Politiquemania

La base de données de la vie politique française

La vie politique au Canada

Ce forum permet de réagir sur tous les évènements politiques qui ne concernent ni la France ni l'Europe. Exprimez-vous sur les élections, décisions ou nominations dans le reste du monde.

Re: La vie politique au Canada

Messagede Hashemite » Dim 23 Jan 2011 16:38

vudeloin a écrit:Questions : comment vont voter les Coréens et les Japonais devenus Canadiens qui habitent Vancouver ?
Peut on parler d'un vote des Haîtiens ?


Je ne sais pas trop de ce que tu parle... il y'a un max de 8% de coréens (et c'est dans le coin de Toronto) et seulement un max de 3% de japonais. Par contre, si tu voulais dire les chinois, eh bien, il y en a pas mal. En Colombie-Britannique, ou ils forment la majorité a Richmond, ils sont traditionnellement libéraux mais plutôt riche, donc en 2008 ils sont plutôt convoitée par les conservateurs et la circonscription de Richmond est depuis 2008 détenu par les conservateurs. En Ontario, les chinois de Scarborough – Agincourt et Markham sont toujours des libéraux. Ils sont plus pauvre a Scarborough, et plus riche (et, je crois, cantonais) a Markham. Markham est toujours très libéral, mais de moins en moins - d'une majorité de 44% en 2004 pour le PLC c'est plus que 25% depuis 2008.

Les Haïtiens de Montréal sont, comme toute les minorités visibles au Quebec, un bloc solidement libéral. Le vote pour le bloc reste majoritairement francophone et blanc malgré le fait qu'il y ait des députés blocquistes libanais, haïtiens et même vietnamiens (en plus, la deputee vietnamienne est élue dans une circonscription très francophone et 98% blanc... c'est a dire..)

Et remarque : cela ne vous fait pas rêver ces noms qui mélangent Vieille France et langues indiennes ?
Entre Chicoutimi et l'ile d'Orléans, que voulez vous !... :)


Au Quebec, il y a aussi une tonne de Saints-machins. Et aussi les mélanges du français et des langues amérindiennes. Et en Ontario, c'est comme l'Angleterre: Renfrew, Glengarry, Prescott-Russell, Kingston, York, London, la rivière Thames, Kitchener (ex-Berlin!), Waterloo, Hamilton, Windsor, Oakville, Burlington etc...

Certes, l'imagination n'est pas une valeur nord-américaine... les USA avec 500 "Washington County" ou "Jefferson County".
Hashemite
 
Messages: 366
Inscription: Dim 6 Sep 2009 23:16

Re: La vie politique au Canada

Messagede Hashemite » Dim 23 Jan 2011 16:46

résultats du scrutin de 2008 par bureau de vote: http://earth.smurfmatic.net/canada2008/polls/
Hashemite
 
Messages: 366
Inscription: Dim 6 Sep 2009 23:16

Re: La vie politique au Canada

Messagede vudeloin » Dim 23 Jan 2011 23:45

Nous verrons ce que cela donne dans la circonscription d'Argenteuil Papineau Mirabel...

Au fait, Gael, Renfrew et Glengarry, dis pas à un Ecossais que c'est comme en Angleterre, vu que c'est des noms plutôt écossais...
vudeloin
 
Messages: 8288
Inscription: Mer 5 Jan 2011 11:39
Avertissements: 3

Re: La vie politique au Canada

Messagede Hashemite » Jeu 27 Jan 2011 22:22

Petite mise-a-jour sur la politique albertaine, qui est, pour une fois, très intéressante.

Réélu en 2008 avec 72/83 sièges, le PM conservateur Ed Stelmach démissionnera dans quelques semaines après le budget. Il est probable qu'il ait été contraint a la démission par l'aile droite du parti conservateur, menée par le très orthodoxe/néolibéral ministre des finances Ted Morton. L'Alberta, qui malgré la richesse pétrolière, fait maintenant face a un rare déficit budgétaire. Stelmach voulait l’éliminer au long-terme et tranquillement sans trop de coupures, mais l'aile droite/Morton veut l’élimination du déficit rapidement...

Les conservateurs, au pouvoir depuis 1971 avec une majorité a chaque fois (52.7% des voix en 2008 et 72/83 sièges), font face a une opposition sur leur droite. En effet, le 'Wildrose Alliance' (6.8% en 2008), parti qui était jusqu'en 2009 une formation d’extrême-droite 'redneck', fait maintenant figure de principale force d'opposition avec une victoire historique a Calgary-Glenmore lors d'une partielle en 2009. Le parti s'est depuis choisi la jeune Danielle Smith comme leader, et donc une image plus urbaine et moins rurale/redneck. Le Wildrose est un parti très a droite économiquement, libertaire et quasi-régionaliste, mais depuis 2009 plus a gauche sur les questions telle que l’avortement. Il serait maintenant en deuxième position, avec 30-35%, et seulement quelques points derrière le PC. Le parti a reçu, en outre, l’adhésion de trois membres du PC, qui lui donne 4 sièges.

L'opposition traditionnelle, libéraux (en ruine depuis les années 80) et NPD, ne semblent pas capable de capter l'opposition face aux conservateurs, qui semble être plus de droite que de gauche. Mais, il y a quelques jours, un député libéral a rejoint les rangs d'un micro-parti, l'Alberta Party, qui était jusqu'en 2009 un parti d’extrême-droite mais depuis le départ de ses anciens militants vers le Wildrose, a absorbé l'essentiel des militants verts et d'autres militants du centre/centre-gauche. Avec un député, il est possible que l'Alberta Party (qui devrait bientôt élire un nouveau chef) puisse devenir une formation d'alternative centriste/centre-gauche.

Il est important de noter que l'alternance politique en Alberta est rare, mais quand elle arrive elle chamboule tout. En 1971, les conservateurs gagnent les élections aux dépens du le Crédit social, au pouvoir depuis 1935 avec des majorités écrasantes. En 1935, le crédit social défait le gouvernement United Farmers au pouvoir depuis 1921, qui avait battu les libéraux qui avaient gouverner la province depuis 1905. Donc, quand un parti perd le pouvoir > a) il ne le regagnera jamais b) le parti s'effacera soit pour de bon ou deviendra un micro parti.
Hashemite
 
Messages: 366
Inscription: Dim 6 Sep 2009 23:16

Re: La vie politique au Canada

Messagede vudeloin » Ven 28 Jan 2011 11:59

Nous aurions donc eu les agrariens des United Farmers tant que l'Alberta ( voisin du Montana si je ne m'abuse ) était le grenier à blé du Canada, puis les créditistes quand l'immigration s'est fait plus urbaine et maintenant les conservateurs avec l'Alberta des schistes bitumineux ?
L'évolution de la population comme de l'économie me semble assez essentielle dans cette affaire...
Mais bon, je ne suis pas canadien...
vudeloin
 
Messages: 8288
Inscription: Mer 5 Jan 2011 11:39
Avertissements: 3

Re: La vie politique au Canada

Messagede Hashemite » Ven 28 Jan 2011 16:57

vudeloin a écrit:Nous aurions donc eu les agrariens des United Farmers tant que l'Alberta ( voisin du Montana si je ne m'abuse ) était le grenier à blé du Canada, puis les créditistes quand l'immigration s'est fait plus urbaine et maintenant les conservateurs avec l'Alberta des schistes bitumineux ?
L'évolution de la population comme de l'économie me semble assez essentielle dans cette affaire...
Mais bon, je ne suis pas canadien...


C'est un point de vue intéressant et certainement pas sans fondement... Aux débuts de la confédération, les prairies étaient en opposition a la politique protectionniste (National Policy) des conservateurs et privilégia les libéraux qui était pour le libre-échange favorable aux fermiers. Dans l’élection fédérale de 1911, élection entièrement a propos du libre échange, l'Alberta votaient pour les libéraux qui étaient largement battu par les conservateurs au niveau fédéral. Puis les libéraux deviennent des défenseurs beaucoup moins fervents du libre-échange tandis que l'ouest était mécontente de la politique économiques des deux partis. Donc, en 1921, on a vu l'émergence au niveau fédéral et provincial de diverses organisations/syndicats politisées de fermiers qui défendaient le libre échange pour les fermiers et d'autres politique agraires. Ils gagnent le pouvoir en Ontario, Manitoba et puis en Alberta en 1921. Au fédéral, le parti progressiste, avec 58 sièges, deviennent la deuxième force politique devançant les conservateurs (au pouvoir) d'Arthur Meighen. Le manque d'unité partisane et le manque d'un vrai chef ruinera la plupart de mouvements politiques agraires. La dépression, qui touchera tres durement les fermiers, tuera le gouvernement UFA en Alberta. Il a été largement battu en 1935, suite a la dépression et un scandale, par les créditistes de "Bible Bill" Aberhart, un 'radio-évangéliste' tres conservateur mais qui offrait une réponse populiste a la crise (contre l'UFA plus orthodoxe). Le SoCred sera défait en 1971 du a l'usure du pouvoir, un manque de chef fort pour succéder a Aberhart/Manning et la popularité du jeune chef conservateur Peter Lougheed.

Le mouvement agraire est similaire aux mouvements populistes de l'ouest américain des années 1880/1890, mais aux USA, le mouvement n'était pas a propos du libre échange (même, les fermiers américains seraient plutôt protectionniste) mais une réponse au "gold standard" en proposant une politique inflationniste et populiste face a la crise économique du moment. Un mouvement éphémère qui se canalisera avec les populistes de James Weaver en 1892 et puis, en 1896, avec le démocrate William J. Bryan... Éphémère, certes, mais un mouvement qui transformera profondément la politique américaine et le parti démocrate.
Hashemite
 
Messages: 366
Inscription: Dim 6 Sep 2009 23:16

Re: La vie politique au Canada

Messagede vudeloin » Ven 28 Jan 2011 18:55

Outre le fait que je crois que l'Australie, autre pays de grande immigration, a connu une situation proche de celle décrite dan ston dernier message, est ce que les populistes auxquels tu fais référence sont ceux, entre autres, qui ont sévi dans certains Etats du Midwest et des Rocky Mountains à la fin des années 1880 - 90 et qui supportaient mal la présence ou l'arrivée de nouveaux immigrants ?
Ce que décrit par exemple Michael Cimino dans son western peu orthodoxe ( but so interesting ) " Heaven's Gate " ...
vudeloin
 
Messages: 8288
Inscription: Mer 5 Jan 2011 11:39
Avertissements: 3

Re: La vie politique au Canada

Messagede Hashemite » Ven 28 Jan 2011 20:38

vudeloin a écrit:Outre le fait que je crois que l'Australie, autre pays de grande immigration, a connu une situation proche de celle décrite dan ston dernier message, est ce que les populistes auxquels tu fais référence sont ceux, entre autres, qui ont sévi dans certains Etats du Midwest et des Rocky Mountains à la fin des années 1880 - 90 et qui supportaient mal la présence ou l'arrivée de nouveaux immigrants ?
Ce que décrit par exemple Michael Cimino dans son western peu orthodoxe ( but so interesting ) " Heaven's Gate " ...


Je note les certains similarités entre le populisme agraire canadien et le populisme américain de l’ère 1880-1890 ainsi que leurs différences dans le dernier paragraphe...

Le progressisme agraire canadien n'est souvent pas associé au racisme, de par le fait que la majorité des fermiers qui formaient leur base étaient eux mêmes des immigrants récent venu d'Ukraine, d'Allemagne, de Russie, de Scandinavie ou de Grande-Bretagne. Le racisme était bien plus grand en Colombie-Britannique, ou l'immigration était chinoise. Mais le progressisme agraire n'a jamais pris racine en CB. Certes, il y avait sans doute un élément anti-catholique et anti-francophone dans tout ça, vu que c’était une grande question durant cette période la.

A noter que le populisme américain dans le sud avait une frange libérale qui prônaient l'union des petit propriétaires blanc pauvre avec les noirs contre les élites possédantes dans le sud de l'époque. Dans certains états ou le vote n'était pas entièrement truqué, comme en Alabama ou en Caroline du Nord, le parti populiste a reçu un soutien considérable. Plus tard, le mouvement a été écrasé. Dans l'ouest il y avait aussi un élément de conservatisme sociale qui incluait une attitude plus hostile envers les immigrants. Les syndicats étaient également plutôt raciste, surtout sur la cote ouest, encore envers les chinois.

Le mouvement agraire, tant au nord qu'au sud de la frontière, contenait souvent des aspects religieux protestants important. Le crédit social, mais aussi le FCC, précurseur du NPD qui est a l'origine un parti avec des racines chrétiennes de gauche dans les prairies; notamment en Saskatchewan et Tommy Douglas, chef du premier gouvernement de gauche en Amérique du Nord en 1944... vaste sujet
Hashemite
 
Messages: 366
Inscription: Dim 6 Sep 2009 23:16

Re: La vie politique au Canada

Messagede Hashemite » Mar 1 Fév 2011 19:12

Selon le ministre des finances, il y a une chance 50-50 pour une élection (fédérale) anticipée au printemps. Il semble que a la place d'attendre que les sondages indiquent qu'un parti se distingue des autres; les chefs sont prêt a se lancer dans une campagne dans l'espoir qu'une campagne pourra changer la donne...
Hashemite
 
Messages: 366
Inscription: Dim 6 Sep 2009 23:16

Re: La vie politique au Canada

Messagede vudeloin » Jeu 3 Fév 2011 12:26

C'est la période du ' j'y vas ti j'y vas ti pas "...
Une habitude dans les pays anglo saxons, on dissout en fonction des opportunités...
En France, depuis 1997, on est vacciné, semble t il ...
et l'inversion du calendrier fait des législatives les petits troisième et quatrième tours des présidentielles.

Question : le jour où la présidentielle est serrée de chez serrée, que se passera t il aux législatives ?
vudeloin
 
Messages: 8288
Inscription: Mer 5 Jan 2011 11:39
Avertissements: 3

PrécédenteSuivante

Retourner vers Politique dans le monde

Vidéos

Découvrez notre sélection de vidéos en lien avec l'actualité.

Voir toutes les vidéos

Ecrire un discours

Alexandra Fresse

Le discours est un exercice récurrent, voire quotidien, des élus. De l'inauguration au discours de campagne, écrire un discours demande à la fois rigueur et imagination. De la rigueur dans la forme, de l'imagination dans l'art de toucher l'auditoire...

Découvrir l'ouvrage

Droits des élus d'opposition

Joël Clérembaux

Le mode de scrutin des élections municipales assure la représentation des minorités au sein de l'assemblée délibérante communale. Les minorités constituent l'opposition, c'est-à-dire les conseillers qui n'appartiennent pas à la majorité et bénéficient...

Découvrir l'ouvrage

Découvrez tous les ouvrages de

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité