Politiquemania

La base de données de la vie politique française

Élections générales anticipées de 2019 en Espagne

Forum dédié à la vie politique sur le "vieux continent". Réagissez sur les institutions européennes, les élections ou les décisions politiques de nos voisins européens.

Élections générales anticipées de 2019 en Espagne

Messagede ploumploum » Ven 15 Fév 2019 10:42

Moins de 3 ans après le dernier scrutin général, les électeurs espagnols sont appelés le 28 avril à renouveler les Cortes Generales après la dissolution de la XIIème législature. Ce sont les 3èmes élections générales en 3 ans et demi.
politique-europe-f25/vie-politique-espagnole-t1898-1010.html#p131740

Rappelons que le pays vit depuis quelques années une séquence politique compliquée marquée par la crise économique, l'émergence de nouvelles formations (Podemos à gauche, Ciudadanos et Vox à droite) ou encore la crise catalane. A tel point qu'en 2 ans à peine (2016-2018), la pays a connu deux évènements inédits sur le plan institutionnel :
- un scrutin général anticipé en juin 2016 suite à l'échec de la formation d'un Gouvernement après les élections de décembre 2015. Un nouveau retour aux urnes a failli avoir lieu puisqu'il avait fallu un putsch interne au PSOE (pour virer Sanchez qui disait non à Rajoy) et une abstention des socialistes (plus ou moins respectée par les députés) pour que M.Rajoy soit réinvesti Président à quelques jours de la fin du délai en octobre de la même année.
- l'adoption d'une motion de censure en juin 2018 contre Mariano Rajoy, alors Président du Gouvernement depuis décembre 2011 et Président du PP
Il a été remplacé par le socialiste Pedro Sanchez, soutenu lors du vote par Unidos Podemos, ERC, PdeCAT, PNV, Bildu et Nueva Canarias

La crise catalane avec la surenchère permanente des "indépendantistes" a précipité la fin de législature puisque les élus ERC et PdecAT ont voté aux côtés de la droite PP-C's contre le Budget 2019, infligeant ainsi une sévère défaite au Président du Gouvernement.


Résultats de juin 2016

Congrès des députés (Congreso de los Diputados/350 sièges attribués selon la méthode des plus fortes moyennes dans 52 circonscriptions : les 50 provinces du pays + les villes autonomes de Ceuta et Melilla)

Inscrits : 36,520 millions
Votants : 24,279 millions / 66,48 %
Valides : 24,054 millions

Parti Populaire-PP (Partido Popular, droite PPE) : 7,941 millions de voix / 33,01 % / 137 sièges dont :
-- 134 pour le PP
-- 2 pour l'UPN-Union du Peuple NAvarrais (Unión del Pueblo Navarro, droite régionaliste de Navarre)
--1 pour le FAC (Foro Asturias-Foro de Ciudadanos)

Parti Socialiste Ouvrier Espagnol-PSOE (Partido Socialista Obrero Español, centre-gauche S&D) : 5,443 millions / 22,63 % / 85 sièges dont :
--84 PSOE
--1 Nueva Canarias (régionaliste canarien)

Unidos Podemos-UP (gauche GUE) : 5,088 millions / 21,15 % / 71 sièges dont :
-- 45 pour Podemos-Izquierda-Unida-Equo
-- 12 poour En Comu Podem (Catalogne)
-- 9 pour A la Valenciana-Podemos-Compromis (C.Valencienne)
-- 5 pour en Marea (Galice)

Ciudadanos (Citoyens, droite ADLE) : 3,142 millions / 13,06 % / 40 sièges

Gauche républicaine catalane-ERC ( "indépendantistes" catalans) : 2,66 % / 9 sièges
Convergence Démocratique de Catalogne-CDC ("indépendantistes" catalans de droite ) : 2,01 % / 8 sièges
Parti Nationaliste Basque-PNV (Partido Nacionalista Vasco, régionaliste basque) : 5 sièges
Bildu (régionalistes basques de gauche) : 2 sièges
Coalition Canarienne (Coalición Canaria, régionalistes des Canaries, centre-droit ) : 1 siège



Sénat (Senado)
208 des 266 sièges sont élus directement au scrutin majoritaire plurinominal à raison de :

4 sénateurs pour chacune des provinces continentales d'Espagne ;
3 sénateurs pour chacune des îles de Grande Canarie, Majorque et Tenerife ;
1 sénateur pour chacune des îles (ou groupes d'îles) d'Ibiza-Formentera, Minorque, Fuerteventura, La Gomera, El Hierro, Lanzarote et La Palma ;
2 sénateurs pour chacune des villes autonomes de Ceuta et Melilla.


PP : 130 sièges
PSOE : 43
Unidos Podemos : 16
ERC : 10
PNV : 5
CDC : 2
Autres : 2

Rappelons que le contrôle du Sénat est important puisque c'est lui qui valide ou non l'usage de l'article 155 de la Constitution qui permet la suspension des Statuts d’autonomie des régions.


Dans les derniers sondages, c'est très serré pour la 1ère place puisque le PSOE est crédité de 22 à 25 % contre 18 à 24 % pour le PP désormais dirigé par Pablo Casado.
Ciudadanos est crédité de 17 à 21 %
Unidos Podemos, est en nette baisse : 11,5 à 16,5 %
Vox (droite radicale, extrême-droite), qui a fait une percée au scrutin régional andalou de début décembre 2018, est crédité de 9 à 12 %
En sièges, le tripartisme PP-C's-Vox pourrait être majoritaire au Congrès (respectivement autour de 80-100 sièges/60-70 / 17 à 30)
ploumploum
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 15164
Inscription: Ven 11 Mar 2011 18:24
Localisation: Séquano-Dionysien

Re: Élections générales anticipées de 2019 en Espagne

Messagede Estagel66 » Sam 16 Fév 2019 20:27

https://www.lavanguardia.com/politica/2 ... m=20190216

Un premier sondage
PP + C's + Vox = 173 sièges. La Droite + l'extrême droite n'ont pas la majorité absolue.
La Gauche aurait 152 sièges et les nationalistes basques et catalans 25 sièges.
Le grand gagnant serait le PSOE qui gagnerait 34 sièges et deviendrait le 1er parti espagnol.
La seule équation majoritaire serait une alliance : PSOE + C's = 179 sièges sur 350.

Des élections qui s'annoncent très indécises.
Estagel66
 
Messages: 504
Inscription: Sam 28 Déc 2013 23:42

Re: Élections générales anticipées de 2019 en Espagne

Messagede Eco92 » Sam 16 Fév 2019 21:20

Face à une alliance PSOE+C'S les indépendantistes auraient tout gagné : d'un pouvoir prêt à quelques concessions ils seraient assurément dans un pouvoir hostile à nouveau. Certes cela permet de réunir leurs rangs, mais la lassitude peut poindre surtout quand on a refusé une main tendue.

En tous cas Sanchez, lui, n'est à priori pas du tout sanctionné de sa stratégie. Il faut dire qu'il est impressionnant comme tacticien, il y a deux ans on le donnait mort, là il est en passe de tuer ceux qui tentaient le sorpaso et de remettre le PSOE au pouvoir.

Mais bon, ça risque d'être indécis jusqu'aux élections j'imagine. Enfin c'est toujours le cas, mais je veux dire par là encore plus que d'ordinaire.
Eco92
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 5462
Inscription: Dim 12 Juin 2011 18:43
Localisation: Mayenne

Re: Élections générales anticipées de 2019 en Espagne

Messagede ploumploum » Sam 16 Fév 2019 22:17

Eco92 a écrit:Face à une alliance PSOE+C'S les indépendantistes auraient tout gagné : d'un pouvoir prêt à quelques concessions ils seraient assurément dans un pouvoir hostile à nouveau. Certes cela permet de réunir leurs rangs, mais la lassitude peut poindre surtout quand on a refusé une main tendue.

En tous cas Sanchez, lui, n'est à priori pas du tout sanctionné de sa stratégie. Il faut dire qu'il est impressionnant comme tacticien, il y a deux ans on le donnait mort, là il est en passe de tuer ceux qui tentaient le sorpaso et de remettre le PSOE au pouvoir.

Mais bon, ça risque d'être indécis jusqu'aux élections j'imagine. Enfin c'est toujours le cas, mais je veux dire par là encore plus que d'ordinaire.


Notons que A.Rivera, le Président de C's, a écarté hier toute coalition avec Pedro Sanchez ("echar a Sanchez" mais pas avec le PSOE.... après, il y a ce qu'il dit et ce qu'il fait...(cf : les relations avec le PP de Rajoy)
https://www.lavanguardia.com/politica/2 ... nchez.html
Quant à P.Sanchez, il faut effectivement lui reconnaitre qu'il a su prendre l'initiative de la Censure au bon moment et qu'il a tenté des choses quitte à perdre des votes au Congrès

Estagel66 a écrit:https://www.lavanguardia.com/politica/20190216/46500310057/resultado-elecciones-sondeo-electoral.html?utm_source=webpush&utm_medium=notification&utm_campaign=ultima_hora,politica&utm_content=el_psoe_amplia_su_ventaja_pero_pp%2C_ciudadanos_y_vox_rozan_la_mayoria%2C_segun_el_sondeo_de_gad3_para%27_la_vanguardia%27&utm_term=20190216

Un premier sondage
PP + C's + Vox = 173 sièges. La Droite + l'extrême droite n'ont pas la majorité absolue.
La Gauche aurait 152 sièges et les nationalistes basques et catalans 25 sièges.
Le grand gagnant serait le PSOE qui gagnerait 34 sièges et deviendrait le 1er parti espagnol.
La seule équation majoritaire serait une alliance : PSOE + C's = 179 sièges sur 350.

Des élections qui s'annoncent très indécises.



Autre sondage publié ce jour et qui donne des résultats assez différents au sein de la droite.

GESOP/El Periodico (13-15 février)

PSOE : 27,4 % (+4,8 pts par rapport à 2016)
PP : 19,9 % (-13,1 pts)
C's : 14,5 % (+1,4 pt)
UP : 13,6 % (-7,6 pts)
Vox : 13,0 % (+12,8 pts)

En sièges au Congrès :
PSOE : 115 à 117
PP : 75-77
C's : 44-47
Vox : 43-46
UP : 36-39
ERC : 16-17
PdeCAT : 2-3
Autres (Bildu, PNC, CC) : 8-10

On notera qu'ici, VOX talonnerait en voix et devancerait en sièges la coalition Unidos Podemos (notamment en raison de bons scores dans les circos rurales). Il ferait même jeu égal avec Ciudadanos (sur les sièges). Le PP perdrait une soixantaine de sièges par rapport à 2016 (-44 à -45 % des sièges). Effondrement de même ampleur pour la gauche UP.

PP-C's-Vox : 162 à 170 sièges
PSOE-C's : 159 à 164 sièges--> il faudrait l'abstention d'Unidos Podemos
PSOE-UP : 151 à 156 sièges --> il faudrait le soutien des divers régionalistes
https://www.elperiodico.com/es/politica ... na-7306932


Reste maintenant à voir les dynamiques puisque le surprenant scénario andalou pourrait se répéter (pour le PSOE : nette première place mais score en deçà des sondages et impossibilité de rester au pouvoir + percée plus forte qu'attendue pour Vox)
ploumploum
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 15164
Inscription: Ven 11 Mar 2011 18:24
Localisation: Séquano-Dionysien

Re: Élections générales anticipées de 2019 en Espagne

Messagede ploumploum » Ven 22 Fév 2019 18:32

ploumploum a écrit:Rappelons que le contrôle du Sénat est important puisque c'est lui qui valide ou non l'usage de l'article 155 de la Constitution qui permet la suspension des Statuts d’autonomie des régions.


El Pais rapporte que le PP craint un "anti-2016" à savoir une droite majoritaire au Congrès et un PSOE 1er parti à la Chambre Haute en raison de la division de l'électorat à droite. L'hypothèse d'une coalition pré-électorale au Sénat qui consisterait à présenter une seule liste dans chaque province a été rejetée par Ciudadanos et Vox mais la formule apparentée (présenter moins de candidats et appeler au vote utile pour des partis alliés) n'a pas encore été écartée.
https://elpais.com/politica/2019/02/20/ ... 67881.html


A gauche, signalons que la coalition Unidos Podemos devrait rétrécir en raison de l'éloignement de certaines formules régionales établies en 2015-2016 :
- Galice : En Marea, devenu parti en juillet 2016, prévoit d'y aller en solo et pourrait ainsi affronter une liste UP (Podemos-IU-Equo)
- Communauté Valencienne : la formation régionaliste Compromis (4 députés et 2 sénateurs) ira seule

Reste également à clarifier la situation sur Madrid où la marque locale "Mas Madrid" du duo Carmena (maire de la capitale)-Errejon (co-fondateur de Podemos qui s'est éloigné du parti) serait mieux appréciée qu'une liste Podemos (selon les sondages pour les régionales)
https://www.publico.es/politica/eleccio ... ntros.html

https://elpais.com/politica/2019/02/21/ ... 19135.html
ploumploum
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 15164
Inscription: Ven 11 Mar 2011 18:24
Localisation: Séquano-Dionysien

Re: Élections générales anticipées de 2019 en Espagne

Messagede ploumploum » Sam 9 Mar 2019 11:11

Les Cortes Generales sont officiellement dissoutes depuis le 5 mars
https://www.boe.es/boe/dias/2019/03/05/ ... 9-3109.pdf
Par rapport à 2016, 4 circonscriptions sont impactées par un changement du nombre de députés : Valence et les Asturies perdent chacune 1 siège au profit de Madrid (qui passe à 37 élus) et Barcelone (qui passe à 32 élus)
Les séances constitutives de la nouvelle législature se dérouleront le 21 mai, soit 5 jours avant le super-dimanche électoral (municipales, régionales, européennes).

Au niveau politique, c'est plutôt tendu puisque le Gouvernement socialiste continue d'utiliser à fond la carte des décrets-lois pour des mesures sociales (déjà une trentaine depuis juin) afin de contourner le blocage de la droite au Parlement. Le problème étant que cela braque un peu plus le PP qui n'écarte pas l'idée de déposer un recours auprès du Tribunal Constitutionnel pour dénoncer "l'abus" sachant qu'en 2015, le TC avait déjà mis des barrières à l'utilisation de ces décrets après un recours...du PSOE contre le Gvt Rajoy I qui disposait alors de la majorité absolue.

https://elpais.com/economia/2019/03/07/ ... 45068.html

https://www.economiadigital.es/politica ... 3_102.html
ploumploum
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 15164
Inscription: Ven 11 Mar 2011 18:24
Localisation: Séquano-Dionysien

Re: Élections générales anticipées de 2019 en Espagne

Messagede ploumploum » Sam 16 Mar 2019 18:08

A 6 semaines du scrutin, c'est toujours assez incertain dans les sondages puisque selon les cas, soit le tripartisme de droite serait majoritaire, soit c'est le "bloc" de la motion de censure de juin 2016 qui le serait.
Il y a de forte disparités concernant les scores en % et répartition des sièges.

Projection "moyenne" des sondages (publiés du 10 au 15 mars//pour le Congrès)

PSOE : 25 à 31 % / de 100 à...140 sièges
PP : 17 à 23 % / 70 à 100 sièges
C's : 13 à 20 % / 40 à 70 sièges
UP : 12 à 14,5 % / 30 à 45 sièges
Vox : 8,5 à 12 % / 20 à 35 sièges
https://en.wikipedia.org/wiki/Opinion_p ... _estimates

A noter également :
-en Navarre (5 sièges au Congrès), l'UPN (Union du peuple navarrais, régionalistes de droite), le PP et Ciudadanos devraient faire liste commune. C'est la seule coalition enregistrée mêlant les deux grandes formations de la droite espagnole.
https://www.elperiodico.com/es/politica ... ra-7347336

- les régionalistes de gauche ERC (Esquerra Republicana de Catalunya) et EH Bildu (Euskal Herria Bildu) devraient siéger ensemble dans les deux chambres à l'issue des élections*. D'après les dernières enquêtes, ERC tourne autour de 13 sièges et EH Bildu, 2-3. Les deux ensemble pourraient donc atteindre le seuil des 15 députés (à défaut, ERC pourra faire son groupe puisqu'il devrait aisément obtenir au moins 5 sièges et dépasser les 15 % dans les provinces catalanes)
https://www.20minutos.es/noticia/358358 ... generales/

* rappel : dans la législature sortante, ERC disposait de 9 députés et 12 sénateurs (10 élus + 2 désignés par le Parlement catalan) et EH Bildu avait 2 députés et 1 sénateur désigné (Pays Basque)
ploumploum
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 15164
Inscription: Ven 11 Mar 2011 18:24
Localisation: Séquano-Dionysien

Re: La vie politique espagnole

Messagede Fabien » Ven 26 Avr 2019 10:09

Incertitude pour les législatives de ce dimanche en Espagne. D'après les sondages, le PSOE devrait arriver en tête, mais sans majorité absolue, même avec l'appoint de Podemos, en perte de vitesse. Les estimations les plus optimistes donnent à ces deux formations autour de 160 sièges, là où 175 seraient nécessaires.
La formation d'extrême-droite Vox devrait faire son entrée au parlement. Il n'est pas exclu que le bloc de droite et d'extrême-droite PP-Ciudadanos-Vox (autour de 170 sièges dans les estimations maximales) soit majoritaire, même si cette hypothèse semble moins probable qu'au début de l'année.
Le pays se dirige donc probablement vers une nouvelle phase d'instabilité politique, soit qu'il se retrouve encore avec un parlement sans majorité , soit que parvienne à sa tête le gouvernement le plus à droite depuis la chute du franquisme, avec des formations bien décidées à répondre au jusqu'au boutisme et aux surenchères des indépendantistes par une escalade répressive. Sans vouloir jouer les Cassandre, l'affrontement politique concernant la Catalogne est au moins, jusqu'à maintenant resté pacifique, mais on aurait tort à mon avis de prendre cela pour acquis...
Fabien
 
Messages: 1658
Inscription: Lun 12 Oct 2009 07:49

Re: La vie politique espagnole

Messagede ploumploum » Ven 26 Avr 2019 20:35

Fabien a écrit:Incertitude pour les législatives de ce dimanche en Espagne. D'après les sondages, le PSOE devrait arriver en tête, mais sans majorité absolue, même avec l'appoint de Podemos, en perte de vitesse. Les estimations les plus optimistes donnent à ces deux formations autour de 160 sièges, là où 175 seraient nécessaires.
La formation d'extrême-droite Vox devrait faire son entrée au parlement. Il n'est pas exclu que le bloc de droite et d'extrême-droite PP-Ciudadanos-Vox (autour de 170 sièges dans les estimations maximales) soit majoritaire, même si cette hypothèse semble moins probable qu'au début de l'année.
Le pays se dirige donc probablement vers une nouvelle phase d'instabilité politique, soit qu'il se retrouve encore avec un parlement sans majorité , soit que parvienne à sa tête le gouvernement le plus à droite depuis la chute du franquisme, avec des formations bien décidées à répondre au jusqu'au boutisme et aux surenchères des indépendantistes par une escalade répressive. Sans vouloir jouer les Cassandre, l'affrontement politique concernant la Catalogne est au moins, jusqu'à maintenant resté pacifique, mais on aurait tort à mon avis de prendre cela pour acquis...


Je chipote un peu mais la majorité absolue au Congrès est à 176, ce qui n'est pas sans importance car l'issue du scrutin pourrait se jouer à une petite poignée de sièges.
Concernant les sondages, notons que cette fois-ci (cf : épisode andalou), les instituts comme les analystes politiques ont redoublé d'effort pour souligner la difficulté à estimer Vox avec un supposé vote caché mais également à cause du fort taux d'indécis (30 à 40 % !). Selon les dernières enquêtes officielles mais également en raison du mode de scrutin et des faibles scores du PP, Vox naviguait entre 15 ...40 sièges au Congrès.
Et officieusement, ça pourrait être plus : un sondage interne du PSOE donnerait le parti d'extrême-droite avec 50 à 70 sièges et une possibilité d'être la seconde force parlementaire.
https://www.libertaddigital.com/espana/ ... 276637286/

https://www.lavanguardia.com/politica/2 ... s-28a.html
ploumploum
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 15164
Inscription: Ven 11 Mar 2011 18:24
Localisation: Séquano-Dionysien

Re: Élections générales anticipées de 2019 en Espagne

Messagede Eco92 » Ven 26 Avr 2019 22:38

Une chose certaine ce sera la grande baisse de Podemos, allié à Izquierda Unida et Equo. Le Monde fait un bon récap sur la chute du parti mouvementiste avec cette conclusion acérée mais qui sonne très vrai quand on voit les objectifs affichés par Iglesias :

« Fondé pour dénoncer la précarité des emplois, les implacables mesures d’austérité de l’ancien premier ministre conservateur Mariano Rajoy et la corruption de la "caste" régnante, Podemos ne rêve plus de "prendre le ciel d’assaut" ou de "surpasser" le Parti socialiste (PSOE), mais d’en devenir son allié minoritaire dans un gouvernement de coalition. »

https://www.lemonde.fr/international/article/2019/04/25/divise-podemos-s-essouffle-avant-les-elections-espagnoles_5454728_3210.html
Eco92
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 5462
Inscription: Dim 12 Juin 2011 18:43
Localisation: Mayenne

Suivante

Retourner vers Politique en Europe

Vidéos

Découvrez notre sélection de vidéos en lien avec l'actualité.

Voir toutes les vidéos

Ecrire un discours

Alexandra Fresse

Le discours est un exercice récurrent, voire quotidien, des élus. De l'inauguration au discours de campagne, écrire un discours demande à la fois rigueur et imagination. De la rigueur dans la forme, de l'imagination dans l'art de toucher l'auditoire...

Découvrir l'ouvrage

La première année du mandat municipal - Guide pratique

Eric Landot

Une nouvelle mandature municipale commence. Les ennuis aussi. Les défis à relever. Les points à maîtriser très vite. Ce guide pratique vise à répondre à toutes les questions simples mais urgentes que se pose toute nouvelle équipe municipale...

Découvrir l'ouvrage

Découvrez tous les ouvrages de

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité