Politiquemania

La base de données de la vie politique française

Recours et annulations

Echangez sur les enjeux des élections législatives de 2017 : candidats, sondages,... et toute l'actualité circonscription par circonscription

Re: Recours et annulations

Messagede pmf » Sam 20 Jan 2018 22:38

Merci aux contributeurs qui ont rappelé à mon souvenir, d'une part le Sieur Marcellin et la Cause du Peuple et, d'autre part, Yves Le Foll et Roland Boudet dont les noms me remémorent des moments de vie politique ou professionnelle.
Mes recherches concernant Roland Boudet, Député de l'Orne, troisième circonscription de Mortagne au Perche-L'Aigle et élu Maire de L'Aigle en 1965 en battant le Député et Maire sortant UDR avant de succéder à ce dernier aux législatives de 1967 en tant que candidat du Centre Démocrate, m'ont permis de corriger de mon esprit l'idée que le groupe centriste de l'Assemblée Nationale de la législature 1967-1968 se serait appelé Centre Démocrate alors qu'il répondait à l'appellation de Progrès et Démocratie Moderne.
En habitant de Normandie, j'avais le réflexe primaire d'appréhender le centrisme des années 1965 à 1974 à la seule aune de Jean Lecanuet tant sa brillante campagne présidentielle de 1965 l'avait erigé en héraut en Normandie et au delà de l'opposition au gaullisme dominant.
pmf
 
Messages: 1864
Inscription: Mer 2 Déc 2015 18:56

Re: Recours et annulations

Messagede SALVAT » Sam 20 Jan 2018 23:23

Vous allez trop vite quand vous provoquez (au sens étymologique) l'ami Bertrand qui ne peut plus se restaurer et répondre à une invitation...les réponses sont déjà données - j'aurais mis du temps à les trouver et je ne pourrais qu' ajouter les chiffres des résultats de ces scrutins partiels
pour répondre à pmf, je lui ferai observer que les premières nominations au CC avaient promu des juristes et non des politiques à l'exception d'Edmond MICHELET en 1965 : c'est à partir de 1971 que le CC s'est politisé avec d'ex-élus comme SIMONNET.
La prétendue chape de plomb n'avait pas été dénoncée par un juriste, Maurice DUVERGER, décoré de la Francisque comme l'Autre....et par la suite recyclé à gauche qui plaida pour ce dernier dans les colonnes d'un journal du soir : Maurice DUVERGER indiquait que, leur prise de fonction effectuée, les membres du CC qui s'y étaient engagés sous serment, faisaient preuve d'une constante indépendance par rapport au pouvoir, faisant abstraction de leur penchant personnel dans l'exercice de leur mission.
Cet article date de la fin des années 60 et je vais essayer d'en retrouver la trace : donc la chape de plomb gaulliste.....

pour ce qui est du groupe centriste PDM, il est résulté de la rencontre d'élus du Centre Démocrate qui ne pouvaient plus constituer un groupe à eux seuls, comme Roland BOUDET ou Emile HALBOUT ...de ta région, d'UDSR (Pléven) et de radicaux (ce qui te fera plaisir) comme Jacques DUHAMEL dont E. FAURE disait qu'il était son "plus proche collaborateur" à beaucoup de points de vue que ma pruderie m'empêche de développer ici. E. FAURE n'y a d'ailleurs pas adhéré..il était devenu UD V° République ce qui voulait tout dire à la fois...mais grâce à son collaborateur, il avait un peu d'influence sur ce groupe centriste....et lui avait laissé le soin de faire voter NON au référendum d'avril 1969...lui-même demeurant neutre donc sans enthousiasme pour le OUI !

Désolé d'arriver après la bataille , mais heureux d'avoir ajouté quelques petits détails.
Bertrand SALVAT
SALVAT
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 4583
Inscription: Dim 8 Nov 2009 22:13
Messages : 1 (détails)

Re: Recours et annulations

Messagede steiner » Dim 21 Jan 2018 10:58

la commission des votes (l85.1) ,ne concerne que les communes de plus de 20000 habitants. Pour ma part, la circo est composée de 184 communes qui ne dépassent pas 5 000 habitants. Quant à la commission de recensement (l 175) vous noterez qu'aucun candidat n'y a été invité.... et que l'absence de 2 listes d'émargement ne semble pas avoir été mentionnée au PV.
steiner
 
Messages: 34
Inscription: Dim 20 Aoû 2017 10:36

Re: Recours et annulations

Messagede manudu83 » Dim 21 Jan 2018 11:21

Il n'y a pas d'invitation à la commission, c'est les candidats ou leurs représentant qui doivent venir. Je ne sais pas chez vous mais en 2012, il y avait une note préfectorale dans la pochette de chaque président de bureau, indiquant le lieu et l'heure de cette réunion.
manudu83
 
Messages: 4120
Inscription: Mer 8 Fév 2012 20:53
Localisation: le long de la grande bleu

Re: Recours et annulations

Messagede manudu83 » Dim 21 Jan 2018 11:33

steiner a écrit:la commission des votes (l85.1) ,ne concerne que les communes de plus de 20000 habitants. Pour ma part, la circo est composée de 184 communes qui ne dépassent pas 5 000 habitants. Quant à la commission de recensement (l 175) vous noterez qu'aucun candidat n'y a été invité.... et que l'absence de 2 listes d'émargement ne semble pas avoir été mentionnée au PV.


D'autre part quelles sont les deux communes dont les listes sont absentes (dumes et ?), et vous avez eu accès au PV de la commission et l'absence d'une liste d'émargement n'est pas mentionné ?
manudu83
 
Messages: 4120
Inscription: Mer 8 Fév 2012 20:53
Localisation: le long de la grande bleu

Re: Recours et annulations

Messagede pmf » Dim 21 Jan 2018 11:38

Merci, cher Bertrand, de ton excellente contribution évoquant notamment Roland Boudet et le Président Edgar Faure, rencontré administrativement à deux reprises mais j'ai deux observation à te soumettre en forme de réplique.
La première est d'ordre administrative et concerne Halbout qui, pour moi, était un gaulliste pur. Nous parlons bien du pharmacien de Vire car il y avait aussi des Halbout, et il y a toujours des Halbout, à Flers, mais en dernier ressort, tu dois avoir raison car le Député Halbout de Vire avait été battu en 1967 par le petit Marcel Restout, Centre Démocrate, bien aimé pour son authenticité du bocage virois, fleurant bon Pont-Farcy, et fort célèbre à l'époque dans le Calvados pour sa phrase prononcée à la tribune de l'Assemblée Nationale, " Nous, les rurals ".
La seconde concerne l'éminent juriste Maurice Duverger, effectivement de centre gauche mais fort bienveillant avec le gaullisme dominant, dont je ne partageais pas les écrits sur l'indépendance des membres du Conseil Constitutionnel vis à vis du pouvoir d'alors. Que veux tu mon opposition au gaullisme des années 1960 ne s'est jamais estompée même si j'ai fini par admettre le bien fondé de la plupart des idées gaulliennes, dont surtout celles de la force de frappe, de l'indépendance énergétique de la France et en point d'orgue celle de l'Europe de l'Atlantique à l'Oural qu'une personne, que tu as citée dans tes écrits, partageait en son tréfonds intérieur.
Maurice Duverger m'est cependant cher pour ce qu'il m'a apporté pour mes études de Droit et notamment pour avoir encouragé, et il me semble bien avoir préfacé et je vérifierai dans ma bibliothèque, la publication de l'ouvrage peu amène pour la pratique constitutionnelle du gaullisme dominant, intitulé " De la pratique de la V ème République " de mon Bon Maitre, ébroicien en son temps.
pmf
 
Messages: 1864
Inscription: Mer 2 Déc 2015 18:56

Re: Recours et annulations

Messagede chroniqueur central » Dim 21 Jan 2018 12:02

Oui cher Bertrand, tu as tout à fait raison de rappeler également le parcours d'Emile Halbout dans la circonscription voisine d'Argentan/Flers (3ème de l'Orne), à la fois parce que l'un (Roland Boudet) et l'autre ont ensuite réussi à résister en juin 1968 à la déferlante UDR dans un département avant tout légitimiste et aussi parce qu'ils venaient avec la nouvelle étiquette du Centre Démocrate d'horizons politiques sensiblement différents : Roland Boudet, élu en 1958 avec l'étiquette UNR, avait rompu avec son parti d'origine et avait perdu son siège en 1962 avant de rejoindre Jean Lecanuet, Emile Halbout pour sa part était un MRP "pur sucre".
Pour aller au delà de la Normandie chère à pmf, ces élections de 1967 avaient marqué le dédut d'une recomposition politique de la famille centriste avec l'arrivée d'une nouvelle génération de candidats : je pense à Jean François-Poncet, candidat pour la première fois en Lot et Garonne qui sera plus tard élu au Sénat, je pense aussi à Loïc Bouvard, issu du mendésisme, qui devra attendre 1973 pour être élu dans le Morbihan (nous avons dialogué à ce propos lors de son récent décès). Dans le même temps, la convergence avec des sortants issus du groupe du Rassemblement Démocratique s'est effectuée au niveau du nouveau groupe PDM (outre Jacques Duhamel, on peut citer le cas d'Aymar Achille-Fould). Quant à la base MRP, elle demeure bien présente avec Pierre Abelin mais aussi Charles Bosson, Henri Fréville ou Joseph Fontanet.
Quelques MRP historiques ont toutefois rejoint les rangs de la majorité conduite par Georges Pompidou : Marie-Madeleine Dienesch et Christian Bonnet en Breatagne, Charles de Chambrun en Lozère ou le suppléant d'Henri Meck à Molsheim, ce dernier étant décédé peu de temps avant. Ils seront tous réélus, les centristes ne récupérant le siège bas-rhinois qu'en 1973 avec l'élection de Jean-Marie Caro.
chroniqueur central
 
Messages: 551
Inscription: Dim 17 Avr 2011 11:13

Re: Recours et annulations

Messagede chroniqueur central » Dim 21 Jan 2018 12:06

@pmf

En effet, il ne faut pas confondre le pharmacien UNR de Vire avec l'apiculteur MRP de l'Orne !
chroniqueur central
 
Messages: 551
Inscription: Dim 17 Avr 2011 11:13

Re: Recours et annulations

Messagede SALVAT » Dim 21 Jan 2018 12:16

cher pmf
j'avais pris soin de préciser Emile HALBOUT....donc c'était l'élu de Flers
André HALBOUT UNR avait été battu en 1967 sur Vire.par le député RESTOUT
Et puisque tu voulais à tout prix (je te connais, à force) citer l'anecdote de l'intervention de ce dernier à la tribune, je vais te livrer une interjection, en réunion publique, d'Antonin CHASTEL, maire socialiste (SFIO) de Thiers dans le Puy de Dôme qui défendait pour les élections de 1951 la liste SFIO apparentée à la liste radicale :
--"le parti radicaux"
son secrétaire derrière lui
--"cal, cal"
et Tonin, de lui répliquer :
- "non, je ne calerai pas".
Evidemment l'assistance est partie d'un grand éclat de rire devant notre Tonin interdit car ne comprenant pas....
Je t'en réserve une autre du même Tonin pour une prochaine.....
Bertrand SALVAT

ps : et voilà que j'ai encore été doublé : force de frappe - sur mon clavier - insuffisante !
j'ajouterai à l'ami chroniqueur que Pierre ABELIN se distinguait à l'intérieur du groupe PDM par ses votes négatifs vis-à-vis de la majorité gaulliste, d'où son alliance locale à Chatellerault et sans doute son accord secret auquel pmf avait fait allusion avec un représentant du PCF et un du PS....
le groupe PDM s'est en 1973 fondu avec d'autres RADICAUX (oui, pmf) notamment JJSS et d'ex PS allergiques au propramme commun de la gauche et à alliance avec le PCF (Max LEJEUNE ou le célèbre Jo DONNEZ de St Amand les Eaux par exemple) .
Ils me font penser au groupe AGIR d'aujourd'hui,"toutes choses égales par ailleurs" selon la formule consacrée !
SALVAT
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 4583
Inscription: Dim 8 Nov 2009 22:13
Messages : 1 (détails)

Re: Recours et annulations

Messagede chroniqueur central » Dim 21 Jan 2018 12:39

De 1967 à 1968, le groupe PDM a le plus souvent voté avec l'opposition à l'exception de Bernard Lafay (ensuite réélu en 1968 avec l'étiquette UDR) député du 17ème arr de Paris et de Pierre de Montesquiou député du Gers, parfois rejoints par Edouard Frédéric-Dupont, qui avait battu Maurice Couve de Murville dans le 7ème arr.
C'est après l'élection de Georges Pompidou en 1969 et la création du CDP que Pierre Abelin a persisté dans des votes d'opposition avec un très petit nombre de députés PDM restés à l'écart de la majorité.
chroniqueur central
 
Messages: 551
Inscription: Dim 17 Avr 2011 11:13

PrécédenteSuivante

Retourner vers Élections législatives de 2017

Vidéos

Découvrez notre sélection de vidéos en lien avec l'actualité.

Voir toutes les vidéos

Conseil municipal : mode d'emploi

Joël Clérembaux

Parce qu'on le pratique en permanence, on croit bien le connaître, le conseil municipal. Et pourtant... les habitudes ne sont pas un gage de la légalité ni d'un bon fonctionnement ! Ce guide rappelle l'ensemble des règles relatives à la préparation et à la tenue...

Découvrir l'ouvrage

Comprendre les finances locales

Joël Clérembaux

Les finances locales sont une matière trop sérieuse pour être confiée aux seuls experts ! Les élus locaux, qui ont la lourde responsabilité de prendre les décisions en matière budgétaire, ne doivent pas s'en tenir...

Découvrir l'ouvrage

Découvrez tous les ouvrages de

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité