Politiquemania

La base de données de la vie politique française

La vie politique en Estonie.

Forum dédié à la vie politique sur le "vieux continent". Réagissez sur les institutions européennes, les élections ou les décisions politiques de nos voisins européens.

Re: La vie politique en Estonie.

Messagede ploumploum » Sam 24 Sep 2016 17:35

ploumploum a écrit:Siim Kallas (ER) annonce son retrait. Et comme indiqué un peu plus haut, le Parlement doit recommencer entièrement le


Allar Joks (IRL-EVA) se retire également. Siim Kallas parle d'une crise constitutionnelle (il faut dire que ce qui s'est passé est une première dans l'histoire du pays) et demande une modification des règles.

http://news.err.ee/v/news/518ed6e6-b479 ... d-of-state
ploumploum
 
Messages: 15634
Inscription: Ven 11 Mar 2011 18:24
Localisation: Séquano-Dionysien

Re: La vie politique en Estonie.

Messagede anjou49 » Sam 24 Sep 2016 17:44

ploumploum a écrit:
En Autriche, avec le suffrage universel direct, c'est aussi sans fin ;-p...Blague à part, il y a effectivement une possibilité de processus infini (comme en Italie par exemple)


Je dirais plutôt les seconds tours dans ce cas, ils ont plutôt l'habitude d'élections en un tour !

Pour revenir à la situation estonienne, le mandat du président Toomas Hendrik Ilves (SDE - Social-démocrate), et non libéral comme cela est indiqué par de (trop) nombreux médias français, se termine le 9 octobre. Si aucun nouveau président n'est élu avant ce jour, qui assura l'intérim ? Le président sortant lui-même car la constitution n'indique aucun point sur ce type d'évènement ou le président du Riigikogu, fonction occupée par Eiki Nestor (SDE), ancien candidat à la présidence ?


Article 82.

Le mandat de Président de la République prend fin :
1) par sa démission ;
2) par l'entrée en vigueur d'une condamnation judiciaire ;
3) par son décès ;
4) par l'entrée en fonction d'un nouveau Président de la République.


Article 83.

Si le Président de la République, selon une résolution du Riigikogu, est dans l'incapacité permanente d'exercer ses fonctions, ou s'il ne peut les exercer temporairement dans les cas fixés par la loi, ou si son mandat a pris fin avant terme, l'exercice de ses obligations est temporairement confié au président du Riigikogu.
Pendant la période où le président du Riigikogu exerce les fonctions du Président de la République, son mandat de président du Riigikogu est suspendu.

Le président du Riigikogu en exerçant les fonctions de Président de la République, n'a pas le droit de décider d'élections extraordinaires au Riigikogu ni de refuser de promulguer les lois sans l'accord de la Cour d'État.

Si le Président de la République est dans l'incapacité de remplir ses fonctions plus de trois mois consécutifs ou si son mandat a pris fin avant terme, le Riigikogu élit dans un délai de quatorze jours un nouveau Président de la République, conformément à l'article 79 de la Constitution.
anjou49
 
Messages: 996
Inscription: Ven 2 Sep 2011 14:07

Re: La vie politique en Estonie.

Messagede ploumploum » Sam 24 Sep 2016 18:27

anjou49 a écrit:
ploumploum a écrit:
En Autriche, avec le suffrage universel direct, c'est aussi sans fin ;-p...Blague à part, il y a effectivement une possibilité de processus infini (comme en Italie par exemple)


Je dirais plutôt les seconds tours dans ce cas, ils ont plutôt l'habitude d'élections en un tour !

Pour revenir à la situation estonienne, le mandat du président Toomas Hendrik Ilves (SDE - Social-démocrate), et non libéral comme cela est indiqué par de (trop) nombreux médias français, se termine le 9 octobre. Si aucun nouveau président n'est élu avant ce jour, qui assura l'intérim ? Le président sortant lui-même car la constitution n'indique aucun point sur ce type d'évènement ou le président du Riigikogu, fonction occupée par Eiki Nestor (SDE), ancien candidat à la présidence ?


Article 82.

Le mandat de Président de la République prend fin :
1) par sa démission ;
2) par l'entrée en vigueur d'une condamnation judiciaire ;
3) par son décès ;
4) par l'entrée en fonction d'un nouveau Président de la République.


Je me suis posé la même question (a-t-on un cas similaire à celui de l'Autriche ?)
Après quelques recherches et vu l'alinéa 4 de l'article 82, j'aurais tendance à dire que le président sortant reste en place. (comme en France ou au Portugal) Le président du Parlement ne le remplace qu'en cas de décès, démission, condamnation ou autre incapacité (article 83)

Et dans la loi électorale relative à l'élection présidentielle, on n'a pas d'éléments supplémentaires.
https://www.riigiteataja.ee/en/eli/ee/R ... /consolide
Il est seulement indiqué que dans le cadre d'une élection extraordinaire (ce qui va être le cas ici : paragraphe 3/ chapitre 1), le nouveau Président de la République sera investi lors de la 1ère séance du Parlement suivant l'élection. (chap 6)


https://www.riigiteataja.ee/en/eli/ee/R ... /consolide
ploumploum
 
Messages: 15634
Inscription: Ven 11 Mar 2011 18:24
Localisation: Séquano-Dionysien

Re: La vie politique en Estonie.

Messagede ploumploum » Jeu 29 Sep 2016 21:40

Le nouveau scrutin doit avoir lieu le 3 octobre et il semble qu'une issue à cette "crise constitutionnelle" ait été trouvée.

En début de semaine et afin de trouver une candidature qui fasse consensus, le conseil des anciens parlementaires s'est réuni. Après délibération, la candidature de Kersti Kaljulaid, 47 ans et actuelle auditrice à la Cour des Comptes de l'UE, a été proposée.
http://news.err.ee/v/news/e8c8117a-5ef7 ... -president

Proposition accueillie plutôt favorablement par les partis.
Ont annoncé voter en faveur de Kersti Kaljulaid :
- le parti de la Réforme (ER) du Premier Ministre Taavi Rõivas (30 élus)
- les sociaux-démocrates (15 élus)
- 20 des 27 élus du Parti du Centre, principale formation de l'opposition.
- les élus de l'Union de la patrie et Res Publica (IRL/ 14 élus)

- le Parti Libre d'Estonie (EVA/ 8 élus) est aussi favorable à sa candidature. Mais pas de chiffrage précis concernant les soutiens.
Le Parti populaire conservateur d'Estonie (EKRE/ 7 élus) ne donne aucune consigne de vote.


Donc sauf énorme surprise, Kersti Kaljulaid devrait être élue (avec au moins 80 voix), et ainsi devenir la 1ère femme Présidente de la République d'Estonie.

http://news.err.ee/v/news/c879aaba-b611 ... d-election
ploumploum
 
Messages: 15634
Inscription: Ven 11 Mar 2011 18:24
Localisation: Séquano-Dionysien

Re: La vie politique en Estonie.

Messagede ploumploum » Sam 1 Oct 2016 20:50

ploumploum a écrit:Le nouveau scrutin doit avoir lieu le 3 octobre et il semble qu'une issue à cette "crise constitutionnelle" ait été trouvée.

En début de semaine et afin de trouver une candidature qui fasse consensus, le conseil des anciens parlementaires s'est réuni. Après délibération, la candidature de Kersti Kaljulaid, 47 ans et actuelle auditrice à la Cour des Comptes de l'UE, a été proposée.
http://news.err.ee/v/news/e8c8117a-5ef7 ... -president

Proposition accueillie plutôt favorablement par les partis.
Ont annoncé voter en faveur de Kersti Kaljulaid :
- le parti de la Réforme (ER) du Premier Ministre Taavi Rõivas (30 élus)
- les sociaux-démocrates (15 élus)
- 20 des 27 élus du Parti du Centre, principale formation de l'opposition.
- les élus de l'Union de la patrie et Res Publica (IRL/ 14 élus)

- le Parti Libre d'Estonie (EVA/ 8 élus) est aussi favorable à sa candidature. Mais pas de chiffrage précis concernant les soutiens.
Le Parti populaire conservateur d'Estonie (EKRE/ 7 élus) ne donne aucune consigne de vote.


Donc sauf énorme surprise, Kersti Kaljulaid devrait être élue (avec au moins 80 voix), et ainsi devenir la 1ère femme Présidente de la République d'Estonie.

http://news.err.ee/v/news/c879aaba-b611 ... d-election


La proposition de candidature de Kersti Kaljulaid a été signée par 90 députés (le Parlement compte 101 membres).
Les 11 non-signataires sont 4 élus du Parti du centre (EK) et les 7 membres d'EKRE.

http://news.err.ee/v/news/9ab68934-ab6e ... candidates
ploumploum
 
Messages: 15634
Inscription: Ven 11 Mar 2011 18:24
Localisation: Séquano-Dionysien

Re: La vie politique en Estonie.

Messagede ploumploum » Lun 3 Oct 2016 15:49

C'est fait : Kersti Kaljulaid est élue présidente de la République (4ème depuis 1992)

Résultats du 6ème tour :

Inscrits : 101
Votants : 98
Majorité requise : 68


Kersti Kaljulaid : 81 voix
Blancs : 17

http://news.err.ee/v/news/c8caa0fd-0e51 ... of-estonia
ploumploum
 
Messages: 15634
Inscription: Ven 11 Mar 2011 18:24
Localisation: Séquano-Dionysien

Re: La vie politique en Estonie.

Messagede ploumploum » Lun 7 Nov 2016 21:40

Chute du Gouvernement Roivas II après les retraits des sociaux démocrates (SDE) et de l'Union de la patrie et Res Publica (IRL)
Des désaccords avec le Premier Ministre notamment sur la procédure de nomination des membres au sein des Conseils d'Administration des entreprises publiques, seraient à l'origine de cette décision.

http://news.err.ee/v/news/986fcef7-c61b ... -in-crisis

http://news.err.ee/v/news/952dcb2e-bb26 ... -coalition

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2016/ ... lition.php

SDE (15 sièges) et IRL (14 sièges) ont commencé à négocier une nouvelle coalition avec le Parti du Centre (27 sièges/ ALDE) qui a changé de président il y a quelques jours (Jüri Ratas, 38 ans, ancien maire de Tallinn et actuellement vice-président du Parlement, a remplacé Edgar Savisaar, le leader historique)
http://www.tdg.ch/monde/gouvernement-es ... y/14510291
ploumploum
 
Messages: 15634
Inscription: Ven 11 Mar 2011 18:24
Localisation: Séquano-Dionysien

Re: La vie politique en Estonie.

Messagede ploumploum » Mar 8 Nov 2016 11:24

ploumploum a écrit:Chute du Gouvernement Roivas II après les retraits des sociaux démocrates (SDE) et de l'Union de la patrie et Res Publica (IRL)
Des désaccords avec le Premier Ministre notamment sur la procédure de nomination des membres au sein des Conseils d'Administration des entreprises publiques, seraient à l'origine de cette décision.

http://news.err.ee/v/news/986fcef7-c61b ... -in-crisis

http://news.err.ee/v/news/952dcb2e-bb26 ... -coalition


Je suis allé un peu trop vite car si SDE et IRL se sont bien retirés, le Gvt Roivas II est encore là puisque n'ayant pas encore démissionné ou été démissionné.
A priori les choses devraient s'accélérer demain puisque l'opposition (Parti du Centre (ERE) / Parti Libre d'Estonie (EVA)/ Parti populaire conservateur d'Estonie (EKRE) a déposé une motion de censure.

http://news.err.ee/v/news/34d599eb-797f ... nst-roivas
ploumploum
 
Messages: 15634
Inscription: Ven 11 Mar 2011 18:24
Localisation: Séquano-Dionysien

Re: La vie politique en Estonie.

Messagede ploumploum » Mer 9 Nov 2016 15:39

Là c'est officiel : le Gvt Roivas II tombe après l'adoption de la motion de censure : 63 pour / 28 contre.

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2016/ ... nistre.php
ploumploum
 
Messages: 15634
Inscription: Ven 11 Mar 2011 18:24
Localisation: Séquano-Dionysien

Re: La vie politique en Estonie.

Messagede anjou49 » Mer 9 Nov 2016 18:55

Normalement la possible coalition réunissant les centristes de KESK, les sociaux-démocrates du SDE et les conservateurs du IRL devrait être dirigé par le nouveau et jeune chef des centristes, Jüri Ratas, 38 ans (soit un an de plus que le Premier ministre sortant et sorti, Taavi Roivas.

Le 05 novembre dernier, il est devenu chef des centristes en déboulonnant leur chef historique, Edgar Savisaar. Il fut maire de la capitale estonienne, Tallinn, de 2005 à 2007 avant que son mentor lui prenne sa place. En 2011, lors du XIIIe congrès du parti, il avait déjà tenté de prendre la place de Savisaar mais il avait largement échoué. En 2016, lors du XVIe Congrès, il a obtenu sa revanche. Lorsqu'il était Maire de la capitale, il a mis en place un programme écologiste et de développement durable. Il a aussi mis en place une initiative européenne pour l'environnement et l'urbanisme qui a débouché par la création du prix de la capitale verte de l'Europe depuis 2006.

Au passage, pour ploumploum, je vous donne la réaction du ministre de l'Intérieur, Hanno Pevkur (Parti de la Réforme) sur la crise gouvernement et la formation d'une nouvelle coalition: "l'Estonie se dirigeait vers une coalition de gauche" et que cela "était dangereux".
Dernière édition par ploumploum le Mer 9 Nov 2016 22:34, édité 1 fois.
Raison: Correction
anjou49
 
Messages: 996
Inscription: Ven 2 Sep 2011 14:07

PrécédenteSuivante

Retourner vers Politique en Europe

Vidéos

Découvrez notre sélection de vidéos en lien avec l'actualité.

Voir toutes les vidéos

Guide de l'élu délégué à l'action sociale et à la solidarité

Jérôme Dupuis

Dédié à l'élu novice tout autant qu'à l'élu confirmé, ce guide permet d'appréhender les enjeux contemporains de la délégation d'action sociale locale. Replacées dans leur environnement historique et sociétal, les politiques publiques relatives à l'insertion...

Découvrir l'ouvrage

Guide de l'élu délégué au tourisme

Jean-Luc Boulin

Le tourisme représente un atout de plus en plus fort pour les collectivités locales : générateur d'emplois, facteur d'attractivité territoriale, créateur de lien social, il s'inscrit de façon transversale dans les politiques publiques. Comment, lorsqu'on est élu délégué...

Découvrir l'ouvrage

Découvrez tous les ouvrages de

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 5 invités