Politiquemania

La base de données de la vie politique française

La vie politique aux Pays-Bas

Forum dédié à la vie politique sur le "vieux continent". Réagissez sur les institutions européennes, les élections ou les décisions politiques de nos voisins européens.

Re: La vie politique aux Pays-Bas

Messagede ploumploum » Mer 14 Fév 2018 11:50

Moins de 4 mois après son installation, le Gouvernement Rutte III s'est retrouvé sous le feu des critiques à cause de son ministre des Affaires Etrangères, Halbe Zijlstra (VVD-libéraux). ce dernier a reconnu avoir menti sur sa présence à une réunion où le Président russe aurait détaillé un projet de Grande Russie.

Interrogé par le quotidien De Volkskrant, Halbe Zijlstra avait dû concéder qu’il avait menti : il n’a jamais assisté, ainsi qu’il le prétendait pourtant, à une réunion au cours de laquelle le président russe, Vladimir Poutine, aurait détaillé son projet de retour à une grande Russie qui inclurait les Etats baltes, l’Ukraine, le Kazakhstan et la Biélorussie.

La scène s’était, selon les propos tenus en 2016 par le ministre devant le congrès du parti au pouvoir, le Parti pour la liberté et la démocratie (VVD), déroulée dans une datcha de M. Poutine. C’était en 2006 et M. Zijlstra, alors collaborateur occasionnel de la société Shell pour les technologies de l’information et sans autre fonction politique que celle de conseiller municipal à Utrecht, avait, disait-il, pu suivre les conversations à l’arrière de la salle de réunion. Il s’en est tenu à cette version, notamment pour répondre aux critiques de la presse sur son manque d’expérience dans la diplomatie quand il a été nommé, en 2017, dans le troisième gouvernement de Mark Rutte, son collègue de parti.


Face à la polémique, le ministre a finalement préféré démissionner hier et dans la foulée, le PVV de G.Wilders a déposé une motion de censure contre le Premier Ministre. Motion qui a été rejetée par 101 voix contre/43 pour.

http://www.lemonde.fr/europe/article/20 ... _3214.html

https://elpais.com/internacional/2018/0 ... 06338.html
ploumploum
 
Messages: 15634
Inscription: Ven 11 Mar 2011 18:24
Localisation: Séquano-Dionysien

Re: La vie politique aux Pays-Bas

Messagede ploumploum » Sam 7 Avr 2018 18:01

Tiens une réforme "rigolote" passée quasiment inaperçue dans notre bonne presse (trop occupée à écrire sur la Russie et "les privilégiés de la SNCF") et qui illustre encore l’incompatibilité entre UE et respect de la Démocratie et des Souverainetés Nationales :

la Chambre des députés a adopté fin février par 76 voix /69 contre un projet de loi visant à supprimer...les référendums d'initiative populaire qui sont autorisés depuis seulement 2015. Ce projet, apparemment prévu dans l'accord de coalition d'octobre 2017, intervient après le référendum sur l'Ukraine en 2016 (le Non à l'accord UE-Ukraine l'avait emporté, mais le Gvt Rutte II avait finalement piétiné le résultat) et celui du 21 mars sur la Loi sur les Services de Renseignement (qui prévoit de leur accorder plus de pouvoirs au nom de la lutte contre le terrorisme) : le NON (soutenu par D66, partenaire de la coalition gouvernementale, GroenLinks, les Socialistes (SP), le PvdD (Animaux), Denk (pro-turc) et le Forum pour la Démocratie) l'a emporté de peu.


https://www.ouest-france.fr/europe/pays ... um-5592281
https://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%A9f% ... note-NOS-4
http://www.lemonde.fr/europe/article/20 ... _3214.html
ploumploum
 
Messages: 15634
Inscription: Ven 11 Mar 2011 18:24
Localisation: Séquano-Dionysien

Re: La vie politique aux Pays-Bas

Messagede Ramdams » Mar 10 Avr 2018 10:17

Cette abolition a été soutenue par les partis de la coalition : les démocrates du Parti populaire libéral et démocrate ; les démocrates de Démocrates 66 ; les démocrates de l'Appel Chrétien-Démocrate et ceux de l'Union Chrétienne. (Tweede Kamer).

On notera également la forte progression dans les sondages du Forum voor Democratie, au détriment de son principal concurrent, le PVV. Bien sûr, 2021 est encore une lointaine échéance mais la déjà fragile coalition a de possibles chances ne peut arriver jusque là, aboutissant à des élections anticipées. Les partis de la coalition sont quant à eux, tous en baisse.
Ramdams
 
Messages: 1460
Inscription: Dim 24 Mar 2013 11:55

Re: La vie politique aux Pays-Bas

Messagede Eco92 » Ven 22 Mar 2019 08:41

Il y a deux jours (20 mars) les Pays Bas ont voté pour les 12 Conseils provinciaux, des sortes d'élections provinciales dont découlent ensuite le Sénat. Les élections (provinciales puis au Sénat) ont lieu à la proportionnelle.

L'élection avait lieu quelques jours après un attentat "potentiellement terroriste" dans le pays, donnant un climat particulier au vote.

Pour les résultats détaillés : https://en.wikipedia.org/wiki/2019_Dutch_provincial_elections
https://twitter.com/PopulismUpdates/status/1108765146820673537

On note deux grands vainqueurs :
- D'abord le nouveau parti de droite conservatrice Forum pour la démocratie (FvD), créé en 2016, climatosceptique, aznti-immigration et pro-Nexit (sorti des Pays-Bas de l'UE), qui passe de 0 élus provinciaux à 86, arrivant en tête de l'élection (avec 14,5%, notons tout de même un électorat très fractionné mais c'est un score de tête normal, en 2015 le VVD était en tête avec 15,8). Pour mémoire aux législatives de 2017 il obtenait 1,8 %, soit la 13ème place et deux sièges de députés.
C'est donc un pari plus que réussi pour son leader Thierry Baudet qui tentait d'affirmer le FvD en droite "respectable" face au PVV de Geert Wilders. Selon les projection le parti serait deuxième au Sénat (alors que premier en sièges mais peut-être via des accords entre d'autres partis, notamment locaux, ou alors simplement la projection n'était pas encore fine), en tous les cas ils deviennent la force pivot majeure dans la chambre haute ;
- Les Verts néerlandais confirment leur poussée, passant de 30 à 60 sièges au provincial et à une représentations dans tous les conseils. Ils passent de 4 à 8 sièges au Sénat. Leurs score a exactement doublé.

Le parti du premier ministre arrive deuxième, avec 13,9%, ce qui n'est pas une chute honteuse, mais à l'exception de l'Union chrétienne (plus petit partenaire de la coalition) tout ses alliés gouvernementaux baissent.
Parmi les grands perdant il y a aussi le Parti pour la liberté (PVV) de Wilders, selon les experts prêt de 30% de ses électeurs se seraient détournés de lui pour aller vers le Forum pour la démocratie, il reste un parti important mais tombe sous les 7% à la 7ème place, derrière les trois partis majeurs de la coalition gouvernementale.
On peut aussi noter une très forte chute des socialistes, dont le score est quasiment divisé par deux et qui arrivent derrière le PVV (ils étaient à égalité en 2015, notons qu'il existe un parti travailliste).

Sinon quelques petits partis augmentent aussi, souvent liés à des combats spécifiques : l'Union chrétienne (+1 siège), le Parti des animaux (+2), Denk (+2) nouveau parti consacré à la défense des étrangers et immigrants notamment turcs, et 50+ - dédiés à la défense des + de 50 ans - qui gagne 3 sièges.

Les sénateurs seront élus en mai. Le 20 mars ont aussi eu lieu une élection aux Pays-Bas caribéens et dans les Office des eaux des Pays-Bas (regroupés par régions et en gestion publique directe via élections aux suffrages universels) mais là je n'ai aucune infos à détailler.

Ci dessous les scores, en italiques les membres du cabinet Rutte III (37,5 %). On promettait un destin européen à Rutte certains disent que ces résultats pourraient le fragiliser.

SCORES DE 2019 - Nombre de sièges (score 2015 / Différence en sièges) :
Forum pour la démocratie (FvD) : 14,5 % - 86 sièges (Nouveau /+86)
Parti populaire libéral et démocrate (VVD) : 13,9 % - 80 sièges (15,8 % / - 9)
Appel chrétien-démocrate (CDA) : 11,1 % - 74 sièges (14,6 % / -15)
Gauche verte (GroenLinks) : 10,6 % - 60 sièges (5,3 % /+30)
Parti travailliste (PvdA) : 8,4 % - 53 sièges (10 % / -10)
Démocrates 66 (D66) : 7,7 % - 40 sièges (12,4 % / -27)
Parti pour la liberté (PVV) : 6,9 % - 41 sièges (11,6 % / -25)
Parti socialiste (SP) : 5,9 % - 35 sièges (11,6 % / -35)
Union chrétienne (CU) : 4,8 % - 30 sièges (4 % / +1)
Parti pour les animaux (PvdD) : 4,3 % - 20 sièges (3,4 % / +2)
50 Plus (50+) : 3,6 % - 17 sièges (3,4 % / +3)
Parti politique réformé (SGP) : 2,5 % - 18 sièges (2,8 % / -4)
Denk : 1,6 % - 2 sièges (Nouveau / +2)
Partis provinciaux : 15 sièges (=)

Il semble qu'une alliance CU-SGP existe dans une province, elle passe de 2 à 1 sièges donc in fine la CU n'a peut être pas +1, mais sur son score en solo si.

https://www.courrierinternational.com/revue-de-presse/elections-un-parti-pro-nexit-devient-la-premiere-force-politique-aux-pays-bas
https://www.france24.com/fr/20190321-pays-bas-populiste-thierry-baudet-elections-senat-attaque-utrecht-fvd-mark-rutte
http://www.lefigaro.fr/vox/culture/2019/03/21/31006-20190321ARTFIG00191-pays-bas-un-anti-macron-vainqueur-des-elections-provinciales-deux-jours-apres-la-tuerie-d-utrecht.php
Eco92
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 7007
Inscription: Dim 12 Juin 2011 18:43
Localisation: Mayenne

Re: La vie politique aux Pays-Bas

Messagede lindet » Ven 22 Mar 2019 14:08

On peut dire aussi que la gauche, jadis dominante, s'efface : les travaillistes ou sociaux-démocrates, l'ancien grand parti de la gauche gouvernementale, recule encore. La gauche radicale : les "socialistes" équivalents de nos insoumis et autres avec les anciens communistes baissent aussi. Au total - 7,3. De vieilles espérances se marginalisent. Au profit des écologistes de la Gauche verte et des animalistes qui à eux deux progressent de 6,2. Pourquoi pas et cela se retrouve ailleurs. Mais le compte n'y est pas tout à fait : côté "progressistes" au sens large, un recul d'un point car une part est aussi récupérée par les nouvelles ou anciennes extrême-droite. Donc au final le conservatisme social, politique et culturel progresse bien.
lindet
 
Messages: 561
Inscription: Lun 29 Aoû 2011 21:16

Re: La vie politique aux Pays-Bas

Messagede Ramdams » Ven 22 Mar 2019 20:22

D'après les dernières projections, le Forum pour la Démocratie deviendrait, avec 13 sièges, le premier groupe parlementaire au Sénat, alors même qu'il partait de zéro et qu'il n'existait pas en 2016.

Image
Ramdams
 
Messages: 1460
Inscription: Dim 24 Mar 2013 11:55

Re: La vie politique aux Pays-Bas

Messagede Nico » Mar 28 Mai 2019 21:33

Les élections sénatoriales se sont tenues hier dans le pays, conséquence directe des élections provinciales, avec le système stemwaarde pour garantir l'équité démographique, à savoir qu'un élu provincial, selon la province dans laquelle il est élu, est doté de 1 voix = 668 voix (Hollande-Méridionale) ou 1 voix = 98 voix (Zélande), voire 1 voix = 4 voix (Saba) ; ce qui explique que les deux premiers ont un nombre de voix différentes, mais un même nombre d'élus :

Résultats [Comparé au nombre de sièges obtenus en mars] {Voix système stemwaarde}

Forum pour la démocratie (FvD) : 87 voix [+1] {27 473 voix} (15,89%) - 12 sièges (+12)
Parti populaire libéral et démocrate (VVD) : 78 voix [-2] {26 157 voix} (15,13%) - 12 sièges (-1)
Appel chrétien-démocrate (CDA) : 71 voix [-3] {19 726 voix} (11,41%) - 9 sièges (-3)
Gauche verte (GroenLinks) : 61 voix [+1] {19 311 voix} (11,17%) - 8 sièges (+4)
Démocrates 66 (D66) : 44 voix [+4] {15 049 voix} (8,71%) - 7 sièges (-3)
Parti travailliste (PvdA) : 53 voix [=] {14 855 voix} (8,59%) - 6 sièges (-2)
Parti pour la liberté (PVV) : 38 voix [-3] {11 298 voix} (6,54%) - 5 sièges (-4)
Parti socialiste (SP) : 35 voix [=] {10 179 voix} (5,89%) - 4 sièges (-5)
Union chrétienne (CU) : 33 voix [+3] {8 707 voix} (5,04%) - 4 sièges (+1)
Parti pour les animaux (PvdD) : 20 voix [=] {6 550 voix} (3,79%) - 3 sièges (+1)
50 Plus (50+) : 18 voix [+1] {5 251 voix} (3,04%) - 2 sièges (=)
Parti politique réformé (SGP) : 15 voix [-3] {4 493 voix} (2,60%) - 2 sièges (=)
Groupe indépendant du Sénat (OSF - Provinciaux) : 13 voix [-2] {2 265 voix} (1,31%) - 1 siège (=)
Denk : 4 voix [+13] {1 563 voix} (0,90%) - 0 siège (=)
Nico
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 3939
Inscription: Dim 3 Oct 2010 16:34
Localisation: Corrèze

Re: La vie politique aux Pays-Bas

Messagede Ramdams » Ven 15 Jan 2021 17:52

Le Premier ministre Mark Rutte a présenté la démission de son gouvernement au Roi aujourd'hui, une décision qui intervient à deux mois des élections parlementaires prévues en mars.

Le gouvernement est empêtré dans le scandale dit des "allocations familiales" : en 2013, il est apparu qu'une bande bulgare avait détourné des millions d’euros d’allocations sociales. Suite à cette affaire, le fisc a lancé une chasse aux sorcières contre des milliers de familles. Près de 26 000 parents ont été accusés à tort d’avoir triché sur le montant de leur garde d’enfant et se sont vu réclamer des dizaines de milliers d'euros, avec des conséquences sociales très lourdes.

L'affaire a été révélée par les médias en 2018 et a donné lieu à un rapport parlementaire en décembre 2020, qui accable le fisc, le gouvernement et le Parlement. Rappelons que Mark Rutte est Premier ministre depuis plus de dix ans maintenant, mais il compte rester au gouvernement pour continuer à gérer les affaires courantes, comme d'autres ministres. Seul Eric Wiebes, secrétaire d'Etat aux finances au moment de la chasse aux sorcières, et actuel ministre des Affaires économiques et du Climat démissionne pour de bon.

Cette affaire intervient donc à un très mauvais moment pour les partis du gouvernement (VVD-D66-CDA-CU), mais aussi pour le Parti travailliste (PvdA) qui faisait partie du gouvernement avec le VVD uniquement entre 2012 et 2017. Il s'était alors effondré en 2017, en recul de 19 points (!) par rapport à 2012.

Pour autant, le VVD n'est pas encore impacté par cette affaire : il en sortirait même renforcé par rapport à 2017 d'après les sondages.

Courrier International
Ramdams
 
Messages: 1460
Inscription: Dim 24 Mar 2013 11:55

Précédente

Retourner vers Politique en Europe

Vidéos

Découvrez notre sélection de vidéos en lien avec l'actualité.

Voir toutes les vidéos

Les compétences du conseil municipal, du maire et des adjoints

Joël Clérembaux

Les communes ont des compétences multiples, dont certaines seulement sont clairement identifiées par le Code général des collectivités territoriales ; les lois de décentralisation et la...

Découvrir l'ouvrage

Découvrir l'ouvrage

Découvrez tous les ouvrages de

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 3 invités