signer cette tribune (donc disons sur 4 président LR pouvant signer, 0, ce chiffre ne bouge pas lui !).

C'est vrai. Et j'aurais aussi pu ajouter qu'aucun ancien Premier ministre ou ancien président de la République n'a signé la tribune. Ce qui rajoute encore plus à la difficulté de la position de Wauquiez.
Pullo
 
Messages: 1571
Inscription: Ven 30 Mar 2012 20:25
Localisation: Paris
Avertissements: 2

Re: Vie interne de l'UMP/Les Républicains

Messagede SALVAT » Sam 12 Jan 2019 15:13

je suis vraiment surpris de l'absence de Brice HORTEFEUX sur cette liste de soutiens au Président WAUQUIEZ...
BH a été "fait" premier vice président du conseil régional de la région Auvergne Rhône Alpes, par la bienveillance et indulgence de Laurent WAUQUIEZ.
Peu reconnaissant vis-à-vis de ceux qui, même méfiants (VGE, Philippe SEGUIN entre autres), l'ont tenu la tête au-dessus de l'eau et ayant l'habitude d'exploiter à fond la situation du moment, j'ai comme l'impression que Brice HORTEFEUX s'apprête, à son habitude, à planter le couteau....
S'il est bien, à nouveau, candidat aux européennes, en tout début de liste,- et donc élu - il ne pourra se maintenir en tant que vice président d'Auvergne-Rhône-Alpes...

Il pourra se plaindre de la mauvaise campagne menée par le président de LR
et
redevenu libre de ses mouvements, nous le verrons, soutenu par SARKOZY, viser la présidence de LR.

Une hypothèse.
Bertrand SALVAT
SALVAT
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 4595
Inscription: Dim 8 Nov 2009 22:13
Messages : 1 (détails)

Re: Vie interne de l'UMP/Les Républicains

Messagede ploumploum » Lun 14 Jan 2019 12:04

André Trillard (71 ans), ancien sénateur de Loire-Atlantique (2001-2017), ancien Président du CG (2001-2004), maire de Saint-Gildas-des-Bois (3 780 habs), n'est plus encarté LR (en raison notamment de sa non réinvestiture pour les sénatoriales de 2017. Il y était alors allé comme dissident, sans succès.)

https://www.francebleu.fr/infos/politiq ... 1547453383
ploumploum
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 15233
Inscription: Ven 11 Mar 2011 18:24
Localisation: Séquano-Dionysien

Re: Vie interne de l'UMP/Les Républicains

Messagede Eco92 » Lun 4 Mar 2019 21:47

Suite à son flou quand à son soutien à la liste LR aux européennes, Laurent Wauquiez a convoqué Jean-Pierre Raffarin à un bureau politique le 12 mars.

https://www.lopinion.fr/edition/politique/europeennes-laurent-wauquiez-met-jean-pierre-raffarin-pied-mur-179415

Sur twitter Raffarin a indiqué être surpris que la presse ait reçu le courrier avant lui, mais le suspens a été vite clôt puisque le même soir il a annoncé dans une longue interview qu'il soutiendrait activement la liste LREM.

http://www.lefigaro.fr/elections/europeennes/jean-pierre-raffarin-pourquoi-je-soutiendrai-le-projet-d-emmanuel-macron-aux-europeennes-20190304
Eco92
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 5541
Inscription: Dim 12 Juin 2011 18:43
Localisation: Mayenne

Re: Vie interne de l'UMP/Les Républicains

Messagede Pullo » Mer 6 Mar 2019 10:56

Si la direction de LR est cohérente avec elle-même, sa main ne doit pas trembler. Elle doit entamer une procédure de suspension et/ou d'exclusion...
Pullo
 
Messages: 1571
Inscription: Ven 30 Mar 2012 20:25
Localisation: Paris
Avertissements: 2

Re: Vie interne de l'UMP/Les Républicains

Messagede pop03 » Mer 6 Mar 2019 18:35

Agnès Lebrun (LR), maire de Morlaix depuis 2008, conseillère régionale de Bretagne, vice-présidente et porte-parole de l’Association des Maires de France (AMF) quitte le parti LR.
« Ma conception de la politique suppose sens des valeurs, solidarité et adhésion. Elle refuse les petits arrangements entre amis et les régressions de toutes natures. Je reprends donc ma liberté, forte de la loyauté qui m’a toujours guidée » écrit-elle.

Agnès le Brun, qui avait été députée européenne de janvier 2011 à juillet 2014 se trouvait en concurrence Alain Cadec, député européen et candidat à la candidature.

https://www.ouest-france.fr/bretagne/mo ... ns-6249050

Marie-Jo Zimmermann (LR) ancienne députée de Moselle (4 législatures) et conseillère municipale de Metz quitte également le parti LR.
Mettant en cause "les options concernant les femmes" de François-Xavier Bellamy, elle dit ne pouvoir "en aucun cas cautionner ni les prises de positions publiques hostiles à l'avortement, ce qui remet clairement en cause la loi Veil, ni une vision archaïque de la place de la femme dans la société".

https://www.europe1.fr/politique/la-mai ... ns-3869066
pop03
 
Messages: 1716
Inscription: Jeu 26 Fév 2015 01:04

Re: Vie interne de l'UMP/Les Républicains

Messagede Eco92 » Mer 29 Mai 2019 17:12

Dans une tribune sur Le Monde Philippe Juvin, maire de La Garenne-Colombes et président de la fédération LR des Hauts-de-Seine, porte-parole de la délégation française au sein du groupe du Parti populaire européen dans la dernière mandature et candidat en fin de liste sur la liste LR, critique très fortement la ligne Wauquiez.

Il dénonce l'ancrage uniquement conservateur et "eurogrincheux" alors que leur famille politique était très libérale et pro-UE au Parlement. Il évoque la volonté de "refonte intellectuelle" portée par Wauquiez qui se résume à "refonte intellectuelle a été confisquée par quelques-uns" excluant toutes les voix non conservatrices et à une dramatisation du débat politique, rappelant qu'au PE le PPE travaille avec tous les partis sur les projets de lois, et peuvent voter avec la gauche ou les libéraux si cela convient à leur ligne.

Enfin, il écrit "Nous devons redevenir libéraux en économie, dans la société et les mœurs. Mais cela ne suffira pas : il faut aussi immédiatement changer de chef et rendre la gouvernance démocratique."

https://www.lemonde.fr/idees/article/2019/05/29/philippe-juvin-il-faut-immediatement-changer-de-chef-chez-les-republicains_5469190_3232.html

Si de nombreux articles sont parus, et que pas mal de critiques ont été faites depuis la débâcle c'est le premier texte d'un élu important qui me semble demander directement le départ de Wauquiez. Valérie Pécresse a toutefois déclaré lundi matin que si elle était "à la place" et "dans la situation" de Wauquiez, elle démissionnerait de la présidence des Républicains, ce qui n'est pas aussi direct mais relativement clair.

Parmi les plus durs sur la campagne on trouve Geoffroy Didier. Le futur-ex VP de la région IDF, car réélu eurodéputé, a déclaré notamment « La droite doit se déringardiser d'urgence et doit notamment abandonner son conservatisme sociétal. L'avenir de la droite ça peut pas être d'être contre l'IVG », il a aussi fustigé l'engagement de Bellamy pour le maintien en vie de Vincent Lambert, expliquant « C'est peut-être une droite mais ça n'est pas la droite ». Didier s'était déjà exprimé pour l'euthanasie, comme pour le PMA pour toutes par exemple, mais c'est quand même curieux de le voir faire le sniper furieux contre Bellamy alors que
1/ il a été réélu car il était n°7 sur sa liste
2/ qu'il était directeur de la campagne de Bellamy !!
Je suis plus proches des positions sociétales de Didier, mais je reste sidéré de voir le bal des hypocrites foncer pour tuer leur tête de liste alors qu'ils étaient parmi les responsables directs de cette campagne. Quand tous les médias parlaient "d'effet Bellamy" et faisaient remonter LR à 14/15 % on les entendait moins se plaindre.

https://www.franceinter.fr/politique/europeennes-crise-chez-les-republicains-la-ligne-de-laurent-wauquiez-pointee-du-doigt

Dans le genre on peut aussi retenir cette citation d'Hervé Morin, qui a refusé de s'allier à l'UDI (et y a gagné une eurodéputée pour son micro-parti), certes non "officielle" car issue d'une discussion privée avec mais rapportée partout : "Laurent, tu dois partir, c'est ton échec, tu n'es pas populaire et tu n'inspires pas confiance."

https://www.franceinter.fr/politique/crise-chez-les-republicains-le-plan-des-rivaux-de-laurent-wauquiez-pour-le-pousser-vers-la-sortie
Eco92
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 5541
Inscription: Dim 12 Juin 2011 18:43
Localisation: Mayenne

Re: Vie interne de l'UMP/Les Républicains

Messagede ChristianC. » Ven 31 Mai 2019 07:52

Eco92 a écrit:Dans une tribune sur Le Monde Philippe Juvin, maire de La Garenne-Colombes et président de la fédération LR des Hauts-de-Seine, porte-parole de la délégation française au sein du groupe du Parti populaire européen dans la dernière mandature et candidat en fin de liste sur la liste LR, critique très fortement la ligne Wauquiez.

Il dénonce l'ancrage uniquement conservateur et "eurogrincheux" alors que leur famille politique était très libérale et pro-UE au Parlement. Il évoque la volonté de "refonte intellectuelle" portée par Wauquiez qui se résume à "refonte intellectuelle a été confisquée par quelques-uns" excluant toutes les voix non conservatrices et à une dramatisation du débat politique, rappelant qu'au PE le PPE travaille avec tous les partis sur les projets de lois, et peuvent voter avec la gauche ou les libéraux si cela convient à leur ligne.

Enfin, il écrit "Nous devons redevenir libéraux en économie, dans la société et les mœurs.

[…]

Parmi les plus durs sur la campagne on trouve Geoffroy Didier. Le futur-ex VP de la région IDF, car réélu eurodéputé, a déclaré notamment « La droite doit se déringardiser d'urgence et doit notamment abandonner son conservatisme sociétal. L'avenir de la droite ça peut pas être d'être contre l'IVG », il a aussi fustigé l'engagement de Bellamy pour le maintien en vie de Vincent Lambert, expliquant « C'est peut-être une droite mais ça n'est pas la droite ». Didier s'était déjà exprimé pour l'euthanasie, comme pour le PMA pour toutes par exemple, mais c'est quand même curieux de le voir faire le sniper furieux contre Bellamy alors que
1/ il a été réélu car il était n°7 sur sa liste
2/ qu'il était directeur de la campagne de Bellamy !!


Un parti libéral "en économie, dans la société et les mœurs", une droite "déringardisée", sans "conservatisme sociétal" ni tendance "eurogrincheuse", cela existe, cela s'appelle La République En Marche.
On peut penser tout ce que l'on veut de Laurent Wauquiez, de son opportunisme et de son manque de sincérité. Mais il semble qu'il a du moins compris que si un parti de Droite veut continuer d'exister en France, il ne peut plus se contenter d'être le parti du gros argent et de la modernité triomphante : ce créneau là lui a été pris par En Marche. Si maladroite fût elle, le "refonte intellectuelle" de la Droite française initiée par Wauquiez et incarnée par F.-X. Bellamy était (demeure?) le seul moyen pour les Républicains de manifester leur identité propre et de se donner un motif pour continuer d'exister. En représentant un courant conservateur dans le domaine de la société et des mœurs, mais aussi attaché à un équilibre entre la défense des intérêts propres de l'Etat et de la Nation (intérêts distincts de ceux des individus et des classes constituant cette Nation), et un humanisme hérité des Anciens comme de la tradition judéo-chrétienne - autrement dit un équilibre entre Libéralisme et Nationalisme.
Ce courant de pensée là existe en France, et les Républicains survivraient en s'en faisant les représentants. Ils survivraient, mais renonceraient à parvenir seuls au pouvoir. Car si ce courant existe, il n'est pas majoritaire, et ne semble pas avoir vocation à la devenir. Le gros de son électorat potentiel, celui qui demeure certes attaché aux valeurs que M. Bellamy pouvait représenter, est encore plus attaché à la défense de ses intérêts matériels individuels et de classe. On a relevé que les quartiers bourgeois de Paris, tels le XVIème ou mon VIIIème, ont donné des majorités massives à Renaissance. Ces gens-là peuvent bien avoir des convictions conservatrices, manifester contre le Mariage pour tous et pétitionner contre la PMA. Seulement cet hiver, les Gilets jaunes ont brûlé leurs voitures et cassé leurs banques. Et ce sont les policiers du très macroniste Casataner qui les ont protégés contre cette "chienlit" qui menaçait leurs intérêts. Alors ils ont voté pour leurs intérêts, laissant sur le sable les convictions de M. Bellamy.
Autrement dit, les Républicains ont le choix. Soit ils gardent leur identité propre, en affirmant des convictions conservatrices réellement de Droite; mais ils perdent une part de leur ancien électorat captif, et se trouvent réduits à une sorte de rôle de conscience morale qui ne satisfait guère les ambitions de ses jeunes loups ni de ses vieux barons. Soit elle se résigne au libéralisme sociétal et moral de la modernité, voire recommence à l'exalter; elle perd alors toute raison spécifique d'exister, puisqu'elle fait double emploi avec LREM, et ne peut plus être au mieux qu'un réservoir de futurs ralliés au progressisme autoritaire d'En Marche.
Les hommes étant ce qu'ils sont, on peut assez facilement préjuger du choix qui sera fait.
Dommage. Depuis plus de quarante ans que je suis la vie politique, c'est presque la première fois que je trouve un candidat de Droite intéréssant.
ChristianC.
 
Messages: 212
Inscription: Ven 20 Sep 2013 19:55

PrécédenteSuivante

Retourner vers Vie des partis

Vidéos

Découvrez notre sélection de vidéos en lien avec l'actualité.

Voir toutes les vidéos

Guide de l'élu délégué à l'enfance et à la jeunesse

Jérôme Dupuis

Ce guide dresse une synthèse du cadre des politiques en faveur de l'enfance et de la jeunesse : les acteurs et le contexte d'intervention, les enjeux, les champs d'intervention. Il développe aussi une démarche d'élaboration et de mise en oeuvre de cette...

Découvrir l'ouvrage

Guide de l'élu délégué à la participation, la démocratie locale et la citoyenneté

Jérôme Dupuis

Du budget participatif à la territorialisation des services municipaux et intercommunaux et aux panels des pratiques participatives, en passant par les repas de quartier, les comités d'engagement au...

Découvrir l'ouvrage

Découvrez tous les ouvrages de

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité