Politiquemania

La base de données de la vie politique française

Vie interne du Front National/Rassemblement National

Partagez vos opinions sur l'actualité ou les évènements internes aux différents partis politiques français.

Re: Vie interne du Front National/Rassemblement National

Messagede ploumploum » Jeu 2 Aoû 2018 16:22

ploumploum a écrit:Dans le dossier dit des assistants parlementaires présumés fictifs*, on apprend que la justice aurait procédé à de la rétention de dotations publiques en bloquant le versement de 2 millions d'euros à RN prévu pour ce lundi.

Réaction de Marine Le Pen :
En confisquant notre dotation publique sans jugement sur cette pseudo affaire-des assistants, les juges d’instruction nous appliquent la peine de mort "à titre conservatoire".
La volonté d’assassiner le 1er parti d’opposition est un coup de force inédit contre la démocratie !

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2018/ ... tional.php

En mars dernier, on apprenait que le préjudice lié à cette affaire avait été réévalué à la hausse : 7 millions d'euros !...
http://www.europe1.fr/politique/assista ... os-3589700

ça commence à faire beaucoup... car n'oublions pas la condamnation en 1ère instance de Marine Le Pen à rembourser près de 300 000 euros....
http://www.france24.com/fr/20180619-mar ... boursement
https://www.lemonde.fr/europe/article/2 ... _3214.html
..ou encore l'histoire des 500 000 euros perdus/gelés pour 2018 pour le groupe parlementaire européen
http://www.politiquemania.com/forum/pol ... ml#p125829


Face à cette décision de justice, l'ex-FN a lancé un appel aux dons : le député Sébastien Chenu révèle que ce "RNthon" a pour l'instant rapporté 500 000 euros (en 3 semaines)
https://www.francetvinfo.fr/politique/f ... 78005.html
ploumploum
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 14219
Inscription: Ven 11 Mar 2011 18:24
Localisation: Séquano-Dionysien

Re: Vie interne du Front National/Rassemblement National

Messagede ploumploum » Lun 3 Sep 2018 20:50

Le départ d'élus régionaux continue et pourrait même aboutir à une scission du groupe RN à l'assemblée régionale...des Hauts-de-France.
L'Express indique que André Murawski, élu du Nord, a quitté le parti début juillet, et que Alexis Salmon (également élu du Nord) a quitté le groupe RN le 1er septembre* Les deux élus pointent du doigt des problèmes locaux (gestion du groupe, tensions avec le député Chenu...) et nationaux (A.Murawski a notamment écrit un post de blogcritiquant la gestion financière du parti depuis l'arrivée de Marine Le Pen à sa tête)

D'après l'hebdomadaire, les deux élus vont organiser une réunion ce 5 septembre et une quinzaine d'autres élus devraient être présents. La création du groupe d'ex-RN-DVD-CNIP dans le Grand Est est vue comme un modèle.
Le nouveau groupe pourrait siéger sous le label de Debout la France (DLF), le parti de Nicolas Dupont-Aignan, ou encore s'unir avec quelques élus LR. André Murawski comme Alexis Salmon ont rencontré Nicolas Dupont-Aignan au cours de l'été. La responsable Ile-de-France de DLF, Yasmine Benzelmat, elle-même démissionnaire du groupe RN en Ile-de-France, assistera à la réunion à Arras. "Je viens partager mon expérience", glisse-t-elle.


Si une telle création aboutit, ce sera plus qu'un camouflet pour la fantomatique leader frontiste.
https://www.lexpress.fr/actualite/polit ... 33610.html

* sauf erreur et/ou oubli de ma part, le parti a déjà perdu 70 des 358 sièges conquis en 2015, soit une perte de près de 20 %.
ploumploum
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 14219
Inscription: Ven 11 Mar 2011 18:24
Localisation: Séquano-Dionysien

Re: Vie interne du Front National/Rassemblement National

Messagede myckilem » Mar 4 Sep 2018 19:44

Je me demande dans quelle mesure cela a un impact sur le RN. Dans le fond, ce sont des personnes qui doivent entièrement leur élection à leur place sur une liste FN. Donc, les pertes même si elles sont hémorragiques, pourraient n'avoir que peu d'influence sur l'état du parti.
myckilem
 
Messages: 2
Inscription: Lun 3 Sep 2018 16:37

Re: Vie interne du Front National/Rassemblement National

Messagede ploumploum » Jeu 6 Sep 2018 10:54

myckilem a écrit:Je me demande dans quelle mesure cela a un impact sur le RN. Dans le fond, ce sont des personnes qui doivent entièrement leur élection à leur place sur une liste FN. Donc, les pertes même si elles sont hémorragiques, pourraient n'avoir que peu d'influence sur l'état du parti.


Sans parler de l'impact médiatique (que l'on peut relativiser car les départs ne sont pas systématiquement relayés par les médias nationaux), le fait de perdre des dizaines d'élus (pour les motifs que l'on sait) n'est pas sans influence sur les finances du parti même si il ne s'agit que de conseillers régionaux (faites le calcul en prenant un reversement moyen de 50 euros/mois)*. Et vu la situation actuelle où le RN compte ses sous...

* je ne connais pas la politique du RN sur ce point, le chiffre avancé n'est donc qu'une simple hypothèse, probablement basse)

ploumploum a écrit:Le départ d'élus régionaux continue et pourrait même aboutir à une scission du groupe RN à l'assemblée régionale...des Hauts-de-France.
L'Express indique que André Murawski, élu du Nord, a quitté le parti début juillet, et que Alexis Salmon (également élu du Nord) a quitté le groupe RN le 1er septembre* Les deux élus pointent du doigt des problèmes locaux (gestion du groupe, tensions avec le député Chenu...) et nationaux (A.Murawski a notamment écrit un post de blogcritiquant la gestion financière du parti depuis l'arrivée de Marine Le Pen à sa tête)


Autre élu régional qui quitte le groupe et le parti : Olivier Normand (Pas-de-Calais).
Le groupe RN ne pointe plus qu'à 42 membres contre 54 en 2015-2016.
http://lavdn.lavoixdunord.fr/443037/art ... l-regional
ploumploum
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 14219
Inscription: Ven 11 Mar 2011 18:24
Localisation: Séquano-Dionysien

Re: Vie interne du Front National/Rassemblement National

Messagede danielfr40 » Ven 7 Sep 2018 06:31

ploumploum a écrit:Je me demande dans quelle mesure cela a un impact sur le RN. Dans le fond, ce sont

Sans parler de l'impact médiatique (que l'on peut relativiser car les départs ne sont pas systématiquement relayés par les médias nationaux), le fait de perdre des dizaines d'élus (pour les motifs que l'on sait) n'est pas sans influence sur les finances du parti même si il ne s'agit que de conseillers régionaux (faites le calcul en prenant un reversement moyen de 50 euros/mois)*. Et vu la situation actuelle où le RN compte ses sous...

je ne sais pas ce que versent volontairement les élus, mais je crois que ce que verse l'état aux partis par élu ou par électeur n'est pas affecté par les changements d'étiquette, ce qui compte c'est l'appartenance au moment de l'élection.
Le FN a toujours connu de nombreux départs, tant qu'il n'y a pas une figure alternative capable de focaliser les électeurs, il n'y aura pas d'alternative à Marine
Mégret en son temps était parti avec une bonne partie des cadres et avait pourtant échoué.
On a longtemps cru qu'il fallait à la fois la faveur des électeurs et des élus, mais Macron a montré qu'on pouvait décollé hors des appareils.
danielfr40
 
Messages: 20
Inscription: Sam 5 Juil 2014 20:08

Re: Vie interne du Front National/Rassemblement National

Messagede Eco92 » Ven 7 Sep 2018 07:30

Bien sur cela ne change rien au financement public mais les départs sont bien souvent des coûts financiers aussi, liés aux reversements.

Sur le financement public on notera par contre la perte d'un député, qui du coup ne flèchera sans doute pas les 45000€ annuel sur le FN.

Mais là où je vous rejoins c'est que le FN (on RN) reste le véhicule de l'extrême droite française et que les scission me semblent vaines. Surtout que l'ancrage local est faible (même si moins qu'à l'époque Maigret) et que ce parti a l'immense majorité de ses élus sur scrutin de liste, donc sur le nom du parti avant avant tout.

Debout la France commence à monter mais n'est pas une scission, plutôt un sas de recyclage utile pour les ex-FN.
Eco92
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 4914
Inscription: Dim 12 Juin 2011 18:43
Localisation: Mayenne

Re: Vie interne du Front National/Rassemblement National

Messagede ploumploum » Ven 7 Sep 2018 16:36

On rappellera que le financement public ne concerne que les élections parlementaires, moi j'évoquais seulement la partie "reversement des indemnités".
On peut considérer cette partie comme négligeable mais vu les dernières infos concernant la situation financière du parti, c'est en fait loin d'être anodin : faute de moyens, l'université d'été a déjà été annulée et d'après France Inter, plus du tiers des permanences départementales ont dû fermer :

: un tiers des permanences départementales a fermé. Le RN n'a donc plus aucune vitrine dans la Manche, les Vosges, en Corse, ou dans le Morbihan. Les fédérations ont, en moyenne, perdu la moitié de leurs adhérents en un an et depuis cette saisie judiciaire, cet été, le siège ne leur reverse plus un centime. Impossible donc de payer les loyers.


ou encore

"Le parti est à l’arrêt. Plus aucune affiche, pas le moindre tract, rien . On arrive à peine à payer les salaires".

Des salaires qui représentent en tout près de 250.000 € par mois, beaucoup trop, aux yeux de la direction. Mais "on n’a même pas d’argent pour payer les licenciements" se désole un élu : "Alors, les goodies, les drapeaux, les porte-clés, on oublie...". Et ça n’a rien d’anodin dans un parti qui vient de changer de nom et qui aurait besoin d’afficher partout sa nouvelle marque.

Sur l'état des finances, un autre signe ne trompe pas : certains des fidèles de Marine Le Pen, comme Jordan Bardella ou Kevin Pfeffer, commencent à payer eux-même leurs tracts et leurs allers-retours en train.

https://www.franceinter.fr/politique/ra ... s-la-porte
ploumploum
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 14219
Inscription: Ven 11 Mar 2011 18:24
Localisation: Séquano-Dionysien

Re: Vie interne du Front National/Rassemblement National

Messagede PhB » Dim 9 Sep 2018 11:08

ploumploum a écrit:
PhB a écrit:J'espère me tromper mais, contrairement à notre ami Républicain67, je doute que ce genre d'affaires ait un gros impact sur les électeurs du RN.

Leur vote repose plus sur une base émotionnelle que rationnelle, et la grossière manoeuvre de victimisation entamée par MLP - qui en fait des tonnes - devrait suffire à conforter nombre d'entre eux sur une attitude complotiste, du genre : "Tous pourris dans le "Système", d'ailleurs le RN - qui dénonce ledit Système - est le seul mouvement sur lequel la justice (et donc le Système) s'acharne au point de mettre en danger la pérennité du Parti. C'est bien la preuve qu'il (le RN, pas le Système) a raison !".

Une autre réaction pouvant être : "De toute manière tous les autres sont pourris, donc je continue à soutenir le RN dont le programme correspond le mieux à ce que je veux exprimer, et qui n'est pas plus pourri qu'un autre"

Sans parler de ceux qui ne croiront pas un mot des malversations de leur parti préféré même s'il était condamné.

Rares seront les électeurs écoeurés par la politique qui se réfugieront dans l'abstention. Encore plus rares ceux qui se tourneront vers un autre parti (DLF, LR, Les Patriotes ?...) dont il faut bien convenir qu'ils ne sont pas exempts de mise en cause judiciaire...

Je peux me tromper, mais j'ai l'intuition que le vote RN est comparable au vote trumpiste au sens où la dénonciation de boucs émissaires, la sentence définitive frappée au coin du bon sens comptoir du Café du Commerce et le slogan simpliste promettant de résoudre tous les problèmes par une solution miracle tiennent lieu de réflexion politique, avec l'efficace complicité des réseaux sociaux et des médias "alternatifs" qui ressassent en boucle les mêmes contre-vérités, achevant d'aveugler leurs (é)lecteurs.

Comment redonner un peu de recul et de rationalité à la réflexion de ces électeurs dont beaucoup sont, à juste titre, complètement angoissés et désemparés par leurs conditions de vie et le monde qui les entoure, et par leur impuissance à les améliorer concrètement ?


J'ai lu et relu ce message et je ne sais pas pourquoi, à chaque lecture, j'y ai vu un sentiment de mépris avec le désormais célèbre cliché "les électeurs FN sont doués de moins de raison que l'électeur normal, d'où leur vote extrémiste".
Continuer à afficher une soi-disant supériorité morale et intellectuelle et à s'autoproclamer "le camp du Bien" sans aucune auto-critique, c'est le meilleur moyen de faire prospérer la PME Le Pen.

Pour le reste, on précisera l'ex-FN n'a pas le monopole de "l'irrationnel" et de sa posture de " victime du système". C'est sur ce thème que Macron a prospéré en prônant une sanction pour "l'ancien Monde".
Et on pourrait aussi citer l'exemple du Sarkothon il y a 5 ans.

Je peux me tromper, mais j'ai l'intuition que le vote RN est comparable au vote trumpiste au sens où la dénonciation de boucs émissaires, la sentence définitive frappée au coin du bon sens comptoir du Café du Commerce et le slogan simpliste promettant de résoudre tous les problèmes par une solution miracle tiennent lieu de réflexion politique, avec l'efficace complicité des réseaux sociaux et des médias "alternatifs" qui ressassent en boucle les mêmes contre-vérités, achevant d'aveugler leurs (é)lecteurs.


Il est vrai que seul Trump a fait dans le slogan simpliste. Obama c'était plus élaboré avec "Yes We can"...

l'efficace complicité des réseaux sociaux et des médias "alternatifs" qui ressassent en boucle les mêmes contre-vérités, achevant d'aveugler leurs (é)lecteurs

C'est bien connu, seuls les médias traditionnels sont objectifs, détiennent la vérité et la répandent pour assurer paix et prospérité....
Alleluia, Alleluia !...

Bon, euh... comment dire ?
Je présente mes plus plates excuses à tous ceux qui auraient pu se sentir offensés par l'apparence d'un "sentiment de mépris" ou d'une "soi-disant supériorité morale et intellectuelle", alors que je faisais part de mes interrogations et de mes suppositions (j'ai quand même à plusieurs reprises noté que je pouvais me tromper dans mes intuitions).
Je ne vais pas reprendre la litanie des réseaux sociaux et autres médias complotistes et de leurs publics, ni des études et reportages sur les motivations des votes FN RN et Trump - études dont j'assume reprendre les clichés conclusions. Ceux que ça intéresse pourront faire les recherches par eux-même.
Je me contenterai d'exemples vécus personnellement :
* Peu après le 11 septembre 2001, j'ai reçu un message qui m'a fait exploser de rire : il expliquait sans vergogne pourquoi le Pentagone n'avait pas été attaqué et que les images correspondantes étaient un coup monté (je vous accorde que j'ai parfois un humour un peu spécial, mais ce n'est pas le sujet). J'ai rediffusé ce message, que je croyais humoristique, à mes proches, croyant les faire rire. Mon message a été pris au sérieux et j'ai dû me palucher tous les contre-arguments pour démonter point par point le raisonnement fallacieux de l'auteur (dont j'ai compris, depuis lors, qu'il était complotiste).
* J'ai eu l'occasion d'être approché par des militants FN qui m'ont raconté des "faits" faux ou déformés dans l'espoir de me convertir à leur cause
* J'ai pu lire des ouvrages rédigés et édités par des auteurs d'extrême-droite ou connus pour leurs accointances avec celle-ci. Dans ces ouvrages j'ai pu identifier des démarches de désinformation.
* J'ai déjà été trompé par des médias numériques et traditionnels (par exemple au moment de Tchernobyl...)

Alors certes les campagnes publicitaires, y compris politiques, usent de slogans simplistes.
Certes les votes de TOUS les électeurs ont un côté irrationnel plus ou moins prononcé.
Certes les médias traditionnels peuvent se tromper et affichent généralement une ligne éditoriale non neutre. Sachant que sauf exception, leur couleur politique est connue et assumée et qu'ils prennent la peine de recouper leurs sources et de s'assurer de la véracité des faits dont ils parlent
Certes je peux parfois avoir un ton un peu professoral, j'en suis désolé c'est une déformation familiale dont j'ai du mal à me défaire.

Néanmoins je maintiens que nous vivons dans un monde angoissant, qui laisse nombre d'entre nous désemparés.
Je maintiens que le peu d'effet que peut avoir notre action individuelle nous renvoie un sentiment d'impuissance.
Je maintiens que d'aucuns profitent de cette situation pour embobiner et manipuler, à leur profit, un maximum de monde. Ça peut se traduire par des dérives sectaires, des réseaux complotistes, des cellules terroristes, des mouvances politiques...
Je maintiens que la vulnérabilité des électeurs à ces manipulations est un risque majeur pour les démocraties, comme en témoigne l'exemple des soi-disant "démocraties illibérales", qui ressemblent plutôt à des autocraties liberticides, mais dont les dirigeants réussissent visiblement à se faire réélire.
Je maintiens que les mouvances populistes, dont celles d'extrême-droite, usent et abusent depuis toujours de ces procédés.
J'ajoute que les biais de confirmation ont un rôle important en politique.
Je maintiens que l'électorat qui penche pour l'extrême-droite est globalement plus sensible à ces manipulations ou, dit autrement, que l'électorat le plus vulnérable aux manipulations se fait plus largement convaincre par le discours populiste. Ce fut d'ailleurs le pari réussi de "Cambridge Analytica" au service de Trump.

Et je maintiens ma conclusion sur l'absolue nécessité de donner aux électeurs, et plus largement aux citoyens, les outils et la formation pour appréhender correctement les flux d'informations qui nous sont déversés. Les possibilités offertes par le numérique sont savamment exploitées par des manipulateurs, il est temps que les citoyens apprennent à les gérer et faire le tri.
Ce n'est pas le seul enjeu, mais c'est un enjeu essentiel pour les démocraties.
PhB
 
Messages: 690
Inscription: Ven 26 Aoû 2011 22:32
Localisation: Planète Terre

Précédente

Retourner vers Vie des partis

Vidéos

Découvrez notre sélection de vidéos en lien avec l'actualité.

Voir toutes les vidéos

Conseil municipal : mode d'emploi

Joël Clérembaux

Parce qu'on le pratique en permanence, on croit bien le connaître, le conseil municipal. Et pourtant... les habitudes ne sont pas un gage de la légalité ni d'un bon fonctionnement ! Ce guide rappelle l'ensemble des règles relatives à la préparation et à la tenue...

Découvrir l'ouvrage

Comprendre la TVA et ses évolutions pour maîtriser son impact et sécuriser sa récupération

Jean-Claude Chocque et Anne Lise Rodier

L'ouvrage expose les différentes catégories d'EPCI à fiscalité propre et de structures syndicales, les procédures de fusion et de modification de périmètre des EPCI à fiscalité propre et des...

Découvrir l'ouvrage

Découvrez tous les ouvrages de

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité